AccueilCatégoriesEsprit et LangageReprésentations




  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Interpréter l’Histoire dans les arts décoratifs au XVIIIe siècle

    À la suite de Félibien, qui hisse le « grand genre » au sommet de la hiérarchie des sujets à représenter en 1667, la peinture d’histoire est devenue un enjeu important de l’historiographie. Elle est notamment l’objet d’un ouvrage, daté mais fondamental, de Jean Locquin qui la définit « au XVIIIe siècle, [comme] toute œuvre dont le sujet, emprunté à un texte historique ou littéraire, mettait en scène un ou plusieurs personnages, réels ou non » (1978, p. XXIX). Cette définition, qui assimile à juste titre l’Histoire (« récit des faits donnés pour vrais » selon l’Encyclopédie) et la Fable (« récit des faits donnés pour faux »), révèle la multiplicité des sujets offerts à l’imagination des artistes. La journée d’étude propose de sortir du double carcan de l’institution (Académie royale de peinture et de sculpture) et du support (le tableau) afin d’apprécier la place de l’Histoire dans les arts décoratifs.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Appel d'offres - Histoire

    Les passés dans le présent

    Appel à projets 2017 du labex

    Début 2017, le labex Les passés dans le présent est entré dans la troisième période de son programme, celui de la finalisation. Dans le même temps, il prépare une quatrième étape, celui de sa transformation après 2019. Pour ce faire, il œuvre à la consolidation de ses dynamiques collaboratives et de ses thématiques de recherche ainsi qu’à une articulation croissante de celles-ci avec les formations de l’université Paris Nanterre et de l’université Paris-Lumières. 

    Lire l'annonce

  • Nancy

    Appel à contribution - Représentations

    Générations sorcières !

    Balais, chapeaux pointus, chaudrons magiques caractéristiques de nos sorcières multiséculaires envahissent aujourd’hui les productions culturelles consommées massivement par l’ensemble de nos sociétés occidentalisées. Cette prégnance transgénérationnelle de la sorcière la positionne dans nos imaginaires comme un reflet, un miroir envoûté des problématiques sociétales étudiées déjà par Jules Michelet ou Jean Palou : la sorcière et ses pouvoirs apparaissent à certains moments privilégiés comme une potentialité forte de contre-pouvoir et une réponse magique au dénuement social, « l’expression mentale d’un aspect social particulier et qui n’est autre que la Misère créatrice de souffrances, de désespoirs » (Jean Palou, 1957).

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Langage

    Les discours des sphères du pénal à l’ère numérique

    Revue « Semen » n° 45, printemps 2018

    Ce numéro thématique entend rassembler des analyses consacrées aux discours publics émanant des institutions pénales ou les concernant, matérialisés dans les sphères numériques. Et ce, à partir d’une perspective complémentaire des travaux relatifs aux discours constitutifs de l’action pénale (inspection, instruction, procès, aveux, etc.), aux relations de pouvoir qu’ils traduisent et construisent, et à leur fonction performative. Du point de vue méthodologique, le dossier entend offrir un panorama des pratiques discursives et communicationnelles autour des institutions pénales, et croiser ainsi les ancrages théoriques et méthodologiques des chercheur·e·s ayant fait le choix d’étudier les relations entre sphères du pénal et sphères publiques numériques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Les populismes, une histoire culturelle et politique (XIXe-XXe siècles)

    Un nouveau spectre rôde sur le monde occidental et « populisme » est son nom. Nouveau ? Pas exactement. Les formes actuelles de démocratie plébiscitaire sont pour partie les héritières d'une histoire longue qu'il convient de rappeler. Définies par un ensemble de traits communs (lien direct entre le dirigeant et le peuple par-dessus institutions et corps intermédiaires, importance du charisme et de l'homme providentiel, clivage entre « eux » et « nous », anti-élitisme et politique du ressentiment, refus du pluralisme, vision d'un corps social homogène et redéfinition du contrat social en termes identitaires), ces formes politiques bousculent les démocraties représentatives et sont souvent perçues comme des menaces pour l'État de droit.

    Lire l'annonce

  • Florence

    Colloque - Représentations

    Les lieux du rêve

    Architectures fantastiques dans la littérature : textes et images

    Le colloque portera sur le rêve et l’architecture. Unis, opposés, croisés, ces deux thèmes seront déclinés sous plusieurs aspects : les édifices cultuels propices au rêve, les rêves d’architectures, l’imaginaire de l’architecture des âmes, les constructions oniriques des romans médiévaux, les constructions projetées. Dans une double perspective, littéraire et artistique, la rencontre s’attachera au rapport entre textes et images, tout en favorisant une approche pluridisciplinaire (histoire, archéologie…). Le colloque privilégie les éclairages novateurs et les cas d’études originaux sur une période large allant de l’Antiquité au Baroque.

    Lire l'annonce

  • Barcelone

    Appel à contribution - Pensée

    “Forma”, 15th issue, Comparative Studies in Art, Literature, and Thought Journal

    FORMA privileges the dialogue between disciplines and critical traditions. The subject matter of the articles is open. All the texts, as specified in the System of Arbitration section, have to comply with the guidelines established by the entities in charge of indexing scientific journals, with regard to the plurality of the editorial and scientific committees as well as the selection process and revision of published texts. All articles will undergo a double-blind peer review process.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Appel à contribution - Géographie

    Migration : une histoire de famille

    Amérique latine / France / Espagne

    Ce colloque cherche à approfondir la question des migrations en considérant précisément la famille comme élément central d’analyse. Ainsi, nous nous interrogerons sur la façon dont la famille décide et élabore le projet migratoire. Nous axerons la réflexion sur les effets du processus migratoire sur les sociétés d’origine : quels sont en définitive les avantages et les coûts de la migration pour l’unité familiale ? Nous nous intéresserons aux migrants dans les sociétés de réception : quelles sont les dimensions de leur intégration, en tant qu’individu ou/et groupe familial ? Quelle est leur capacité à construire de nouvelles structures familiales ? Quels sont les transferts culturels que suppose ce processus, en particulier pour les jeunes générations?

    Lire l'annonce

  • Paris | Champs-sur-Marne

    Appel à contribution - Histoire

    Espaces ecclésiastiques et seigneuries laïques

    Définitions, modèles et conflits en zones d’interface (IXe-XIIIe siècle)

    La distinction claire entre monde laïque et monde ecclésiastique et le concept d’espace de domination, compris comme une zone connue, délimitée et donc cartographiable, semblent aujourd’hui être des notions évidentes. Elles ne l’étaient pourtant absolument pas dans un monde médiéval où, d’une part, la réforme grégorienne a entamé, à la fin du XIe siècle, un processus de séparation des pouvoirs aristocratiques laïques et ecclésiastiques et où, d’autre part, la conception de l’espace de domination aristocratique connut une évolution très importante, du Xau XIIIsiècle, avec un phénomène de spatialisation, puis de territorialisation, du pouvoir, ce qui permet progressivement de passer d’une cartographie faite de points à l’émergence de zones de domination plus ou moins identifiables et donc représentables graphiquement.

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Écritures et/en migration(s)

    Expériences, tensions, transformations

    Écrire en migration est le fait d'enfants, d'adolescents ou d'adultes dont les niveaux de choix ou de contraintes sont variés. Dans tous les cas, migrer et devoir/pouvoir expérimenter d’autres formes et usages des écritures pose d’emblée la question de la transformation de la personne et de ses apprentissages (scolaires ou non). Dans une perspective anthropologique d’étude des écritures, dans le sillage des new literacy studies, cette journée d’étude propose d’articuler l’expérience singulière de la migration et le bouleversement généré pour leurs auteur-e-s, par l’utilisation d’une nouvelle langue écrite. Ces expériences confrontent le sujet à son histoire personnelle et à une perception propre de l’acte d’écriture, à une relation intime à l’écrit et à son apprentissage (Berchoud, 2013 ; Potolia et Stratilaki 2012).

    Lire l'annonce

  • Nice

    Journée d'étude - Représentations

    Arts de la performance. Pratiques théâtrales. Engagement citoyen

    Cette journée d’études souhaite amorcer une réflexion sur les arts de la performance, la représentation théâtrale et la médiation artistique comme outil social, politique, sanitaire ou militant à l’adresse de populations démunies, opprimées ou en situation de grandes difficultés. Nous nous interrogerons en particulier sur les processus de création et les savoir-faire de ces groupes associatifs, religieux, artistiques ou militants ; la circulation des pédagogies et des esthétiques théâtrales ; sur la question de la réception des spectateurs/acteurs, spect’acteurs, et enfin sur la recherche d’efficacité réelle ou supposée de telles formes. Nous nous fonderons sur des exemples observés à l’échelle mondiale et locale.

    Lire l'annonce

  • Tel-Aviv | Paris

    Appel à contribution - Représentations

    La Renaissance des origines

    Commencement, genèse et création dans l’art des XVe et XVIe siècles

    Ce colloque souhaite interroger, dans toute sa complexité mais toujours en lien direct avec une approche et une réflexion sur les œuvres d’art, la question des origines et des vicissitudes de son interprétation figurative à la Renaissance. Quelles sont les conditions d’émergence et d’existence d’un discours figuré sur les origines ? Y-a-t-il des thèmes, motifs ou figures qui invitent plus spécifiquement à une telle mise en scène ? Quelles sont les fins de la convocation de ces figures de l’origine ? Plutôt que de proposer un exposé général, on souhaite que la somme des interventions mette en évidence un réseau dont les différentes orientations et ramifications, à l’endroit même de leurs intersections multiples, révèlent une tendance commune de l’art de la Renaissance, à savoir la méditation sur les potentialités poétiques des origines à même d’incarner une idéologie du temps nouveau.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Histoire sociale du rock 2017

    Ce séminaire se propose d’ouvrir un espace de discussion sur l’étude du rock en sciences humaines et sociales, telle qu’elle se construit aujourd’hui en France et à l'étranger. Il est ouvert aux chercheurs, doctorants et étudiants de master de toutes disciplines, mais aussi aux professionnels de la musique et à toute personne intéressée par l’histoire du rock.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Représentations

    Journées doctorales internationales de musique et musicologie (2017)

    Le bureau des jeunes chercheur·e·s de l'Institut de recherche en musicologie (IReMus) a le plaisir de vous inviter aux journées doctorales internationales de musique et musicologie 2017 qui auront lieu du jeudi 23 mars au samedi 25 mars 2017 au Centre universitaire Clignancourt. Les journées doctorales donnent l’opportunité à de jeunes chercheur·e·s en musique et musicologie de présenter l’état de leur recherche. Elles sont ouvertes à tou·t·e·s les doctorant·e·s en musique et musicologie, quels que soient leur université ou leur laboratoire d’origine. Il s’agit de pouvoir échanger entre jeunes chercheur·e·s de profils divers, sous le regard de spécialistes invités.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Époque contemporaine

    Voyager dans les États autoritaires et totalitaires de l'Europe de l'entre-deux guerres

    Confrontations aux régimes, perceptions des idéologies et comparaisons

    Le colloque se propose de croiser et comparer les voyages étrangers dans les États autoritaires et totalitaires de l'Europe de l'entre-deux guerres afin de mieux cerner les modalités du voyage et les enjeux politiques, diplomatiques et intellectuels d'une telle entreprise. Devant la multiplication des travaux sur la thématique du voyage, à la fois sur le champ chronologique et sur le champ spatial, le colloque a vocation à offrir une vision globale et une dimension internationale à un thème de recherche jusque-là cantonné à des préoccupations nationales. Ainsi, cet appel à contribution s'adresse aux chercheuses et chercheurs désireux d'approfondir et de renouveler le genre de l'histoire du voyage à travers une entrée comparée.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Michelangelo Antonioni, et après ? La postérité de Michelangelo Antonioni dix ans après sa disparition (2007-2017)

    À l'occasion des dix ans de la mort de Michelangelo Antonioni (le 30 juillet 2017), ce colloque se propose d'interroger la postérité du cinéaste. Une décennie après sa disparition et treize ans après son dernier film (Le Périlleux Enchaînement des choses), comment Antonioni est-il encore présent dans la création artistique et dans la réflexion critique, théorique et universitaire aujourd'hui ?

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Appel à contribution - Représentations

    L'imposture

    Revue « À l’épreuve », n°4/2017

    Le numéro 4 de la revue À l'épreuve (Montpellier Paul-Valéry) sera consacré à la pratique de l'imposture dans les champs de l'art, de l'histoire ou de la sociologie. À travers des études de cas, des retours historiques ou des réflexions concernant ses enjeux esthétique, juridique ou axiologique par exemple, le numéro se voudrait une mise au point de l'importance historique de la notion et de sa capacité à éclairer certains aspects de notre époque contemporaine.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Appel à contribution - Représentations

    Identités au sein des espaces et des territoires des Suds

    Mémoires, pratiques et représentations

    Concept largement utilisé dans les sciences humaines, l’identité individuelle ou collective — comme le dit Louis Jacques Dorais — « est un phénomène dynamique, un bricolage relationnel, une construction en perpétuel mouvement apte à se transformer selon les aléas de son environnement », dans lequel l’espace joue un rôle crucial. En effet, l’itinéraire de chaque groupe humain, quelle que soit l’époque dans lequel il s’inscrit, est composé de processus d’adaptation et d’interaction entre l’identité et l’espace qui l’entoure.Dès lors, la reconnaissance et la prise en compte d’une altérité dans les différentes pratiques d’espaces est une problématique majeure dans la construction identitaire. De plus, les mobilités au sein des sociétés et les flux transnationaux mettent en tension la notion même de territoire. Nous souhaitons que chaque participant puisse apporter une contribution liée à cette réflexion qui permettra un dialogue entre la géographie, l’histoire, la littérature, la sociologie, la psychologie, la philosophie et l’anthropologie.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Représentations

    Des hommes et des objets en voyage

    La réception de l’art suisse dans le contexte du Grand Tour européen du XVIIIe siècle

    La Revue suisse d'Art et d'Archéologie prévoit en 2018 un numéro consacré à l’art suisse du XVIIIe siècle. L’enjeu principal sera l’étude de l’art suisse dans le contexte du voyage européen. La question est de savoir comment les objets d’art ont été perçus, acquis et collectionnés par les voyageurs pendant et après leur Grand Tour. Cette perspective devrait donner de nouvelles connaissances sur la diffusion et la réception de l’art suisse dans l’Europe du XVIIIe siècle.

    Lire l'annonce

  • Journée d'étude - Afrique

    Littérature(s) noire(s)?

    Les auteurs caribéens ou d’Afrique sub-saharienne, parfois simplement d’origine diasporique, rassemblés sous le vocable « francophonie », ont pour dénominateur commun l’usage du français et d'être catégorisés comme noir(es). Une telle conception ne va pourtant pas de soi : que signifie l'expression "littérature(s) noire(s)" ? Permet-elle une visibilité de livres qui seraient autrement négligés ou participe-t-elle d’une essentialisation culturelle, raciale et historique ? Le débat n’est pas nouveau. Il fait peser sur ces écrivains l’obligation pesante de savoir au nom de qui ils parlent ou écrivent.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Représentations

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux