AccueilTypesAppel à contribution




  • Appel à contribution - Sociologie

    Les acteurs religieux africains à l'ère du numérique

    Un numéro de la revue Émulations. Revue des jeunes chercheuses et chercheurs en sciences sociales à paraître en 2017 sera consacré au thème « Les acteurs religieux africains à l’ère du numérique », sous la direction de Pamela Millet Mouity (École des hautes études en sciences sociales) et Frédérick Madore (Université Laval).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Religions

    Dialogue des rationalités culturelles et religieuses

    Notre planète est constituée d’univers culturels et religieux très divers. Comment se rencontrent-ils et dialoguent-ils, alors que leur approche rationnelle et leur appréhension du monde est singulière ? Telle est la question fondamentale et aujourd’hui incontournable que le congrès « Dialogue des rationalités culturelles et religieuses » se propose de traiter. La recherche sur ce sujet a été initiée il y a cinq ans par le Theologicum (Institut Catholique de Paris) dans le cadre de son Unité de recherche « Religions, culture et société ». Après trois colloques d’étape (deux à Paris, un à Taipei), plusieurs journées d’études et publications, le congrès se présente comme une opportunité exceptionnelle pour rassembler à Paris des chercheurs des Universités du Sud, du Nord, de l’Est et de l’Ouest. Tout en faisant intervenir une quarantaine de professeurs de stature internationale croisant disciplines (théologie, philosophie, sciences sociales et économiques, littérature, linguistique, ethnologie, politique, etc.), religions et cultures, le congrès donnera la possibilité à tout chercheur confirmé, comme au jeune chercheur, de contribuer à l’avancement de la problématique par la proposition d’une communication.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    Le fait religieux : sujets et objets dans un monde globalisé

    Depuis la fin des années 1980, nous assistons à l’émergence d’un mouvement permanent de globalisation des biens du salut, se construisant principalement sur leur « déculturation », ainsi qu’à l’apparition concomitante de nouvelles formes de religiosité affectant aussi bien les trois monothéismes que d’autres systèmes de croyances et dont les néo-fondamentalismes constituent l'une probablement des expressions les plus spectaculaires et les plus commentées. Ce numéro du Journal des anthropologues se donne pour objectif de comprendre comment les acteurs associent aujourd’hui leurs propres choix religieux et les normes démocratiques, dans des contextes (nationaux notamment) où prévalent une conception de la laïcité qui confine parfois à l’essentialisme. Il vise également à faire le point des connaissances sur la façon dont se fabrique aujourd’hui la « radicalisation » des fidèles, femmes et hommes.

    Lire l'annonce

  • Oran

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    L’exercice de l’autorité dans les mondes musulmans d’aujourd’hui

    Il existe de nombreuses façons d’appréhender la question de l’autorité. Celle-ci peut être définie comme une capacité de commandement ou de prescription exercée sur un individu ou un groupe social, qui induit l’acceptation et même l’obéissance. L’autorité serait donc un pouvoir qui n’aurait pas besoin de s’exercer pour exister, bien qu’en même temps, elle suscite des oppositions et requiert souvent la cœrcition ou la force, voire la violence, pour être effective. L’on peut aussi avoir une approche plus prédicative de l’autorité et la voir, non pas comme une chose en soi, mais plutôt comme une modalité de l’action. On parle alors d’une décision faisant autorité, d’une personne agissant avec autorité, d’une caractéristique propre à des relations entre parents et enfants, hommes et femmes, gouvernants et gouvernés. Comment cette question de l’autorité se pose-t-elle dans le contexte des mondes musulmans ?

    Lire l'annonce

  • Valenciennes

    Appel à contribution - Histoire

    Pouvoir(s) : expressions et représentations

    Sans entrer dans la pensée foucaldienne, la notion de pouvoir implique en général non seulement la capacité légale et autorisée d’entreprendre une action mais aussi la possibilité, matérielle et physique, de réaliser un projet dans un domaine particulier. Reflétant la multiplicité des domaines d’action, le pouvoir au singulier devient pouvoirs. Cette multiplicité pose les paramètres de la définition même du pouvoir, de sa manifestation et de son exercice, de son rapport à ce qui s’apparente à une norme. Ce colloque interdisciplinaire invite les chercheurs à réfléchir sur la notion de pouvoir dans les aires géographiques anglophones et hispaniques. La réflexion portera également sur les notions de contre-pouvoir, de minorité, de dissidence, de marginalité ou d’avant-garde dans tous les domaines.

    Lire l'annonce

  • Louvain

    Appel à contribution - Sociologie

    Social Networking in Cyber Spaces

    European Muslim's Participation in (New) Media

    The increasing growth of the Internet is reshaping Islamic communities worldwide. Non-conventional media and social networks such as Facebook and Twitter are becoming more popular among the Muslim youth as among all parts of the society. The new channels of information and news attract new Muslim publics in Europe. The profile of the people using these networks range from college students to Islamic intellectual authorities. Such an easy and speedy way of connecting to millions of people across the globe also attracts the attention of social movements, which utilize these networks to spread their message to a wider public. Many Muslim networks and social movements, political leaders, Islamic institutions and authorities use these new media spaces to address wider Muslim and also non-Muslim communities, it is not uncommon that they also address and reach certain so-called radical groups.

    Lire l'annonce

  • Montréal

    Appel à contribution - Sociologie

    Tradition(s) : au-delà des idées reçues

    L'association des étudiant-e-s des cycles supérieurs en sociologie à l'université de Montréal lance un appel à communication pour son 9ème colloque annuel qui aura lieu le 14 mars 2014, sur le thème d'une réflexion sur le concept de tradition. Comment s'articulent tradition et rapports de pouvoir ? Quelle est la force coercitive des traditions ? Quelle place occupent les traditions religieuses, militantes, culturelles, etc. dans nos vies ? Peut-on comprendre la référence aux traditions dans le cadre d’une critique du capitalisme ? Comment revaloriser les savoirs et savoir-faire qualifiés de traditionnels qui ont été délégitimés par le colonialisme ? Finalement, quels sont les apports et les limites de l'inscription dans des traditions intellectuelles et théoriques ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Études du politique

    Politique et religion

    Chantiers politiques, revue de l'École normale supérieure de Paris, consacre son onzième numéro à « Politique et religion ». Le mormonisme de Mitt Romney, le rôle de l’islam dans les « révolutions » arabes, la difficulté à définir l’Europe indépendamment de ses « racines chrétiennes », les rapports ténus et parfois conflictuels entre judaïsme et sionisme, la « revanche de Dieu »…, autant de faits contemporains à travers lesquels se manifestent de façon aiguë les problèmes politiques et sociaux soulevés par le religieux. Pour rendre compte de ces points de saillance entre politique et religion, nous étudierons le rôle joué par la religion dans la construction politico-culturelle des États et les liens entretenus entre les pouvoirs spirituel et séculier ; l'influence de la religion sur les comportements politiques des individus ; et enfin l'influence latente et persistante du religieux dans l'exercice du pouvoir politique.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Religions

    La pluralisation religieuse en Afrique

    Revue Politique africaine

    Cet dossier de la revue Politique africaine propose une entrée spécifique - la pluralisation - pour aborder la question des recompositions religieuses contemporaines et des processus de politisation du religieux en Afrique. La pluralisation religieuse, abordée ici dans sa contemporanéité, a pour conséquence de générer des situations nouvelles de cohabitation et de concurrence entre acteurs religieux divers. Les identités confessionnelles des espaces et les frontières géoreligieuses éclatent. Ce dossier souhaite réunir des articles traitant directement de la pluralisation et de la compétition religieuse et de leurs effets politiques, proposant une comparaison entre des groupes religieux distincts cohabitant dans des espaces précis, affrontant la question des logiques croisées, des échanges, des imitations, des dynamiques d’évitement ou de confrontation… entre acteurs religieux en compétition.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Sociologie

    La crise sociale

    Appel à contributions pour ouvrage collectif

    Des changements de nature multiples bouleversent les sociétés humaines, à divers niveaux, sur diverses échelles, et engagent selon plusieurs modes, l’homme acteur du changement. Ainsi, en fonction de ses besoins spécifiques et de son environnement (naturel, institutionnel, familial, politique, etc.), l’acteur social développe ses logiques propres dans une constante articulation aux contingences quotidiennes et historiques afin de trouver de nouvelles solutions, de nouveaux modes d’action/réaction. Si la crise sociale semble être universelle, les réponses elles ne le sont pas. Le problème pour les sciences sociales et humaines est d’objectiver l'étude de la crise sociale et de ses tenants, apporter un matériau empirique pour l’analyser, interroger les réponses ponctuelles, inventorier les modèles d’action, éclairer les expériences de régulation de la crise sociale.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Ethnologie, anthropologie

    Religion et opposition politique en Afrique

    Appel à contributions de la revue Civilisations, 59 (1)

    Ce numéro thématique portera spécifiquement sur l’articulation entre les croyances religieuses ou coutumières et les formes d'opposition politiques dans l'Afrique contemporaine. Pour cela, l’approche privilégiée sera celle d’une anthropologie par le bas. Celle-ci ne sera pas nécessairement non institutionnaliste mais se centrera plutôt sur l’incidence des modes d’actions populaires sur l’État et les institutions. Les articles pourront aborder un ou plusieurs pays, adopter divers angles (historique, anthropologique, sociologique) et se consacrer aux différents secteurs de la vie sociale dans lesquels on peut repérer l’articulation entre croyances (religieuses ou coutumières) et politique.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Sociologie

    Religion, mobilité, mobilisations

    Appel à communications pour le réseau thématique 43 « sociologie et religions » qui se réunira sur le thème « Religion, mobilité, mobilisations » lors du congrès de l'Association française de sociologie du 14 au 17 avril 2009.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Études du politique

    Penser l’obscurantisme aujourd’hui

    Formes anciennes et nouvelles d’une notion controversée

    Le terme d'obscurantisme revient régulièrement aujourd’hui dans un contexte où l’on parle beaucoup d’extrémisme religieux, de «choc des civilisations». L’usage de ce mot est associé bien souvent avec la religion. Or, cette association ne se préoccupe ni des pratiques religieuses multiples des individus, ni d’autres phénomènes qui pourraient également être qualifiés d’obscurantistes: le sexisme, le colonialisme, etc. Faut-il pour autant considérer l’obscurantisme comme un concept vide ? Penser l’obscurantisme, c’est engager une réflexion sur la notion elle-même, sur ses origines, son opacité. Mais c’est aussi, à partir de cette réflexion initiale, déterminer s’il est encore possible d’utiliser l’obscurantisme comme une catégorie opératoire pour définir certaines pratiques.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Appel à contribution

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie des religions

    Supprimer ce filtre
  • Mouvements politiques et sociaux

    Supprimer ce filtre