AccueilCatégories




  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Faire silence dans le monde anglophone aux XVIIe et XVIIIe siècles

    Ce colloque a pour objet d’explorer, dans le monde anglophone des XVIIe et XVIIIe siècles, les manifestations du silence, entendu comme renoncement volontaire ou involontaire à la parole, dans différents champs scientifiques : littérature, arts, sciences, histoire religieuse et politique, histoire du livre. On s’efforcera d’étudier cette thématique dans une perspective dialectique pour tenter de comprendre comment s’articulent parole et silence.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Époque moderne

    Danse et morale, une approche généalogique (XVIIe-XVIIIe siècles)

    Revue European Drama and Performance Studies n°8 (2017)

    La danse en Occident est souvent abordée par les historiens du point de vue de sa « condamnation par la morale » : condamnation par l'église catholique, par les protestants, encadrement méfiant des bals par les pouvoirs politiques, etc. Si le statut moral de la danse nous apparaît effectivement comme un point primordial pour comprendre sa place dans la culture occidentale, nous souhaiterions, dans ce dossier, revoir et complexifier cette question ambiguë.

    Lire l'annonce

  • Oxford

    Appel à contribution - Pensée

    Le siècle de la légèreté : émergences d’un paradigme du XVIIIe siècle français

    Au dix-huitième siècle, le concept de légèreté semble envahir tous les domaines des connaissances humaines, de la morale à la physique, des inventions aérostatiques aux créations artistiques. Perpétuant cette image d’un âge léger, depuis le dix-neuvième siècle bourgeois, industrieux mais aussi nostalgique du temps des fêtes galantes, jusqu’à notre époque célébrant la frivolité (et la commercialité) des années de Marie-Antoinette et de Fragonard, le dix-huitième siècle français en sa légèreté n’a jamais cessé de séduire. Ainsi, qu’elle soit l’objet d’une conquête (scientifique, morale, esthétique, etc.) ou de constructions historiques, la légèreté du dix-huitième siècle s’impose comme un paradigme dont il s’agira de soulever les enjeux, dans une perspective critique et historiographique.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Journée d'étude - Europe

    Modéliser et représenter les circulations en Europe et dans le monde

    L’axe 3 de la MSHS du Sud-Est (L'Europe et ses « Autres ») organise le vendredi 10 avril 2015 à Nice une journée d’études intitulée « Modéliser et représenter les circulations en Europe et dans le monde ». Elle réunira des géographes, historiens, géomaticiens qui, à partir d’une étude de cas ou d’un projet de recherche, mettront l’accent sur les aspects méthodologiques de leur manière de représenter ou modéliser ce qui a trait à des circulations d’hommes, d’idées, de biens. La journée d’études sera filmée et mise en ligne par la suite. Cette initiative a reçu également le soutien du Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine et du groupement Res-Hist (Réseaux et histoire).

    Lire l'annonce

  • Versailles

    Colloque - Époque moderne

    Nouveaux regards sur le mobilier français du XVIIIe siècle

    Le Centre de recherche du château de Versailles et le château de Versailles organisent conjointement un colloque intitulé « Nouveaux regards sur le mobilier français du XVIIIe siècle » et qui se tiendra le 4 et 5 février 2015. Venant en clôture de l’exposition « 18e Au sources du design, chefs-d’œuvre du mobilier français 1650-1790 », ce colloque cherche à faire le point sur la recherche en matière de mobilier du XVIIIe siècle en prenant compte des nouvelles découvertes et des apports scientifiques, tout en réexaminant l’influence de ce mobilier sur les périodes postérieures.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Europe

    Artistes des Lumières

    Peintres, sculpteurs, architectes et maîtres artisans du XVIIIe siècle

    L'art du XVIIIe siècle est connu par quelques célébrités – Watteau, Fragonard, Chardin – dont la popularité tient dans l'ombre de très nombreux artistes au talent exceptionnel. Le symposium Artistes des Lumières a été conçu pour que ces grands maîtres des Lumières renouent avec le grand public, sous la conduite des chercheurs et historiens de l'art qui travaillent actuellement à la reconstitution de leur œuvre. La journée fera l'objet d'une présentation par Madame Martine Debieuvre, Première adjointe au maire du XIe arrondissement chargée de la culture, du patrimoine et de la mémoire.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    The Vico Road

    Giovanni Battista Vico (1668–1744) spent most of his professional life as Professor of Rhetoric at the University of Naples. He was trained in jurisprudence, but read widely in Classics, philology, and philosophy, all of which informed his highly original views on history, historiography, and culture. His thought is most fully expressed in his mature work, the Scienza Nuova or The New Science. In his own time, Vico was relatively not so known, but from the nineteenth century onwards his views found a wider audience and today his influence is widespread in the humanities and social sciences. While borrowing our title “The Vico Road” to James Joyce, the conference at the Paris Institute of Advanced Study will examine the current state of the study of the works of Giambattista Vico. We will try to encourage discussion of ideas that can be considered Vichian in nature and that have some affinity with modern and contemporary thought.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Séminaire d'histoire intellectuelle

    Ce séminaire se veut un lieu de discussion des recherches en cours et des questions historiographiques et théoriques dans le domaine de l’histoire intellectuelle et de l’histoire des idées. Il est organisé conjointement par le Centre Roland Mousnier (Paris-Sorbonne, UMR 8596) et l'équipe de recherche Civilisations et identités culturelles comparées (université Cergy-Pontoise, EA 2529).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Asie

    Sociétés d’Asie du Sud-Est : permanences et mutations

    Séminaire général du centre d'Asie du Sud-Est

    En croisant approches historiques, anthropologiques, sociologiques, géographiques et économiques, ce séminaire s’attachera à mettre en évidence les permanences dans les différentes manières de faire société en Asie du Sud-Est. Il s’emploiera également à interroger les mutations (colonisation, exode rural, développement économique, émergence de nouvelles classes...)  qu’ont connues ou connaissent les différents groupes sociaux et à repérer ruptures communes ou au contraire évolutions singulières dans la région.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Europe

    La matérialité de l’échange dans les réseaux de correspondance (périodes moderne et contemporaine)

    Journée des doctorants de l'école doctorale « Pratiques et théories du sens » de l'université Paris 8 et du centre Jean-Mabillon (École nationale des chartes)

    Les doctorants de l’école doctorale « Pratiques et théories du sens » et du centre Jean-Mabillon souhaitent consacrer leur journée d’études 2015 à la mise en valeur de la matérialité des correspondances, souvent étudiées pour leur contenu, peu pour elles-mêmes. Par une réflexion sur leurs objets comme processus créatif et scripturaire, leurs modes de transport, de fermeture, de chiffrement et d’identification, il s’agira de poser la matérialité des échanges comme un objet d’étude signifiant. L’analyse de ces réseaux d’écriture et de diffusion participe de ce mouvement en donnant à voir les objectifs politiques, spirituels, intellectuels, économiques, etc. qu'ils revêtent.

    Lire l'annonce

  • Marbourg

    Colloque - Pensée

    Herder – Raynal – Merkel

    Transformationen der Antikolonialismusdebatte in der europäischen Aufklärung

    Die Rezeption der Schriften von Guillaume-Thomas Raynal zeigt eine facettenreiche Transformation seiner auf die außereuropäische Welt bezogenen Autonomiekonzeption durch die Geschichtsphilosophie Johann Gottfried Herders sowie die Schriften von Garlieb Merkel, der seine Kolonialismuskritik gegen die bedrückenden Verhältnisse in den russischen Ostseeprovinzen wendet. Im Zentrum der Arbeitstagung stehen deshalb der von Raynal initiierte Paradigmenwechsel in der Sicht der Europäer auf die außereuropäische Welt, Herders theologisch grundierte historische Anthropologie sowie Merkels sozialpolitisch motiviertes Befreiungsnarrativ, das die nationalkulturelle Selbstfindung in den baltischen Ländern maßgeblich beeinflusst hat.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Europe

    Le social avant la sociologie. Comment relire la pensée sociale du XIXe siècle

    Numéro thématique de L'Année sociologique sous la direction de François Vatin. Volume 67, numéro 2, 2017

    On situe communément l’avènement de la sociologie dans les dernières années du XIXe siècle. Le cas français est particulièrement significatif, avec la publication en 1895 des Règles de la méthode sociologique d’Émile Durkheim. À tort ou à raison, le geste fondateur durkheimien, plus ou moins transposé dans les autres traditions intellectuelles nationales, a conduit à rejeter dans les ténèbres d’une « préhistoire » de la sociologie, la pensée sociale qui l’avait précédée sous des noms divers : science sociale, physiologie sociale, philosophie sociale, physique sociale, etc. L’objet de cet appel à contributions n’est pas de réhabiliter des traditions oubliées, de nier la rupture qui s’est opérée à la fin du XIXe siècle ou de minorer l’importance de l’enquête dans l’investigation sociologique. Il est de réfléchir à la pertinence que peut avoir, pour le sociologue contemporain, la lecture des œuvres qui précèdent le moment conventionnellement admis de la naissance de la sociologie.

    Lire l'annonce

  • Valenciennes

    Appel à contribution - Histoire

    L’archéologie des guerres de siège sur la frontière France – anciens Pays-Bas (XVIe-XVIIIe siècle)

    2 et 3 avril 2015 – Université de Valenciennes

    L’archéologie ouvre aujourd’hui un champ nouveau d’analyse des dynamiques de guerre, notamment par la découverte de vestiges de campements laissés par les mouvements de troupes. Le croisement de ces apports récents avec les sources géo-historiques permet de reconsidérer l’importance de la logistique technique, humaine, militaire, administrative et financière sur la construction des frontières du nord-ouest de l’Europe et le développement d’une armée de métier, entraînée pour appliquer des techniques innovantes issues des travaux des ingénieurs militaires, entre les XVIe et XVIIIe siècles. L’objectif des organisateurs de ces journées consacrées à l'archéologie des guerres de siège sur la frontière disputée et mouvante entre la France et les anciens Pays-Bas durant la période Moderne, est de produire une synthèse scientifique qui renouvelle la question. Les contributions attendues doivent permettre de croiser les derniers apports de l'archéologie, de l'histoire militaire et de la géopolitique historique, dans une démarche transdisciplinaire et transfrontalière.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Époque moderne

    Les travailleurs et la mobilité dans les villes d’Ancien Régime : acteurs et stratégies

    Les changements décisifs que le marché du travail est en train de vivre dans les dernières années ont encouragés la réflexion historiographique autour de la précarité et de la flexibilité du travail. Loin d’être une prérogative des sociétés actuelles, la mobilité des travailleurs, surtout intra-sectorielle, a aussi caractérisé le monde du travail de l’Ancien Régime. L’activité des instituts d’assistance et des confréries, les stratégies individuelles et familiales, les parcours professionnels, les contrats et les accords de travail ne sont que quelques-uns des domaines où l’on peut trouver des traces de cette mobilité professionnelle, entendue non seulement comme opportunité de promotion sociale mais aussi et surtout comme condition d’instabilité. Ces journées d’étude voudraient contribuer à éclaircir certaines questions spécifiques sur le thème de la mobilité professionnelle, compte tenu du récent débat historiographique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    La constitution des fonds musicaux de la Bibliothèque nationale de France

    Histoire des grandes collections musicales. 1re période : jusqu’en 1815

    L'intérêt grandissant des chercheurs pour les notions de provenance et de traçabilité des sources sur lesquelles ils travaillent nous incite à poursuivre plus avant le programme intitulé « Collectionner la musique » engagé par l'Institut de recherche en musicologie (UMR 8223) depuis plusieurs années. Ce nouveau séminaire de recherche a pour ambition de mieux comprendre l'origine des collections musicales de la Bibliothèque nationale de France en tentant de reconstituer et d'appréhender ces grands ensembles réunis par un personnage, une institution, ou formés par la production d'un artiste, qui sont parvenus à la Bibliothèque par des voies diverses tels que dons, dépôts, legs, achats en ventes aux enchères, confiscations révolutionnaires, réunions d'institutions. La genèse de ces sources musicales et le chemin qu'elles ont parcouru depuis leur conception jusqu'à leur lieu de conservation ultime pourront en effet éclairer le chercheur et le musicien et leur permettront d’en expliquer les particularités et les variantes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Appliquer la loi

    Acteurs, modalités et limites de l'exécution de la loi (1789-1815)

    Cette journée d’études s’inscrit dans la continuité des grands chantiers autour de la création de la loi en Révolution et sous le premier Empire. Elle se propose d’examiner, en aval de l’adoption de la loi, les différentes déclinaisons de son exécution, entre 1789 et 1815. Que devient en effet la loi une fois qu’elle est votée ? Une loi adoptée est-elle nécessairement appliquée ? En somme, que fait-on, concrètement, de la loi dans la pratique ? Il s'agit ici de questionner l’exécution des lois « par en bas », en se concentrant sur ses relais et ses incarnations. En effet, l’application de la loi se fait selon des modalités complexes, parce qu’elle prend véritablement forme à travers les acteurs chargés de l’exécuter, et/ou appelés à y obéir. Notre réflexion se concentrera donc sur toute la diversité des rapports et des positionnements de ces acteurs face à la loi.

    Lire l'annonce

  • Neuchâtel

    Colloque - Histoire

    Ça n'a pas de prix ! Les dessous de la valeur du luxe (XVIIIe-XXIe siècle)

    Lorsqu’ils ne sont pas assez chers les biens de luxe perdent de leur prestige et de leur valeur. Le cher et le beau, le prix et la valeur relèvent d’un calcul économique autant que d’une « désirabilité sociale ». En ce sens, ce colloque s'intéresse à la dimension culturelle et sociale qu’une société confère à des objets qui par destination ne relèvent pas nécessairement de la sphère du luxe. Les effets de mode, les jeux de collections recomposent la hiérarchie des valeurs et des prix des objets de luxe, hiérarchie qui est à la fois relative et variable dans la durée. Nous aimerions réfléchir sur ce rapport entre le prix et la valeur en examinant le marché des biens et services de luxes sur la longue durée de l’Ancien Régime à l’époque contemporaine et dans une approche pluridisciplinaire. En Europe, l’intensification des consommations somptuaires dès le XVIIe siècle, la révolution du consommateur au XVIIIe siècle, la démocratisation du luxe dans la société bourgeoise du XIXe siècle, puis dans la société de consommation de plus en plus mondialisée des XIXe-XXIe siècles, posent dans de nouveaux termes la question du prix et de la valeur selon des tendances qu’il conviendra de saisir à travers des études de cas et la transformation géographique des marchés.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Colloque - Histoire

    Les circulations musicales et théâtrales en Europe (vers 1750-vers 1815)

    Dans l’Europe du dix-huitième siècle, la mobilité des artistes est un fait établi, et les milieux musicaux et théâtraux sont fortement cosmopolites. A l’époque où le classicisme musical, l’opéra-comique, l’opéra bouffe et la comédie de mœurs façonnent le goût, commence à se constituer un répertoire dramatique et musical commun aux diverses parties de l’Europe urbaine. Du point de vue de l’artiste ou de l’amateur-collectionneur, la pratique musicale, tout comme le voyage, la correspondance ou la sociabilité littéraire, a une dimension formatrice et transfrontalière. Mieux encore, la musique elle-même semble offrir un de ces idiomes universels dont rêvent certains philosophes de l’époque. La musique et le théâtre sont bien plus que des loisirs ; ils sont aussi des expressions identitaires tout comme des objets de commerce et d’investissements.

    Lire l'annonce

  • Neuchâtel

    Appel à contribution - Études des sciences

    Entre l’œil et le monde : dispositifs et expédients d’une nouvelle épistémologie visuelle dans les sciences de la nature entre 1740 et 1840

    Nous avons placé au centre de notre rencontre les expériences visuelles problématiques, qu’elles relèvent de l’illusion ou soulignent la faiblesse des sens, voire le caractère trompeur des informations prodiguées par ceux-ci. Cette réflexion portera de manière plus spécifique autour de questions liées aux sciences naturelles et expérimentales des années 1740 à 1840. Il s’agira plus particulièrement de problématiser la mise en visibilité, ou mise en scène d’une observation à laquelle il semble impossible d’accéder « naturellement », en nous concentrant sur les dispositifs et expédients visuels qui postulent un rapport d’immédiateté entre l’œil et l’objet ou, au contraire, le mettent en question.

    Lire l'annonce

  • Rotterdam

    Appel à contribution - Histoire

    Économie(s) de la collection naturaliste au XVIIIe siècle

    XIVe congrès international d’étude du XVIIIe siècle (ISECS), Section 7 / panel 4

    Au cours du XVIIIe siècle, l’étude de l’histoire naturelle connaît un essor considérable et devient une mode sociale et culturelle, dont la collection de spécimens des trois règnes se fait l’indispensable corollaire. Véritable dispositif de savoir, le cabinet se présente comme un espace de reproduction mimétique du monde naturel, dont il donne à voir et à lire, sur le mode de l’abrégé, la complexité de l’ordre naturel ainsi que ses beautés. Mais l’engouement concerne également des dispositifs de collection plus spécifiques, et de taille plus modeste comme, par exemple, l’herbier. Notre séance se propose de questionner les différentes formes de l’économie de la collection naturaliste au XVIIIe siècle. Il sera donc question d’interroger la circulation, l’échange et de la consommation d’objets d’histoire naturelle dans une perspective intellectuelle, sociale, monétaire et symbolique.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • XVIIIe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux