AccueilCatégories




  • Paris

    Colloque - Études du politique

    Traces de la politique, politique des traces

    Qu'implique donc le projet de penser les traces de la politique ou la politique des traces, si l'on entend par politique ce qui relève du conflit – au registre négatif de la domination et du pouvoir comme au registre positif des luttes sociales, des expressions conflictuelles et des projets d'émancipation ? Parler de traces signifie avoir affaire à quelque chose : d'infime ; d'involontairement laissé par quelqu'un ou quelque chose ; impliquant pour exister d'être interprété par quelqu'un. Il s'agit alors de s'interroger sur les politiques de l'infime, de ce qui reste, sur la manière dont ces vestiges peuvent être réactivés dans le présent d'une lutte, être utilisés comme éléments de nouvelles techniques de traçage ou de traçabilité à la base de mécanismes de pouvoir spécifiques ou venir constituer de nouvelles identités et de nouveaux sujets politiques conflictuels. On portera également attention aux méthodes scientifiques appropriées à la recherche de ces traces de la politique.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Cycle de conférences - Sociologie

    Nature, société et science

    VIIe tables rondes de l'Arbois

    Comme chaque année, un plateau de renom composé d'experts internationaux sera présent lors de ces deux journées de conférences et débats. Philosophes, professeurs, politiques, dirigeants, chercheurs ou encore sociologues s'arrêteront sur l'évolution de l'Homme depuis son origine et au travers des différentes sociétés dont le développement s'est souvent fait au détriment de la nature.

    Lire l'annonce

  • Issy-les-Moulineaux

    Appel à contribution - Représentations

    En chair et en son

    Lorsque Tatsumi Hijikata et Kazuo Ōno créent le « Butō » dans le Japon des années soixante (chacun de leur côté comme nous le rappelle l’histoire), ils choisissent pour qualifier leur nouvelle approche de la danse, un terme qui désigne toutes les danses importées sur le territoire nippon. Dès lors, la danse Butō s’est définie, dès sa création, comme une danse de l’« autre », une « autre » danse, une danse de l’étranger. C’est dans cette altérité assumée que les danseurs Butō ont puisé les forces de leur rébellion contre l’ordre établi, et qu’ils ont rompu avec les arts vivants traditionnels japonais.

    Lire l'annonce

  • Portorož

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Philoweb 2015

    Politicizing the Future of the (Semantic) Web

    The relationship between the Web and philosophy is now at a crucial turning point. While a group of philosophers and philosophically-influenced scholars are increasingly interested in the Web, we are facing unprecedented challenges around its future that requires concerted efforts between researcher and disciplines to be properly addressed. With both Internet governance and the very architecture of the Web undergoing rapid change, now is the time for a philosophy of the Web to help to fulfill the Web’s full potential, expanding upon its fundamental principles in new terrains ranging from mass surveillance to the impact of the Internet of things.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Histoire

    Les discours sur les religions dans l’Empire romain

    Regards croisés entre « païens », « juifs » et « chrétiens »

    Cette rencontre sera un moment de réflexion autour des discours sur les religions élaborés à l’époque impériale romaine, dans le cadre d’un empire multireligieux caractérisé par des situations de cohabitations entre « païens », « juifs » et « chrétiens ». Si une même paideia, partagée par les intellectuels,
 et une même réalité historique forment le ciment unificateur, l’appartenance religieuse distincte a contribué à faire naître des réflexions différenciées affirmant et construisant tout à la fois des systèmes de pensée et des modèles herméneutiques particuliers.

    Lire l'annonce

  • Bourse, prix et emploi - Sociologie

    Le bonheur comme enjeu de culture et de société (2015)

    Portant un regard pluridisciplinaire sur la société et ses évolutions, l’Observatoire du bonheur a vocation à observer les phénomènes sociaux et à agréger les connaissances autour des représentations du bonheur. Mener des recherches historiques, quantitatives, philosophiques et anthropologiques, traverser les savoirs, les goûts, les émotions qui font notre époque, nourrir une réflexion plus complète mais aussi plus ouverte, telles sont les missions de l’Observatoire. 

    Lire l'annonce

  • Versailles | Tours

    Séminaire - Époque moderne

    Lire les œuvres mythologiques des XVIe et XVIIe siècles

    Outils, méthodes et enjeux

    L’objectif de ce séminaire est de permettre un dialogue entre spécialistes de différentes disciplines autour de documents de la période dite moderne qui portent sur la mythologie ou comprennent des références mythologiques. On voudrait ainsi interroger les pratiques herméneutiques actuelles et les mettre en regard des habitudes mentales des hommes du XVIIe siècle. Quelle approche des objets mythologiques aujourd’hui et alors ? Il s’agira de montrer concrètement quelles questions ces objets posent à la recherche actuelle et quels outils nous forgeons pour y répondre.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    L’imaginaire gustatif et alimentaire

    ESSACHESS Volume 8, n° 2(16)/ 2015

    Entre le nutriment et l’aliment, l’aliment et l’objet de goût, toute la trajectoire du sens. Elle s’origine dans les sens et les sensations, avant d’atteindre l’essence du goût, la quintessence de l’émotion gustative. Une trajectoire à la fois discrète et complexe, de saveur en valeur, de mots en moments marqués d’émotions. En ouvrant le dossier sur l’imaginaire gustatif et alimentaire, nous invitons à suivre tous les chemins qui mènent à l’homme par le goût et la séduction alimentaire. Mais le contrechamp ne mérite pas moins d’être éclairé, en quittant le versant irénique du bon pour verser dans l’imaginaire du nauséabond et du dégoût. Ne forçons pas le trait. Le goût et l’émotion gustative portent déjà vers de belles contrées imaginaires qui nourrissent l’homme depuis les temps les plus anciens. Une quête mythique, légendaire, universelle, dont il n’est pas question de refaire l’histoire et l’encyclopédie dans ce dossier, mais de sentir l’acuité, aujourd’hui, à travers les phénomènes de communication qui prennent les aliments pour objet, signe, symbole, totem et problème aussi.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Colloque - Langage

    Traductologie et géopolitique

    Depuis l’époque des drogmans, traduction et géopolitique sont indissociables, mais les bouleversements qu’a connus ce début de siècle (guerre contre le terrorisme, guerre d’Irak, printemps arabe, guerres en Libye, en Syrie, en Ukraine et autres conflits aux enjeux internationaux, mais aussi la montée des extrêmes en Europe) ont considérablement affecté et modifié les conditions d’exercice des métiers langagiers en général et de celui des traducteurs en particulier. Depuis toujours, les langues servent aussi à parler des ennemis et avec les ennemis. On assiste notamment à une politisation accrue des acteurs et à une instrumentalisation des produits de la traduction et de la communication multilingue à des fins politiques ou idéologiques, à la fois sur le terrain réel et virtuel.

     

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Pensée

    Élaborer un plan de vie : condition de l'autonomie ou nouvelle contrainte sociale ?

    Prévision, prédiction, pronostic, diagnostic, scénario…, autant de notions qui semblent révéler une volonté forte d’anticipation. Autant de notions qui se concrétisent dans des dispositifs de soin, de décision, de prospective, de planification. Autant de notions qui engagent notre rapport à soi, à l'autre, à la société. Entre « espérance collective » et « désenchantement éthique », l’anticipation semble peiner à trouver sa place. La question centrale reste donc la suivante : à quelles aspirations l’anticipation doit-elle répondre ? Ce séminaire cherchera à mettre ce questionnement en partage selon des perspectives disciplinaires diverses impliquant et explicitant des pratiques.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Colloque - Études du politique

    La démocratie à l'épreuve du capitalisme contemporain

    Après une période de consolidation d’un capitalisme dit démocratique dans les pays les plus développés, où pour certains l'accord entre le capitalisme et la démocratie semblait avoir été définitivement assuré par des politiques de régulation du marché et de promotion du bien-être social, ce rapport semble à présent rencontrer d’importantes difficultés. Si la chute du mur de Berlin signifiait le triomphe des démocraties libérales sur des régimes socialistes de l’ouest, elle a, d'un autre côté, dévoilé progressivement la tension entre démocratie et capitalisme ; une tension qui certes a toujours existé, mais qui est devenue plus intense avec le tournant néolibéral des années 90. Le colloque discutera la tension qui s'établit entre la démoratie et le capitalisme, notamment dans la période contemporaine.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Pensée

    Penser l'écologie politique 2

    Économie, changement social et dynamique des écosystèmes

    Ce colloque souhaite prolonger les enseignements du précédent, qui s’est déroulé les 13 et 14 janvier 2014, à Paris. Ce premier temps d’échange a été l’occasion de montrer la richesse et le renouvellement des questions théoriques et empiriques relatives aux enjeux écologiques. De nombreuses disciplines ont été mobilisées. Il a aussi offert un panorama des options explicitement politiques de l’écologie. Loin de clore les questions, ce premier temps d’échange a montré combien cet espace est en plein renouvellement. Ce deuxième colloque souhaite prolonger ces interrogations, en les approfondissant.

    Lire l'annonce

  • Oxford

    Appel à contribution - Pensée

    Le siècle de la légèreté : émergences d’un paradigme du XVIIIe siècle français

    Au dix-huitième siècle, le concept de légèreté semble envahir tous les domaines des connaissances humaines, de la morale à la physique, des inventions aérostatiques aux créations artistiques. Perpétuant cette image d’un âge léger, depuis le dix-neuvième siècle bourgeois, industrieux mais aussi nostalgique du temps des fêtes galantes, jusqu’à notre époque célébrant la frivolité (et la commercialité) des années de Marie-Antoinette et de Fragonard, le dix-huitième siècle français en sa légèreté n’a jamais cessé de séduire. Ainsi, qu’elle soit l’objet d’une conquête (scientifique, morale, esthétique, etc.) ou de constructions historiques, la légèreté du dix-huitième siècle s’impose comme un paradigme dont il s’agira de soulever les enjeux, dans une perspective critique et historiographique.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Pensée

    René Lourau : mémoire et héritage

    Colloque Anamnèse 2015

    René Lourau, décédé en 2000 à l’âge de 67 ans, a marqué l’histoire des recherches en sciences sociales à plusieurs égards. Disciple de celui qu’il appelait son « maître ès dialectique », Henri Lefebvre, il aura eu à cœur de développer des questionnements théoriques et de mettre en place des dispositifs d’intervention. L’association Anamnèse, organise chaque année un colloque visant à mieux faire connaitre le legs des sociologues et anthropologues disparu(e) s. Quinze ans après son décès, nous avons décidé de rendre hommage à René Lourau.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Époque contemporaine

    Phénoménologie et politique

    La phénoménologie résisterait-t-elle, par principe, à rencontrer le politique ? Ou bien y aurait-il une phénoménologie apolitique, l’autre engagée ? L’une de droite, l’autre de gauche — à l’instar de la division des jeunes hégéliens, pendant le Printemps des Peuples ? Affrontons la question de savoir s’il n’y aurait pas, de l’intérieur même de la phénoménologie, des obstacles à une pensée qui prenne pour thème les affaires de la Cité. Il s'agit du premier grand colloque consacré au questionnement du rapport de principe entre la phénoménologie et/ou la politique. Il se tiendra sur trois journées, organisées à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne, soutenu par l'Institut universitaire de France et le laboratoire ExeCo.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Journée d'étude - Éducation

    Qui (dé)fait le genre en éducation ?

    Pointer l’éducation comme point de départ (chronologique, si ce n’est ontologique) où observer et intervenir quant à l’injustice de genre est loin d’être une posture originale. Cependant, les catégories mobilisées pour préciser la notion même d’éducation engendrent un certain nombre de problèmes, à commencer par les distinctions faites entre ses différentes institutions. Ainsi, la (re)production du sexisme est une responsabilité que se renvoient l’école et la famille (Fraisse, 1984), dans une approche qui semble ignorer leur(s) [absence de] rapports. Or, considérer les institutions éducatives comme des réalités cloisonnées semble peu opératoire pour rendre compte de divers phénomènes et peut également être mis en question comme norme pour la culture démocratique (Dewey, 1916). Certaines théoriciennes de l’éducation ont ainsi interrogé cette séparation, séparation qui recoupe et produit celle entre l’espace public et l’espace privé, mise en question depuis longtemps par les féministes (Martin, 1992).

    Lire l'annonce

  • Yaoundé

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Dynamique numérique et e-novations pédagogiques en Afrique

    Études exploratoires et empiriques

    Aujourd’hui, point n’est besoin de revenir sur l’importance sans cesse croissant de l’apport du numérique dans la formation initiale et continue. Cet intérêt de l’utilisation effrénée du numérique dans les enseignements est dû, prioritairement, au développement rapide des secteurs des télécommunications d’une part, et des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) qui, en même temps, ont connu de profondes mutations au cours de ces dernières années, entrainant au passage, des bouleversements sans précédents dans tous les domaines de la vie. Dans de nombreux pays du globe, de grands projets sont en cours pour le désenclavement et l’usage du numérique dans l’optique d’améliorer les conditions de vie, ainsi que les moyens d’acquisition et de transmission des savoirs.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Langage

    Péguy et les femmes

    Charles Péguy aimait-il les femmes ? La place que son œuvre réserve aux figures féminines, réelles ou fictives, signale en tout cas une relative singularité parmi des contemporains souvent prompts à les occulter ou à les déprécier.

    Lire l'annonce

  • Amiens

    Appel à contribution - Pensée

    Entre menace et idéalisation : la création imaginaire des vallées dans la fondation du patrimoine mondial de l'UNESCO

    Zwischen Mythos und Verdammung: Die Entstehung und Tradierung von Bildern von Flusstälern bei UNESCO Weltkulturerbezonen

    Le colloque consiste à étudier ces zones de vallées fluviales qui ont fait l’objet d’un intérêt litteraire ou historique tout au long du XIXe siècle, (vallée centrale du Rhin en Allemagne, vallée centrale de la Wachau en Autriche, vallée du Duero / Douro en Espagne et au Portugal, vallée de la Loire en France). C’est en effet grâce à leur histoire préalable, à la création des mythes qui les entourent que ces vallées sont devenues patrimoines mondiales de l’UNESCO. Or, aujourd’hui encore les régions fluviales en question sont justement, en raison du statut que leur a assuré l’UNESCO, contraintes de remplir les critères qui ont conduit à leur inscription à ce patrimoine. Elles doivent donc conserver, notamment à travers leur valorisation publicitaire, leur conformité à l’image spécifique qu’elles ont acquise — qu’il s’agisse de leur « romantisme », de leur « beauté », de leur « nature pacifique » ou de l’état de conservation historique des monuments qui leur donnent leur identité, et dont l’origine peut être retracée jusqu’à cette période de formation de leur image au XIXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études du politique

    Dette et subjectivation politique : perspectives anthropologiques, sociologiques et philosophiques sur les formes d’insécurité financière

    Congrès 2015 de la société québécoise de science politique

    Pour Maurizio Lazzarato (2011), la dette représente l’archétype du rapport social – auquel tout échange est subordonné. Or, celle-ci instaure d’emblée un rapport de pouvoir, où le créancier jouit de la « possibilité d’exploiter, de soumettre, de commander, de diriger ». Le processus actuel d’endettement, qui affecte à la fois les ménages et les États, doit donc avoir, sur l’ensemble de la vie commune, des conséquences qu’il est important de faire apparaître. Quelles formes d’insécurité et de vulnérabilité découlent des formes sociales émergentes ? Quelles difficultés ces dernières introduisent-elles en vue de la pratique démocratique ? Quel est le rôle et l’articulation des institutions politiques, économiques et juridiques dans cette restructuration de la sphère publique ? Quelle possible redéfinition de la citoyenneté l’intelligence critique de cette relation sociale permet-elle de formuler ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Pensée

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux