AccueilLieux




  • Paris

    Colloque - Époque contemporaine

    Les normes du droit du travail

    Approche interdisciplinaire

    Ce colloque interdisciplinaire propose de réunir philosophes, juristes, historien-ne-s sociologues et économistes pour analyser les sources, les fondements et les possibiles évolutions des normes du droit du travail et du droit social en France. Il s'organise en quatre sessions réparties sur deux journées, qui abordent les questions de l'émergence du développement du modèle français du droit du travail, des normes du droit du travail aujourd'hui, du statut juridique de l'entreprise, des enjeux normatifs des réformes récentes ou à venir du droit du travail. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Être juif et pauvre. Rôles sociaux et capacités d’agir en mondes chrétiens et musulmans

    Moyen Âge - époque moderne

    Dans l’historiographie, qu’elle soit ancienne ou plus récente, les juifs apparaissent souvent comme une catégorie d’acteurs assez figée et monolithique. Les historiens n’ont en effet jamais été très à l’aise lorsqu’il s’agit d’appréhender dans son ensemble et dans toute sa complexité une population numériquement assez réduite qui, au Moyen Âge et à l’époque moderne, cohabitait avec les sociétés chrétiennes ou musulmanes dans lesquelles elle se trouvait insérée. Les populations juives étaient plus ou moins bien perçues ou acceptées selon les lieux et les époques ; elles jouissaient de « privilèges », c’est-à-dire d’un statut et de droits s’inscrivant dans un cadre juridique précis, dont l’ampleur et la durée pouvaient considérablement varier, favoriser ou compromettre leur présence sur un territoire donné.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Colloque - Histoire

    Peine et utopie. Représentations de la sanctions dans les œuvres utopiques

    Ce colloque propose d’interroger les ambiguïtés de l’utopie, ce « jeu destiné à stimuler l'imagination critique » (Baczko, 1978) dans une perspective historique large, afin de mesurer son influence rémanente, et peut-être puissante, sur les législations positives et les pratiques judiciaires les plus actuelles. L’utopie est-elle prisonnière des conditions d’énonciation qui bornent le débat public ou parlementaire, comme prise dans l’argile de son époque ? Ou, à l’inverse exprimant mieux que toute autre source, l’état de nos représentations sociales, parvient-elle à les dépasser ?

    Lire l'annonce

  • Strasbourg

    Appel à contribution - Histoire

    Les listes

    Journée d'études de l'Association des jeunes chercheurs en histoire (AJCH)

    Catalogues de vaisseaux antiques, énumérations poétiques, comptes, inventaires, cahiers notariaux, rôles fiscaux, index, glossaires... Les listes sont aussi multiples que leurs usages dans la recherche historique. Mises à l’honneur par la recherche actuelle, elles continuent de susciter les réflexions des chercheurs et chercheuses. Outre les informations qu’elles contiennent, les listes témoignent des préoccupations de leurs contemporains (concepteurs ou rédacteurs ; bénéficiaires ou destinataires) ; du contexte historique dans lequel elles ont été pensées et élaborées ; des pratiques et des enjeux de leur écriture et de leur mise en forme ; ainsi que des techniques utilisées et de la manière dont celles-ci évoluent à travers le temps.

     

     
     

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    L'humanisme juridique

    Définir l’humanisme juridique par les sources : quelques textes des XVe-XVIe siècles

    Composante essentielle du renouveau intellectuel européen, l’humanisme juridique (it. umanesimo giuridico, angl. legal humanism, all. humanistische Jurisprudenz) se définit par une approche des textes hérités du droit romain qui s’oppose et en même temps complète les traditions médiévales de la glose et du commentaire. Privilégiant les connaissances historiques et linguistiques tirées d’une étude la plus vaste possible des œuvres, monuments et documents de l’Antiquité, les juristes humanistes ont contribué à replacer les écrits du Corpus juris civilis au sein de la civilisation gréco-romaine qui les a vu naître, tout en parachevant l’exégèse déjà mûrie au Moyen Âge grâce au travail des interprètes.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Appel à contribution - Histoire

    Experts et expertises politiques à l’époque moderne en Europe (II)

    Enjeux heuristiques d’un usage historique

    Alors que la figure de celui que l’on désigne comme « expert » a totalement envahi le discours médiatique au point de constituer dans le paysage contemporain une incarnation d’autorité incontournable, voire incantatoire, nous souhaitons interroger la présence à l’époque moderne de pratiques et de comportements qui pourraient relever de ce que l’on appelle désormais « l’expertise ». La défiance à l’égard des technosciences et les discussions questionnant la légitimité de l’expert, l’usage incontrôlé et hâtif de ces notions dans les médias et leur diffusion corrélative dans la recherche, en particulier dans les sciences sociales, invitent à interroger leurs significations et leurs pertinences grâce à une démarche historique.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Journée d'étude - Europe

    La vérité judiciaire d’hier à aujourd’hui

    Orient-Occident - Rencontres Kasra Vafadari, journée d’histoire et anthropologie du droit

    « Si la connaissance se donne comme connaissance de la vérité, c’est qu’elle produit la vérité par le jeu d’une falsification première et toujours reconduite qui pose la distinction du vrai et du faux », disait Michel Foucault dans une de ses Leçons sur la volonté de savoir. Les récents débats autour des fake news en témoignent, au-delà de la représentation même de la vérité, ce sont les enjeux de la production de la vérité et sa relation avec les instances capables de fonder son autorité qui sont en cause. La relation du droit est, du moins dans notre système juridique, consubstantielle à celle de vérité, Res iudicata pro veritate habetur. C’est là une forme de vérité particulière propre aux juristes, qui s’inscrit dans le domaine des normes. Le jugement ne dit pas le vrai, il est réputé dire le vrai. Une fiction qui opère alors même que le caractère erroné de la décision serait reconnu (3e Ch. civ., 4 mars 1998, pourvoi n° 96 11-399 et Ch. soc. 19 mars 1998, Bull. n°158).

    Lire l'annonce

  • Louvain-la-Neuve

    Appel à contribution - Histoire

    La participation populaire au maintien de l’ordre public en Europe (XVIIIe-XXe siècle)

    Depuis une dizaine d’années, la problématique de la justice populaire fait l’objet d’un renouveau historiographique majeur. L’analyse tant des contextes de crise que des mutations politiques, économiques ou sociales des sociétés européennes a montré que ce concept doit être appréhendé au-delà du champ strictement judiciaire et être intégré dans l’horizon plus large des diverses formes de maintien de l’ordre.

    Lire l'annonce

  • Malakoff

    Journée d'étude - Droit

    Frontières et espace : enjeux de définition dans le monde hispanique, XVIIIe-XIXe siècle

    Une des tendances récentes de l’historiographie consiste à considérer l’espace comme un biais de renouvellement des recherches sur la construction de l’État moderne et de la nation contemporaine. La réflexion sur les différentes configurations historiques de l’espace permet de déconstruire les schémas généraux de l’histoire des institutions, très fortement marqués par l’idéologie étatique, et de considérer l’histoire « locale » comme une part de l’histoire « globale ». Les historiens du droit sont particulièrement concernés par cette nouvelle perspective transnationale. Le monde hispanique offre des cas de figure de surcroît inhabituels pour le public français. Les trois intervenants de l’atelier-séminaire entrent tous dans cette perspective et parleront des modalités de configuration juridique des espaces politiques.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Colloque - Histoire

    L’anthropologie à la Renaissance

    Si l'anthropologie se forme comme discipline au XVIIIe siècle, s'institutionnalise au XIXe siècle, la Renaissance est aussi un moment important de l’histoire de la naissance ou du développement de l’anthropologie. Les découvertes géographiques qui se multiplient depuis la fin du Moyen Âge obligent les Européens à une rencontre avec l’altérité qui exige une reconsidération de l’humanité, tandis que, grâce aux travaux de Vésale, s’ouvre le moment anatomique de la science de l’homme, l’unité de l’espèce humaine est affirmée. En dépit d’importants travaux, souvent centrés sur des évènements et sur des figures majeures de ces développements, l’importance de ces différents phénomènes dans le développement de l’anthropologie à la Renaissance mérite d’être précisée.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Journée d'étude - Histoire

    Le roi de justice au Nouveau Monde

    Lien de fidélité et pratiques judiciaires

    Comment la justice du roi pouvait-elle s'exercer sur des territoires éloignés de plusieurs milliers de kilomètres du centre du pouvoir ? Dans quelle meure l'éloignement distend-elle le lien de fidélité qui unissait le roi à ses sujets ? De quelles manières la justice exercée dans les tribunaux de Mexico, de Fort-de-France, de Lima, de Manille ou de Virginie parvenait-elle tant bien que mal à incarner le roi ? C'est à ces questions que cette journée d'études prétendra répondre.

    Lire l'annonce

  • Paris 03 Temple

    Séminaire - Histoire

    Administrer par l’écrit – Administrer par les chiffres

    Ce séminaire a pour objectif de mettre en lumière l’évolution des formes et des usages de l’écrit au cours des XIIIe et XIVe siècles et de comprendre ses prolongements par-delà le Moyen Âge, dans un contexte où l’écrit devient de plus en plus foisonnant.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Appel à contribution - Pensée

    Enjeux philosophiques du droit coutumier

    Ce colloque entend rassembler un large éventail de contributions, toutes centrées autour des questions proprement philosophiques que le droit coutumier pose. Loin de considérer l'expression de « droit coutumier » comme un évidence, il s'agira de relever, et autant que possible, de résoudre les tensions que crée la juxtaposition de deux formes de régulation du social aussi proches que lointaines : le droit et la coutume.

    Lire l'annonce

  • Orléans

    Appel à contribution - Droit

    Foucault face à la norme

    Le colloque « Foucault face à la norme » s'inscrit dans une série de colloques ambitionnant de questionner un auteur, sa trajectoire de vie autant que son  œuvre, sur la question des normes telle qu'elle se pose avec acuité dans nos sociétés contemporaines.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Droit

    Joseph-Marie Portalis (1778-1858)

    Diplomate, magistrat et législateur

    L’ambition de ce colloque est non seulement de revenir sur les aspects méconnus de la vie et de l’œuvre de Joseph-Marie Portalis dans une perspective interdisciplinaire en confrontant les approches des juristes, politistes et historiens, mais également de mettre à profit des documents d’archives inédits déposés depuis 2012 à la Cour de cassation, aux Archives nationales, aux Archives du ministère des Affaires étrangères et aux Archives départementales des Bouches-du-Rhône et du Maine-et-Loire.

    Lire l'annonce

  • Paris 05 Panthéon

    Séminaire - Histoire

    Traites, esclavages, révolutions, émancipations

    Module « Histoire de l’université populaire » du comité « Marche du 23 Mai 1998 » (CM98)

    L’objectif de ce module est de diffuser auprès de tous les publics les connaissances les plus pointues et les plus récentes concernant les différentes formes d’esclavage et de lutte contre celles-ci au cours de l’histoire. Les cours sont assurés par des enseignants-chercheurs de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la coordination scientifique de l’Institut d’histoire de la Révolution française.

    Lire l'annonce

  • Paris 05 Panthéon

    Séminaire - Histoire

    L’histoire transnationale et globale

    L’objectif de ce séminaire collectif est de fédérer les recherches au sein de l’IHMC, alors que l’histoire transnationale et globale constitue un véritable axe structurant des recherches qui y sont menées ces dernières années, mais aussi d’offrir à la communauté des chercheurs parisiens intéressés par les questions, les méthodes et les enjeux de cette manière de concevoir et pratiquer l’histoire un lieu de discussions, d’échanges et de travail autour de recherches récentes.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Études du politique

    De l'Antiquité à la modernité politique : quelles médiations ?

    Le rôle fondamental des références antiques dans la pensée politique moderne, du XVIe au XVIIIe siècle, est largement reconnu. Ce colloque entend l'aborder non comme un acquis, mais comme une construction élaborée à travers de multiples filtres dont la place reste bien souvent à déterminer. L'usage politique de l'Antiquité connaît des variations considérables selon le type de sources envisagées (textuelles, visuelles, matérielles) et l'optique dans laquelle elles sont abordées. Nous tenterons d'éclairer le rôle capital que jouent les différentes médiations possibles, techniques et culturelles, qu'il s'agisse des éditions, des traductions, des citations, des emprunts explicites ou non, par lesquelles la politique de l'âge classique prend connaissance de l'histoire et de la pensée antiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Moyen Âge

    Vérité et fiction

    15e congrès de la société internationale des médiévistes de Paris (IMS-Paris)

    En 2016, dans le contexte des élections américaines et du référendum sur le Brexit, les dictionnaires d'Oxford ont choisi de consacrer comme mot de l'année, l'expression « post-vérité ». Cette dernière visait à souligner la tendance des faits objectifs à être moins influents dans les choix des individus que l'appel à leurs émotions, y compris lorsque celles-ci étaient suscitées par des « faits alternatifs ». Ce rapport à la vérité, au mensonge et à la fiction, qui se déconstruit sous nos yeux, est pourtant un héritage de longue date, que l’on peut faire remonter au Moyen Âge. C’est pourquoi, il nous paraît nécessaire de sonder selon différentes approches comment ce rapport à la vérité et à la fiction s'est construit et manifesté au cours du Moyen Âge.

    Lire l'annonce

  • Madrid

    Colloque - Histoire

    Las siete partidas

    Une codification normative pour un nouveau monde

    Las siete partidas est un code unique de droit civil dans l’Europe médiévale. Suivant le modèle du Corpus Iuris Civilis, ce document est un vrai code, complet et systématique, organisé en livres, en titres et en lois, qui contraste formellement avec les autres grandes œuvres légales de l'Europe du XIIIe siècle. Dans le même temps, Las siete partidas ont été la source du système légal du royaume médiéval de Castille-Léon, et plus tard, de l'Espagne moderne et de tous les pays de langue espagnole colonisés par la métropole. Las siete partidas ont eu par ailleurs un profond impact sur les autres royaumes péninsulaires du monde hispanophone en raison de sa traduction en portugais, catalan et galicien

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Histoire du droit

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Catégories