AccueilLieux




  • Montpellier

    Appel à contribution - Histoire

    La mémoire des guerres de religion

    Les guerres de religion ont marqué l’écriture de l’histoire depuis les premiers coups tirés à Vassy en 1562. Au fil des siècles, les chercheurs ont travaillé sur les aspects politiques, religieux, militaires et sociaux de ces guerres civiles dévastatrices. Plus récemment, ils ont commencé à considérer la mémoire des guerres de religion à partir de nouvelles problématiques. Cependant, la plupart de ces recherches portent sur des histoires imprimées et se fondent sur la mémoire des élites. On sait par ailleurs très peu de choses concernant les distinctions entre les pratiques commémoratives locales, nationales et transnationales ; de même de la variété des mémoires selon la position sociale, de la diversité de leur expression individuelle et collective, ni même des variantes intra ou interconfessionnelles ; et des effets de ces mémoires traumatiques sur la société moderne. Ce colloque vise à évaluer comment l’étude de la mémoire peut nous aider à repenser les guerres de religion.

    Lire l'annonce

  • Trévise

    Colloque - Histoire

    Giocare tra medioevo ed età moderna. Modelli etici ed estetici per l’Europa

    Des études récentes sur l’histoire de la « ludicità » dans l’espace européen ont montré dans quelle mesure « le jouer » en tant qu’acte de parole et d’image représente un observatoire privilégiée permettant de s’interroger sur des questions primordiales dont la portée intellectuelle, politique et sociale a été largement sous-estimée par les historiens. Cette rencontre se propose de fournir un parcours historiographique et une nouvelle interprétation critique de la culture éthique du jeu comme forme et norme du vivre social dans l’histoire de l’Europe entre Moyen Âge et modernité (XIVe-XVIIe siècle).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Époque moderne

    Histoire sociale des spectacles (Europe, XVe-XVIIIe siècle)

    Le séminaire s'est donné pour but d’interroger à nouveaux frais les processus d’élaboration des spectacles (commandes, décisions et actions, travaux d’écriture et de remaniement, mises en jeu, mises en texte, diffusion, circulation, conservation) à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Métiers d’art itinérants. Artisans en migration (Europe XVIIe-XIXe siècle)

    Il s'agit d'étudier, dans un contexte de migration, la nature des dynamiques sociales à l’œuvre avec l’arrivée de populations émigrées d’artisans des métiers d'art, en milieu urbain et/ou rural, du XVIIe au XIXe siècle. Si une partie du dossier portera sur la présence des Italiens en France, d'autres cas peuvent être abordés en Europe et pour diverses spécialités (peintre-décorateur, maître-verrier, stucateur, mosaïste, figuriste, etc.). Une approche par les réseaux et les transferts culturels est souhaitée. Envisager la question des circulations invite également à conduire une réflexion sur l’identification d’une « identité artistique » de ces artisans émigrés. 

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque moderne

    Les interactions entre chiʿites duodécimains et chrétiens : histoire, théologie, littérature

    Les interactions et échanges entre des représentants chiʿites duodécimains et chrétiens, catholiques ainsi que protestants, ont rarement donné lieu à une étude détaillée. Pourtant, les contacts réciproques ont été nombreux comme l’indiquent les récits de voyageurs, les rapports de missionnaires, les textes théologiques et polémiques, les lettres diplomatiques, etc. Ces sources présentes dans les archives et bibliothèques européennes, mais aussi en Iran et Irak, restent pour une très grande part à étudier. Ce colloque s’assigne pour objectif d’identifier la nature de ces relations interculturelles selon les époques, les milieux, les géographies.

    Lire l'annonce

  • Genève

    Appel à contribution - Époque moderne

    Pièces à conviction

    Pour une épistémologie de la matérialité judiciaire et policière : XVe-XXIe siècle

    L’équipe Damoclès/UNIGE prolonge le chantier ouvert par l’ouvrage collectif Bois, fers et papiers de Justice. Histoire matérielle du droit de punir(2012), avec une réflexion sur les pièces à conviction. Lambeau de vêtement, garrot souillé, lettre de suicidé ou monnaie falsifiée : les « choses banales » collectées durant l’enquête et produites au cours de l’instruction pour obtenir l’aveu ou convaincre le juge permettent de construire une histoire matérielle qui donne sens aux pratiques judiciaire et policières. L’approche interdisciplinaire privilégiée ici permet de penser le rôle, la fonction et l’usage des objets dans le procès pénal. Autour de la matérialité des pièces à conviction, ce chantier de recherche vise en définitive à penser le lent avènement du « paradigme indiciaire » dans la sphère pénale – un type de raisonnement fondé sur l’interprétation de traces, de fragments ou de signes dont les objets peuvent être les dépositaires.

    Lire l'annonce

  • Châtillon-sur-Chalaronne

    Colloque - Europe

    La charité de saint Vincent de Paul : un défi ?

    Développements historiques et réflexions contemporaines

    Dans l’histoire personnelle de St Vincent, la fondation des Dames de la Charité constitue un moment-clé qui explique ses actions ultérieures lorsqu’il retournera à Paris à partir de la fin décembre 1617. Mais nul ne peut douter aussi que, dans l’histoire de l’Église, les nombreuses initiatives de St Vincent et sa conception de la charité vont inspirer et inspirent encore, si bien que son influence jusqu’à l’époque contemporaine est considérable. Le colloque étudiera en quoi le passage de St Vincent de Paul à Châtillon a été un tournant dans son ministère sacerdotal.

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Appel à contribution - Histoire

    Faire carrière en Italie : les artistes étrangers à Rome et à Venise au temps de Nicolas Régnier (c. 1610-1667)

    À l’occasion de la première exposition monographique consacrée au peintre franco-flamand Nicolas Régnier au Musée d’arts, l’Université de Nantes et le Musée d’arts s’associent pour organiser un colloque autour des artistes étrangers actifs à Rome et à Venise au XVIIe siècle. Comme l’ont démontré les travaux d’Annick Lemoine, Nicolas Régnier représente un cas particulièrement intéressant d’insertion et de progression sociale d’un artiste étranger dans la péninsule italienne. Après des débuts dans l’atelier d’Abraham Janssens à Anvers, Régnier fit le voyage d’Italie, et n’en revint jamais. À Rome dès 1620, il y demeurera jusqu’en 1625, avant son départ pour Venise, où il mourra plus de quarante ans plus tard, en 1667. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Les savoirs opératoires de la matière de la Renaissance à l’industrialisation

    Ce séminaire s’inscrit dans le sillage des renouvellements actuels que connaît l’histoire des techniques et l’histoire de la chimie à partir de l’étude des lieux, des acteurs et de leur circulation. On se propose d’analyser les enjeux majeurs qui se sont noués autour des savoirs opératoires de la chimie, dans les champs de l’économie, de la gestion politique, des consommations et des formes de production, mettant en lumière depuis la Renaissance les configurations multiples qui ont conduit à expérimenter, explorer, transformer, maîtriser la matière, par divers dispositifs techniques.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Colloque - Histoire

    Sexualité, parenté, politique et religion

    Idées globales, pratiques locales, XVIe-XIXe siècles

    L’histoire de la sexualité a connu pendant les dernières décennies un développement considérable, qui a été accompagné par une rapide multiplication des angles d’approche et des méthodes de recherche. Toutefois, si le succès des démarches d’inspiration culturelle a été retentissant, nous constatons une certaine difficulté à se renouveler dans le domaine de l’histoire sociale. Depuis les ouvrages fondateurs de Philippe Ariès, de Jean-Louis Flandrin ou de Michel Foucault, les historien·ne·s se sont souvent interrogé·e·s sur les rapports entre le domaine de la sexualité et les pouvoirs en place. Toutefois, ils / elles l’ont le plus souvent fait de façon très générale, à un niveau très élevé d’abstraction, en proposant - à l’instar de Foucault ou de Thomas Laqueur - des modèles macro-historiques qui se souciaient peu des différences de classes ou des pratiques de groupes spécifiques.

    Lire l'annonce

  • La Chaux-de-Fonds

    Appel à contribution - Histoire

    Histoires matérielles du temps : objets et pratiques (XIVe-XVIIIe siècle)

    L'historiographie de la mesure du temps se caractérise traditionnellement par une dichotomie entre des recherches consacrées à l'évolution des dispositifs techniques et d'autres qui concernent les cultures et les usages du temps. Une des conséquences majeures de cette dichotomie est la rareté d'études prenant en compte l'influence de facteurs sociaux et culturels sur la configuration des dispositifs techniques, ou interrogeant à l'inverse les cultures et les pratiques de la mesure du temps à partir de l'analyse des objets mécaniques. Ce colloque entend contribuer à réunir ces deux approches pour explorer les histoires matérielles du temps entre le XIVe et le XVIIIe siècle à travers la relation entre objets et pratiques.

    Lire l'annonce

  • Créteil

    Journée d'étude - Histoire

    Un modèle juif de transmission ? L'héritage dans les sociétés juives médiévales et modernes

    Atelier n°1 : Conversions, mariage et générations

    L’histoire de la famille juive est au centre de nombreux travaux récents qui en renouvellent les thématiques et les perspectives, contribuant à faire des études juives un champ disciplinaire à part entière. Nous aborderons un aspect n’ayant jamais été appréhendé de manière systématique et systémique : la transmission patrimoniale. La diversité des coutumes, au sein de communautés modelées par les mouvements migratoires et touchées par les conversions, a probablement eu un impact non négligeable sur les pratiques de la dévolution patrimoniale. Trois thématiques seront abordées au cours de cette journée : culture matérielle et quantification du patrimoine, mariage et la transmission entre les générations, problèmes liés à la dévolution patrimoniale dans le cadre des conversions des juifs.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Europe

    Regards portés sur la petite enfance en Europe (Moyen Âge-XVIIIe siècle)

    Revue « Histoire culturelle de l’Europe », automne 2017

    Le propos de ce dossier thématique sera d’explorer, dans un cadre chronologique large (du Moyen Âge à la fin du XVIIIe siècle), les conceptions et les représentations que l'on se fait des très jeunes enfants dans différents espaces européens. Si la définition de la petite enfance, selon les époques et les lieux, peut donner lieu à des interprétations diverses, on retiendra – sauf cas particulier qui pourra alors faire l'objet d'une étude au titre d'exception révélatrice – la période qui va de la naissance à environ sept ans, soit l'âge dit de raison et surtout d'entrée, pour les catégories populaires, dans le monde du travail ou de début d'une éducation clairement différenciée en fonction du genre pour les catégories sociales plus aisées.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Histoire sociale des spectacles (Europe, XVe-XVIIIe siècle)

    Ce séminaire est organisé par Marie Bouhaïk-Gironès (Centre Roland Mousnier, CNRS/Paris-Sorbonne), Olivier Spina (LARHRA, Lyon 2) et Mélanie Traversier (IRHiS, Lille 3/IUF) et aura lieu à Maison de la Recherche, Paris-Sorbonne.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque moderne

    Le siècle des Lesdiguières. Territoires, arts et rayonnement nobiliaire au XVIIe siècle

    Ce colloque invite à interroger les relations qu’entretenaient les Lesdiguières-Créquy avec leurs différents territoires ainsi qu’avec les arts en croisant, pour la première fois, les connaissances et les approches de chercheurs de toutes disciplines, en particulier l’histoire et l’histoire de l’art, ainsi que des acteurs du monde culturel et patrimonial.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Une histoire sociale des relations internationales au XVIIIe siècle

    Des phénomènes régionaux

    L’histoire des relations internationales ne saurait se réduire à celle de la diplomatie ; de récents travaux ont élargi son champ d’étude traditionnel afin de prendre en compte les logiques sociales des sociétés de l’époque moderne. Cette nouvelle histoire des relations internationales a particulièrement su mettre en valeur la diversité des acteurs institutionnels et non-institutionnels – ambassadeurs, consuls, marchants, interprètes, francs-maçons ou pirates – impliqués dans les différents processus de négociation. De plus, l’essor de « milieux internationaux » ainsi que l’intégration locale des diplomates via le développement de réseaux et de patronages ont été particulièrement mis au jour. L’histoire sociale de la diplomatie rencontre alors l’histoire des diasporas marchandes qui elle aussi porte une attention particulière aux interactions à l’œuvre entre la diplomatie, le commerce et le savoir dont les marchants, les interprètes et les hommes d’église sont les principaux vecteurs. Reconnaissant cela comme point de départ, ces journées d’étude entendent confronter, partager et discuter les récentes problématiques de l’histoire internationale du XVIIIe siècle et ses approches sociales.

    Lire l'annonce

  • Esch-sur-Alzette

    Journée d'étude - Histoire

    L’évêque contesté

    Études des résistances à l’autorité épiscopale et à son image, des Pays Bas méridionaux à l’Italie du Nord, du Xe au XVIIe siècle. Jalons pour une enquête

    Initiant les travaux de l’axe 2, consacré à l’étude des modèles pastoraux, ces journées d’études ont pour objet de fournir un réexamen des modèles épiscopaux de part et d’autre de la frontière entre France et Empire, sur une longue durée, de la fin de l’époque carolingienne à la première modernité. On y analysera les modalités des différentes remises en cause de l’image de l’évêque, qu’il s’agisse des contre-images produites par ses opposants (communautés monastiques, urbaines, souverains, communautés protestantes aux Temps Modernes) ou de résistances de la part des fidèles aux réformes voire face aux changements de paradigme d’action de la part d’un évêque. 

    Lire l'annonce

  • Champs-sur-Marne

    Journée d'étude - Europe

    Rapports domestiques au travail (XVIe-XVIIIe siècle)

    Cette journée d’études se propose d’examiner différents univers de travail définis a priori comme non domestiques – manufactures, ateliers artisanaux, boutiques, police, armée, marine, bureaux, etc. – en interrogeant l’existence ou la persistance de rapports domestiques, c’est-à-dire : de formes de rémunération associées à la domesticité : gages, temporalité indéfinie du paiement, formes de pécules ou de dot ; d’une disponibilité temporelle extensible et potentiellement sans limite de l’employé ; d’une dépendance personnelle explicitement engagée dans la relation de travail ; on s’intéressera aussi à la question d’une empreinte domestique dans la définition des tâches (pluri-activité vs spécialisation ?).

    Lire l'annonce

  • Helsinki

    Appel à contribution - Histoire

    Urban spaces, mobility and "citadinité" in the Mediterranean cities (14th to 18th century)

    The panel focuses on mobility and insertion in the cities of the Mediterranean area, during the early modern age. Since the Ancient times, Mediterranean cities are centers for commercial and cultural exchanges, and crossroads of migratory streams. These "sedimented" cities have a long tradition of multi-cultural society and reception of foreigners while remaining, to this day pivotal centers for international circulation and migration, and gateways to Europe.

    Lire l'annonce

  • Bucarest

    Bourse, prix et emploi - Histoire

    Four Post-doctoral positions on "Luxury, Fashion and Social statuS in Early Modern South-Eastern Europe"

    New Europe College - Institute for Advanced Study

    Following the European Research Council competition for Consolidator Grants (2014), New Europe College became the Host Institution of such a grant. The project title is Luxury, Fashion and Social statuS in Early Modern South-Eastern Europe and its Principal Investigator is Constanţa Vintilă-Ghiţulescu, researcher at New Europe College and at the “Nicolae Iorga” Institute of History in Bucharest. The project aims to trace the role luxury played in the modernisation process in South-Eastern Europe, taking into account the specific features of the region and how South-Eastern European peoples, and their Byzantine and Ottoman heritage are viewed through the stereotype of “Balkanism”. The project’s findings will help towards a better knowledge of changes in European society in its transition to modernity, and of similarities and differences between the various regions of Europe.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • XVIIe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Histoire sociale

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Catégories