AccueilCatégoriesEsprit et LangageReprésentationsHistoire de l'Art




  • Paris

    Informations diverses - Études des sciences

    Horst Bredekam, Darwin et l’image du corail

    Horst Bredekamp - Darwin, the coral and the concept of a non-hierarchical evolution of beauty

    Le darwinisme a consacré l’image de l’arbre pour représenter l’évolution des espèces. Or cette image impose une vision hiérarchique et téléologique absente du raisonnement initial de Darwin. Dans une étude scrupuleuse des esquisses du père de l’évolutionnisme, l’historien d’art Horst Bredekamp montre que Darwin a préféré à la métaphore de l’arbre l’image du corail, de ses branches fragiles et de son développement anarchique. Avec les coraux, Darwin a introduit dans sa théorie de l’évolution naturelle une pièce maîtresse issue de la tradition des cabinets de curiosités. Il a ainsi renoué avec une vision ancienne de l’équilibre naturel et lui a ajouté la signification politique associée au XIXe siècle à ces êtres sous-marins : le pouvoir du nombre. La métaphore, au-delà de ses enjeux esthétiques et politiques, n’est pas sans intérêt pour les discussions dont « l’arbre de la vie » fait l’objet dans la biologie évolutionniste.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Le sentiment moral au théâtre à l’Âge classique

    Cette troisième journée programmée dans le cadre du séminaire du « Groupe d’Étude des Moralistes » en 2008 entreprendra d’éclairer le rôle du sentiment moral dans l’économie de la représentation au théâtre. Centrées sur la tragédie et l’opéra, les études proposées s’intéresseront en particulier à la manière dont une poétique des passions peut non seulement donner au sens moral un corps esthétique, mais jouer sur la valeur morale des sentiments, c’est-à-dire aussi sur leur puissance, chez les personnages comme chez les spectateurs.

    Lire l'annonce

  • Chambourg-sur-Indre

    Colloque - Ethnologie, anthropologie

    Outils et instruments

    Quel est le lien entre un marteau, un pinceau et un violon ? En tant qu’objets du « faire », outils et instruments ont une véritable connivence, et pourtant l’immense variété des activités humaines et des projections qui les accompagnent s’oppose à ce constat. Les outils et les instruments sonnent, entre bruit et musique, ils forment, entre travail de la matière, apparition de l’image et acquisitions de connaissances.Le colloque invite à considérer les outils et les instruments de musique et de science selon une perspective d’histoire de l’art et dans un dialogue interdisciplinaire.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque contemporaine

    Napoleonica. La revue

    Une revue d'histoire, internationale et pluridisciplinaire, de la Fondation Napoléon

    En complément de son site d'archives napoléoniennes, Napoleonica.org, la Fondation Napoléon, reconnue d'utilité publique, met en ligne une revue d'histoire, internationale, pluridisciplinaire, sur l'histoire des deux empires napoléoniens, Napoleonica. La Revue, accessible à http://www.napoleonicalarevue.org. Elle est publiée avec le concours du Centre National du Livre.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Moyen Âge

    Le relativisme médiéval et son héritage (1230-1450)

    Ce colloque interdisciplinaire se propose d’examiner le développement des modes de pensée relativistes, et les réactions qu’ils suscitent, en théologie, philosophie, éthique, littérature et art, à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance. Quand des études contemporaines considèrent l’histoire du relativisme, le plus souvent elles négligent la période médiévale dans son ensemble, en suggérant que les positions de l’Église catholique acceptées de façon absolue bloquaient tout développement et toute considération d’une approche relativisée de la vérité, des mœurs et de l’éthique. C’est néanmoins un curieux raccourci quand on considère que les auteurs médiévaux eux-mêmes ont accordé une large attention à ce problème dans toute sorte de traité, de l’économie jusqu’à la littérature de voyage, des manuels pastoraux jusqu’aux commentaires d’Aristote. Ainsi, le discours médiéval sur le relativisme apparaît comme le meilleur révélateur des tensions et des coupures qui permettent l’émergence de la modernité.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    L'espace public et l'art au XVIIIe siècle

    Comment écrire une histoire culturelle de l’art ?

    La publication de l’ouvrage de Richard Wittman, qui veut offrir une nouvelle synthèse sur la fabrique urbaine des Lumières, fournit l’opportunité de réexaminer un genre d’histoire de l’art qui met au coeur de son propos la notion d’espace public. Dans une tentative de donner une histoire longue de la modernité, politique et culturelle, cette historiographie se tourne volontiers vers l’étude des discours politiques à propos de l’art - de la peinture avec Thomas Crow, et de l’architecture aujourd’hui. La période de référence, de la fin du XVIIe siècle à la Révolution française, fait figure, à cet égard, de laboratoire privilégié. L’examen de la production imprimée, normative et critique, met encore l’accent sur les transformations de la commande et du patronage et sur les mutations de la pratique artistique et de sa réception. Le choix de s’intéresser aux débats et aux polémiques, comme aux parcours singuliers d’amateurs, est enfin un trait commun à d’autres chantiers de l’histoire culturelle.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Le postmoderne : un paradigme pertinent dans le champ artistique ?

    Postmodernité, postmodernisme, postmoderne... Ces termes sont apparus au cours des années 1960 dans le champ architectural pour s’imposer dans celui des arts plastiques à la fin des années 1970, sans toujours être rigoureusement définis. Présentée par exemple comme une période de désenchantement diagnostiquant la crise de l’universalité, la postmodernité a été associée, dans le domaine artistique, à la dissolution des utopies propres aux démarches d’avant-garde. Au début des années 1980, le « retour » de la peinture figurative, à travers la Trans-avant-garde, les Neue Wilden, ou encore la Bad Painting, a ainsi été interprété comme l’abandon d’une lecture téléologique de l’histoire diffusée par le modernisme greenbergien. Ce phénomène semblait révéler la fin des « métarécits » décrite par Jean-François Lyotard dans La condition postmoderne, publiée en 1979. Né de cette perte des repères, le concept de postmoderne s’est prêté aux interprétations les plus diverses, le rendant particulièrement problématique. Il demande par conséquent à être interrogé de façon à comprendre s’il a pu ou peut être encore pertinent pour décrire certains phénomènes relatifs au champ artistique depuis les années 1960, et ce dans un esprit comparatiste. En effet, si l’appellation est très tôt fortement contestée, sinon abandonnée, en France - ainsi qu’en Allemagne et en Italie -, il semble ne pas en avoir été de même aux États-Unis où la notion de postmodernisme est parfois perçue comme un véritable paradigme.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Représentations

    « Le champ élargi de l'écriture » dans l'œuvre de Robert Morris

    Colloque international

    Le colloque Investigations, « le champ élargi de l’écriture » dans l’œuvre de Robert Morris se tiendra à l’Ecole normale supérieure Lettres et sciences humaines et au Musée d’art contemporain de Lyon les 20, 21 et 22 novembre 2008. Dans une visée interdisciplinaire, cette manifestation scientifique internationale cherche à rassembler des intervenants qui pourront apporter différents regards sur la question de l’écrit dans le travail de l’artiste américain Robert Morris. Cet appel s’adresse donc aussi bien à des chercheurs en sciences humaines, qu’à des critiques d’art ou des artistes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    L'historien et les modes

    Semaine de l'Histoire à l'École normale supérieure, du 26 au 30 mai 2008

    La mode, objet d'histoire ? Au-delà de son aspect « glamour », la polysémie du terme « mode » met en question la pratique historienne. Si le métier de l'historien est de rendre compte du changement, la mode n'est-elle pas un objet privilégié pour lui ? Quelles approches adopter, cependant, pour échapper à la simple chronique, et comprendre des phénomènes dont l’évolution semble s’accélérer depuis le XXe siècle - ainsi pour les modes vestimentaires ? La mode est-elle un phénomène spécifiquement moderne ? L’histoire sociale et économique, l'histoire du corps, l’histoire des représentations et des mimétismes, l'anthropologie, la philosophie vont se rencontrer pour aborder les modes, d'autant plus que l’historien comprend vite qu'il n'échappe pas lui-même au phénomène des modes intellectuelles. S’interroger sur la mode, c’est donc aussi porter un regard critique sur les paradigmes historiques, les choix intellectuels, les idées à la mode, ou passées de mode.

    Lire l'annonce

  • Informations diverses - Pensée

    Art et anatomie

    Conference, Lavasseau, samedi 24 mai 2008, 17h30

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Colloque - Représentations

    Image & voyage

    Colloque international et pluridisciplinaire dédié à l'étude des représentations iconographiques du voyage, de la Méditerranée aux Indes orientales et occidentales, de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Appel à contribution - Représentations

    Le pittoresque

    Évolution d'un code, enjeux, formes et acteurs d'une quête dans l'Europe moderne et contemporaine

    Ce colloque se fixe pour objet l'étude de l'évolution des théories du pittoresque, la manière dont ses systèmes de représentation se sont diffusés et ont été acclimatés dans l'Europe des XVIIIe et XIXe siècles, sa réaction à l'entrée dans la modernité au cours de la première moitié du XXe.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Informations diverses - Langage

    ALIBI - anthologie poétique, un exercice passant les siècles et les frontières

    Ateliers littéraires, Paris, lundi 5 mai 2008 de 14h30 à 16h30Le programme Lettre chinoises/lettres françaises de la Fondation Maison des sciences de l'homme organise un atelier de littérature bipolaire avec Sun Qinan (Académie des sciences sociales de Shanghai) et Guilhem Fabre (université du Havre).

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Colloque - Représentations

    La notation informatique du personnage théâtral

    Ce colloque organisé par le laboratoire LLA de l'Université de Toulouse-Le Mirail avec le soutien du Conseil régional Midi-Pyrénées, de l'Institut Cervantès et du Goethe Institut de Toulouse est pensé en synergie avec d’autres équipes de recherche ainsi qu’un groupe de chercheurs fédérés autour du projet Universcènes (théâtre en espagnol, allemand, polonais, italien et anglais). Il réunit d’autres chercheurs de différentes universités étrangères. Il se déroulera pendant le festival de théâtre Universcènes (http://www.universcenes.eu), qui aura lieu au Théâtre Daniel Sorano de Toulouse, avec créations de théâtre en langue originale avec surtitrage, tables rondes, bords de scène. Il répond à la dynamique qui est la nôtre depuis maintenant vingt ans : celle de la nécessaire fusion entre la théorie et la pratique de l’art.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Séminaire - Représentations

    Pratiques de l'art, pratiques de la mémoire

    Conférences d'Elitza Dulguerova (Université de Montréal)

    Le séminaire de Catherine Perret « Pratiques de l'art, pratiques de la mémoire » présente deux conférences d'Elitza Dulguerova (Université de Montréal)1. "Citer, répliquer, replacer : histoires de mémoire dans quelques expositions réexposées"2. "Documenter, inventorier, informer : la matérialisation de la mémoire dans l'art conceptuel"

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Grands chantiers et matériaux en France du Moyen Âge à la fin du XIXe siècle

    Le Centre André Chastel (UMR 8150) et la revue Livraisons d'histoire de l'architecture organisent le 18 juin 2008 une journée d'études consacrée à la question de l'approvisionnement et de l'emploi des matériaux dans les chantiers de grande importance en France du Moyen Âge à l'époque contemporaine. les communicants aborderont les questions de rationalisation des coûts d'extraction et d'acheminement, le choix de matériaux onéreux ainsi que le problème des restaurations monumentales. La journée se tiendra à l'Institut national d'histoire de l'art, 2 rue Vivienne à Paris IIe ; l'entrée est libre dans la limite des places disponibles.

    Lire l'annonce

  • Québec

    Colloque - Représentations

    Déjà plus, déjà là : la présentification et l'institution culturelle

    Le colloque « Déjà plus, déjà là : la présentification et l'institution culturelle » aura lieu les 5 et 6 mai prochain dans le cadre du soixante-seizième Congrès annuel de l’Acfas organisé cette année à Québec. Il réunira des contributions d'enseignants-chercheurs confirmés, de professionnels de la culture et des jeunes chercheurs autour du concept de « présentification », de mise en présence de l'absent dans les institutions culturelles.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Moyen Âge

    Le sang dans la France médiévale

    La société internationale des médiévistes de Paris organise un colloque sur le thème du sang dans la France médiévale, qui aura lieu les 24-26 juin à la Sorbonne (Paris IV). Les invités d’honneur sont les professeurs Miri Rubin (University of London) et Franck Collard (Paris X).

    Lire l'annonce

  • Rennes

    Appel à contribution - Sociologie

    L'art surpris par le social

    La préoccupation du social propose aujourd’hui un nouveau paradigme artistique. Participation, relationnel, collectif, représentent les aspects revendiqués par les pratiques artistiques en les situant résolument sur le terrain de l’échange. Cela peut se manifester commeune épreuve du social dans le contexte de l’art oubien comme une pensée du social au sein même des pratiques artistiques. Ce colloque se propose d’analyser les enjeuxd’une discussion croisée de la sociologie de l'art avec les pratiques artistiques, l’esthétique et la critique.

    Lire l'annonce

  • Journée d'étude - Histoire

    Les formes de l'expertise artistique en Europe : acteurs, pratiques et objets (XVe-XIXe siècle)

    Alors que le champ de recherches sur les collections artistiques, les musées et le marché de l'art est aujourd’hui bien balisé, le questionnaire classique sur les relations de patronage et sur le mécénat artistique s’est déplacé. De nouvelles directions de recherche portent désormais sur la réévaluation du rôle des médiateurs dans la création artistique (amateurs, experts, marchands), sur l'histoire du connoisseurship et sur les transformations historiques du « régime de l’objet ». L'expertise artistique sera donc envisagée à travers une série de pratiques : l'authentification, l'attribution et l'évaluation – technique, esthétique et économique – des oeuvres. Comment la figure de l’expert trouve-t-elle sa place aux côtés des processus d’institutionnalisation et de professionnalisation du monde de l'art ? En réunissant historiens de l'art, historiens, et sociologues dans une confrontation de longue durée, il s'agit d'attirer l’attention sur le travail de l’expertise dans les mondes de l'art, sur ses pratiques, ses objets, ses espaces et ses temporalités.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Histoire de l'Art

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux