AccueilCatégoriesPériodesÉpoque moderneRévolution française




  • Tours

    Colloque - Histoire

    Autorité et société sous le Directoire

    Une république en révolution (1795-1799)

    La chute de Robespierre et la fin de la Terreur en thermidor ont fait entrer la Révolution dans le règne de l’incertitude. La République renoue avec l’aléa démocratique même si l’idéal d’une démocratie fondée sur l’égalité s’est effondré. La rupture thermidorienne restaure une dynamique, qui était celle des assemblées constituante et législative, où l’État, la société, l’opinion publique et l’administration étaient livrés aux divisions inhérentes au jeu démocratique. Ce sont précisément ces dynamiques et tensions issues de la restauration des contre-pouvoirs, que sont la magistrature élue, l’administration locale, les groupes et partis politiques, la presse, la littérature, voire la religion, que ce colloque se propose d’étudier. Il s'agit de comprendre ainsi la complexité, la modernité, la rationalité – ou l’absence de rationalité –, du régime directorial.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    L’Irlande et la France à l’époque de la « République atlantique »

    Alors que l’Irlande commémore le centenaire de l’Insurrection de Pâques et avec elle la proclamation de la République d’Irlande, un peu plus de quinze ans après le Bicentenaire de la « Rébellion » de 1798 et de 25 ans après celui de la Révolution française, et plus de trente ans après la publication de l’ouvrage fondamental de Marianne Elliott, Partners in Revolution, il semble opportun et utile de revenir sur les liens qui ont existé entre la France révolutionnaire et l’Irlande dans les années 1790 lorsqu’émerge un premier républicanisme irlandais encore mal défini. L’objectif principal de cette journée est donc de faire connaître l’historiographie en langue anglaise au public français mais aussi de revenir sur les débats historiographiques concernant les liens entre la France et l’Irlande dans la période révolutionnaire.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Une histoire sociale des relations internationales au XVIIIe siècle

    Des phénomènes régionaux

    L’histoire des relations internationales ne saurait se réduire à celle de la diplomatie ; de récents travaux ont élargi son champ d’étude traditionnel afin de prendre en compte les logiques sociales des sociétés de l’époque moderne. Cette nouvelle histoire des relations internationales a particulièrement su mettre en valeur la diversité des acteurs institutionnels et non-institutionnels – ambassadeurs, consuls, marchants, interprètes, francs-maçons ou pirates – impliqués dans les différents processus de négociation. De plus, l’essor de « milieux internationaux » ainsi que l’intégration locale des diplomates via le développement de réseaux et de patronages ont été particulièrement mis au jour. L’histoire sociale de la diplomatie rencontre alors l’histoire des diasporas marchandes qui elle aussi porte une attention particulière aux interactions à l’œuvre entre la diplomatie, le commerce et le savoir dont les marchants, les interprètes et les hommes d’église sont les principaux vecteurs. Reconnaissant cela comme point de départ, ces journées d’étude entendent confronter, partager et discuter les récentes problématiques de l’histoire internationale du XVIIIe siècle et ses approches sociales.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Le rôle de la sculpture dans la conception, la production, le collectionnisme et la présentation des arts décoratifs parisiens en Europe, 1715-1815

    L'objectif de ce colloque international sera d'enquêter sur le rôle du sculpteur dans les processus de conception et de production des arts décoratifs parisiens (1715-1815), des projets à grande échelle de mobilier et de décoration intérieure à ceux en porcelaine,  en orfèvrerie et en bronze doré.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Époque moderne

    Séminaire d'histoire intellectuelle

    Ce séminaire se veut un lieu de discussion des recherches en cours et des questions historiographiques et théoriques dans le domaine de l’histoire intellectuelle et de l’histoire des idées. Il est ouvert à tous.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Regards politiques, politiques du regard

    Observation, surveillance et vigilance pendant la Révolution française

    Pendant les périodes de crise politique, les signes du quotidien font l’objet d’une nouvelle attention et prennent de nouvelles significations. C’est ce phénomène que nous souhaitons interroger ici. La Révolution française suscite à la fois un déluge d’images et voit apparaître une nouvelle sensibilité aux signes. Autant que les idées, ceux-ci deviennent donc des enjeux centraux du déroulement des événements et de leurs dénouements. Surtout, la période révolutionnaire semble se traduire par l’émergence de nouvelles manières de voir, que les travaux de références situent pourtant généralement un peu plus tard ou éludent globalement.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Colloque - Histoire

    Le prince, le tyran, le despote : figures du souverain en Europe de la Renaissance aux Lumières (1500-1800)

    Ce colloque international réunira historiens, philosophes et littéraires autour de la question de la naissance de la souveraineté en Europe à la période moderne, et des tensions idéologiques qu'elle fait naître. Son objet est double. Historiographique : rassembler des représentant(e)s des écoles française, italienne et anglo-saxonne qui travaillent sur les notions de souveraineté, d’Etat de droit (rule of law) et de république avec des perspectives parfois différentes. Politique : repenser historiquement, à l’ère de l’Europe et de la mondialisation, les voies de la gouvernance les plus efficaces et les plus justes possible.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    Reconversions sociales et artistiques

    Le monde des musiciens et des comédiens à l’heure de la Révolution et de l’Empire

    En supprimant les chapitres collégiaux et cathédraux, la Révolution française éradique aussi des lieux d’enseignement musical et de pratique du plain-chant, des orgues, des bassons, des serpents, etc. Osons le dire, fût-ce à rebours des mandements épiscopaux qui en dénoncent les auditeurs, trop détachés du sacré : ce sont des lieux de concerts parfois réputés qui disparaissent.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Colloque - Europe

    Nicolas Dezède et son œuvre

    Un compositeur au temps des Lumières

    Ce colloque s’intéresse à l’œuvre de Nicolas Dezède, qui comprend une vingtaine d'opéras composés entre la fin de l’Ancien Régime et la Révolution française. Il sera question de dramaturgie, de livrets, de sources musicales, de procédés dramatiques, mais également de produits dérivés ou d’héritages. Premier volet d'un triptyque consacré à ce compositeur qui ne connaissait pas son véritable nom, ce colloque sera suivi d'un deuxième organisé à Paris en mai 2016 autour de la réception de ses œuvres et d'un troisième organisé à Rouen en 2017 autour de la diffusion de ses œuvres dans les départements et à l’étranger.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Représentations

    Un compositeur des Lumières à Paris : Nicolas Dezède

    Création, réception et postérité de ses œuvres dans les théâtres parisiens

    Les Trois fermiers (1777), Blaise et Babet (1783) et Alexis et Justine (1785) figurent parmi les plus grands succès de Nicolas Dezède (1740/5-1792) et du répertoire de l’Opéra-Comique entre la fin de l’Ancien Régime et la Restauration. De ses vingt opéras, Julie (1772) a également été rendu célèbre par les variations que Mozart composa sur l’air « Lison dormait dans un bocage » (K. 264). Après le premier colloque organisé à l’université de Paul-Valéry Montpellier III en mai 2015, ce deuxième rendez-vous s’intéresse aux questions de réception parisienne : créations et reprises de ses œuvres, critiques et publics, mises en scènes et interprètes, éditions et produits dérivés, etc. Car l’œuvre de ce compositeur qui ne connaissait pas son nom et ses origines s’inscrit et s’enracine dans le terreau culturel parisien : l’Opéra-Comique bien sûr, mais également l’Opéra et la Comédie-Française.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Journée d'étude - Histoire

    Le pouvoir exécutif et la loi

    Réceptions, réinterprétations, réécritures (1789-1804)

    Cette journée d'études a pour but d’explorer un champ encore trop peu étudié par les historiens : l’exécution de la loi. En effet, les actes du pouvoir exécutif, entre 1789 et 1804, n’ont jamais été de simples reproductions neutres de la loi : toute reformulation de la loi est de fait une interprétation, dès lors qu’il s’agit de l’expliquer aux fonctionnaires ou aux citoyens. C’est cette latitude dans l’interprétation de la loi qu’il conviendra d’examiner afin de mesurer la manière dont l’exécutif s’emploie à « refaire » la loi, dès lors qu’il la met en mots et en actes. Il s’agira plus particulièrement de s’intéresser aux mots employés par le pouvoir exécutif pour faire appliquer la loi, afin de mettre en évidence les éventuelles discordances par rapport à ceux utilisés par le pouvoir législatif dans le texte même de la loi.

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Appel à contribution - Histoire

    La jeunesse s’engage : art et politique en France (XVIIIe-XXIe siècle)

    La jeune équipe du Centre d’histoire « Espaces et cultures » (CHEC) éprouve la nécessité d’organiser une journée d’étude appréhendant la notion d’engagement du point de vue de la jeunesse. Si, comme l’a montré Hannah Arendt, chaque nouvelle génération a pour fonction de s’arroger, au détriment du passé, l’espace nécessaire à l’exercice de sa liberté, assurant ainsi le renouvellement de la vie politique, il semble important de s’interroger sur les causes, les formes et les conséquences de l’engagement de la jeunesse.

    Lire l'annonce

  • Reading

    Colloque - Histoire

    The War within: finance and morality in early-modern Europe (1630-1815)

    While many historical studies have shown that the funding of international warfare had a profound impact on institutional and economic developments, less work has been done on the ways in which European polities responded to the "War within" that pitted those who benefited from war expenditure against those who paid for the military effort. A series of case studies on Spain, Venice, the Dutch provinces, the Austrian Low Countries, Prussia, France, Britain and Sweden will analyse some of the conflicts that arose when the needs and methods of financing war met social demands for morality and accountability. These are fundamental questions that still resonate and have relevance today as governments and societies try to move on from the Global Financial Crisis.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Cycle de conférences - Histoire

    Le secret de l'État

    Surveiller, protéger, informer

    Du chevalier d’Éon aux agents secrets des présidents de la Ve République, l’exposition « Le secret de l’État. Surveiller, protéger, informer » bouscule les lieux communs en explorant l’histoire des différentes organisations, des lieux du pouvoir et des techniques singulières du renseignement, de la fin de l’Ancien Régime au XXIe siècle. La construction d’une véritable politique du renseignement intérieur et extérieur depuis la fin de l’Ancien Régime marque la volonté de l’État en France de s’affirmer sur la scène internationale et de protéger l’information. Pour ce faire, un ensemble de documents secrets, de témoignages sonores et audiovisuels inédits et une galerie de machines mystérieuses donnent la parole aux acteurs du secret.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Appel à contribution - Histoire

    Des députés entre mobilités choisies et mobilités contraintes

    Déportations et exils des élus des Assemblées révolutionnaires (1789-1830)

    Le 12 janvier 1816, une loi d’amnistie est accordée par Louis XVIII pour « tous ceux qui, directement ou indirectement, ont pris part à la rébellion et à l’usurpation de Napoléon Bonaparte, sauf les exceptions ci-après ». Parmi ces dernières figurent quelque 170 conventionnels régicides. Pour autant, si importants soient en nombre les effets de la loi de 1816, elle n’écarte pas de Paris des députés ou d’anciens députés pour la toute première fois. Les luttes politiques et la radicalisation progressive de la Révolution ont entraîné bien d’autres mobilités de députés.

    Lire l'annonce

  • Madrid

    Appel à contribution - Histoire

    La « modernisation » à l’épreuve des pratiques : les espaces alternatifs du politique (Europe, Amériques, XVIIIe- XIXe siècles)

    En partant d’études de cas empruntées aux espaces européen et américain, ces journées se proposent d’étudier les interactions conflictuelles entre des acteurs ou des groupes d’acteurs et les autorités ou l’État, afin de réexaminer le paradigme de la modernisation des sociétés européenne et américaine aux XVIIIe et XIXe siècle. De ce fait, le choix d’une périodisation par-delà la charnière de la décennie révolutionnaire ne vise pas à reprendre le discours d’une politisation qui commencerait avec la Révolution française avant de se diffuser tout au long du XIXe siècle, mais bien plutôt à s’intéresser aux permanences d’une appropriation du politique par les acteurs dès l’époque moderne, et la possibilité de la construction d’espaces politiques qui ne sont pas ceux qui sont privilégiés dans les analyses classiques de la politisation.

    Lire l'annonce

  • Champs-sur-Marne

    Journée d'étude - Europe

    Rapports domestiques au travail (XVIe-XVIIIe siècle)

    Cette journée d’études se propose d’examiner différents univers de travail définis a priori comme non domestiques – manufactures, ateliers artisanaux, boutiques, police, armée, marine, bureaux, etc. – en interrogeant l’existence ou la persistance de rapports domestiques, c’est-à-dire : de formes de rémunération associées à la domesticité : gages, temporalité indéfinie du paiement, formes de pécules ou de dot ; d’une disponibilité temporelle extensible et potentiellement sans limite de l’employé ; d’une dépendance personnelle explicitement engagée dans la relation de travail ; on s’intéressera aussi à la question d’une empreinte domestique dans la définition des tâches (pluri-activité vs spécialisation ?).

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Histoire

    Saintes Alliances ? Religion et politique dans l'Europe de 1815

    Cette rencontre entend interroger la supposée rupture de 1814-1815 dans l'histoire des rapports entre Églises et États en Europe. De quelles recompositions religieuses ce continent a-t-il été le théâtre après l'effondrement du système napoléonien ? Quelle est la part des héritages du réformisme éclairé, des politiques religieuses révolutionnaires et impériales dans l'organisation des Églises en 1815 ? Quel est désormais le statut des minorités religieuses ? Dans quelles conditions le processus de sécularisation des sociétés occidentales, amorcé dans les années 1750, se poursuit-il ? Quelles mystiques providentialistes se dégagent des soubresauts politiques de la décennie 1810 ?

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Colloque - Histoire

    Le royaume de Naples à l'heure française (1806-1815)

    Revisiter l'histoire du decennio francese

    Ce colloque international, organisé à Lille du 14 au 16 octobre 2015 à l'occasion du bicentenaire de la fin du règne de Murat à Naples, vise à interroger les pratiques de gouvernement, les circulations économiques, diplomatiques, artistiques et culturelles impliquées par l'occupation française à Naples. Il se propose de reconsidérer le decennio francese dans une perspective franco-italienne et européenne.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    1770-1830. L'architecture à Paris entre révolutions et continuités

    En dépit de circonstances économiques et politiques souvent peu favorables à la mise en œuvre de grands édifices, les années 1770-1830 constituent l'une des périodes les plus fécondes de l'architecture parisienne, qui voit des transformations considérables dans des domaines aussi divers que celui de l'architecture domestique, des projets académiques et théoriques, ou encore de la science constructive. Cette journée doctorale entend montrer la dynamique des recherches en cours dans ce domainen, qui se proposent de revisiter une historiographie remontant aujourd'hui pour l'essentiel aux années 1970 et 1980.  

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Révolution française

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux