AccueilCalendrier2018




  • Paris

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Hiérarchies formelles et informelles / Archives et représentations de l'espace : cartes et plans

    Revue «Page 19 » et doctoriales 2018 du Centre d'histoire du XIXe siècle

    La répartition des tâches au sein d'une société, d'une institution ou d'une organisation repose souvent sur la classification formelle ou informelle des personnes au sein d'une hiérarchie ; elle vise à répartir les personnes auxquels on accorde des prérogatives qui varient selon le rang qu'elles occupent au regard de critères eux-mêmes formalisés ou informels. On pourra s'intéresser aux justifications et aux critères sur lesquels reposent les hiérarchies formelles et informelles, aux modalités de leur défense ou de leur contestation et aux débats même sur la notion de hiérarchie. Il s’agira par ailleurs de mettre en lumière les usages et les biais méthodologiques développés par les historiens pour l’étude des cartes et des plans.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Géographie

    Albert Demangeon (1872-1940)

    Méthodes, archives et combats d’un géographe de plein vent

    Albert Demangeon (1872-1940) a occupé une place décisive dans le développement de la géographie humaine française au cours du premier XXe siècle. Au-delà d’une thèse sur la Picardie considérée dès sa publication (1905) comme un modèle de géographie régionale, et de manuels pédagogiques qui expliquent l’écho que suscite parfois son nom auprès du grand public, son œuvre scientifique fut considérable, ses terrains d’investigation diversifiés, ses thèmes de recherche largement ouverts sur l’actualité. Il a puissamment contribué à construire cette géographie humaine « moderne » ou « nouvelle » esquissée autour de son maître Paul Vidal de La Blache (1845-1918), et à la promouvoir à travers les débats intenses qui animaient alors les sciences humaines.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Géographie

    Les écritures du géographique

    Ce séminaire entend développer l’investigation des formes savantes de l’écriture géographique en les mettant en contact et en tension avec d’autres formes de textes qui portent également des modalités de connaissance ou de questionnement géographiques (le sentiment paysager, le rapport aux lieux ou à l’espace, le devisement régional, etc.) : l’écriture de fiction sous tous ses registres, mais aussi le texte descriptif, le récit de voyage, l’essai, ou encore les écrits intimes. 

    Lire l'annonce

  • Québec

    Appel à contribution - Géographie

    Les géographies linguistiquement ou culturellement non dominantes

    Obsolescence, fantasme ou nécessité ?

    Ce symposium veut examiner la condition et la valeur des géographies culturellement ou linguistiquement non dominantes. Interrogeant la relation entre l’universalité scientifique et la spécificité régionale, il abordera plus spécialement les thèmes suivants : Comment la mondialisation a-t-elle pu unifier, favorablement ou non, la géographie contemporaine  ? Quelles sont les géographies d’origine plus ancienne ou encore en attente de diffusion qui subsistent malgré tout en marge de cette mondialisation ? Pourquoi sont-elles dans une telle situation ? Quelle place leur est-il laissée ? L’actuelle marginalisation des géographies culturellement ou linguistiquement non dominantes est-elle aussi soumission, à travers la prépondérance de la langue anglaise, à un pouvoir aussi discret et efficace qu’il s’exerce à ce titre en affirmant être le contraire de ce qu’il en réalité ?

    Lire l'annonce

  • Paris 16 Passy | Paris 05 Panthéon

    Séminaire - Asie

    Le monde vu d’Asie : histoire et pratiques cartographiques dans les mondes asiatiques

    L’émergence spectaculaire de l’Asie sur la scène internationale et son rôle moteur dans la mondialisation actuelle sont à l’origine de nouvelles réflexions sur cette région et sur ses interactions avec le reste du monde. Le séminaire « Le Monde vu d’Asie : histoire et pratiques cartographiques dans les mondes asiatiques » s’inscrit dans cette perspective et plus précisément dans l’entreprise de décentrement de l’histoire du monde. Il entend participer pleinement à l’écriture collective d’une nouvelle histoire de l’Asie et du monde et promouvoir la recherche historique et épistémologique sur les pratiques cartographiques et les savoirs géographiques, qui contribuent à la construction des discours locaux, nationaux, régionaux ou mondiaux en Asie.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2018

    Supprimer ce filtre
  • Épistémologie & histoire de la géographie

    Supprimer ce filtre