AccueilLieux




  • Versailles

    Appel à contribution - Représentations

    Le comique à l’Académie royale de musique (1669-1791)

    Genre, style, interprétation et rayonnement

    Souvent contesté et marginalisé par les historiens de la musique et du spectacle, le comique occupe pourtant une place importante sur la scène de l’Académie royale de musique aux XVIIe et XVIIIe siècles. Des premières tragédies en musique de Quinault et Lully aux comédies lyriques de Grétry en passant par les entrées comiques de ballets ou les ballets d’action tirés d’opéras-comiques – pour ne citer que quelques exemples –, on ne peut qu’être frappé par la variété et l’originalité des créations incluant le comique ainsi que par la permanence de leur reprise. Cela sans compter les représentations ponctuelles d’œuvres appartenant à d’autres répertoires (pièces foraines, intermèdes italiens, etc.).

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • XVIIe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Espace, société et territoire

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

    Années

    Types

    Catégories