AccueilCalendrier2018




  • Paris

    Séminaire - Sociologie

    Séminaire général du CRESPPA-CSU 2017-2018

    Le séminaire général de l’équipe CSU (Cultures et sociétés urbaines) du CRESPPA (Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris) vise à mettre en discussion des travaux récents en sociologie et en science politique. Résolument axé vers les pratiques de recherches, il constitue un espace de débat scientifique et critique associant des membres du CSU aux statuts variés et des collègues d’autres institutions invité·e·s à présenter leurs travaux et/ou à discuter. Un de ses enjeux centraux est de confronter les approches, les cadres théoriques et les méthodes (qualitatives comme quantitatives) sur différents objets au cœur des préoccupations de recherche de l’UMR CRESPPA. Le séminaire est organisé autour de ces thématiques sans exclusive : les classes sociales, la culture, l’action collective, le droit, l’éducation et la mobilité sociale, l’histoire et l’épistémologie des sciences sociales, le travail, les rapports sociaux de sexe, la politisation, etc.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Épistémologie et méthodes

    Analyse du web

    Séminaire de la chaire « Dialogue des cultures » (université Paris 1)

    Pour la deuxième année, la chaire « Dialogue des cultures » à Paris 1 Panthéon-Sorbonne organise le séminaire « Analyse du web ». Coordonné par Léda Mansour (post-doctorante, Paris 1 Panthéon Sorbonne), il s’adresse aux étudiants, chercheurs et spécialistes intéressés par les études sur le web. Le séminaire continue sa réflexion méthodologique, il invite chercheuses et chercheurs à exposer leur « parcours numérique » : les choix de travailler sur le web, les méthodes adoptées, celles qui sont rejetées, les outils variés ou non, les concepts et notions prolongés, ou construits à partir de leurs études, les objets de recherche web et/ou les corpus tirés du web.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Sensibilités, émotions et relations

    Nouvelles perspectives en sciences sociales

    Nos relations sont pleines d’émotions. Lorsqu’elles n’en sont pas le motif même, elles nous en révèlent le sens et la valeur. À l’évidence, émotions et relations sont étroitement liées. D’ailleurs, l’affectivité – entendue comme modalité englobant et conditionnant les différentes formes de la sensibilité – comporte la relation elle-même, celle d’un sujet à lui-même, à d’autres sujets, à une société, au monde. L’émotion n’existe que dans la relation et ses manifestations ne cessent de questionner cette relation. Dès lors, que nous apprend l’étude des différentes modalités de l’affectivité sur cette relation qui est le fondement du social et, réciproquement, que nous apprend l’étude des relations sociales sur la mise en forme et l’expression de ces manières d’être sensible ? Bref, que peut-on dire de l’affectivité envisagée comme processus relationnel ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Cycle de conférences - Sociologie

    Démocratie, laïcité et religion

    Par Dominique Schnapper, historienne et sociologue

    Construire un lieu public commun à tous est apparu progressivement comme le moyen d’unir dans une même organisation politique les individus que leurs affiliations et leurs convictions personnelles opposaient les uns aux autres. Dans nos sociétés modernes ce principe démocratique s’inscrit entre particularisme et vocation universelle. Les habitudes communautaires couplées à des pratiques culturelles spécifiques peuvent créer une tension avec la modernité politique. Le renforcement de la démocratie passe alors par l’intégration républicaine et par une compréhension éclairée et une acceptation des valeurs qui la fonde.

    Lire l'annonce

  • Cycle de conférences - Sociologie

    Comment produire du commun ?

    Cycle de conférence par François Jullien

    Le commun est un concept lié à l’organisation de la société. Depuis le début des années 2000, l’idée du « commun » revient au cœur des débats. Dans un monde de plus en plus global et multiculturel, relancer et promouvoir l’idée du commun constitue un enjeu majeur. Promoteur de la citoyenneté dans tous les espaces de la société, le commun nait de la volonté de partager. Comment produire du commun ? Le commun est-il le semblable ? Quelle universalité à donner à l’idée du commun ? Comment concevoir le dialogue entre les cultures ? Le commun : entre individualisme et communautarisme ? Conçu comme un parcours balisé autour de la pensée de François Jullien, ce cycle plonge l’auditeur autour des concepts forgés par le philosophe français qui éclairent aujourd’hui la pensée contemporaine, et qui permettent de réactiver l’idée du commun propice à une société plus unie et solidaire.

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Séminaire - Europe

    L'Europe, à quoi bon ?

    La chaire de philosophie de l’Europe organise un nouveau cycle de séminaire, le « grand séminaire » (kolloquium). Il s’agit d’un cycle de conférences mensuelles visant à approfondir un thème spécifique, en invitant des chercheurs à exposer leur interprétation et soumettant celle-ci à la discussion approfondie d’un public informé et intéressé.« L’Europe, à quoi bon ? », tel est le titre du grand séminaire de 2017-2018. Chaque séance est consacrée à la discussion d’un texte, en présence de deux intervenants : un chercheur affirmé présente l’un de ces travaux, et un doctorant, post-doctorant ou jeune docteur commente et lance le débat avec le public.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France : Patrimoine, territoires, historicité

    2018 célèbre les vingt ans de l’inscription du bien « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » (bien n°868) sur la liste du patrimoine mondial. Ce colloque pluridisciplinaire vise d’une part à interroger la construction contemporaine du phénomène jacquaire ainsi que la production intellectuelle qui a notamment contribué à forger les reconnaissances internationales autour de ces itinéraires jacquaires (itinéraire culturel du Conseil de l’Europe en 1987, inscriptions sur la Liste du patrimoine mondial pour l’Espagne (Camino Francès) en 1993 et pour la France en 1998) ; et d’autre part, à  questionner la prise en compte des reconnaissances internationales dans les politiques publiques de développement culturel et touristique des territoires.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2018

    Supprimer ce filtre
  • Sciences politiques

    Supprimer ce filtre