AccueilCatégoriesSociétésSociologieSociologie de la santé




  • Appel à contribution - Époque contemporaine

    Le blanchissement et l'éclaircissement de la peau humaine

    Revue « La peaulogie»

    La Peaulogie, nouvelle revue de sciences sociales et humaines, a pour objet scientifique, la peau, appréhendée à travers des articles approfondis, qui peuvent laisser une place importante à une iconographie libre de droits ou bien dont les droits sont acquis par l’auteur·e. Il s’agira d’interroger le sens des différentes pratiques englobées sous les terminologies d’éclaircissement et de blanchissement de la peau humaine, à partir des rationalisations des sujets qui s’adonnent à ces pratiques, des arguments proposés par les industries de la cosmétique, les médias, les institutions de santé, etc. Faire de ces phénomènes les objets centraux du premier numéro de la revue signale l’intérêt que continuent de revêtir des traitements du corps, qui ne cessent de s’actualiser, en se mondialisant, au point qu’ils s’observent désormais sur tous les continents.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Sociologie

    Quand le handicap interroge la naissance

    Les technologies du diagnostic prénatal (DPN) se sont imposées comme une étape quasi incontournable du suivi des grossesses. Mises au point pour détecter des malformations fœtales sévères, elles permettent aux femmes et aux couples qui en font la demande d’interrompre la grossesse ou de se préparer à l’arrivée d’un enfant malade ou handicapé. Au début des années 1970, le DPN s’inscrit ouvertement dans des politiques de santé visant la prévention des malformations à la naissance. L’arbitrage entre le risque de mettre au monde un enfant malformé et le risque de perdre un enfant sain, induit par le geste invasif associé à sa pratique, a durablement contribué à orienter le suivi des grossesses. Le contexte cognitif et moral de la « modernité thérapeutique » (Dodier, 2003) conduit à faire passer les pratiques du DPN du domaine de la santé publique à celui, privé, de l’autonomie des couples.

    Lire l'annonce

  • Strasbourg | Saint-Martin-d'Hères | Lyon | Paris

    Cycle de conférences - Sociologie

    Corps et prothèses : vécus, usages, contextes

    Cycle n°2 - 2017-2018

    La démarche de ce cycle de séminaires est de réinterroger la complexité du rapport organique / technologique au travers l’étude et l’analyse des expériences singulières liées à l’utilisation de différentes techniques d’assistance au corps telles que les prothèses, fauteuils, assistances robotiques et domotiques. L’enjeu principal de ce séminaire est d’ouvrir des fenêtres de discussions sur les diverses expériences avec ces différentes technologies à partir de la notion de terrain, de vécus subjectifs et dans une approche transdisciplinaire aux croisements de la sociologie, l’anthropologie, la philosophie, l’éthique, l’ingénierie robotique, la médecine et les sciences de la santé.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Sociologie

    Vous avez dit « populaire » ?

    Colloque de clôture de la recherche ANR sur le « populaire » aujourd'hui

    Notre recherche a voulu relever un double défi : d’une part, préciser les contours des « classes populaires » ; d’autre part, interroger ce qu’il reste de « populaire » dans la société française d’aujourd’hui. Ce colloque de clôture sera l’occasion de proposer à la discussion scientifique les résultats auxquels nous sommes parvenus et d’ouvrir la réflexion à d’autres chercheurs français et étrangers.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Sociologie

    Sociologie et anthropologie des corps et mobilisations

    Programme 2017-2018

    Pour clôturer un cycle de trois années de recherche, le séminaire s'intéresse aux mobilisations collectives qui prennent le corps comme objet de revendication. Les chercheur-es invité-es s'interrogeront sur la façon dont des collectifs institutionnalisés ou non interpellent l’État et les médias à travers des mobilisations collectives, des manifestations ponctuelles ou durables, et des techniques militantes pour orienter l'organisation sociale de la transformation du corps. Ces mobilisations et mouvements sociaux portent sur les normes d’apparence, les assignations identitaires, les modes d’existence, le traitement des corps et les droits de la personne.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Le numérique, nouveau paradigme sociétal ?

    Pour son numéro du second trimestre 2018, la revue s’attache à interroger la place et l’usage des outils de communication numériques dans le champ du travail, et plus particulièrement dans le travail social. Il s’agira, entre autres, d’analyser les usages sociaux du numérique ainsi que les transformations que cela engendre tant chez celui qui manipule ces outils que chez celui visé par cette manipulation. Et de se demander ce que le numérique fait au travail, au travail social, et plus particulièrement à ses utilisateurs professionnels et usagers. En effet, l’appropriation des outils numériques ne peut se décréter et dépend aussi de leur maîtrise par les individus. Aussi, il ne s’agira pas de dénoncer les effets négatifs de l’introduction du numérique dans l’accès aux droits, mais d’en analyser les effets. Autrement dit, le numérique, cette « technologie de l’esprit », pour reprendre les propos de Lucien Sfez, peut être considéré non seulement comme un prétexte à interroger le monde social, mais au-delà comme un nouveau modèle d’organisation sociétale, somme toute un « fait social total ».

    Lire l'annonce

  • Lille

    Séminaire - Sociologie

    Peut-on quantifier le care ?

    Le « care », comme disposition et pratique, est bien souvent présenté comme un « travail inestimable » (Jean Oury), résistant à toute forme d’objectivation. Ce séminaire, organisé par Hadépas et le Centre d'éthique médicale, entend se consacrer à cette problématique. Quels sont les arguments qui plaident pour cette démesure du care ? S’agit-il de voir en lui une dimension de gratuité inéliminable, relevant de la logique du don ? Cette démesure ne renvoie-t-elle pas plutôt à « l’inévaluable » de ce travail (Ogilvie), qui repose sur le hiatus irréductible entre le prescrit et le réalisé ?

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis

    Séminaire - Sociologie

    Arts, culture. Européanisation, internationalisation, mondialisation

    Séminaire de recherche de l’Institut d’Etudes Européennes de l’université Paris 8

    Les organisateurs de ce séminaire proposent aux étudiant-e-s de master, doctorant-e-s et enseignante-s-chercheur/se/s, notamment de Paris-8, de Paris-3, de Paris-Ouest Nanterre ou d’autres universités et aux chercheurs des différents centres de recherche, un espace de présentation et de dialogue consacré à la sociologie de l’art et de l’action culturelle publique, généralement dans une optique européenne et internationale comparative.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Appel à contribution - Représentations

    Quel tourisme sportif ? Fabrication d'une expérience contemporaine de l'ailleurs

    IIe journée du CERCE « anthropologie du sport »

    La société de production cède la place à une société de consommation, dans laquelle les loisirs gagnent du terrain. Le temps libre tend alors à se transformer en temps pour entretenir son corps et la « civilisation des loisirs » sécrète sa propre culture (Dumazedier, 1964). Les loisirs sportifs tiennent ainsi une place particulière dans notre société contemporaine. La "sportivisation" de la société, sur le plan culturel et économique, engendre une expansion et un renouvellement des formes de loisirs sportifs (accroissement du nombre de pratiques sportives et diversification des usages des techniques sportives), dans des logiques à la fois récréatives (Corneloup, 2011), de souci du corps (Rauch, 1988), mais aussi d'un rapprochement avec son environnement qu’il soit urbain ou naturel.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Sociologie de la santé

    Supprimer ce filtre
  • 2018

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux