AccueilCatégoriesSociétésHistoireHistoire des femmes




  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Guerre / sexualités / genre : retour sur le XXe siècle

    Le XXe siècle est à la fois le siècle d’une reconfiguration profonde des relations sociales de genre et le « Century of Sex » (Dagmar Herzog). En plaçant l’histoire du genre et des sexualités au centre du séminaire, il s’agira de comprendre les relations de domination et de pouvoir au sein des sociétés en guerre et lors des sorties des guerres : domination des hommes sur les femmes, domination de certains hommes sur d’autres hommes, mais aussi rapports de domination sociale et raciale, susceptibles de renverser l’ordre genré. Il s’agira aussi de poursuivre un dialogue franco-allemand et transatlantique autour de ces questions.

    Lire l'annonce

  • Séminaire - Histoire

    Femmes et savoirs : espaces, frontières, marges

    Cet atelier proposé par des doctorantes du Centre Alexandre Koyré, se veut un lieu de réflexion collective, entre chercheurs, doctorants, et post-doctorants, sur le rôle des femmes dans la production et la circulation des savoirs. Son objectif n'est pas de dresser un à un les portraits de femmes savantes, mais d'aborder par le biais de quelques exemples des problématiques aussi bien méthodologiques que thématiques qui se présentent lors de telles recherches. Pour cette deuxième année, l'atelier questionnera la notion d'espaces.

    Lire l'annonce

  • Caen

    Séminaire - Études du politique

    Pratiques et pensées de l'émancipation

    Édition 2016

    Depuis plusieurs années, on assiste à un retour des pensées et des pratiques de l’émancipation. Ces pratiques s'inscrivent tantôt de manière ponctuelle dans la mise en place immédiate d'expérimentations de nouveaux rapports sociaux, tantôt dans la construction de mouvements sociaux aux formes plus ou moins classiques, ou encore de manière sérielle et graduelle dans la perspective d'un projet politique à long terme.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Séminaire - Sociologie

    Genre, femmes, Méditerranée

    Genre, normes, transgressions

    L’étude des marginalités permet de repérer les marges et les failles des systèmes normatifs. Celles-ci offrent la possibilité de contourner le carcan des règles instituées et produisent des figures genrées et incarnées de la transgression qui n’en sont pas moins des « figures de la norme » si l’on tient compte des interactions avec l’entourage et des solidarités en jeu. De ce fait, la norme nécessite une attention renouvelée qui ne se contente pas de la définir comme oppressante, mais qui prenne aussi en compte son utilisation dans les trajectoires individuelles et collectives.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Routines

    Séminaire « Genre et classes populaires » (2015-2016)

    En étudiant le quotidien et l’ordinaire des activités sociales les plus diverses (allaiter, fumer, travailler chez soi, etc.), mais aussi la façon dont la routine est bousculée par l’évènement, le séminaire cherchera ainsi à retrouver un sens plus positif de la notion de routine : celle de savoir-faire intériorisé, parfois jusqu’à l’automatisme, acquis par la pratique et par l’expérience. La notion renvoie alors aux apprentissages souvent invisibles, aux processus d’incorporation du social, non pas seulement comme norme mais aussi comme compétence, comme savoir-agir et savoir-être, et donc aussi comme possibilité d’action. N’est-ce-pas précisément dans le quotidien que se cachent les marges de manœuvre et les petits détournements des normes sociales que le séminaire cherche à identifier depuis plusieurs années ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Genre et Europe (2015)

    Après un premier cycle de conférences en 2014, l'axe genre du LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l'Europe » a le plaisir d'annoncer la tenue de la première séance de son séminaire « Genre et Europe »  en 2015, coorganisé avec l'Institut historique allemand et le CNAM.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Femmes et savoirs : productions, circulation, représentations (XVIIe-XXe siècle)

    Ce séminaire proposé par des doctorantes du Centre Alexandre Koyré, se veut un lieu de réflexion collective, entre chercheurs, doctorants, et post-doctorants, sur le rôle des femmes dans la production des savoirs depuis le XVIIe siècle. Son objectif n’est pas de dresser un à un les portraits de femmes savantes, mais d’aborder par le biais de quelques exemples des problématiques aussi bien méthodologiques que thématiques qui se présentent lors de telles recherches. Pour cette première année d’existence, le séminaire examinera des questions relativement larges qui permettront ensuite d’approfondir une problématique donnée.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Routine-s

    Séminaire « Genre et classes populaires » 2014 / 2015

    Le séminaire « Genre et classes populaires » propose son programme pour l'année 2014-2015. Cette quatrième année sera consacrée à la notion de « routine-s » avec huit séances, de novembre à juin, à l'université Paris I Panthéon Sorbonne. La routine renvoie à la répétition d’actions ordinaires au quotidien, à des habitudes ancrées dans les corps et les esprits des individus. L’histoire se désintéresse souvent de cette temporalité mineure en faveur de l’évènement, de l’exceptionnel, reproduisant alors la vision négative de la routine comme monotonie, « train-train » quotidien, voire ennui. La sociologie est plus attentive aux dimensions ordinaires, elle qui cherche les régularités du monde social. Elle fait pourtant peu souvent l’effort de retracer précisément les activités qui appuient quotidiennement les tendances générales observées au niveau d’un groupe social. La routine renvoie à des actions invisibles car banales et attendues. Cette temporalité est plutôt celle du féminin que du masculin ; le temps du travail domestique en étant l’exemple le plus flagrant.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Préhistoire et antiquité

    Prendre les anciens au mot : quand savoir c'est dire et faire

    Antiquité, territoire des écarts

    L’Antiquité gréco-romaine nous tend des pièges intellectuels : les termes grecs ou latins, comme theatron, muthos, poiesis, eros, philosophia, fabula, res publica ou pater familias, n’avaient ni le sens ni les emplois que nous donnons aujourd’hui à théâtre, mythe, poésie, érotisme, philosophie, fable, république ou père de famille. L’identité formelle entre les termes anciens d’un côté, français de l’autre donne l’illusion que nous pouvons les utiliser sans précaution, sans traduction anthropologique. Ils ont fini par renvoyer à des concepts anhistoriques, souvent présentés comme des catégories universelles.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Sources et méthodes

    Séminaire de master Hommes, femmes, masculin, féminin : genre et histoire

    Dans le cadre de ce séminaire, nous nous proposons de réfléchir à la façon dont les historien(ne)s utilisent la notion de genre pour comprendre comment des sociétés – y compris la nôtre – ont pensé et élaboré la différence des sexes. La thématique de l’année, « sources et méthodes », sera l’occasion de réfléchir sur les pratiques historiennes face aux documents et, ainsi, de souligner l’intérêt du genre comme outil de déconstruction des savoirs présumés évidents ou naturels dans le domaine du sexe, de la sexualité et de l’identité personnelle.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Information

    Genre, médias et communication

    Programme automne 2014

    Le séminaire Genre, médias et communication présente une série de travaux s'attachant à la question du genre dans la communication et les médias. Des dispositifs d'écriture numérique aux représentations médiatiques en passant par les discours institutionnels, le genre est l'un des rapports sociaux qui organise le monde social et les pratiques au même titre que la classe sociale ou la catégorisation ethnoraciale. Aussi ce séminaire se propose-t-il d'ouvrir un espace de discussion autour des dimensions identitaires et performatives du genre, des modèles de masculinité et de féminité promus et négociés dans les médias et de la sexuation des usages médiatiques. L'objectif est de décrypter les modalités de la représentation et de l'expression du genre, à travers l'analyse des modes de catégorisation, des performances et des traces (ou de l'absence de traces) corporelles dans différents dispositifs médiatiques (web, presse, télévision, cinéma).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Sociologie

    Genre, cultures et sexualités

    Postérité : où sont les femmes ?

    Les récents débats sur le rôle du Panthéon et les actions menées en faveur de la « panthéonisation » des femmes (voir le rapport remis au président de la République par Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux le 10 octobre 2013) ont rappelé à qui l'ignorerait encore, certaines inégalités concernant la postérité des créatrices. Lors des séances du séminaire « Genre, cultures et sexualités » qui débuteront en janvier 2014, nous souhaitons interroger les procédés ou pratiques d'exclusion des femmes mais également les questions de transmission qui mènent à l'oubli ou à l'invisibilisation de créatrices le plus souvent reconnues, récompensées et actives de leur vivant.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Genre et Europe

    Séminaire de l'axe Genre du LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l'Europe »

    D’une approche depuis peu reconnue, le genre a fort à faire avec l’Europe. Que l’on considère le continent comme espace politique, comme un marché ou une aire culturelle, les rapports entre les sexes sont constitutifs de la définition de cet espace comme des divisions en son sein. L’équipe de l’axe 6 du LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe », fédération de laboratoires des Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris IV-Sorbonne, Nantes et de l’École des chartes, consacre ses travaux à une histoire genrée de l’Europe. L’axe « Genre » développe ses réflexions autour de deux principaux axes : penser et construire l’Europe ; être Européen.ne.s et vivre l’Europe. En organisant ce premier cycle de conférences en partenariat avec le Conservatoire national des arts et métiers et l’Institut historique allemand de Paris, nous voulons réfléchir cette année à trois thématiques placées au centre de nos travaux sur l’histoire des femmes et du genre : les pratiques religieuses, les révolutions européennes, et la question de la prostitution et de la traite.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Représentations

    Qu’est-ce que les études de genre font à l’histoire de l’art ?

    Ce séminaire propose de réunir des chercheurs, conservateurs et théoriciens dont les objets de recherche ont été inspirés par ces avancées de l’historiographie depuis les années 1970 avant d’être à leur tour sources de nouvelles questions. Parmi elles : l’élargissement des corpus de l’histoire de l’art ; l’étude anthropologique des usages des images ; l’histoire des métiers, de la production et du commerce des objets d’art ; l’histoire du goût et de la commande ; l’histoire des collections publiques ; l’iconographie et l’histoire culturelle des femmes ; la question de l’auctorialité et de la signature ; la copie et les pratiques amateures ; les imaginaires et les statuts sociaux des artistes femmes ; l’histoire de la réception publique et critique des créations féminines.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Information

    Genre, médias et communication

    Programme printemps 2014

    Le séminaire Genre, médias et communication présente une série de travaux s'attachant à la question du genre dans la communication et les médias. Des dispositifs d'écriture numérique aux représentations médiatiques en passant par les discours institutionnels, le genre est l'un des rapports sociaux qui organise le monde social et les pratiques au même titre que la classe sociale ou la catégorisation ethnoraciale. Aussi ce séminaire se propose-t-il d'ouvrir un espace de discussion autour des dimensions identitaires et performatives du genre, des modèles de masculinité et de féminité promus et négociés dans les médias et de la sexuation des usages médiatiques. L'objectif est de décrypter les modalités de la représentation et de l'expression du genre, à travers l'analyse des modes de catégorisation, des performances et des traces (ou de l'absence de traces) corporelles dans différents dispositifs médiatiques (web, presse, télévision, cinéma).

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Séminaire - Histoire

    Genre et transgressions

    Pratiques, stratégies, représentations dans l’espace euro-méditerranéen (XVIe-XXIe siècle)

    Si l’analyse sociologique ou historique montre comment les bouleversements vécus par des sociétés données font évoluer voire redéfinissent les liens sociaux, l’étude des marginalités permet quant à elle de repérer les marges et les failles des systèmes normatifs. Celles-ci offrent – différemment selon les sexes – la possibilité de contourner le carcan des règles instituées et produisent des figures féminines que l’on retrouve avec une certaine constance sur le temps long : femmes divorcées, adultères, prostituées, filles-mères, brigandes, émeutières, contrebandières, vagabondes, mais aussi artistes, créatrices en général, militantes féministes… Mais ces profils incarnés de la transgression n’en sont pas moins des « figures de la norme » si l’on tient compte des interactions avec l’entourage et des solidarités en jeu. De ce fait, la norme nécessite une attention renouvelée qui ne se contente pas de la définir comme oppressante, mais qui prenne aussi en compte son utilisation dans les trajectoires et les réalisations des unes et des autres.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Séminaire franco-britannique d'histoire

    Le séminaire franco-britannique d'histoire est organisé par l'Université Paris IV-Sorbonne, en partenariat avec le Groupe d’histoire intellectuelle (Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis), le CREA (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense) et l’Institute of Historical Research (University of London).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Époque contemporaine

    Genre et classes populaires in situ

    Année 2013 / 2014

    À  la croisée de l’histoire et de  la sociologie, mais aussi de la géographie et de la science politique, le séminaire « Genre et classes populaires » se propose, depuis 2011, d’étudier les rapports sociaux de sexe / de genre à l’intérieur des classes populaires. Au plus près des pratiques et des discours des acteur-e-s, il s’agit de saisir la complexité des inégalités sociales mais aussi des identités, des appropriations - individuelles et collectives - des normes sociales et de leur éventuel dépassement. Les autres catégories de la différence (race, classe d’âge, sexualité…) sont prises en compte dans ces équations toujours multiples. Pour observer les formes prises par ces intersections, le séminaire appréhende les rapports sociaux dans des espaces délimités, in situ donc.

    Lire l'annonce

  • Paris | Nanterre

    Séminaire - Sociologie

    Oser la recherche au féminin

    Le cycle de séminaires, intitulé "Oser la Recherche au Féminin", propose de s’interroger sur l’inscription de la femme et ses enjeux dans le milieu de la recherche, en insistant sur l’articulation entre environnement professionnel et personnel dans les carrières universitaires. Nous voulons ainsi présenter un regard actuel sur les parcours féminins au sein des équipes et des institutions. Comment se construit-on en tant que chercheuse ? Quelle est aujourd'hui la place des femmes dans la recherche universitaire et extra-universitaire ? Quels leviers permettent de dépasser les stéréotypes attachés aux femmes ? Nous valoriserons dans l'examen de ces questions des approches croisées et transdisciplinaires.

    Lire l'annonce

  • Cergy | Vanves

    Séminaire - Sociologie

    Femmes et engagement (2013)

    Ce séminaire se propose, dans une approche pluridisciplinaire (histoire, sociologie, science politique, anthropologie, civilisation, littérature, art, technologies de l’information) et comparée (couvrant l’ensemble des aires géographiques abordées par les chercheur-e-s du centre de recherche Civilisations et identités culturelles comparées (CICC) de l'université de Cergy-Pontoise) de mener une réflexion sur la spécificité de l’engagement des femmes au XXe et XXIe siècles. Il a pour objectif scientifique l’identification et l’analyse, sous le prisme conceptuel du genre, des formes plurielles de l’engagement des femmes au sens large, qu’il soit politique, syndical, associatif, professionnel, culturel, artistique ou littéraire.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Histoire des femmes

    Supprimer ce filtre
  • Séminaire

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

  • Séminaire

Lieux