AccueilCatégoriesPériodesÉpoque moderneRévolution française




  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Sociabilités et civilités révolutionnaires

    Ce séminaire doctoral de l’Institut d’histoire de la Révolution française se déroule sous la direction de Pascal Bastien, Jean-Luc Chappey et Pierre Serna.

    Lire l'annonce

  • Jérusalem

    Appel à contribution - Époque moderne

    Jewish Perceptions of the Revolutionary Transition (1789-1814)

    World Congress of Jewish Studies

    We are putting together a proposal for one session at the World Congress of Jewish Studies focused on Jewish perceptions of the revolutionary period in Europe (1789-1814). Our goal is to generate a discussion about Jewish responses to the French revolutionary transition and emancipatory paradigm in the European broader context, as we believe that Jewish sympathies and resistances should be reconsidered from a multidisciplinary perspective involving political as well as cultural, religious, social and economic issues.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Modération politique, accommodement religieux : un tiers-parti catholique en Europe ? (XVIe-XXe siècle)

    Ce colloque voudrait donc mieux définir cette modération théorique et pratique, mieux cerner ces partisans d’un accommodement théologique ou politique – les deux sont loin d’être toujours associés – qui constituent peut-être, au fond, à la fois l’essentiel du clergé français et la clé de la politique prudente menée par un certain nombre d’États.

    Lire l'annonce

  • Marseille

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Combattre, souffrir, mourir dans les guerres de la Révolution et de l’Empire

    Approches croisées histoire-anthropologie

    Ce colloque participe au renouvellement des études sur l'anthropologie historique de la guerre en se concentrant sur la période 1789-1815. La violence sous toutes ses formes sera d'abord l'objet d'une interrogation chronologique. Est-il pertinent de concevoir la période comme un moment de forte inflexion, articulé à une montée en puissance de l'« idéologisation » de la violence au combat ? En plaçant l'analyse à hauteur des combattants, il s'agit de participer à la réflexion sur les souffrances inhérentes à la guerre.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Appel à contribution - Représentations

    Transferts artistiques sous contrainte des Lumières tardives au romantisme (France, Allemagne, Pologne)

    Les études sur les transferts culturels ont mis en évidence, face à des cultures longtemps envisagées selon des approches nationales, un socle commun, des échanges et nous invitent à « penser les métissages » qui en découlent (Michel Espagne). Les œuvres et objets d’art, les œuvres musicales et dramatiques, les artistes, se prêtent particulièrement, en raison de leurs déplacements, à l’observation de ces juxtapositions, imbrications, transformations et adaptations, fécondations réciproques. Ces journées d’étude, organisées à l’Université d’Aix-Marseille les 10 et 11 mars 2017, s’inscrivent dans le cadre du renouvellement de l’histoire des transferts artistiques durant la période charnière de la fin du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe siècle, au regard notamment des études récentes sur le « patrimoine culturel déplacé et annexé » (Bénédicte Savoy). 

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    L'homme politique français et la presse, de la monarchie constitutionnelle à la monarchie de Juillet

    Relais d'opinion, miroirs d'une action, marécage des passions

    La presse bénéficie des libertés de pensée et d’expression reconnues par la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen : 137 journaux politiques naissent en 1789. La diversité de leurs auteurs et de leurs opinions, confirmée les années suivantes, compte pour beaucoup dans la structuration et les clivages de la vie politique nationale, depuis les royalistes Actes des Apôtres et l’Amy du Roi jusqu’aux populaires Ami du Peuple de Marat ou Père Duchesne d’Hébert, en passant par les feuilles des girondins Gorsas, Louvet ou Mercier. Presse militante d’un format et d’un tirage limités, riche de ses avis, de ses caricatures, de ses outrances comme de ses timidités, liée le plus souvent – car les rédactions collectives sont l’exception – au sort d’un homme qui joue sa carrière politique ou littéraire, elle vit des abonnements, des ventes à la criée, du placardage, de la lecture publique dans les clubs, à commencer par celui du Cercle social. Elle subit la censure à partir de 1792, d’abord tournée contre les écrits royalistes, puis l’année suivante contre les « fédéralistes », mesures renforcées par la loi des suspects.

    Lire l'annonce

  • Poitiers

    Appel à contribution - Histoire

    Usages et représentations politiques de la nuit de la Révolution à nos jours

    L’objet de cette nouvelle journée d’études est d’approfondir et d’enrichir l’historiographie de la nuit en s’intéressant particulièrement au rapport de ce temps au politique depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, tant sur le plan national qu’international. L’obscurité ne rompt pas nécessairement avec les pratiques politiques. Le mouvement récent Nuit debout invite à penser la nuit comme un temps d’échanges, de rencontres, de débats visant à dépasser les cadres traditionnels de la politique.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Colloque - Histoire

    La France en guerre : cinq « années terribles »

    1792-1793 / 1814-1815 / 1870-1871 / 1914-1915 / 1939-1940

    Le colloque a pour enjeu de discuter la notion « d’année terrible » au sens hugolien du terme à travers cinq temps courts au cours desquels la nation a été confrontée à la guerre, à la défaite militaire, parfois à la guerre civile et aux sentiments d’échecs, de décadence et de division. Dans une optique comparatiste, il explore les expériences du basculement dans la guerre.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Représentations

    Nicolas Dezède : un compositeur des Lumières à Paris

    Création, réception et postérité de ses œuvres dans les théâtres parisiens

    Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264). Après le premier colloque organisé à l’université de Paul-Valéry Montpellier III en mai 2015 (Nicolas Dezède et son œuvre : un compositeur au temps des Lumières), ce deuxième rendez-vous s’intéresse aux questions de réception parisienne : créations et reprises de ses œuvres, critiques et publics, mises en scènes et interprètes, éditions et produits dérivés, etc. Car l’œuvre de ce compositeur qui ne connaissait pas son nom et ses origines s’inscrit et s’enracine dans le terreau culturel parisien : l’Opéra-Comique bien sûr, mais également l’Opéra et la Comédie-Française.

    Lire l'annonce

  • Tours

    Colloque - Histoire

    Autorité et société sous le Directoire

    Une république en révolution (1795-1799)

    La chute de Robespierre et la fin de la Terreur en thermidor ont fait entrer la Révolution dans le règne de l’incertitude. La République renoue avec l’aléa démocratique même si l’idéal d’une démocratie fondée sur l’égalité s’est effondré. La rupture thermidorienne restaure une dynamique, qui était celle des assemblées constituante et législative, où l’État, la société, l’opinion publique et l’administration étaient livrés aux divisions inhérentes au jeu démocratique. Ce sont précisément ces dynamiques et tensions issues de la restauration des contre-pouvoirs, que sont la magistrature élue, l’administration locale, les groupes et partis politiques, la presse, la littérature, voire la religion, que ce colloque se propose d’étudier. Il s'agit de comprendre ainsi la complexité, la modernité, la rationalité – ou l’absence de rationalité –, du régime directorial.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    L’Irlande et la France à l’époque de la « République atlantique »

    Alors que l’Irlande commémore le centenaire de l’Insurrection de Pâques et avec elle la proclamation de la République d’Irlande, un peu plus de quinze ans après le Bicentenaire de la « Rébellion » de 1798 et de 25 ans après celui de la Révolution française, et plus de trente ans après la publication de l’ouvrage fondamental de Marianne Elliott, Partners in Revolution, il semble opportun et utile de revenir sur les liens qui ont existé entre la France révolutionnaire et l’Irlande dans les années 1790 lorsqu’émerge un premier républicanisme irlandais encore mal défini. L’objectif principal de cette journée est donc de faire connaître l’historiographie en langue anglaise au public français mais aussi de revenir sur les débats historiographiques concernant les liens entre la France et l’Irlande dans la période révolutionnaire.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Une histoire sociale des relations internationales au XVIIIe siècle

    Des phénomènes régionaux

    L’histoire des relations internationales ne saurait se réduire à celle de la diplomatie ; de récents travaux ont élargi son champ d’étude traditionnel afin de prendre en compte les logiques sociales des sociétés de l’époque moderne. Cette nouvelle histoire des relations internationales a particulièrement su mettre en valeur la diversité des acteurs institutionnels et non-institutionnels – ambassadeurs, consuls, marchants, interprètes, francs-maçons ou pirates – impliqués dans les différents processus de négociation. De plus, l’essor de « milieux internationaux » ainsi que l’intégration locale des diplomates via le développement de réseaux et de patronages ont été particulièrement mis au jour. L’histoire sociale de la diplomatie rencontre alors l’histoire des diasporas marchandes qui elle aussi porte une attention particulière aux interactions à l’œuvre entre la diplomatie, le commerce et le savoir dont les marchants, les interprètes et les hommes d’église sont les principaux vecteurs. Reconnaissant cela comme point de départ, ces journées d’étude entendent confronter, partager et discuter les récentes problématiques de l’histoire internationale du XVIIIe siècle et ses approches sociales.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Le rôle de la sculpture dans la conception, la production, le collectionnisme et la présentation des arts décoratifs parisiens en Europe, 1715-1815

    L'objectif de ce colloque international sera d'enquêter sur le rôle du sculpteur dans les processus de conception et de production des arts décoratifs parisiens (1715-1815), des projets à grande échelle de mobilier et de décoration intérieure à ceux en porcelaine,  en orfèvrerie et en bronze doré.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Époque moderne

    Séminaire d'histoire intellectuelle

    Ce séminaire se veut un lieu de discussion des recherches en cours et des questions historiographiques et théoriques dans le domaine de l’histoire intellectuelle et de l’histoire des idées. Il est ouvert à tous.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Regards politiques, politiques du regard

    Observation, surveillance et vigilance pendant la Révolution française

    Pendant les périodes de crise politique, les signes du quotidien font l’objet d’une nouvelle attention et prennent de nouvelles significations. C’est ce phénomène que nous souhaitons interroger ici. La Révolution française suscite à la fois un déluge d’images et voit apparaître une nouvelle sensibilité aux signes. Autant que les idées, ceux-ci deviennent donc des enjeux centraux du déroulement des événements et de leurs dénouements. Surtout, la période révolutionnaire semble se traduire par l’émergence de nouvelles manières de voir, que les travaux de références situent pourtant généralement un peu plus tard ou éludent globalement.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Colloque - Histoire

    Le prince, le tyran, le despote : figures du souverain en Europe de la Renaissance aux Lumières (1500-1800)

    Ce colloque international réunira historiens, philosophes et littéraires autour de la question de la naissance de la souveraineté en Europe à la période moderne, et des tensions idéologiques qu'elle fait naître. Son objet est double. Historiographique : rassembler des représentant(e)s des écoles française, italienne et anglo-saxonne qui travaillent sur les notions de souveraineté, d’Etat de droit (rule of law) et de république avec des perspectives parfois différentes. Politique : repenser historiquement, à l’ère de l’Europe et de la mondialisation, les voies de la gouvernance les plus efficaces et les plus justes possible.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    Reconversions sociales et artistiques

    Le monde des musiciens et des comédiens à l’heure de la Révolution et de l’Empire

    En supprimant les chapitres collégiaux et cathédraux, la Révolution française éradique aussi des lieux d’enseignement musical et de pratique du plain-chant, des orgues, des bassons, des serpents, etc. Osons le dire, fût-ce à rebours des mandements épiscopaux qui en dénoncent les auditeurs, trop détachés du sacré : ce sont des lieux de concerts parfois réputés qui disparaissent.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Colloque - Europe

    Nicolas Dezède et son œuvre

    Un compositeur au temps des Lumières

    Ce colloque s’intéresse à l’œuvre de Nicolas Dezède, qui comprend une vingtaine d'opéras composés entre la fin de l’Ancien Régime et la Révolution française. Il sera question de dramaturgie, de livrets, de sources musicales, de procédés dramatiques, mais également de produits dérivés ou d’héritages. Premier volet d'un triptyque consacré à ce compositeur qui ne connaissait pas son véritable nom, ce colloque sera suivi d'un deuxième organisé à Paris en mai 2016 autour de la réception de ses œuvres et d'un troisième organisé à Rouen en 2017 autour de la diffusion de ses œuvres dans les départements et à l’étranger.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Un compositeur des Lumières à Paris : Nicolas Dezède

    Création, réception et postérité de ses œuvres dans les théâtres parisiens

    Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264). Après le premier colloque organisé à l’université de Paul-Valéry Montpellier III en mai 2015, ce deuxième rendez-vous s’intéresse aux questions de réception parisienne : créations et reprises de ses œuvres, critiques et publics, mises en scènes et interprètes, éditions et produits dérivés, etc. Car l’œuvre de ce compositeur qui ne connaissait pas son nom et ses origines s’inscrit et s’enracine dans le terreau culturel parisien : l’Opéra-Comique bien sûr, mais également l’Opéra et la Comédie-Française.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Journée d'étude - Histoire

    Le pouvoir exécutif et la loi

    Réceptions, réinterprétations, réécritures (1789-1804)

    Cette journée d'études a pour but d’explorer un champ encore trop peu étudié par les historiens : l’exécution de la loi. En effet, les actes du pouvoir exécutif, entre 1789 et 1804, n’ont jamais été de simples reproductions neutres de la loi : toute reformulation de la loi est de fait une interprétation, dès lors qu’il s’agit de l’expliquer aux fonctionnaires ou aux citoyens. C’est cette latitude dans l’interprétation de la loi qu’il conviendra d’examiner afin de mesurer la manière dont l’exécutif s’emploie à « refaire » la loi, dès lors qu’il la met en mots et en actes. Il s’agira plus particulièrement de s’intéresser aux mots employés par le pouvoir exécutif pour faire appliquer la loi, afin de mettre en évidence les éventuelles discordances par rapport à ceux utilisés par le pouvoir législatif dans le texte même de la loi.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Révolution française

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux