AccueilTypes




  • Bourse, prix et emploi - Asie

    Prix Christian Polak du meilleur mémoire de master sur le Japon

    Le prix Christian Polak du Meilleur Mémoire de Master sur le Japon, d'un montant de 2 000 €, a pour finalité de récompenser l’excellence et la valeur universitaire et scientifique d'un mémoire de master soutenu dans un établissement de recherches et d’enseignement supérieur français au cours de l'année universitaire précédant l’année universitaire d'attribution.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Études des sciences

    Engaging Society in Innovation and Creativity

    Perspectives from Social Sciences and Humanities

    Au Japon comme en Europe, les politiques scientifiques se sont complexifiées en intégrant l’innovation, devenant désormais politiques de la science, des technologies et de l’innovation. Les responsables politiques ont cherché à compenser la stagnation économique et sociale en développant une innovation soutenue par les sciences et les technologies. L’innovation est de fait essentielle pour résoudre des enjeux sociaux complexes. Néanmoins, pour créer de l’innovation « réelle », développer les sciences dures et des technologies ne suffit pas. L’innovation demande l’intégration de savoirs qui relèvent d’autres disciplines. Récemment la place des sciences humaines et sociales dans le processus d’innovation a été particulièrement mise en valeur. De nombreux pays attendent des sciences humaines et sociales qu’elles jouent un rôle majeur dans la conception, la mise en oeuvre et l'ajustement des politiques de la science, des technologies et de l’innovation.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Cycle de conférences - Histoire

    Justice, procès de crimes de guerre et Asie orientale

    Série de conférences de Barak Kushner (Cambridge)

    Le but de cette série de conférences sera d’abord de présenter le déroulement de procès de crimes de guerre moins connus, quoique tout aussi importants, dont il est rarement fait mention en Occident. Il s’agira d’analyser la nature des poursuites pour crime de guerre en Asie orientale et ce qu’elles représentaient, de voir dans quelle mesure elles différaient de leurs équivalents européens. Dans le même temps, nous tenterons de mettre en lumière la façon dont cette question a évolué en Chine, à Taiwan et au Japon après 1950, et les traces laissées par ces procès. Le fait que cette question continue de susciter de vives émotions montre que, pour comprendre la situation actuelle dans la région, il est nécessaire de revenir d'abord sur les processus par lesquels l’autorité se trouva légitimée sur les ruines de l’empire japonais. Les procès de crimes de guerre constituèrent un microcosme de cette histoire.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Informations diverses - Histoire

    L'histoire transnationale et le Japon

    Transnational History and Japan

    L'histoire globale ou transnationale est aujourd'hui une des branches les plus fécondes des recherches historiques. Cependant, l'histoire transnationale est encore centrée sur le monde atlantique. L'exclusion de l'Asie de l'Est, et en particulier du Japon, montre des lacunes flagrantes. Sur ce marché international des idées, le Japon a joué un rôle déterminant en tant que preneur, mais également en tant que producteur de connaissances transnationales. En retour, les pays occidentaux ont étudié les modèles japonais de mobilisation nationale, de même que d'autres pays d'Asie le feront plus tard au cours du XXème siècle.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Informations diverses - Ethnologie, anthropologie

    Deux regards sur la vie quotidienne du peuple. La vision d'Albert Kahn et de Shibusawa Keizô

    アルベール・カーンと渋沢敬三の庶民生活への眼差し

    Le Musée départemental Albert-Kahn situé à Boulogne-Billancourt et fondé au début du XXe siècle par Albert Kahn (1860-1940) expose un fonds unique de documents photographiques et filmographiques réalisés par des photographes envoyés dans le monde entier à la demande de cet entrepreneur. Au Japon, l'ethnologue Shibusawa Keizô (1896-1963), petit-fils de Shibusawa Ei.ichi qui avait bien connu Albert Kahn, s'est lui aussi intéressé de près à la culture matérielle des habitants  au Japon et en Asie, parallèlement à ses activités financières. À l'occasion du cinquantenaire de sa disparition, les chercheurs japonais s'interrogent sur les relations et influences qui se sont nouées entre ces deux entrepreneurs-mécènes.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 日本語

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux