AccueilTypes




  • Appel à contribution - Religions

    Pluralisme religieux, sociétés plurielles : les religions dans l'espace public européen

    Pour l’historien Tony Judt, l’identité est un mot dangereux. Souvent basées sur des conceptions essentialistes et anhistoriques de la nation ou de la religion, les politiques identitaires remettent aujourd’hui en question les fondements pluralistes, multi-religieux des sociétés en Europe et au-delà. Ce colloque propose d’explorer ce en quoi la diversité religieuse et culturelle a toujours constitué un élément important des sociétés européennes entendues dans un sens large pour y faire entrer les empires ottoman et russe. Nous nous pencherons sur la manière dont divers États ont accommodé la religion en général et des organisations religieuses en particulier, en prêtant une attention particulière aux questions d’identité de groupe et de liberté individuelle ainsi qu’à la distinction entre espaces privé et public.

    Lire l'annonce

  • Paris 05 Panthéon

    Séminaire - Histoire

    Atelier du Colonial et des Empires

    ATECOLE 2017 - 2018

    Ouvert aux étudiants de master et de doctorat ainsi qu’aux enseignants, ce séminaire est consacré à l’étude des domaines coloniaux modernes (du XVe au XVIIIe siècle), de leurs multiples sources et de leur riche historiographie. En tant que lieu de formation tourné vers la recherche, le séminaire vise à assurer une formation à la lecture et à la compréhension des sources spécifiques à ces domaines pour les domaines océaniques, notamment les mondes ibériques et les colonies françaises

    Lire l'annonce

  • Paris 06 Luxembourg

    Appel à contribution - Asie

    « Imaginary Homelands » : Littératures d’Asie du Sud en diaspora

    Le projet DELI (« Dictionnaire encyclopédique des littératures de l’Inde ») organise le 7 décembre 2017 à la Maison des sciences de l’Homme sa cinquième journée d'étude. Intitulée « Littératures d'Asie du Sud en diaspora », cette journée d'étude vise à interroger la nature des phénomènes littéraires découlant des diasporas sud-asiatiques, récentes ou plus anciennes. Cette journée d'étude est organisée avec le soutien du Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Métiers d’art itinérants. Artisans en migration (Europe XVIIe-XIXe siècle)

    Il s'agit d'étudier, dans un contexte de migration, la nature des dynamiques sociales à l’œuvre avec l’arrivée de populations émigrées d’artisans des métiers d'art, en milieu urbain et/ou rural, du XVIIe au XIXe siècle. Si une partie du dossier portera sur la présence des Italiens en France, d'autres cas peuvent être abordés en Europe et pour diverses spécialités (peintre-décorateur, maître-verrier, stucateur, mosaïste, figuriste, etc.). Une approche par les réseaux et les transferts culturels est souhaitée. Envisager la question des circulations invite également à conduire une réflexion sur l’identification d’une « identité artistique » de ces artisans émigrés. 

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis

    Journée d'étude - Représentations

    Body in travel / Travelling bodies

    Cette demi-journée d'étude est une introduction au projet « Body in travel / Travelling bodies » qui vise à réfléchir à l’articulation entre corps et mouvement / circulation dans les études anglophones. Seront interrogées, entre autres, la représentation des corps mobiles dans le monde anglo-saxon, les modalités d’écriture des corps mouvants par-delà les espaces et les frontières ou encore la manière dont le corps et ses représentations culturelles peuvent être transformés par l’écriture. L’idée qui sous-tend ce séminaire est d’ouvrir un espace de discussion aux chercheurs qui travaillent à l’intersection du littéraire, des « mobility studies » et des « body studies ».

    Lire l'annonce

  • Madrid

    Appel à contribution - Époque moderne

    De la fabrique locale des empires : pratiques d’altérité et constructions politiques

    Amériques, Afrique, Asie, Europe, XVIe-XVIIe siècles

    La notion de métissage ibérique a été étroitement liée à la définition d’une première mondialisation et d’un premier temps colonial, celui des empires ibériques à l’époque moderne. Elle renvoie à un processus d’homogénéisation qui résulte des contacts entre « naturels » et « étrangers » à la terre. Cette notion est souvent confondue avec celles de mélange, de mixité, d’hybridité ou de syncrétisme. L’ambition de cette rencontre est d’interroger la fabrique locale des empires ibériques en revenant sur les « pas perdus » des constructions impériales ibériques aux XVIe-XVIIe siècles. Il s’agit de considérer le rôle politique des groupes sociaux différenciés métissés et/ou indigènes dans la formation des empires hispanique et portugais.

    Lire l'annonce

  • Turin

    Appel à contribution - Histoire

    L’intégration des étrangers et des migrants dans les États de Savoie depuis l’époque moderne

    Pridaes XI

    Par leur position géographique à cheval sur les Alpes, les États de Savoie, constituent, depuis les temps modernes, un carrefour pour la circulation des hommes, des idées et des biens. Entre la France à l’ouest et, à l’est, la puissance autrichienne qui contrôle longtemps la plaine du Pô, mais en même temps tendus vers le sud et la Méditerranée (Nice, Gênes, la Sardaigne), les États de Savoie se sont construits en considérants les flux de population étrangère ou migrante comme une incontournable réalité. L’objet du présent colloque est de mettre en lumière les modalités politiques, juridiques ou plus largement sociales mises en œuvre par les États de Savoie pour appréhender ces phénomènes et assurer l’intégration des étrangers et des migrants. 

    Lire l'annonce

  • Toulon | Marseille

    Appel à contribution - Représentations

    Itinérances maritimes en Méditerranée (du Moyen Âge à la première modernité)

    Ce colloque souhaite aborder le thème de l'itinérance en l’appliquant de manière privilégiée à l’espace maritime de la Méditerranée dans toute son étendue et toutes ses cultures. L’objet du colloque sera de rendre compte des modalités et des enjeux des circulations et des déplacements de personnes (départs, traversées, escales) autour des ports du bassin méditerranéen, dans leur dimension historique comme imaginaire. Les communications pourront s’appuyer sur un corpus varié de textes (récits de voyage, témoignages, documents d’archive, traités…) et de langues (latin, arabe, hébreu, français, italien, espagnol, anglais...).

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    Accueillir l’étudiant·e étranger·ère

    Revue « Traverse » 1/2018

    Depuis la peregrinatio academica du Moyen Âge, les étudiant·e·s circulent au cours de leur formation. Pour ce numéro de traverse, la focale se concentre sur la promotion, la présence et la prise en charge des étudiant·e·s étrangers·ères dans le pays et l’université d’accueil. L’objectif de ce numéro est d’offrir des comparaisons à la fois diachroniques – le sujet est particulièrement adapté à une approche transpériode – et spatiales, entre pays et entre universités.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Université populaire du CM98 / IHRF

    Comité Marche du 23 mai 1998 / Institut d'histoire de la Révolution française

    L'objectif de ces modules est de diffuser auprès de tous les publics les connaissances les plus pointues et les plus récentes concernant les différentes formes d'esclavage et de lutte contre celles-ci au cours de l'histoire. Cette université populaire sera organisée en deux modules : « Traites, esclavages, révolutions et émancipations » ; « Mémoires de la traite et de l’esclavage colonial ».

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Appel à contribution - Amériques

    L'émancipation des travailleurs non-libres dans les Amériques avant l'abolition de l'esclavage

    Quelles sont les modalités de l'émancipation des travailleurs non-libres ? Quels facteurs motivent l'adoption de législations concernant l'émancipation ? Peut-on établir une typologie des maîtres émancipateurs de même que des esclaves émancipés ? Dans quelle mesure les esclaves et les engagés sont-ils acteurs de leur libération ? L'introduction de l'esclavage contribue-t-il à donner un pouvoir de négociation aux serviteurs blancs, notamment dans la réduction de leur temps de service ?  Assiste-t-on à une évolution de la pratique de l'émancipation en réaction à la montée de l'abolitionnisme, de ses succès, mais également de sa radicalisation ?

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Appel à contribution - Histoire

    Les artisans italiens en France aux XVIIIe et XIXe siècles : barbouilleurs, stucateurs, mosaïstes et autres métiers d’art

    Autour des notions de réseaux et de transferts artistiques

    Cette journée d'études veut examiner la place des artisans italiens itinérants en France, durant la période charnière de la fin du XVIIIe et la première moitié du XIXe siècle. Les provinces françaises ont gardé le souvenir de l’activité de peintres italiens que la littérature a désignés péjorativement par l’expression « barbouilleurs d’églises ». D'autres métiers d'art (mosaïstes, figuristes, stucateurs, etc.) sont également concernés par ette enquête qui a pour objectif d’analyser le milieu des migrants, de documenter leur arrivée en France, leur intégration professionnelle dans les paroisses rurales et les petites villes, les réseaux qu’ils ont constitués.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    La part de l’étranger dans la production et la circulation des arts en Europe (XVIe-XXe siècle)

    Le séminaire entend interroger la notion d’échange artistique, si fréquemment utilisée dans les recherches actuelles. Il s’agit de restaurer la question du point de vue, en mettant en évidence l’importance du lieu depuis lequel on observe ces phénomènes. Le métissage de cultures et d’expériences dont témoignent les arts visuels et l’architecture peut être observé selon deux modalités opposées : une première, suivant un mouvement linéaire, souligne les continuités et les similitudes des influences formelles ; l’autre, centrée sur le lieu et les conditions de production, décline un contexte multipolaire et composite. On dessine alors deux géographies de l’art distinctes.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Épistémologie et méthodes

    Migrations et mobilités, quels regards aujourd'hui dans les sciences humaines et sociales ?

    Le réseau thématique de recheche sur les migrations en Méditerranée (MIMED) de la Maison méditerranéenne des sciences de l'Homme entend dans une perspective interdisciplinaire interroger la question de la circulation comme une dynamique temporelle afin de restituer des processus de longue durée et de mettre en perspective des processus comparables à différentes moments. La journée d'études organisée en partenariat avec l'École française de Rome vise à poser les bases épistémologiques d'un dialogue au sein des sciences humaines et sociales.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Empires. Histoire des colonisations

    Ouvert à tous les chercheurs travaillant sur les colonisations et sur les empires, aux époques moderne et contemporaine, au-delà des frontières tracées par les disciplines ou par les aires culturelles, ce séminaire de recherche entend être un lieu de réflexion collective et de débat autour des objets, des concepts et des démarches qui renouvellent et élargissent actuellement les perspectives de recherche.

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Journée d'étude - Histoire

    Identifier les personnes dans l’espace atlantique

    Entre contrôle et garantie (XVIIe–fin XIXe siècle)

    Ces journées d’études seront l’occasion de réfléchir collectivement à ce que l’administration fait aux personnes, par le biais des techniques et des usages sociaux de l’identification des personnes. Prenant acte des récents développements d’un thème de recherche florissant (notamment dans l’historiographie française et nord-européenne, le courant de la socio-histoire ou une partie de l’anthropologie africaniste), décliné sous l’angle de l’histoire du passeport et du registre civil, des techniques de l’identification policière et de la « gouvernementalité écrite », il s’agirait de faire porter le questionnement sur le terrain de l’espace atlantique, envisagé sur la longue durée. On focalisera donc l’attention sur la manière dont les pouvoirs, qu’ils soient municipaux, ecclésiastiques, judiciaires ou étatiques, documentent les identités sociales, établissent des classements, et mettent au point des techniques de contrôle et de certification des « états civils ».

    Lire l'annonce

  • Paris

    Bourse, prix et emploi - Histoire

    Aide à l'édition des thèses en histoire de l'immigration

    Dans le cadre de sa politique de soutien à la diffusion et à la valorisation de la recherche, le Musée de l’histoire de l’immigration propose une aide à l’édition des thèses. En 2015, seront attribuées deux aides de 1500 euros chacune, versées sur convention, à des éditeurs publiant en France, et ayant retenu pour publication un ouvrage portant sur l’histoire des migrations.

    Lire l'annonce

  • Paris | Pierrefitte-sur-Seine

    Appel à contribution - Histoire

    La nationalité en guerre (1789-1991)

    La guerre, temps de confrontation avec l’extérieur et simultanément de remise en ordre intérieur, est un moment critique de reconfiguration des formes d’inclusion et d’exclusion sociale et nationale : la nationalité des individus y devient donc un enjeu crucial. Elle prend, en situation de conflit, un sens nouveau, se chargeant de dimensions nouvelles théoriques, juridiques et pratiques. Les sorties de guerre entraînent également des modifications de frontières induisant l'arrivée ou le départ de populations et les questions de nationalité font partie intégrante des traités de paix. Hors des périodes de conflit, la guerre imprime sa marque sur les réflexions, les représentations et les définitions de la nationalité : qu'il s'agisse de dynamiser la démographie ou de traquer les éventuels « mauvais nationaux » ou ennemis intérieurs, ou de définir la loyauté ou la dignité nationale, l’épisode guerrier laisse toujours planer son ombre. Lors de ce colloque il s’agira d’aborder dans toutes ces dimensions la question des relations entre guerres et nationalité lors de la période contemporaine (1789-1991).

    Lire l'annonce

  • Bordeaux

    Appel à contribution - Histoire

    Engagisme et engagés au cœur des empires coloniaux

    État des lieux et perspectives de recherche, XVIIe-XXIe siècle

    À mesure que le travail servile, l’esclavage et le commerce d’êtres humains furent débattus, condamnés puis peu à peu interdits par les différentes puissances coloniales et impériales, surgirent des projets prônant le recours à l’engagisme. Ce colloque international a pour ambition de contribuer à dépasser une historiographie de l’engagisme trop souvent cloisonnée par empire, colonie ou groupe d’engagés. Pour cela, il a pour objectif de réunir les spécialistes travaillant sur différentes régions, empires ou colonies, de différentes périodes et problématiques pour permettre de mener des réflexions comparatives, croisées et plus globales sur les multiples questions que soulève l’engagisme, comme par exemple celles de sa « construction » ; de la circulation des législations, des savoirs et des personnes au sein des différents empires.

     

    Lire l'annonce

  • Lima

    Colloque - Amériques

    Regards réciproques : la France et le Pérou (1713-1959)

    Voyageurs, écrivains et savants

    À partir de 1534, la France s’est intéressée au Pérou et à ses trésors devenus le butin des conquérants espagnols. « Riche comme le Pérou » ou « ce n’est pas le Pérou », ces expressions usuelles ont contribué à l’idéalisation du pays situé aux antipodes. Mais ce ne sont pas seulement les richesses naturelles qui ont attiré les regards des Français sur l’empire inca et l’immense vice-royauté. Les expéditions et les travaux de terrain se sont multipliés à partir du XVIIIe siècle, et construisaient un Pérou mi-imaginaire mi-réel. Les guerres d’indépendance attirèrent aventuriers désargentés et prospecteurs de routes commerciales. Le Pérou et les jeunes républiques voisines, la Bolivie et l’Équateur s’ouvrirent à la recherche étrangère, nombre de voyageurs français ont visité ces terres lointaines et ont produit des résultats scientifiques importants encore aujourd’hui. La France a exercé une fascination sur les élites péruviennes, du fait de ses penseurs politiques et de la culture littéraire et artistique. Les voyageurs furent de plus en plus nombreux tout au long du XIXe siècle, à écrire des témoignages. Les reportages des Péruviens installés de plus longue date informaient du climat social et politique ; la Commune de Paris, la République puis la Grande Guerre à partir d’août 1914 ont occupé les colonnes des journaux liméniens. La France de la Belle Époque est le modèle européen pour lequel se sacrifient de jeunes Péruviens. Témoins illustres et voyageurs oubliés, ces innombrables auteurs de notre histoire biculturelle ont laissé des traces écrites de leur vécu en France ou au Pérou.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Époque moderne

    Supprimer ce filtre
  • Migrations, immigrations, minorités

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux