AccueilCatégories




  • Paris

    Cycle de conférences - Information

    Histoire du livre

    Pour les curieux et les amateurs, comme pour les initiés et les professionnels des métiers du livre qui souhaitent mieux connaître l’histoire du patrimoine écrit, les conservateurs de la Bibliothèque nationale de France animent un cycle de conférences à la bibliothèque de l’Arsenal, haut lieu de l’histoire du livre marqué par l’action de son ancien directeur, l’écrivain Charles Nodier, fondateur du Bulletin du bibliophile. Six conférences qui traitent de la production du livre, de ses modes de diffusion et de l’histoire de la lecture, évoquent les hommes et les lieux qui ont fait le livre depuis les premiers supports de l’écrit jusqu’au XXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Langage

    Une fabrique collective du patrimoine littéraire (XIXe-XXIe siècle)

    Les collections de biographies illustrées

    Au cours du XIXsiècle, l’économie du livre, alors en plein essor, a été marquée par l’apparition de séries d’ouvrages consacrés aux écrivains. Qu’il s’agisse de biographies, de recueils de portraits ou encore d’essais critiques, l’iconographie, qui se développe grâce aux nouvelles techniques d’impression, y joue un rôle de plus en plus important. Contribuant à la fabrique d’un patrimoine littéraire fondé sur l’évocation de figures présentées comme admirables et sacralisées, ces collections sont partie intégrante de ce qui est apparu a posteriori comme une vaste politique d’extension du lectorat. Reste que, si elles ont marqué la médiation de la littérature et son histoire, elles constituent une niche encore relativement  méconnue du champ éditorial, en dépit de leur impact sur le marché du livre et le rapport à la chose littéraire.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Images en mouvement : enjeux d’exposition et de perception

    Cette journée d’étude se propose d’apporter des éclairages sur la pragmatique de l’exposition des images dites « en mouvement » (œuvres filmiques et œuvres vidéo). Il s’agit plus particulièrement de présenter des études de cas d’expositions ou de dispositifs d’installation historiques et actuelles engageant une réflexion sur les données techniques (accrochage, image et son) et sur les choix muséographiques inhérents aux commissaires et/ou aux artistes.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Appel à contribution - Europe

    François Ier et les artistes du Nord (1515-1547)

    Prolongeant les événements, commémorations et activités scientifiques qui célèbreront, en 2015, le 500e anniversaire de l’avènement de François Ier (1er janvier 1515) et celui de la victoire de Marignan (13 et 14 septembre 1515), la rencontre entend privilégier les liens entre le « grand roy Françoys » et le Nord. En effet, si les échanges entre François Ier et l’Italie demeurent un sujet d’études particulièrement fécond, les relations que le roi a établies avec le Nord, spécialement avec les anciens Pays-Bas méridionaux, sont tout aussi riches et complexes. Pourtant, ces rapports n’ont pas encore donné lieu à une enquête d’envergure. Le colloque « François Ier et les artistes du Nord (1515-1547) » entend combler cette lacune, en envisageant l’intérêt que le premier roi Valois a porté aux artistes, aux musiciens et aux œuvres des anciens Pays-Bas méridionaux.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Les acteurs de la rocaille

    L’étude des arts décoratifs fédère aujourd’hui une large communauté de chercheurs et engage, par-delà l’histoire artistique des objets et des décors, des spécialités et des compétences variées (littérature, critique, esthétique, sociologie, visual studies, gender studies). Dans la perspective des travaux d’envergure menés sur la production rocaille de certains grands ornemanistes (Jacques de Lajoüe, Juste-Aurèle Meissonnier, François Boucher), le colloque Les acteurs de la rocaille entend opérer un retour à l’objet tout en mettant à profit les récentes conclusions énoncées dans le domaine des sciences humaines.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Sociologie

    Ce que la nature fait aux sciences de la communication (et vice-versa)

    La question que nous aimerions poser, dans le cadre de cette journée d’étude, est celle de savoir ce que la nature fait à la communication, et symétriquement, celle de savoir ce que notre discipline peut apporter en propre aux problématiques socio-environnementales que n’apporteraient pas forcément les disciplines qui s’y consacrent habituellement.

    Lire l'annonce

  • Reims

    Appel à contribution - Sociologie

    Le genre dans les sphères de l'éducation, de la formation et du travail

    Mises en images et représentations

    Ce colloque vise à interroger, au prisme du genre, les intersections et les articulations existantes entre, d’une part, les sphères de l’éducation, de la formation et du travail et, d’autre part, les représentations et les mises en images. Les notions de « mises en images » et de « représentations » balayent un large spectre d’objets allant du plus abstrait au plus concret. On s’intéressera aux différentes dimensions de la construction de la réalité qui se manifestent tant sous la forme d’images mentales, de représentations sociales, ou encore de stéréotypes que sous celle d’images matérielles telles qu’elles apparaissent dans la littérature, les arts plastiques, les manuels scolaires (schémas, iconographie…) ou dans les classes (affiches, cartes murales, dessins d’élèves…), la presse, le cinéma, la télévision, les publicités, les blogs, mais aussi les arts vivants et du spectacle qui donnent lieu à d’autres sortes de « représentations ».

    Lire l'annonce

  • Villetaneuse

    Journée d'étude - Europe

    Vers un modèle de sociabilité britannique : dynamiques et conflits

    Dans le cadre du projet interdisciplinaire HIDISOC « History and Dictionary of Sociability in Britain (1660-1832) », la journée d’étude du 13 mars 2015, organisée par PLEIADE (université Paris 13) et HCTI (UBO Brest) vise à appréhender, dans une perspective comparatiste, l'évolution de la sociabilité britannique au cours du long dix-huitième siècle, sous l'angle des dynamiques et conflits entre pratiques et modèles nationaux de sociabilité.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Literature and Society in Central Asia

    En se concentrant sur les défis sociétaux tels qu’ils se reflètent dans la production littéraire centre-asiatique, cette demi-journée propose d’apporter des réponses, mais aussi de nouvelles formes de questionnements sur la façon dont les différentes sociétés et les populations de cette aire ont dépeint leur propre cheminement historique au cours des siècles. Tout en cherchant à étudier la façon dont on pouvait user de la littérature comme d’une source historiographique, et tout en essayant d’évaluer le niveau d’intrication de la littérature avec la société qui la produit, les intervenants accorderont une attention spécifique à la question des relations entre culture et pouvoir. La période abordée s’étend du XVe siècle jusqu’ aux années 1990, à partir de la fin de l’époque médiévale, lorsque « la renaissance timouride » livrait les plus belles heures de l’incessante symbiose turco-persane, pour s’achever avec la perestroïka envisagée du point de vue de la littérature kirghize.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Mélanges de littérature française : de la Renaissance aux Lumières

    Cette journée d’étude est organisée dans le cadre du master « Littérature française : de la Renaissance aux Lumières » cohabilité par l’ENS, l’université Paris III-Sorbonne Nouvelle et l’université Paris IV-Sorbonne, avec le soutien du labex TransferS et du département LiLa de l'École Normale Supérieure. Elle aura pour but de donner un aperçu des travaux de recherche actuels de quelques-uns des étudiants et anciens étudiants du master, qu'ils pourront présenter et enrichir à l'occasion d'un dialogue constructif avec le public.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Journée d'étude - Épistémologie et méthodes

    Produire des hommes

    La production des modèles de masculinités : sources et pratiques de recherche

    Longtemps parentes pauvres des études de genre, les études sur les hommes sont actuellement en pleine expansion. Elles rendent « les hommes visibles comme sujets sexués » et démontrent « que la masculinité a une histoire » (Ropert & Tosh, 1991). Autrement dit, on ne naît pas homme, on le devient, et ce notamment par un processus de socialisation à des discours, des images, des produits culturels. Les chercheur.e.s participent à la déconstruction de ces modèles de masculinité en analysant les contextes dans lesquels ils sont produits, leurs sources, ainsi que leur réception, leurs appropriations, leurs reconfigurations. Dans cette journée d’étude, nous souhaitons nous saisir de cette actualité pour questionner non seulement les objets qui produisent des modèles de masculinités, mais aussi notre positionnement en tant que chercheur·e, et les effets de nos propres recherches sur le champ social et politique.

    Lire l'annonce

  • Angers

    Appel à contribution - Histoire

    Les religions face aux théories et aux politiques de la « race »

    Si l’esprit des grandes religions monothéistes rejette en théorie les distinctions autres que confessionnelles, dans la pratique, les réactions des autorités religieuses face à l’irruption de la « race » – dès le bas Moyen Âge en Espagne avec les statuts de pureté de sang et peut-être même en amont – sont mal connues que ce soit dans le détail des lectures, des discours ou des pratiques. Comment les religions en occident réagissent-elles face à l’irruption de l’idée de « race » et face à la biologisation de l’identité individuelle et collective et donc à la construction d’altérités autres que religieuses ? Quelle influence la « race » exerce-t-elle ensuite hors Europe dans les religions les plus diverses ?

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Représentations

    Interface

    La revue Les Chantiers de la création, revue des doctorants de l'École doctorale Langues, lettres et arts de l'université d'Aix-Marseille, s'intéresse aux dynamiques créatrices en langues et en sciences humaines en revisitant des notions problématiques sous l'angle de leur apport fécond à l'acte créatif, interrogé à partir de ses moteurs, son espace, ses détours, ses écarts, ses manifestations. Chaque année, elle organise une journée d'études qui donne la part belle aux jeunes chercheurs. Après avoir notamment exploré les thèmes de l'erreur, la vacance, la / les marge(s), etc., cette année, la journée d'études se concentrera sur la notion d'interface.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Handicap et technologies de l’information et de la communication (TIC) : une approche par les sciences sociales

    Depuis quelques années se développent les savoirs faisant état de progrès permis par la montée de l’application des technologies de I’information et de la communication (TIC) au champ du handicap. Ces écrits venant surtout du champ des recherches en sciences techniques, mettent l’accent sur l’interaction homme-machine et ce que les outils techniques peuvent apporter pratiquementen termes d’amélioration de la vie des personnes en situation de handicap. Alors même que se multiplient ces applications, il reste peu de travaux en sciences humaines permettant une approche critique de ces outils. C’est à ce questionnement que va s’intéresser cette journée d’étude. Qu’ont à dire les sciences sociales sur la question des TIC en lien avec le handicap ?

    Lire l'annonce

  • Grenoble

    Journée d'étude - Histoire

    Patrimoines et mémoires : approches interdisciplinaires autour d'enjeux scientifiques et opérationnels

    Aménager, réaménager et construire : les enjeux architecturaux et sociétaux des politiques patrimoniales

    Les historiens du LARHRA, UMR 5190, proposent une nouvelle formation pluridisciplinaire autour des thèmes de la mémoire et du patrimoine dans leur rapport à l’histoire et à l’écriture des temps. Comme à chaque session, le principe est de faire intervenir des chercheurs des différentes disciplines des SHS ou des acteurs du patrimoine et des politiques d’aménagement. Ces derniers présentent présenter leur recherche et / ou leur rôle dans ce domaine où les usages recouvrent des enjeux forts et parfois contradictoires. Au cours de ces journées, l’accent est mis sur l’analyse de la demande sociale en tentant de montrer les applications et les implications concrètes que de tels sujets ont à la fois pour la recherche et pour l’action sociétale.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Langage

    L’énonciation éditoriale

    Revue Semen n° 41

    Que se passerait-il si on cessait de se demander d’où vient l’écriture pour observer comment elle fonctionne ? Si on remplaçait l’explication diachronique par une description hic et nunc ? Le numéro 41 de la revue Semen voudrait orienter la recherche sur ce qui se passe entre la lettre et le texte, ou encore sur ce qu’on pourrait appeler avec Emmanuël Souchier (1998, 2007) « l’énonciation éditoriale », en accueillant des travaux qui apportent des éléments susceptibles d’étayer une sémiologie des écritures alphabétiques (écriture latine mais aussi le cas échéant grecque, cyrillique, arabe, hébraïque) en rapport avec la mise en mots et la mise en texte d’un point de vue strictement synchronique. Ce numéro souhaite également faire une place aux aspects méthodologiques et théoriques de la description de textes-objets.

    Lire l'annonce

  • Strasbourg

    Bourse, prix et emploi - Histoire

    Post-doctorant-e en histoire ou histoire de l'art

    L’USIAS (University of Strasbourg Institute for Advanced Study) recrute pour la chaire d’Historiographie de l’art un(e) post-doctorant(e), historien(ne) de l’art ou historien(ne). Le projet de recherche portera sur les événements majeurs, les personnalités de premier plan et les institutions qui ont conféré à Strasbourg une place éminente dans l’Europe de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Économie

    Les métiers d’art : enjeux et perspectives économiques

    Les métiers d’art évoquent généralement des productions de haute qualité et technicité, à forte valeur ajoutée. Néanmoins ces métiers restent encore méconnus, surtout dans leurs réalités économiques. Après avoir dressé un premier état des lieux et des problématiques actuelles des métiers d’art, lors des journées d’études internationales « Les métiers d’art à mots découverts » en février 2013, ces deuxièmes journées d’études internationales auront pour but de les aborder sous un angle économique. Quelle place occupent les métiers d’art dans notre économie ? Quels sont les modèles économiques des entreprises métiers d’art ? Quels sont leurs marchés ? Quel rôle joue l’innovation dans les métiers d’art ? Quelles évolutions connaît la production ? Comment soutenir le développement économique des métiers d’art ?

    Lire l'annonce

  • Paris | Créteil

    Colloque - Histoire

    La représentation politique avant le gouvernement représentatif

    Le but de ce colloque est d’amener politistes et historiens à dialoguer autour des usages politiques de la représentation, à partir du moment où la notion est présente mais avant l’apparition du gouvernement représentatif, du XIIIe au XVIIIe siècle. La perspective est double : d’une part, balancer l’irréductible spécificité des pratiques en mettant en regard des expériences historiques souvent considérées séparément ; d’autre part, dans une perspective de sociologie historique du politique, questionner et complexifier la généalogie des institutions qui s’imposèrent en Europe et aux États-Unis à partir des révolutions de la fin du XVIIIe siècle et qui, aujourd’hui, semblent confrontées à une crise de légitimité dans les « vieilles démocraties ».

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Fabriq'am : le secret

    Patrimonialisation et régime d'historicité

    Nous avons au cours du projet Fabriq’am exploré différentes modalités de « mises en oubli » suscitées par la patrimonialisation (la substitution de rituels, l’opposition, l’euphémisation ou l’éradication de la violence de certaines pratiques par exemple). Mais mettre en patrimoine suppose parfois aussi de taire volontairement pour différents motifs : la peur, la honte, la fierté, la colère, des formes de résistance, l’affirmation d’un frontière dans un monde qui se veut globalisé, ou bien au contraire la volonté de masquer des particularités afin de pouvoir s’y insérer et de pouvoir mener des revendications.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Représentations

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux