AccueilCatégoriesSociétésDroitHistoire du droit




  • Nanterre | Paris

    Colloque - Droit

    L'histoire de l'édition juridique (XVIe-XXIe sicèle)

    Un état des lieux

    La prise de conscience pourtant chez les juristes d’un intérêt pour l’enseignement de leur discipline, puis pour ceux d’entre eux qui avaient laissé des traces théoriques comme pratiques, en métropole, dans les colonies, comme à l’étranger, ne pouvait pas négliger un axe essentiel de la transmission de la pensée juridique : l’étude du livre juridique et de son édition par laquelle il acquiert un statut autonome de relais incontournable du droit. Le moment est sans doute venu de réfléchir à un état des lieux de cette question selon les cinq axes des acteurs, des usages, des finalités, des formes et de la circulation de la littérature juridique.

    Lire l'annonce

  • Stockholm

    Appel à contribution - Histoire

    Branches of time. Thinking and representing History through the arboreal motif

    International network for theory of history conference (INTH). “Place and displacement: The spacing of history” (Stockholm 2018)

    We are pleased to announce that Trames Arborescentes is preparing a panel proposal for the International Network for Theory of History (INTH) conference  that will take place in Stockholm on August 2018. “Place and Displacement: The Spacing of History” has been chosen as the main theme for the aforementioned meeting. Within this framework, Trames Arborescentes has decided to participate by proposing a panel that will gather several speakers around the subject “Branches of Time. Thinking and Representing History through the Arboreal Motif”.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Histoire

    Hospitalité et régulation sociale et politique dans l'Antiquité méditerranéenne

    Ens de Lyon, 5-7 septembre 2018

    Ce colloque réunira à Lyon des chercheurs européens et états-uniens spécialistes d'aires variées du bassin méditerranéen antique. Son objectif est d'envisager l’hospitalité en tant que vecteur de régulation sociale et politique permettant aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité ou d’un Empire. À l'heure où la crise de l'accueil en Méditerranée remet l'hospitalité au centre du discours public et scientifique, il s’agira ainsi de réfléchir aux racines antiques de cette construction particulière de l’altérité.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Europe

    Assistance, prévoyance, assurance au prisme de la Grande Guerre et d’un changement de paradigme (fin XIXe-années 1920)

    L’assistance, la prévoyance et l’assurance, qui structurent l’histoire de nos sociétés contemporaines, ont conditionné une expérience humaine et une connaissance historique. Replacée dans la longue durée, chacune des trois notions a déjà fait l’objet de travaux de recherche, qui laissent cependant inexplorés ou insuffisamment travaillés de nombreux champs d’enquête : le renouvellement méthodologique en sciences humaines et sociales, comme en histoire des sciences ouvre en effet des perspectives d’analyse nouvelles, susceptibles d’aider à mieux comprendre l’interaction, la transformation, les formes d’hybridation et la place contemporaine de l’assistance, de la prévoyance et de l’assurance.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Prix du Comité d'histoire de la sécurité sociale (2018)

    Le Comité d'histoire de la sécurité sociale récompense chaque année des thèses et des travaux du niveau master, rédigés en Français, achevés depuis moins de trois ans se rapportant à l'histoire de la protection sociale au sens large (chomage et action sociale inclus) y compris dans sa dimension internationale.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    L’enfance au tribunal, de l’Antiquité à nos jours

    Revue « Criminocorpus »

    La revue en ligne Criminocorpus appelle à contributions pour un dossier intitulé L’enfance au tribunal, de l’Antiquité à nos jours. Il s’agira ici d’observer la réception et le statut de l’enfance au tribunal dès lors que ce dernier délibère sur les implications de la parole, de la culpabilité ou de la victime. Nous écartons donc ici l’étude des logiques éducatives et répressives qui ont fondé le statut spécifique des mineurs dans notre histoire contemporaine, pour mieux étudier sur la longue durée historique le comportement des instances d’enquête et de jugement face aux enfants, pour lesquelles la question de la responsabilité est au centre des débats. L’histoire de l’excuse de minorité et des statuts reconnus à l’âge sont au cœur de la thématique mais sont également attendus tous les travaux visant l’évaluation circonstanciée liée à l’enfance des acteurs.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Appel à contribution - Moyen Âge

    Power, authority and normativity

    Brussels medieval culture and war conference

    The 2018 edition of the medieval culture and war conference will take place at the Saint-Louis University, Brussels, and will focus on the theme of “Power, Authority and Normativity”. An omnipresent phenomenon, war was a dominant social fact that impacted every aspect of society in the Middle Ages. Moving away from so-called “histoire-bataille” that studied war on its own as an isolated succession of battles, historiography has moved towards investigation of how military conflicts influenced the economic, legal, political, religious, and social spheres in the Middle Ages.

    Lire l'annonce

  • Villejuif

    Séminaire - Préhistoire et antiquité

    Figure(s) du législateur : la parole de l’expert dans la rhétorique antique

    The legacy of ancient lawgivers in rhétoric

    Grâce au soutien financier du groupement d'intérêt scientifique Humanités, le séminaire se tiendra de janvier 2018 à juin 2018. Il a pour objectif d'étudier les traditions, jusque-là inexplorées, qui s'élaborent autour des législateurs grecs et romains célèbres et d'analyser les différents processus de légitimation du discours auxquels ils participent autant que la réflexion suscitée chez les auteurs qui les citent dans des contextes très différents.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Appel à contribution - Histoire

    La magistrature ultramarine aux temps du premier empire colonial (vers 1500 - 1800) : statuts, carrières, influences

    Cette journée d'étude pluridisciplinaire est consacrée à l'histoire de la magistrature à l'époque du premier empire colonial, dans une perspective d'histoire institutionnelle, judiciaire et d'histoire sociale, dans l'ensemble des colonies européennes de l'époque moderne et au début du XIXe siècle. Etudier les spécificités des anciennes magistratures coloniales dans leurs statuts, leurs carrières, leurs manières de rendre la justice, leur implication dans le système colonial, leurs liens avec la société coloniale, etc. L'histoire de la colonisation passe par celle de ceux qui ont été des acteurs majeurs de ce complexe phénomène historique. Alors que la société judiciaire du second empire colonial (post 1850) a fait l'objet de travaux approfondis, celle de l'ancien régime colonial mérite d'étre étudiée dans une perspective colonialiste.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Époque contemporaine

    Les normes du droit du travail

    Approche interdisciplinaire

    Ce colloque interdisciplinaire propose de réunir philosophes, juristes, historien-ne-s sociologues et économistes pour analyser les sources, les fondements et les possibiles évolutions des normes du droit du travail et du droit social en France. Il s'organise en quatre sessions réparties sur deux journées, qui abordent les questions de l'émergence du développement du modèle français du droit du travail, des normes du droit du travail aujourd'hui, du statut juridique de l'entreprise, des enjeux normatifs des réformes récentes ou à venir du droit du travail. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Être juif et pauvre. Rôles sociaux et capacités d’agir en mondes chrétiens et musulmans

    Moyen Âge - époque moderne

    Dans l’historiographie, qu’elle soit ancienne ou plus récente, les juifs apparaissent souvent comme une catégorie d’acteurs assez figée et monolithique. Les historiens n’ont en effet jamais été très à l’aise lorsqu’il s’agit d’appréhender dans son ensemble et dans toute sa complexité une population numériquement assez réduite qui, au Moyen Âge et à l’époque moderne, cohabitait avec les sociétés chrétiennes ou musulmanes dans lesquelles elle se trouvait insérée. Les populations juives étaient plus ou moins bien perçues ou acceptées selon les lieux et les époques ; elles jouissaient de « privilèges », c’est-à-dire d’un statut et de droits s’inscrivant dans un cadre juridique précis, dont l’ampleur et la durée pouvaient considérablement varier, favoriser ou compromettre leur présence sur un territoire donné.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Colloque - Histoire

    Peine et utopie. Représentations de la sanctions dans les œuvres utopiques

    Ce colloque propose d’interroger les ambiguïtés de l’utopie, ce « jeu destiné à stimuler l'imagination critique » (Baczko, 1978) dans une perspective historique large, afin de mesurer son influence rémanente, et peut-être puissante, sur les législations positives et les pratiques judiciaires les plus actuelles. L’utopie est-elle prisonnière des conditions d’énonciation qui bornent le débat public ou parlementaire, comme prise dans l’argile de son époque ? Ou, à l’inverse exprimant mieux que toute autre source, l’état de nos représentations sociales, parvient-elle à les dépasser ?

    Lire l'annonce

  • Strasbourg

    Appel à contribution - Histoire

    Les listes

    Journée d'études de l'Association des jeunes chercheurs en histoire (AJCH)

    Catalogues de vaisseaux antiques, énumérations poétiques, comptes, inventaires, cahiers notariaux, rôles fiscaux, index, glossaires... Les listes sont aussi multiples que leurs usages dans la recherche historique. Mises à l’honneur par la recherche actuelle, elles continuent de susciter les réflexions des chercheurs et chercheuses. Outre les informations qu’elles contiennent, les listes témoignent des préoccupations de leurs contemporains (concepteurs ou rédacteurs ; bénéficiaires ou destinataires) ; du contexte historique dans lequel elles ont été pensées et élaborées ; des pratiques et des enjeux de leur écriture et de leur mise en forme ; ainsi que des techniques utilisées et de la manière dont celles-ci évoluent à travers le temps.

     

     
     

    Lire l'annonce

  • Nice

    Appel à contribution - Histoire

    Experts et expertises politiques à l’époque moderne en Europe (II)

    Enjeux heuristiques d’un usage historique

    Alors que la figure de celui que l’on désigne comme « expert » a totalement envahi le discours médiatique au point de constituer dans le paysage contemporain une incarnation d’autorité incontournable, voire incantatoire, nous souhaitons interroger la présence à l’époque moderne de pratiques et de comportements qui pourraient relever de ce que l’on appelle désormais « l’expertise ». La défiance à l’égard des technosciences et les discussions questionnant la légitimité de l’expert, l’usage incontrôlé et hâtif de ces notions dans les médias et leur diffusion corrélative dans la recherche, en particulier dans les sciences sociales, invitent à interroger leurs significations et leurs pertinences grâce à une démarche historique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    L'humanisme juridique

    Définir l’humanisme juridique par les sources : quelques textes des XVe-XVIe siècles

    Composante essentielle du renouveau intellectuel européen, l’humanisme juridique (it. umanesimo giuridico, angl. legal humanism, all. humanistische Jurisprudenz) se définit par une approche des textes hérités du droit romain qui s’oppose et en même temps complète les traditions médiévales de la glose et du commentaire. Privilégiant les connaissances historiques et linguistiques tirées d’une étude la plus vaste possible des œuvres, monuments et documents de l’Antiquité, les juristes humanistes ont contribué à replacer les écrits du Corpus juris civilis au sein de la civilisation gréco-romaine qui les a vu naître, tout en parachevant l’exégèse déjà mûrie au Moyen Âge grâce au travail des interprètes.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Journée d'étude - Europe

    La vérité judiciaire d’hier à aujourd’hui

    Orient-Occident - Rencontres Kasra Vafadari, journée d’histoire et anthropologie du droit

    « Si la connaissance se donne comme connaissance de la vérité, c’est qu’elle produit la vérité par le jeu d’une falsification première et toujours reconduite qui pose la distinction du vrai et du faux », disait Michel Foucault dans une de ses Leçons sur la volonté de savoir. Les récents débats autour des fake news en témoignent, au-delà de la représentation même de la vérité, ce sont les enjeux de la production de la vérité et sa relation avec les instances capables de fonder son autorité qui sont en cause. La relation du droit est, du moins dans notre système juridique, consubstantielle à celle de vérité, Res iudicata pro veritate habetur. C’est là une forme de vérité particulière propre aux juristes, qui s’inscrit dans le domaine des normes. Le jugement ne dit pas le vrai, il est réputé dire le vrai. Une fiction qui opère alors même que le caractère erroné de la décision serait reconnu (3e Ch. civ., 4 mars 1998, pourvoi n° 96 11-399 et Ch. soc. 19 mars 1998, Bull. n°158).

    Lire l'annonce

  • Louvain-la-Neuve

    Appel à contribution - Histoire

    La participation populaire au maintien de l’ordre public en Europe (XVIIIe-XXe siècle)

    Depuis une dizaine d’années, la problématique de la justice populaire fait l’objet d’un renouveau historiographique majeur. L’analyse tant des contextes de crise que des mutations politiques, économiques ou sociales des sociétés européennes a montré que ce concept doit être appréhendé au-delà du champ strictement judiciaire et être intégré dans l’horizon plus large des diverses formes de maintien de l’ordre.

    Lire l'annonce

  • Malakoff

    Journée d'étude - Droit

    Frontières et espace : enjeux de définition dans le monde hispanique, XVIIIe-XIXe siècle

    Une des tendances récentes de l’historiographie consiste à considérer l’espace comme un biais de renouvellement des recherches sur la construction de l’État moderne et de la nation contemporaine. La réflexion sur les différentes configurations historiques de l’espace permet de déconstruire les schémas généraux de l’histoire des institutions, très fortement marqués par l’idéologie étatique, et de considérer l’histoire « locale » comme une part de l’histoire « globale ». Les historiens du droit sont particulièrement concernés par cette nouvelle perspective transnationale. Le monde hispanique offre des cas de figure de surcroît inhabituels pour le public français. Les trois intervenants de l’atelier-séminaire entrent tous dans cette perspective et parleront des modalités de configuration juridique des espaces politiques.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Colloque - Histoire

    L’anthropologie à la Renaissance

    Si l'anthropologie se forme comme discipline au XVIIIe siècle, s'institutionnalise au XIXe siècle, la Renaissance est aussi un moment important de l’histoire de la naissance ou du développement de l’anthropologie. Les découvertes géographiques qui se multiplient depuis la fin du Moyen Âge obligent les Européens à une rencontre avec l’altérité qui exige une reconsidération de l’humanité, tandis que, grâce aux travaux de Vésale, s’ouvre le moment anatomique de la science de l’homme, l’unité de l’espèce humaine est affirmée. En dépit d’importants travaux, souvent centrés sur des évènements et sur des figures majeures de ces développements, l’importance de ces différents phénomènes dans le développement de l’anthropologie à la Renaissance mérite d’être précisée.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Journée d'étude - Histoire

    Le roi de justice au Nouveau Monde

    Lien de fidélité et pratiques judiciaires

    Comment la justice du roi pouvait-elle s'exercer sur des territoires éloignés de plusieurs milliers de kilomètres du centre du pouvoir ? Dans quelle meure l'éloignement distend-elle le lien de fidélité qui unissait le roi à ses sujets ? De quelles manières la justice exercée dans les tribunaux de Mexico, de Fort-de-France, de Lima, de Manille ou de Virginie parvenait-elle tant bien que mal à incarner le roi ? C'est à ces questions que cette journée d'études prétendra répondre.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Histoire du droit

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux