AccueilCatégoriesPériodesÉpoque moderneRévolution française




  • Jérusalem

    Appel à contribution - Époque moderne

    Jewish Perceptions of the Revolutionary Transition (1789-1814)

    World Congress of Jewish Studies

    We are putting together a proposal for one session at the World Congress of Jewish Studies focused on Jewish perceptions of the revolutionary period in Europe (1789-1814). Our goal is to generate a discussion about Jewish responses to the French revolutionary transition and emancipatory paradigm in the European broader context, as we believe that Jewish sympathies and resistances should be reconsidered from a multidisciplinary perspective involving political as well as cultural, religious, social and economic issues.

    Lire l'annonce

  • Marseille

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Combattre, souffrir, mourir dans les guerres de la Révolution et de l’Empire

    Approches croisées histoire-anthropologie

    Ce colloque participe au renouvellement des études sur l'anthropologie historique de la guerre en se concentrant sur la période 1789-1815. La violence sous toutes ses formes sera d'abord l'objet d'une interrogation chronologique. Est-il pertinent de concevoir la période comme un moment de forte inflexion, articulé à une montée en puissance de l'« idéologisation » de la violence au combat ? En plaçant l'analyse à hauteur des combattants, il s'agit de participer à la réflexion sur les souffrances inhérentes à la guerre.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Appel à contribution - Représentations

    Transferts artistiques sous contrainte des Lumières tardives au romantisme (France, Allemagne, Pologne)

    Les études sur les transferts culturels ont mis en évidence, face à des cultures longtemps envisagées selon des approches nationales, un socle commun, des échanges et nous invitent à « penser les métissages » qui en découlent (Michel Espagne). Les œuvres et objets d’art, les œuvres musicales et dramatiques, les artistes, se prêtent particulièrement, en raison de leurs déplacements, à l’observation de ces juxtapositions, imbrications, transformations et adaptations, fécondations réciproques. Ces journées d’étude, organisées à l’Université d’Aix-Marseille les 10 et 11 mars 2017, s’inscrivent dans le cadre du renouvellement de l’histoire des transferts artistiques durant la période charnière de la fin du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe siècle, au regard notamment des études récentes sur le « patrimoine culturel déplacé et annexé » (Bénédicte Savoy). 

    Lire l'annonce

  • Poitiers

    Appel à contribution - Histoire

    Usages et représentations politiques de la nuit de la Révolution à nos jours

    L’objet de cette nouvelle journée d’études est d’approfondir et d’enrichir l’historiographie de la nuit en s’intéressant particulièrement au rapport de ce temps au politique depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, tant sur le plan national qu’international. L’obscurité ne rompt pas nécessairement avec les pratiques politiques. Le mouvement récent Nuit debout invite à penser la nuit comme un temps d’échanges, de rencontres, de débats visant à dépasser les cadres traditionnels de la politique.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    Reconversions sociales et artistiques

    Le monde des musiciens et des comédiens à l’heure de la Révolution et de l’Empire

    En supprimant les chapitres collégiaux et cathédraux, la Révolution française éradique aussi des lieux d’enseignement musical et de pratique du plain-chant, des orgues, des bassons, des serpents, etc. Osons le dire, fût-ce à rebours des mandements épiscopaux qui en dénoncent les auditeurs, trop détachés du sacré : ce sont des lieux de concerts parfois réputés qui disparaissent.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Un compositeur des Lumières à Paris : Nicolas Dezède

    Création, réception et postérité de ses œuvres dans les théâtres parisiens

    Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264). Après le premier colloque organisé à l’université de Paul-Valéry Montpellier III en mai 2015, ce deuxième rendez-vous s’intéresse aux questions de réception parisienne : créations et reprises de ses œuvres, critiques et publics, mises en scènes et interprètes, éditions et produits dérivés, etc. Car l’œuvre de ce compositeur qui ne connaissait pas son nom et ses origines s’inscrit et s’enracine dans le terreau culturel parisien : l’Opéra-Comique bien sûr, mais également l’Opéra et la Comédie-Française.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    La jeunesse s’engage : art et politique en France (XVIIIe-XXIe siècle)

    La jeune équipe du Centre d’histoire « Espaces et cultures » (CHEC) éprouve la nécessité d’organiser une journée d’étude appréhendant la notion d’engagement du point de vue de la jeunesse. Si, comme l’a montré Hannah Arendt, chaque nouvelle génération a pour fonction de s’arroger, au détriment du passé, l’espace nécessaire à l’exercice de sa liberté, assurant ainsi le renouvellement de la vie politique, il semble important de s’interroger sur les causes, les formes et les conséquences de l’engagement de la jeunesse.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Appel à contribution - Histoire

    Des députés entre mobilités choisies et mobilités contraintes

    Déportations et exils des élus des Assemblées révolutionnaires (1789-1830)

    Le 12 janvier 1816, une loi d’amnistie est accordée par Louis XVIII pour « tous ceux qui, directement ou indirectement, ont pris part à la rébellion et à l’usurpation de Napoléon Bonaparte, sauf les exceptions ci-après ». Parmi ces dernières figurent quelque 170 conventionnels régicides. Pour autant, si importants soient en nombre les effets de la loi de 1816, elle n’écarte pas de Paris des députés ou d’anciens députés pour la toute première fois. Les luttes politiques et la radicalisation progressive de la Révolution ont entraîné bien d’autres mobilités de députés.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Révolution française

    Supprimer ce filtre
  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • 2016

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

  • 2016

Types

  • Appel à contribution

Lieux