AccueilCatégoriesSociétésÉtudes du politiqueInstitutions politiques




  • Paris

    Colloque - Études urbaines

    Droit à la ville au Sud, expériences citadines et rationalités de gouvernement

    Ce colloque souhaite questionner le droit à la ville en tant que concept analytique pour penser les relations entre pratiques quotidiennes des citadins et rationalités de gouvernement. Pour ce faire, nous proposons de livrer à la discussion la notion de « droit à la ville de fait ». Le « droit à la ville de fait » désigne un processus de mise en ordre sociale et spatiale qui se joue à l’interface entre action publique (élaboration des politiques publiques, pratiques des agents de l’État) et pratiques quotidiennes des citadins, en tant qu’elles construisent des routines. Le « droit à la ville de fait » renvoie donc à la manière dont les citadins contribuent à construire un ordre urbain social et spatial à travers la répétition au quotidien de gestes, la consolidation de liens sociaux, l’adhésion pratique à des règles collectives, les manières d’occuper et de s’approprier l’espace... Le colloque a pour objectif de réunir des communications portant sur la dimension politique des pratiques quotidiennes des citadins. Ces dernières ont de longue date attiré l’attention des études urbaines sur les villes du Sud, qui ont par exemple étudié les ancrages urbains ou la construction de la citadinité. Ce colloque se propose de nourrir et prolonger ces travaux en questionnant la dimension politique des expériences citadines au Sud.

    Lire l'annonce

  • Paris 05 Panthéon

    Séminaire - Histoire

    Révolution, République et corruptions (1789-1815 et au-delà)

    Séminaire doctoral de l'Institut d'histoire de la Révolution française (IHRF)

    Le beau titre du livre de Mona Ozouf, L’homme régénéré, dit à lui seul combien la corruption fut au cœur du processus révolutionnaire et comment la geste, commencée au mois de mai 1789 avait pour but de lutter spécifiquement contre ce qui était devenu un des marqueurs ontologiques d’un régime plus qu’ancien, en quasi putréfaction pour nombre d’acteurs radicaux prenant part à son effondrement. 225 ans plus tard, la corruption demeure un des poisons de la politique et fait le lit des populismes ou de lois plus ou moins efficaces de moralisation de la vie politique.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Institutions politiques

    Supprimer ce filtre
  • Ces jours-ci

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux