AccueilCatégories




  • Lorient

    Colloque - Histoire

    Massacres et répressions dans le monde colonial : archives et fictions au service de l’historiographie ou du discours officiel ?

    Colloque international et interdisciplinaire, université de Bretagne Sud – université libre de Bruxelles

    Ayant pour objet d’étude le « massacre colonial », les interventions de ce colloque auront pour but de poursuivre une réflexion relative à un ou plusieurs des axes suivants : les pratiques des historiens, notamment leur rapport aux sources ; la place des fictions historiques, aux côtés de l’historiographie, dans la connaissance du passé ; et la question de l’« engagement » social de l’historien par rapport à une pratique professionnelle qui se veut « objective ».

    Lire l'annonce

  • Johannesbourg

    Bourse, prix et emploi - Afrique

    Aide à la mobilité pour doctorant et post-doctorant de l'Institut français d’Afrique du Sud

    Un ou deux postes pour des recherches doctorales ou postdoctorales sont à pourvoir à l’Institut français d’Afrique du Sud prioritairement sur les thématiques suivantes : le temps long : archéologie, histoire et mémoires ; transformation démocratique et dynamiques urbaines ; émergence et captation des ressources.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Colloque - Ethnologie, anthropologie

    Paroles d'enfants : expériences de l'hôpital

    Au croisement de l’anthropologie de l’enfance, médicale et de la santé, ce colloque se propose de faire entendre les paroles des enfants hospitalisés ou fréquentant l’hôpital dans différents contextes géographiques, sociaux et culturels. En collaboration avec les professionnels présents à leur chevet, nous tenterons de comprendre leurs vécus et perceptions de cette expérience qu’est la maladie.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Afrique

    Étudiants africains en URSS et dans les autres pays du monde communiste (1960-1990)

    Entre histoires nationales et contexte international

    L’objet principal de ces deux journées est de rassembler des recherches, historiographiques principalement, sur les relations politiques et académiques entre les pays d’Afrique subsaharienne et du Maghreb nouvellement indépendants et l’Union soviétique et les pays de son aire d’influence. Les histoires croisées des relations politiques et académiques entre l’URSS et les pays d’Afrique ne sont en effet qu’assez peu écrites. Connaître le contexte géopolitique et ses fluctuations est nécessaire pour comprendre les variations parfois très importantes dans les flux d’étudiants d’un même pays et les différences entre les pays d’Afrique subsaharienne ou du Maghreb ou encore les contrastes entre les « récits » d’expérience entre des anciens étudiants ayant fait leurs études en URSS venant de pays différents.

    Lire l'annonce

  • Nogent-sur-Marne

    Bourse, prix et emploi - Sociologie

    Économie politique du secteur minier en Afrique

    offre de post-doc

    L’UMR Développement et sociétés (UMR 201 portée par Paris 1 et l’IRD ) lance un appel international à candidature pour un contrat post-doctoral d’un an (Décembre 2014- Décembre 2015) grâce au soutien d’HeSam Université et de son appel à projet « Germaine Tillion »). Cet appel à post-doctorant se fait en cohésion et en partenariat avec le programme MDA (Mutations et défis africains) auquel participe l’UMR, récemment subventionné par heSam Université.

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis | Pierrefitte-sur-Seine

    Séminaire - Histoire

    Les populations noires en France : nouvelles dimensions historiques et historiographiques

    Séminaire (Master 1 et 2, recherche)

    Depuis quelques années, des travaux étudient les formes de racialisation subies ou revendiquées par certains groupes dans la société française, en particulier par les populations noires. Ils invitent également à analyser les usages sociaux de la notion de race (entendue comme un fait social et non biologique) en France et ils interrogent de façon générale la place à accorder à la « question raciale » dans l’historiographie française. Quelle histoire sociale des populations noires ces travaux permettent-ils de construire ? Dans quelle mesure, la catégorie « populations noires » est-elle pertinente et que peut-elle apporter ? Sur le plan empirique, force est de constater que les groupes susceptibles de s’inscrire dans cette catégorie sont plus ou moins bien connus. Comment dépasser la réduction de cette catégorie à des élites sociales ou militantes souvent bien étroites ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Afrique

    Une grande Afrique orientale en devenir ?

    Revue « Afrique contemporaine »

    L’Afrique orientale, entité à géométrie variable si l’on s’éloigne du sens que lui donna jadis la colonisation britannique et que l’on s’intéresse aux dynamiques politiques et économiques qui, aujourd’hui, contribuent à en redessiner les contours, a longtemps été appréhendée comme un patchwork de systèmes politiques et économiques de nature extrêmement différente. Malgré une histoire ancienne de connexions et d’échanges entre les différents pôles socioculturels qui composent cette grande Afrique orientale (les Grands Lacs, la côte swahilie, l’hinterland ethnicisé, la Corne), le temps colonial et postcolonial a accru les divisions identitaires, les hiérarchisations économiques, les blocages dans la circulation des hommes, des biens, des idées.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Ethnologie, anthropologie

    Manuscrit francophone

    L’approche génétique d’un texte à partir de l'analyse de ses manuscrits conduit à faire avancer, à partir de données objectives, la réflexion sur la poétique d’un écrivain et la relation qu’il entretient avec ses textes – ce qui varie beaucoup selon les époques, les cultures et les individus. C’est ce domaine génético-biographique que les interventions exploreront.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Penser le temps et écrire l’histoire de l’Afrique

    Ordonner le temps, telle semble être la tâche qui incombe à l’historien. Qu’il s’agisse de la construction d’une chronologie, de ses efforts pour dater ses sources ou de son positionnement dans l’historiographie, le rapport de l’historien au temps est constant. Ce rapport et cette recomposition du temps revêtent des formes complexes et variées. La question du temps relève d’une obsession, comme le souligne Ousmane Sembène, qui qualifie les historiens de « chronophages ». Les historiens « mangent le temps en le disciplinant ; ils réduisent la multiplicité des discours et le chevauchement multiple, bigarré et tout en zigzag des évènements. Par cet aplatissement, ils rendent, paradoxalement, le temps et l’évènement sans importance ». C’est sur la question du rapport au temps complexe et intrinsèque à la discipline historique que ce séminaire souhaite se consacrer, en apportant une réflexion centrée sur l’histoire de l’Afrique. En effet, la question des usages de la temporalité dans l’élaboration de l’histoire des sociétés africaines soulève des problèmes spécifiques que ce séminaire cherchera à approfondir.

    Lire l'annonce

  • Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

    Colloque - Ethnologie, anthropologie

    Une pensée autre

    Louis-Vincent Thomas : 20 ans après

    Louis-Vincent Thomas débute sa carrière sur le continent africain et y étudie tour à tour les systèmes de pensée, les représentations, la notion de personnalité, les idéologies, les mythes, les rites et les symboles. Une idée forte résulte de ces premiers travaux : « La mort n’est pas le contraire de la vie mais peut-être sa condition fondamentale. » (Thomas, 1993) Dès lors, la question de la finitude devient le cœur de ses recherches, mêlant diverses disciplines, approches et thématiques. Vingt ans après sa disparition, nous proposons d’effectuer un retour sur l’œuvre féconde de ce penseur pluriel et insaisissable. Centré sur les sciences humaines et sociales dans leur sens large, ce colloque met en perspective l’itinéraire de Louis-Vincent Thomas, ses recherches et l’empreinte de son héritage.

    Lire l'annonce

  • Saint-Louis

    Appel à contribution - Sociologie

    Développement durable, représentations sociales et innovations sociales

    VIe séminaire international du réseau euro-méditerranéen « Développement durable et lien social »

    Telle une nouvelle orthodoxie, le développement durable occupe une place majeure dans les discours et les dispositifs d'action renvoyant souvent à des consensus apparemment contradictoires. L'objet de ce colloque consiste à interroger les interconnexions entre « les mots et les choses », autrement dit, entre d'un côté, dire le développement durable et, de l'autre, le faire au prisme des représentations sociales et dans les territoires. Le développement durable est entendu comme étant constitutif d'une épistémè spécifique en rupture avec l'accumulation capitaliste, en ce sens il repose sur des innovations sociales transformatrices des modes de vie. Ces innovations sociales sont-elles le terreau de (nouvelles) théories du développement durable ?

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Afrique

    L’Afrique subsaharienne et les nouveaux christianismes. Économie morale des mutations du christianisme

    Dossier 2015 de la revue Afrique contemporaine

    Un demi-siècle après les décolonisations, les Églises se sont recomposées, diversifiées, africanisées. Avec d'autres acteurs religieux en compétition, elles constituent une composante majeure des processus de changement social, culturel et politique qui affectent l'Afrique contemporaine, mais aussi les réseaux diasporiques implantés en Europe. Entre économie morale et économie matérielle, elles dessinent les contours d'une « Afrique indocile » où les nouveaux prédicateurs bousculent le champ politique, entre dynamiques prophétiques, mobilisation sociale et dérives sectaires.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Éducation

    Les dispositifs de formation ouverte et à distance au Cameroun

    État des lieux, enjeux et perspectives

    Favorisée par l’adoption de l’Internet en 1999, l’introduction de l’informatique dans l’éducation au Cameroun en 2001-2002 constitue un tournant majeur dans le développement du système éducatif de ce pays. Les principaux objectifs assignés à cette innovation sont axés sur la modernisation et la diversification des formations ainsi que sur l’ouverture au monde. Au-delà des usages des technologies de l’information et de la communication dans des situations pédagogiques classiques, on assiste à l’émergence d’autres modes de formation comme les formations ouvertes et à distance (FOAD). De plus en plus, les universités d’État et privées camerounaises « ouvrent » et mettent ainsi « à distance » leurs formations. Dans un contexte global de numérisation, d’industrialisation et de massification des savoirs, les soutiens d’organismes internationaux, les appuis d’universités occidentales ou les initiatives propres sont mobilisées. Le présent appel à contribution vise à dresser l’état des lieux des FOAD au Cameroun, et à en analyser le contexte, les enjeux, les logiques, les configurations, les politiques, les finalités, les acteurs, les pratiques, les portées, les défis et les perspectives.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Afrique

    Mouvements étudiants en Afrique francophone

    Des indépendances à nos jours

    Les universités d’Afrique francophone ont été créées tardivement et ont été pour la plupart confrontées, dès leur origine, à une série de problèmes, tant conjoncturels que structurels. Les universités ont été et sont le site où se négocie l’entrée dans la classe dirigeante, l’administration et le gouvernement. Creuset des futures élites, elles ont aussi été des lieux de contestation et/ou de résistance. « Grèves à répétition, « années blanches », campus bouclés par l’armée, enseignants non payés pendant des mois, ces évènements se sont inscrits de manière récurrente sur l’agenda contemporain des États d’Afrique noire », note Pascal Bianchini. C’est pour tenter de combler ce que le chercheur appelle une « amnésie de la genèse », un « défaut de mémoire », que nous souhaitons organiser ce colloque. Il s’agit d’inscrire les situations universitaires de l’Afrique contemporaine dans l’histoire des universités ou de manière plus générale, des établissements d’enseignement supérieur, et de lire également l’histoire des États et politiques africains au prisme des mouvements étudiants.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Afrique

    Comparer des « périphéries » du monde arabe : Soudan / Maghreb

    Quels objets, quelles approches ?

    Les intervenant-e-s présenteront des recherches passées ou en cours, réalisées à partir de terrains soudanais et maghrébin dans une démarche comparatiste. Il s’agira non seulement de permettre des échanges entre des chercheurs ayant travaillé à la fois sur le Soudan et l’Algérie ou le Maroc, mais également de susciter une réflexion collective et pluridisciplinaire sur les approches comparatives appliquées à des « périphéries » du monde arabo-musulman : quels problèmes méthodologiques et épistémologiques les comparaisons Soudan / Maghreb soulèvent-elles? Quelles sont leurs potentialités ou leur valeur heuristique ? On s’attachera à réfléchir à ces questions en mobilisant des matériaux d’enquête, des sources, des questionnements et/ou des exemples concrets. Cette table ronde sera aussi l’occasion, à partir des pratiques de recherche de chacun-e, d’interroger, de critiquer, de discuter, de mettre en cause ou en perspective la notion de « périphérie » pour désigner le Soudan et/ou les pays du Maghreb dans des contextes plus larges, arabo-musulman ou africain.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    Alcool et santé : entre permanence et changements

    La consommation excessive d’alcool, qui contribue largement au développement des « maladies de société », est un facteur de risque majeur pour la santé des adultes. Dans le monde, il existe actuellement une grande diversité d’attitudes vis-à-vis de l’alcool. Qu’elle soit prohibée, contrôlée, prévenue ou totalement libre, cette consommation reste universelle. Cependant, les modalités sont différentes d’un pays à l’autre et d’une époque à l’autre. Lors de cette journée, nous nous intéresserons à l’évolution des comportements individuels et des normes sociales relatives à la consommation d’alcool. Nous explorerons également les conséquences de ces comportements sur la santé et leur rôle dans l’apparition des maladies chroniques, des accidents et des violences. Nous chercherons à adopter une perspective temporelle pour questionner le lien entre alcool et santé, entre la permanence de la consommation à travers les époques et les cultures et les changements plus récents des comportements.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Les voix de la migration

    En Afrique, les voyageurs, les migrants ou les aventuriers, ainsi qu’ils se nomment variablement selon les lieux, les langues et les moments, font l’objet d’un ensemble de productions langagières, artistiques ou discursives souvent sous-estimées dans les travaux sur les migrations. Ancrés dans les sociétés ouest-africaines, les récits et les discours autour des migrations montrent que les perceptions qu’elles suscitent s’inscrivent dans des historicités et des dispositifs sociaux et politiques à chaque fois spécifiques. C’est cette relation que ce numéro se propose d’examiner en étudiant comment la circulation des récits et des discours sur les migrants ou par les migrants eux-mêmes constituent un ensemble narratif (de textes écrits ou oraux, privés ou publics) déterminant pour comprendre, d’une part, les fonctions et les processus migratoires, et, d’autre part, mesurer l’impact qu’ils possèdent sur ces mêmes processus.

    Lire l'annonce

  • Orléans

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Patrimonialisations à l'épreuve

    Appropriations, écarts, redéfinitions

    Les reconfigurations des normes du patrimoine de ces vingt dernières années ont profondément bouleversé le paysage de la culture à l’échelle mondiale, notamment au travers de l’apparition de la catégorie du patrimoine immatériel et de nouvelles frontières entre les patrimoines naturel et culturel. Dorénavant tout est potentiellement patrimoine. À des échelles diverses, les enjeux et tensions contribuent à la mise en place d'une géopolitique du patrimoine dans laquelle celui-ci devient instrument de soft power et élément de politique locale. Que provoquent ces nouvelles configurations ? Comment les « détenteurs de patrimoine » doivent ou peuvent-ils se positionner face aux institutions ? Comment se réapproprient-ils ce qui est considéré comme une identité culturelle et qui leur échappe ? Quels en sont les enjeux pour ce qui n'est pas spontanément considéré comme du patrimoine et qui tendrait à le devenir ?

     

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Religions

    Islam, « esclaves » (ou « castés ») et catégories de race en Afrique de l’Ouest musulmane

    Sur quelles modalités repose « l’argument de race » en islam ? L’appartenance ou l’exclusion présentes dans des énoncés à l’endroit des « esclaves » ou des « castés » ? La conversion et l’apprentissage du savoir coranique et islamique ou de la connaissance mystique ? Quels sont les autres fondements de la résilience contemporaine des catégories de « descendants d’esclaves » ou de « castés » (artisans, griots…) ? Quel rôle joue aujourd’hui les mouvements sociaux ou anti-slavery movements dans la remise en cause de « l’esclavage » à partir de l’islam même ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Europe

    Guerres, empires et migrations

    Les guerres sont presque toujours accompagnées de déplacements de population massifs, qu'ils soient dus à l'avancement des combats, aux conséquences de la gestion politique des espaces ou aux besoins d'un empire en guerre. Dès lors, les circulations de temps de guerre sont  souvent lues, par les acteurs comme par les historiens, sur le mode de l'exception. Or elles voient bien souvent naître des flux de populations pérennes et sont l'occasion d'innovations institutionnelles durables qui affectent particulièrement les modes de circulation entre la métropole et les différents éléments de l'empire. Un premier atelier, organisé en mars 2013 par le pôle « Histoire sociale du politique » du Centre d'histoire sociale du vingtième siècle (université Paris 1 Panthéon Sorbonne / CNRS) avait réuni des spécialistes des guerres, du fait migratoire et de l'Empire français. Ce second atelier poursuit la réflexion sur le cas français sans pour autant s’y limiter.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Afrique noire

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Types

Lieux