AccueilCatégories




  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Culture et (in)dépendances

    Les enjeux de l’indépendance dans les industries culturelles

    L’objectif du colloque est de sonder le rôle et la signification de la revendication d’indépendance aujourd’hui à l’œuvre dans les industries culturelles à travers l’analyse des usages sociaux qui en sont faits, dans leurs dimensions tant économique, que politique et artistique. Nous souhaitons confronter des travaux empiriques émanant de différentes disciplines portant sur plusieurs secteurs culturels, artistiques ou médiatiques, afin de comparer les pratiques et les représentations en vigueur dans des univers confrontés à des contraintes proches. Il s’agira d’interroger les frontières de l’indépendance en articulant notamment ce que les acteurs en disent, la façon dont ils mettent en scène et en mots cette propriété, avec la façon dont ils la mobilisent en actes dans leur pratique professionnelle.

    Lire l'annonce

  • Villetaneuse

    Colloque - Langage

    Les voix du lecteur dans la presse française au XIXe siècle

    Le XIXe siècle est assurément l’âge de la lecture. Traversé par un double mouvement d’alphabétisation et de croissance démographique, il voit le lectorat s’étendre à de nouvelles catégories de personnes : ouvriers, femmes, enfants. Dans les foyers, les cafés, les cercles et les cabinets de lecture, c’est l’imprimé à diffusion périodique qui attire à lui l’essentiel de ce nouveau public. Le journal offre une alternative majeure au livre, moins coûteuse et plus accessible. Plus immédiate, aussi, puisqu’il construit avec ses destinataires un système d’adresses et de réponses autour de l’actualité socioculturelle. Du courrier des lecteurs au droit de réponse, en passant par la causerie, le badinage, la note et la lettre ouverte, variés sont les moyens dont il dispose pour donner, réellement ou fictivement, la parole à ses lecteurs.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Identités narratives ou Storytelling ?

    Écriture et lecture de soi à l'ère numérique

    Christian Salmon, dans Storytelling: l'art de fabriquer des histoires et de formater les esprits (2007) dénonce l'emprise sur nos sociétés hypermédiatiques d'un « nouvel ordre narratif », dans lequel « l’art de raconter des histoires » est devenu, à grande échelle, le moyen par excellence de vendre et de gouverner en assurant un traçage des expériences individuelles dont l'autocontrôle narratif des individus dans la « blogosphère » est une modalité exemplaire. Selon C. Salmon lui-même cependant, certaines pratiques minoritaires résistent à ce « hold up sur l'imaginaire ». L'injonction au de soi sur les réseaux sociaux numériques, dans les blogs, dans certains jeux en ligne, est en effet porteuse d'un risque d'aliénation de soi dans des dispositifs préformatés, mais elle est riche également de possibles contournements et résistances indissociables par lesquels s'inventer soi-même.

    Lire l'annonce

  • Gênes

    Appel à contribution - Représentations

    Banlieues : quelles représentations contemporaines des quartiers « sensibles » ?

    Depuis les trente dernières années, le mot banlieue désigne l’inscription territoriale d’une question sociale, comme le souligne l’historienne experte de la banlieue parisienne Annie Fourcaut. Très en vogue dans les débats médiatiques et politiques, notamment depuis les premières émeutes urbaines médiatisées des années 1990 jusqu’à arriver aux plus violentes en 2005, les banlieues entendues comme quartiers « sensibles », semblent rassembler autour d’elles et de leur jeunesse surtout, les connotations les plus disparates et péjoratives : paupérisation socio / économique, ségrégation résidentielle, dégradation du bâtiment, violence et délinquance. Le projet de ce colloque s’inscrit dans ce contexte d’actualité et vise à réfléchir sur les représentations sociales et artistiques contemporaines de ces lieux, incluant la littérature et les arts visuels tels que le cinéma, la photographie et les arts urbains.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Les activités physiques et sportives de pleine nature

    Quelles accessibilité et pratiques pour les publics en situations de handicap ?

    Cet appel à contribution vise à interroger l’apparition, le développement et l’organisation des activités de pleine nature à destination des personnes handicapées et des publics séniors. Il s’agit entre autre de porter une attention particulière à la combinaison des facteurs mobilisés pour permettre cette accessibilité (Aten, 2012) et d’identifier les mobiles d’action des acteurs impliqués et les stratégies institutionnelles développées : quelles sont les activités qui sont accessibles et comment le sont-elles ? Qui les organisent et pour quels publics ? Quel est le discours et les représentations des pratiquants par rapport à ces activités ? La revue Nature et récréation invite les chercheurs issus des disciplines des sciences humaines et sociales à soumettre des articles scientifiques qui mettent en lumière les tensions, perspectives et enjeux liés aux activités de plein air pratiquées par les personnes en situation de handicap et les séniors.

    Lire l'annonce

  • Paris

    École d'été - Représentations

    Les sources aux travail

    Les spoliations d’œuvres d’art par les nazis – la scène parisienne

    Le crime des spoliations et la politique de restitutions qui lui a répondu ont fait l’objet, depuis une vingtaine d’années, d’importants investissements, historiographiques, institutionnels, juridiques ou même artistiques. De nombreux colloques ou propositions artistiques montrent les enjeux brûlants qui se profilent derrière cette question patrimoniale qui n’est technique qu’en apparence. Dans la nouvelle édition de son université d’été, la bibliothèque Kandinsky propose de procéder à un réexamen du dossier en revenant au point de départ, c’est-à-dire aux sources. Elle constituera une expérience unique vécue au cœur même de l’espace du musée et animée par des intervenants issus de plusieurs disciplines. Elle prendra la forme d’une succession d’ateliers de travail arrimés aux sources autour de cinq thématiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Forêt, arts et culture : du sens aux perceptions sensorielles

    En inaugurant un nouveau cycle de journées d’études intitulé « Forêt, arts et culture, perceptions et représentation de l’Antiquité à nos jours », le Groupe d'histoire des forêts françaises (GHFF) propose de scruter les évolutions du ressenti de l'homme vis-à-vis de son environnement et de mettre en évidence ce que les forêts, en attisant les sens, permettent de dire du monde. La première journée de ce cycle sera dédiée aux sens et perceptions sensorielles. Il s’agira d’envisager la manière dont les productions culturelles interpellent les sens quand elles mettent en scène la forêt. Toutes les pratiques artistiques, classiques ou plus récentes, pourront être abordées.

    Lire l'annonce

  • Pau

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    L'esprit Fluxus, hier et aujourd'hui

    C’est en 1962, à la suite de la publication par George Maciunas du seul et unique numéro d’un périodique nommé « Fluxus », qu’un groupe de jeunes artistes influencés par Dada et marqués par l’enseignement du compositeur et musicien John Cage à la New School for Social Research de New York adopte le nom de Fluxus. L’appellation restitue bien l’idée de continuité entre l’art et la vie, entre les sciences et les techniques, qui prétend fonder de nouvelles pratiques artistiques et expériences du monde. Fluxus est moins un mouvement qu’une mouvance où se retrouvent des artistes de toutes disciplines, ayant en partage un même état d’esprit et un identique désir de remettre en question, non sans humour et dérision, le statut et le rôle social de l’art. Dès ses débuts, Fluxus mêle la musique, l’action, le théâtre, la danse, les arts plastiques, la poésie. Les propositions – events, happenings, environnements, productions d’objets et de livres, entre autres – se veulent sans prétention, ouvertes à l’insignifiant, aux riens et/ou aux petites choses de la vie quotidienne.

    Lire l'annonce

  • Mons

    Appel à contribution - Sociologie

    Héritages et perspectives de la sociologie clinique

    Idéologie gestionnaire, souffrance au travail et désinsertion

    « L’individu est le produit d’une histoire dont il cherche à devenir le sujet ». Cette proposition énoncée par Vincent de Gaulejac dès ses premiers travaux sur la névrose de classe avait pour objet de saisir les enjeux subjectifs de l’individu contemporain. Or la société résiste, d’autant plus aujourd’hui que s’y déploient des dynamiques de pouvoir qui prennent le sujet pour objet et le subjectif comme ressource des dynamiques productives et de domination jusqu'à l'entraîner dans une lutte des places qui partage des vainqueurs dont la position est toujours précaire et des perdants auxquels sont destinées les places moins envieuses voire l’exclusion sociale dans lesquelles s’enracinent Les sources de la honte. Vouloir devenir sujet c’est aussi, dans le champ du travail comme dans d’autres champs de la vie quotidienne, s’affronter aux logiques d’excellence, à l’idéologie gestionnaire et à la violence sociale qui s’y déploient. C’est s’affronter, dans tous les cas, aux paradoxes qui se trouvent au cœur de notre système social.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Musiques en démocratie : acteurs, institutions, pratiques, discours

    À l’heure de la globalisation des pratiques musiciennes et de la multiplication des échelles et réseaux de financement de la culture, ce colloque international se propose de faire retour sur l’histoire des politiques culturelles et des mobilisations de la musique dans les sociétés démocratiques, de l’apparition des premières pensées de la démocratisation jusqu’à aujourd’hui. Pourquoi et comment a-t-on cherché, depuis le XIXe siècle, à « porter la musique au peuple » ? Quelles significations et quelles formes prend cet enjeu dans le monde contemporain ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Pensée

    Littérature et absurde

    Dans ce dossier, nous souhaiterions moins voir exposés les différents points de vue philosophiques sur la question de l’absurde que de s’interroger sur ce que la littérature elle-même apporte à cette question. La philosophie en passe par le concept, elle « définit une façon de penser », la littérature en revanche nous fait entrer de plein pied dans la vie. Les portraits des vies qu’elle dépeint, les façons de vivre qu’elle saisit sont, à travers la lecture, donnés en partage. En quoi les différentes façons de décrire des situations ou des vies absurdes peuvent-elles enrichir, étoffer le concept d’absurde que Camus définit comme le sentiment qui « naît de cette confrontation entre l’appel humain et le silence déraisonnable du monde » ? En quoi les situations concrètes et quotidiennes décrites en littérature peuvent-elles mener à une réflexion philosophique sur ce qu’est l’absurde de façon plus conceptuelle ? Aussi, les expériences absurdes décrites en littérature ne sont-elles pas par ailleurs le moyen le plus propice pour rappeler la philosophie à l’expérience concrète que les hommes font du monde et l’enjoindre à s’y intéresser ?

    Lire l'annonce

  • Lille

    Séminaire - Sociologie

    Ville 2.0. soft data pour les politiques publiques de la ville

    Le cycle « Ville 2.0. soft data pour les politiques publiques de la ville » entend s’insérer dans l’axe « humanités numériques » de la MESHS pour contribuer au développement d’une réflexion pluridisciplinaire dans la région Nord-Pas-de-Calais sur l’impact de nouvelles données numériques dans les contextes des études de la ville. Le but de ce cycle est prendre de la distance des expériences empiriques liées aux méthodes numériques pour mener une réflexion sur la signification des traces numériques dans le contexte des études urbaines. Face à l’abondance de ces données, ce cycle vise à développer une réflexion partagée sur les questions méthodologiques (« méthodes numériques ») et théoriques (rapport entre numérique et physique) liées à l’emploi de ces données dans les politiques de la ville.

    Lire l'annonce

  • Florence

    Colloque - Europe

    Pourquoi transmettre la connaissance des arts ?

    La contribution des musées

    Dans une société toujours plus matérialiste où les savoirs sont essentiellement jugés au regard de leur utilité instrumentale, comment justifier la transmission des savoirs artistiques ? Quels en sont les enjeux de citoyenneté ? Et quelle peut être la contribution spécifique des musées ? Faisant suite au colloque organisé en 2009 au Palais Strozzi, Pourquoi enseigner l’histoire de l’art ?, cette nouvelle initiative permettra d’échanger sur un vaste ensemble de questions allant des principaux enjeux démocratiques de la connaissance artistique dans notre société, jusqu’aux techniques pédagogiques les plus efficaces, notamment celles recourant au numérique. Avec cette manifestation, notre souhait serait d’engager un cycle biennal qui permettrait de faire régulièrement un « état de la transmission artistique » en Europe. Tous les deux ans, un grand musée européen accueillerait ainsi la réflexion la plus large sur cette question assurément déterminante pour l’avenir de la démocratie telle que nous la cultivons. Un monde où l’art et la pensée demeurent une condition de la liberté.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Europe

    Cinémas d'éducation populaire

    Pratiques cinématographiques en terrain non commercial après 1945

    Cette journée d'études souhaite explorer un champ protubérant qui se construit en miroir au cinéma commercial et à l’exploitation conventionnelle : les cinémas d’éducation populaire. Ils désignent les pratiques de projection, d’animation et d’analyse filmique mais aussi de réalisation, portées par des acteurs associatifs en provenance d’horizons idéologiques souvent opposés mais partageant, dans leurs conflits pour la conquête de l’espace social, un objectif commun de formation des masses et d’accès du plus grand nombre au loisir, si ce n’est à la culture.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Les organisations utopiennes

    N°48 de la revue Communication et organisation

    Ce dossier thématique du n°48 la revue Communication et organisation se propose de réfléchir sur les organisations utopiennes, modernes et postmodernes. Les articles, présentant des essais théoriques ou des études de cas empiriques, pourront traiter d’organisations aussi diverses que les entreprises et les institutions publiques, les sociétés secrètes, les associations ésotériques et initiatiques, les organisations religieuses et para-religieuses, les sectes, les ONG, les technopoles, mais exprimant une dimension utopique ou ayant une forte portée utopienne, qu’il s’agira de définir précisément. On privilégiera, de préférence, ces formes d’utopies qu’Ernst Bloch et Jean Séguy identifient comme étant des « utopies concrètes » et des « utopies pratiquées »…

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Formes de duplication et conditions de l’engagement en milieu numérique

    L’objectif de cette journée est de mettre en contact et en perspective des travaux récents ou émergents sur la question des ressorts de l’engagement dans les pratiques communicationnelles numériques. Plus précisément il s’agit d’observer l’articulation entre cet agir impliqué et les modalités de leur reproduction à plus ou moins grande échelle et selon  des formes d’action plurielles mais néanmoins comparables

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    Comment penser l’anthropocène ?

    Anthropologues, philosophes et sociologues face au changement climatique.

    En décembre 2015, la 21ème Conférence des parties sur le climat, communément appelée COP21, se tiendra au Bourget, près de Paris. Cette conférence suscite autant de craintes, que d’espoirs : beaucoup considèrent qu’elle représente la dernière chance d’arriver à un accord contraignant sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, afin d’éviter une hausse trop importante des températures, qui aurait des effets catastrophiques.

    C’est dans la perspective d’une mobilisation de tous les efforts autour d’une solution positive, que nous appelons à un colloque international, réunissant philosophes, anthropologues et sociologues, qui se tiendra à Paris, au Collège de France, le 5 et 6 novembre 2015.

    Lire l'annonce

  • Pau

    Journée d'étude - Géographie

    Espaces. Logiques sociales, logiques territoriales

    13° Journées PauSES - L'oeuvre de Pierre Bourdieu en Pratiques

    Croisant les perspectives géographiques, sociologiques et anthropologiques, les conférences qui seront données aborderont dès lors des thèmes aussi variés que les liens entre ségrégation résidentielle et ségrégation scolaire, l’Occitanie et ses différentes réalités territoriales, les représentations d’acteurs dans leurs territoires ou encore l’inscription dans l’espace de la laïcité. En effet, l’actualité, parfois très récente, nous montre à quel point il est nécessaire de convoquer le regard des sciences humaines et sociales, afin d’expliquer la complexité du réel dans lequel nous évoluons. De plus, seules des approches interdisciplinaires de l’espace peuvent rendre compte efficacement des phénomènes sociologiques et anthropologiques qui nous interpellent au quotidien. 

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    Les sciences humaines et sociales à l’épreuve de l’événement

    Numéro 1 de la revue Sociétés plurielles

    Le programme sociétés plurielles a inscrit, dès le départ, parmi ses priorités une recherche attentive aux enjeux de société. La vague d’attentats qui a secoué la France au mois de janvier 2015 s’est révélée, du moins à très courte échéance, comme un événement, autrement dit comme un marqueur distinguant un avant et un après, mais aussi comme un révélateur de questionnements et d’enjeux d’analyse pour les sciences humaines et sociales. Cet événement constitue une épreuve pour la recherche qui s’inscrit dans un autre régime temporel : celui de la durée – y compris de la longue durée – et de la réflexion. Nous proposons dans ce premier numéro de la revue Sociétés plurielles de nous interroger sur notre pratique, en deçà même de la méthode, pour proposer des réponses sur la valeur sociale des sciences humaines et sociales.

    Lire l'annonce

  • Saint-Cloud

    Journée d'étude - Sociologie

    Fictions sentimentales

    Journée d'étude

    La littérature sentimentale rencontre un vif succès auprès d'un public large et hétérogène. Elle représente 10% des parutions de la fiction française, trois à quatre éditeurs publient près de 1000 titres annuels. Cette littérature est essentiellement vendue en supermarché, elle connait une large diffusion numérique mais est peu présente sur les rayonnages des bibliothèques et des librairies.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Sociologie de la culture

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux