AccueilLieux




  • Arras

    Appel à contribution - Époque moderne

    Le pouvoir dans les marges du livre (XVIe-XVIIIe siècle)

    Sous l'Ancien Régime, l'éloge du pouvoir se déploie de manière privilégiée dans les marges des textes, des images et des spectacles : prologues, dédicaces, textes introductifs, privilèges, clés, etc. Ces textes disent la gloire du roi, de sa famille ou des grandes figures de pouvoir, offrent le livre à un puissant, l'autorisent depuis une position de pouvoir, ou programment sa lecture dans une perspective politique. Ce sont ces marges, souvent négligées, peu lues et peu commentées, que nous souhaitons prendre comme objet d'étude, à partir de l'apparent paradoxe que constitue leur investissement massif par l'écriture du pouvoir : situer le pouvoir dans les marges, est-ce marginaliser le politique ?

    Lire l'annonce

  • Pierrefitte-sur-Seine | Paris

    Colloque - Époque moderne

    Le secret de l’État. L’étude du renseignement en France (XVIIe-XXIe siècle)

    Recherches récentes et nouvelles perspectives

    Lors d’une exposition tenue à Paris, les Archives nationales ont présenté au public un ensemble considérable de pièces d’archives (textes réglementaires, dépêches secrètes, relevés de surveillance, lettres d’espions, messages codés, transcriptions d'écoutes, organigrammes de services, etc.), de machines de chiffrage ou d’instruments d’espionnage qui ont révélé l’action secrète de l’État depuis la fin de l’Ancien Régime. Ce colloque s’attache, quant à lui, à faire le bilan d’une décennie d’avancées historiographiques de la recherche française. Comment faire l’histoire d’une activité protégée par le secret ? Quelles voies et quelles méthodes les historiens ont- ils empruntées ? Des administrations du secret aux missions de renseignement et de guerre clandestine, quels nouveaux contours tracent les études françaises sur le renseignement, du XVIIe au XXe siècle ? Dans une perspective comparative, quelles innovations apportent les études françaises face aux Intelligence Studies ?

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Colloque - Droit

    Theological Foundations of Modern Constitutional Theory: 16th-17th Centuries

    Fondements théologiques de la théorie constitutionnelle moderne : XVIe-XVIIe siècles

    This conference aims to assemble different studies laying bridges between modern constitutional theories and theology from the perspective of intellectual history. Though modernity of law and politics has been usually accounted in the context of Reformation, the paper-givers’ approaches to the question will not be restricted in any confessional perspective, Protestant or Catholic. For, whatever the word ‘theology’ may have connoted in the time of religious confrontations, theoretical attempts to legitimize human rights and political authority at those days can be regarded as part of the general current of philosophical investigations, in a new manner and with different foci than ever, into the concept of justice with reference to that of God.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Europe

    Une « respublica » marchande européenne ?

    Mobilités, échanges, identités (XVe-XVIIIe siècle)

    L’intensification des échanges à l’échelle du Vieux Continent – et au-delà du monde – à la fin du Moyen Âge a engendré une plus grande mobilité des acteurs économiques, la multiplication des intermédiaires du négoce et leur installation, ponctuelle ou permanente, à l’étranger. Marchands, marins et banquiers se sont appuyés dans ces déplacements sur des groupes de compatriotes déjà établis à l’étranger. Ce primat apparent de l’origine géographique ne fait pas des nations marchandes ni des isolats, ni des postes avancés d’une influence étrangère : elles sont au cœur de contacts de toute nature. Tous ceux qui participent au commerce sont engagés dans des contacts multiples au-delà des frontières et constituent des intermédiaires par excellence. Dans les affaires, dans les relations interpersonnelles, dans leur pratique religieuse, ils se trouvent fréquemment en situation de négociation et de compromis, entre patrie d’origine et patrie d’accueil.

    Lire l'annonce

  • La Roche-sur-Yon | Luçon

    Journée d'étude - Histoire

    Autour des États généraux de 1614

    Le quatre-centième anniversaire des États généraux de 1614 est l'occasion d'une double approche historique : dans le temps long, à travers les relations entretenues par cette institution avec le Parlement de Paris, ainsi que, dans le temps plus court de l'événement, sur le rôle qu'y a joué l'évêque de Luçon, Armand du Plessis de Richelieu alors au début de sa carrière.

    Lire l'annonce

  • Rome

    Journée d'étude - Histoire

    Écritures grises. Les instruments de travail administratifs en Europe méridionale (XIIe-XVIIe siècle)

    Atelier n°2 : instrumenter l’action administrative

    Organisé dans le cadre du programme Écritures grises, cet atelier ambitionne d'examiner les usages des instruments de travail des administrations d'Europe méridionale entre le XIIe et le XVIIe siècle. Quatre axes seront privilégiés, pour autant d’actions administratives : compter, archiver / mémorialiser, enquêter / informer, et décider. L’objectif consiste à dévoiler les coulisses des appareils de gouvernement que sont la Curie romaine, les chancelleries impériales, épiscopales, royales et urbaines. Il s’agira ainsi de faire ressortir la dimension la plus pragmatique du gouvernement et de l’administration, en nous focalisant sur les ressources et les techniques qui en instrumentent l’action.

    Lire l'annonce

  • Santander

    Séminaire - Europe

    Europa en torno a Utrecht

    V Seminario de Investigación de Historia Moderna (SIHMO) 2013-14

    Los Tratados de Utrecht-Rastatt (1713-1714), aun asentados en el pasado, supusieron para Europa la modificación de su presente y, en gran medida, configuraron su futuro. El V Seminario de Investigación de Historia Moderna (SIHMO), organizado por el Grupo de Investigación de Historia Moderna de la Universidad de Cantabria, reflexiona en torno a las impacto de la Guerra de Sucesión española y de los acuerdos internacionales de paz alcanzados en Utrecht-Rastatt en el marco jurídico, cultural y político europeo, valorando especialmente sus repercusiones en el largo proceso de construcción europea, que se había comenzado a definir a principios dela Edad Moderna.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Europe

    Pierre Le Grand et l'Europe des sciences et des arts

    Circulations, réseaux, transferts, métissages

    L’année 2013 marque une date importante dans l’histoire de la Russie : le 400e anniversaire de la Maison Romanov, la dynastie royale et impériale qui compte une quinzaine de souverain(e)s. Si les premiers Romanov ont eu pour tâche primordiale de sortir l’État moscovite de la période des Troubles au XVIIe siècle, Pierre Ier (1672-1725) a profondément réorganisé le pays en lui conférant définitivement le statut d’empire et en l’intégrant comme un partenaire politique, militaire et intellectuel compétitif dans l’espace européen. Parmi les instruments de cette transformation majeure, le transfert et l'acculturation des savoirs européens ont joué un rôle fédérateur. La thématique du transfert et de l’acculturation des savoirs européens (leurs mécanismes, leurs acteurs, leurs filières) a généré, au fil du temps, une abondante littérature.

     

    Lire l'annonce

  • Wolfenbüttel

    Journée d'étude - Histoire

    La remontrance : regards politiques et rhétoriques

    Ce programme de recherche franco-américain (Tours / Madison) entend étudier les formes et les contextes des remontrances durant l'Ancien régime. Ce programme prendra la forme d'une journée d'étude à Wolfenbûttel (2013) et d'un colloque à Tours (2015).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Époque moderne

    Famille, normes et pouvoir dans la modernité politique

    La modernité politique sera envisagée cette année sous l’angle des rapports entre famille et politique. En effet, sous l’Ancien Régime, les structures de la parenté et de l’alliance d’un côté, l’organisation des pouvoirs publics de l’autre, sont dans un jeu d’influence et d’interaction, tant au niveau des pratiques que des représentations et des justifications. À l’homothétie de la « famille, séminaire des États » répond la métaphore du « Roi, père du peuple », et si l’ordre public justifie l’ingérence de la législation royale dans les affaires familiales, l’État royal se pense nécessairement en termes dynastiques de perpétuation lignagère. Néanmoins, et simultanément, la doctrine de la souveraineté vient achever un long processus de distinction entre les pouvoirs, pensés de plus en plus abstraitement, et les personnes physiques de ceux qui les exercent : elle rend possible l’émergence d’un modèle alternatif à celui de la patrimonialisation du pouvoir, qui oppose intérêt public et intérêts privés, et modifie progressivement les modes de construction, de maintien et d’objectivation des positions de domination. Cet éloignement des deux sphères du domestique et du public transforme alors la question des influences réciproques en celle d’une délimitation du domaine spécifique de chacun. 

    Lire l'annonce

  • Douai

    Colloque - Histoire

    Les parlementaires, acteurs de la vie locale et provinciale aux XVIIe et XVIIIe siècles

    Depuis une dizaine d'années, l'histoire des parlements et des sociétés parlementaires a fait l’objet d’un stimulant renouveau historiographique portant le regard des chercheurs au-delà du seul Parlement de Paris et visant à embrasser l’ensemble des cours souveraines du royaume. S’inscrivant dans la continuité de ces nouvelles recherches, ce colloque vise à sonder les rapports entre les officiers des parlements et la société au sein de laquelle ils évoluent, tant à l’échelle de la ville parlementaire que de la province. Nous nous proposons de croiser le regard d’historiens et d’historiens du droit sur trois aspects de ces relations : politique, social et économique, les questions religieuses devant faire l’objet d’une rencontre ultérieure.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Hiérarchies, préséances, conflits de normes dans la modernité politique

    En poursuivant la réflexion sur les dynamiques de la modernité politique, le séminaire de cette année propose d’examiner les formes des hiérarchies dans ce qu’elles engagent à la fois la domination sociale et les transformations des structures monarchiques de la France d’Ancien Régime. La mobilisation de plusieurs registres normatifs, pour instituer un ordre des rangs dont les valeurs implicites renvoient aux différents instruments du pouvoir dont disposent les acteurs, provoque des tensions qui sont tout autant sources de blocage que facteurs de dynamisme. L’enjeu se situe dans le basculement dialectique entre la stabilité de l’autorité et l’évolution permanente que suppose l’avènement de la modernité. Entre théorie politique et sources du droit, entre discours justificatifs et manifestations symboliques, la question des hiérarchies, et au-delà des préséances entendues comme inscription dans l’espace d’individus qui occupent des positions de pouvoir, interroge les rapports entre la puissance publique et la patrimonialité. Organisé autour de débats entre historiens et juristes, le séminaire dialogue aussi avec d’autres disciplines.

    Lire l'annonce

  • Oxford

    Journée d'étude - Représentations

    Les théâtres institutionnels au prisme de leurs querelles (1660-1848)

    Le lien des théâtres institutionnels aux régimes monarchiques nous invite à étudier ces questions sur une longue période, de 1669, date de création du premier privilège de l’Opéra, à 1848, où une grave crise des théâtres éclate au moment de la chute de la dernière monarchie.En portant notre attention sur l’intervention structurante des querelles dans les institutions théâtrales et dans l’institutionnalisation des pratiques, et non pas sur les querelles dramatiques déjà étudiées pour elles-mêmes dans de nombreux travaux, nous nous interrogerons sur ce qui peut faire la continuité de cette période, non pour faire un tour exhaustif de la question abordée, mais pour porter notre attention sur des études de cas concrets, susceptibles de dessiner des problématiques stimulantes pour la recherche.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • XVIIe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Institutions politiques

    Supprimer ce filtre