AccueilTypesColloque




  • Gosnay

    Colloque - Moyen Âge

    Archéologie et technologies au service de la valorisation du patrimoine en Artois et ses régions limitrophes du Moyen Âge à l'époque moderne

    Malgré un riche et glorieux passé, le territoire de l’ancien comté d’Artois et de ses marges demeure archéologiquement mal connu pour les périodes médiévale et moderne. Toutefois, l’activité archéologique de ces dernières années, couplée à un travail pluridisciplinaire sollicitant les nouvelles technologies, renouvelle grandement la vision et la connaissance de cet espace. Porté par la Direction de l’archéologie de l’agglomération Béthune-Bruay et le Centre de recherches et d'études « Histoire et sociétés » (CREHS, université d’Artois), ce colloque vise à mettre en évidence les apports de l’examen des vestiges bâtis ou des observations architecturales, du mobilier archéologique, des analyses de laboratoire, de l’archéologie expérimentale et des restitutions 3D, réalisés dans une optique pluridisciplinaire.

    Lire l'annonce

  • Besançon

    Colloque - Époque moderne

    Antiquité, arts et culture. Les Granvelle au cœur de la Renaissance

    Ce colloque international est co-organisé par l'Institut des sciences et techniques de l'Antiquité (ISTA) et par le Centre Lucien Febvre (CLF) de l’université de Franche-Comté en partenariat avec la ville de Besançon à l'occasion du 500e anniversaire de la naissance d'Antoine Perrenot de Granvelle (1517-1586). Il a pour objet de célébrer la culture classique et humaniste de cet homme d’État de tout premier plan et grand prélat, qui fut un fidèle serviteur de l'empereur Charles Quint puis de son fils le roi d'Espagne Philippe II, ainsi que celle de sa famille.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Colloque - Histoire

    L’anthropologie à la Renaissance

    Si l'anthropologie se forme comme discipline au XVIIIe siècle, s'institutionnalise au XIXe siècle, la Renaissance est aussi un moment important de l’histoire de la naissance ou du développement de l’anthropologie. Les découvertes géographiques qui se multiplient depuis la fin du Moyen Âge obligent les Européens à une rencontre avec l’altérité qui exige une reconsidération de l’humanité, tandis que, grâce aux travaux de Vésale, s’ouvre le moment anatomique de la science de l’homme, l’unité de l’espèce humaine est affirmée. En dépit d’importants travaux, souvent centrés sur des évènements et sur des figures majeures de ces développements, l’importance de ces différents phénomènes dans le développement de l’anthropologie à la Renaissance mérite d’être précisée.

    Lire l'annonce

  • Trévise

    Colloque - Histoire

    Giocare tra medioevo ed età moderna. Modelli etici ed estetici per l’Europa

    Des études récentes sur l’histoire de la « ludicità » dans l’espace européen ont montré dans quelle mesure « le jouer » en tant qu’acte de parole et d’image représente un observatoire privilégiée permettant de s’interroger sur des questions primordiales dont la portée intellectuelle, politique et sociale a été largement sous-estimée par les historiens. Cette rencontre se propose de fournir un parcours historiographique et une nouvelle interprétation critique de la culture éthique du jeu comme forme et norme du vivre social dans l’histoire de l’Europe entre Moyen Âge et modernité (XIVe-XVIIe siècle).

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Études du politique

    De l'Antiquité à la modernité politique : quelles médiations ?

    Le rôle fondamental des références antiques dans la pensée politique moderne, du XVIe au XVIIIe siècle, est largement reconnu. Ce colloque entend l'aborder non comme un acquis, mais comme une construction élaborée à travers de multiples filtres dont la place reste bien souvent à déterminer. L'usage politique de l'Antiquité connaît des variations considérables selon le type de sources envisagées (textuelles, visuelles, matérielles) et l'optique dans laquelle elles sont abordées. Nous tenterons d'éclairer le rôle capital que jouent les différentes médiations possibles, techniques et culturelles, qu'il s'agisse des éditions, des traductions, des citations, des emprunts explicites ou non, par lesquelles la politique de l'âge classique prend connaissance de l'histoire et de la pensée antiques.

    Lire l'annonce

  • Toulon | Marseille

    Colloque - Europe

    Itinérances maritimes en Méditerranée, du Moyen Âge à la première modernité

    Colloque international BABEL / LA3M

    Le colloque aborde le thème de l'itinérance en l’appliquant de manière privilégiée à l’espace maritime de la Méditerranée dans toute son étendue et toutes ses cultures, du Moyen Âge à la première modernité. Il rend compte des modalités, des enjeux des circulations de personnes autour des ports du bassin méditerranéen, dans leur dimension historique comme imaginaire. Les communications s’appuient sur un corpus varié de textes (récits de voyage, pèlerinages, hagiographies, récits de vie, registres officiels, lettres, témoignages, iconographie, documents d’archive, traités, poésie, littérature narrative) et de langues (arabe, français, italien, espagnol, anglais) et se situent au carrefour de la littérature, l’histoire, l'histoire de l'art et l’archéologie. La construction de cet espace, à la fois réel et mental, s'appuie sur la mobilité de personnes forcée (exil politique et religieux), l'errance (sans destination précise) comme l'itinéraire planifié (commercial, militaire, politique, diplomatique), les transferts culturels et la symbolique de la mer.

    Lire l'annonce

  • Montauban

    Colloque - Histoire

    Effervescence spirituelle en chrétienté au temps de Luther

    Dans les pays gagnés par la Réforme

    Organisé par la Société montalbanaise d'étude et de recherche sur le protestantisme, à l'occasion du cinquième centenaire de la publication des Quatre-vingt-quinze thèses de Martin Luther (31 octobre 1517), ce colloque invite à s’interroger sur cette période clé où s’est affirmée la Réforme luthérienne, à réfléchir sur l’évolution des sensibilités religieuses au moment où se diffusent les idées nouvelles dans une multitude de livres imprimés. Le foisonnement des courants spirituels a-t-il contribué à rejeter les pratiques traditionnelles ? L’humanisme a-t-il été précurseur de la Réforme ? Pourquoi Luther a-t-il choisi de rompre avec l’Église ? Autant de questions auxquelles les intervenants seront appelés à répondre par leurs analyses et leurs regards de chercheurs.

    Lire l'annonce

  • Tours

    Colloque - Époque moderne

    Poco a poco. L’apport de l’édition italienne dans la culture francophone

    Lors de cette rencontre nous voudrions attirer l’attention sur les principaux acteurs qui ont permis l’essor d’une production intellectuelle et éditoriale dont la permanence au sein des milieux francophones s’est déployée sur la longue durée, caractérisant ainsi la culture d’accueil pendant l’Ancien Régime. De fait, l’« italianisme bibliophilique » a largement contribué à la postérité de la culture humaniste et renaissante jusqu’à la Révolution, permettant l’acclimatation, au nord des Alpes, de modèles littéraires, philosophiques, artistiques, scientifiques, mais également iconographiques et typographiques d’origine italienne.

    Lire l'annonce

  • Nantes

    Colloque - Langage

    Colloque international Pierre Boaistuau ou le génie des formes

    Organisé par l'Université de Nantes et L'AMo EA 4276 en collaboration avec le CEREdI et la Bibliothèque municipale de Nantes

    Pour célébrer le cinq-centième anniversaire de la naissance à Nantes de Pierre Boaistuau (1517-1566), nous proposons d’étudier l’ensemble de son œuvre sous l’angle de son travail sur les formes littéraires. Si cet auteur est connu pour avoir donné la première édition du recueil de nouvelles de la reine Marguerite de Navarre sous le titre Histoires des amans fortunez (1558), il est encore l’auteur de six ouvrages, dont les célèbres Histoires tragiques (1559), qui ont fait connaître à l’Europe entière l’histoire de Roméo et Juliette. Boaistuau est un auteur exemplaire de l’esprit encyclopédique de la Renaissance. Il puise à des sources très diverses, de l’Antiquité, du Moyen Âge et de la Renaissance. Il est représentatif des façons d’écrire du XVIe siècle, des mentalités et des passions de la période – peur, audace, curiosité, aspirations à la spiritualité. Il s’astreint à une élaboration stylistique qui le conduit à renouveler les genres qu’il illustre.

    Lire l'annonce

  • Séville

    Colloque - Époque moderne

    Séditions et révoltes dans la réflexion politique de l’Europe moderne

    Nous souhaitons consacrer une rencontre internationale à la réflexion politique à laquelle ces divers mouvements de révolte ont pu mener, qu’il s’agisse de réflexions inspirées par un événement particulier ou de considérations plus générales sur les causes des séditions et des mouvements de contestation, les moyens d’y remédier et de les prévenir, leurs effets néfastes ou au contraire régénérateurs. L’analyse portera sur un ensemble d’écrits politiques rédigés à l’usage des gouvernants ou d’un plus large public – mémoires et rapports, mais aussi traités sur l’art de gouverner qui foisonnent partout en Europe à l’époque moderne et connaissent une large réception. Si cette littérature a coutume de faire usage d’exemples historiques, généralement éloignés dans le temps et ou dans l’espace, il faut s’interroger sur les possibles répercussions sur la réflexion théorique d’une expérience tirée de mouvements de révolte récents ou contemporains.

    Lire l'annonce

  • Cerisy-la-Salle

    Colloque - Histoire

    Animaux aquatiques et monstres des mers septentrionales

    Imaginer, connaître, exploiter, de l'Antiquité à 1600

    Le colloque est consacré à l’histoire des poissons, monstres et mammifères aquatiques des mers septentrionales (Manche, mer du Nord, mer Baltique, mer de Norvège, Atlantique Nord), de l’Antiquité à 1600.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Art du puissant, objet multiple

    Médailles et jetons en Europe, de la Renaissance à la première guerre mondiale

    Au XVe siècle, la médaille renaît dans les cours italiennes et revêt une valeur commémorative qui s’étend aux autres souverainetés européennes. Les médailles, les jetons et autres objets monétiformes sans valeur fiduciaire se répandent alors pour connaître de véritables moments d’apogée durant les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles : les plus célèbres manifestations de cette production étant, par exemple, l’édition d’histoires métalliques de Louis XIV à Napoléon, en passant par le Tsar de Russie. Malgré les fluctuations du goût qui lui font successivement connaître des périodes de renom puis de défaveur, la médaille ne perdit jamais de sa force d’usage et fut tout autant employée par les régimes républicains pour véhiculer leurs idéaux.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Colloque - Histoire

    Sexualité, parenté, politique et religion

    Idées globales, pratiques locales, XVIe-XIXe siècles

    L’histoire de la sexualité a connu pendant les dernières décennies un développement considérable, qui a été accompagné par une rapide multiplication des angles d’approche et des méthodes de recherche. Toutefois, si le succès des démarches d’inspiration culturelle a été retentissant, nous constatons une certaine difficulté à se renouveler dans le domaine de l’histoire sociale. Depuis les ouvrages fondateurs de Philippe Ariès, de Jean-Louis Flandrin ou de Michel Foucault, les historien·ne·s se sont souvent interrogé·e·s sur les rapports entre le domaine de la sexualité et les pouvoirs en place. Toutefois, ils / elles l’ont le plus souvent fait de façon très générale, à un niveau très élevé d’abstraction, en proposant - à l’instar de Foucault ou de Thomas Laqueur - des modèles macro-historiques qui se souciaient peu des différences de classes ou des pratiques de groupes spécifiques.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Le discours académique en Europe, de la scolastique à l'humanisme

    Les pratiques de la rhétorique solennelle à l'université, XIIIe-XVIIe siècle

    Les discours prononcés lors des temps solennels des universités (remise des insignes doctoraux, inauguration des cours, funérailles d’un maître, réception diplomatique etc.) durant les premiers siècles de leur existence constituent un matériau documentaire très méconnu et dispersé, bien qu’à première vue relativement abondant. Longtemps mal aimés, notamment du fait de leur caractère généralement conformiste et ampoulé, ils bénéficient depuis quelques années d’un relatif regain d’intérêt de la part des spécialistes de l’histoire des savoirs et des intellectuels, qui y trouvent non seulement une source prosopographique inexplorée, mais aussi et surtout une voie d’accès privilégée aux systèmes de représentation des milieux académiques.

    Lire l'annonce

  • Lisbonne | Sintra

    Colloque - Europe

    State-Rooms of Royal and Princely Palaces in Europe (14th-16th c.)

    Spaces, images, rituals

    From the fourteenth to the sixteenth century, European monarchies saw a gradual centralisation of power. This was accompanied by the dissemination of political ideas that contributed to the making of a new image of the prince, which relied on visual instruments to assert and construct the prince’s sovereign power. Royal and princely residences with their designated state-rooms were at the centre of this phenomenon. Their decors, particularly during ceremonies, reflected political interests and ambitions that were essential to the image of the prince. By placing a particular emphasis on the decor of those state-rooms, this workshop aims to increase our insights into the relations between the architecture, decoration, and rituals of monarchical power in state-rooms from the late middle ages to the beginning of the early modern period.

    Lire l'annonce

  • Liège

    Colloque - Histoire

    La reconquête par le livre et l’estampe

    Au cœur de la réforme catholique dans les Pays-Bas (XVIe-XVIIe siècles)

    Si l’utilisation du support imprimé par les mouvements réformés protestants doit être considérée comme le premier phénomène de mass media de l’histoire et qu’elle a, à ce titre, engendré une bibliographie écrasante, force est de constater que l’exploitation du livre et de l’estampe par la réforme catholique n’a pas bénéficié de toute l’attention qu’elle méritait, et plus particulièrement dans l’espace des Pays-Bas. Malgré les nombreux travaux consacrés à quelques grandes figures – comme celle de Christophe Plantin – ou à certaines initiatives éditoriales majeures, il reste encore, en périphérie de ces dossiers bien connus, de nombreux chantiers à défricher pour appréhender au plus près l’ampleur, le dynamisme et les mécanismes sous-jacents des processus mis en œuvre par les acteurs de la réforme catholique pour soutenir leur action. 

     

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Histoire

    Monstres et christianisme. Monstres du christianisme (XVIe-XVIIIe siècle)

    Ce colloque, organisé à Lyon par Étienne Couriol (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes-LARHRA) et Teresa Hiergeist (université d'Erlangen), avec le soutien de l'université Lyon III, du LARHRA et de la fondation allemande ALH, étudiera comment la figure du monstre est utilisée dans un cadre religieux dans l'Europe de l'époque moderne. Les intervenants seront français, suisses, allemands et argentins, en histoire, littérature et histoire de l'art.

    Lire l'annonce

  • Dresde

    Colloque - Moyen Âge

    La géométrie des images médiévales

    On le sait (le sait-on ?), une image, au Moyen-Âge, n’est pas composée selon les règles de la perspective. C’est à la compréhension d’un autre modèle géométrique, sur lequel s’appuyèrent les images médiévales, et qui disparut au cours du XVIe siècle, que ce colloque sera consacré. Pour quelles raisons ? Les images médiévales ont-elles quelque rapport avec la géométrie ? N’est-ce pas la plus mauvaise manière de parler d’elles, qui s’entêtent à ne pas respecter des règles simples de proportion, qui sont parfois incapables de tracer deux lignes parallèles, et qui souvent n’essaient même pas d’esquisser un paysage un tant soi peu cohérent ? Plutôt que de penser les termes « géométrie » et « espace » d’une manière toujours défaillante par rapport aux images médiévales, nous voudrions les maintenir, quitte à redéfinir ce qu’on appelle, au Moyen Age, une géométrie, un espace ; et une image ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Époque moderne

    La lettre de l’estampe

    Les formes de l’écrit et ses fonctions dans l’image imprimée en Europe au XVIe siècle

    Mots, titres, légendes, commentaires, noms d’artistes, privilèges, beaux discours, adresses au « lecteur », voyantes dédicaces. Écritures cursives, typographiques, grands et petits caractères, ligatures, chiffres et mesures. Mots ajoutés, associés aux figures ou isolés par un cadre, mots que l’on remarque, que l’on suit du regard, que l’on découvre parfois dans l’image… Et si l’estampe était aussi une affaire de mots, de compositions écrites, de lectures croisées dans l’espace écrit et figuré d’une image ?

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Colloque - Langage

    Traduire à la Renaissance

    Partant du constat que la traduction représente un des nœuds de la constitution d’une culture européenne pour partie commune entre XVe et XVIIe siècles, ce colloque entend questionner les traductions horizontales, d’une langue vulgaire à une autre, laissant de côté les traductions du latin ou du grec vers une langue vernaculaire. Il s’agira notamment de se demander s’il existe un canon des traductions ou des genres traduits en accordant une importance spécifique aux instruments de la traduction, au premier chef les dictionnaires, et en laissant, à côté de la littérature, une place aux langages des sciences, de la religion et de la politique.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Colloque

    Supprimer ce filtre
  • XVIe siècle

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux