AccueilTypesJournée d'étude




  • Rennes

    Journée d'étude - Histoire

    Saisir les lieux d'enfermement par le patrimoine

    Le but de cette journée d’études est de faire le point sur les travaux menés sur la patrimonialisation des lieux d’enfermement et des systèmes répressifs et sur les perspectives ouvertes par ce champ encore relativement nouveau dans l’espace francophone. La journée est organisée autour de trois axes (problématiques) : mémoire et commémoration ; patrimonialisation et muséographie ; pratiques touristiques et publics.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque moderne

    Faut-il avoir peur ?

    René Girard, penseur de la violence

    Le monde va mal. En ce début de millénaire, les menaces s'accumulent et l'humanité ne semble pas prête à y faire face (« 2017, année de tous les dangers », titre un magazine). Jamais la contradiction n'a été aussi forte entre, d’une part, la nécessité de coopérer pour affronter les problèmes du moment et, de l’autre, les tendances au repli sur soi et à la légitimation du recours à la force. L'objet de cette journée sera, en hommage à ce grand penseur de la violence disparu en 2015, d’interroger l’œuvre de René Girard pour tenter d'éclairer notre situation. La théorie mimétique fournit, de fait, un cadre précieux pour analyser l'emballement des rivalités. Mais qu'a-t-elle à nous dire pour susciter et orienter une action responsable ? Ne nous force-t-elle pas à donner un contenu concret à l'espérance, sans pour autant nous bercer d'illusions sur notre penchant à la violence ? De quels prophètes avons-nous aujourd’hui besoin ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Vénus Khoury-Ghata : pour un dialogue transculturel

    Cette journée d'étude est la première consacrée à l'ensemble des oeuvres de Vénus Khoury-Ghata, poète et romancière libanaise francophone. Il s'agit d'un premier état des lieux des études sur cette oeuvre majeure, encore largement inexplorée par la critique. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Le serment de fidélité sous le national-socialisme

    Représentations et pratiques

    Cette journée d'études interdisciplinaire vise à explorer les transformations des serments de fidélité des soldats et fonctionnaires allemands pendant la période nazie. Le serment des soldats de la Wehrmacht a été modifié en août 1934 quand, après la mort du président du Reich Hindenburg, Hitler est devenu chancelier et Führer du Reich : les soldats ont dû prêter serment à sa personne. Parallèlement, le serment des fonctionnaires a été modifié lors de la Loi sur les fonctionnaires allemands de 1937 (Deutsches Beamtengesetz) qui introduit le Führerprinzip dans le statut des fonctionnaires : le texte du serment est une allégeance à la personne du Führer. La journée d'études vise à mettre en regard ces deux serments et, ce faisant, à répondre à plusieurs questions à leur propos. Elle fera intervenir de manière privilégiée des historiens, mais également des des spécialistes de littérature allemande et des juristes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    « Africa Addio » et les films Mondo

    Politique et esthétique d’un sensationnalisme cinématographique sur les rites, les corps et la mort

    Cette journée d’étude porte sur le documentaire controversé Africa Addio (1966) et le genre cinématographique Mondo. Souvent qualifié de docu-horreur ou de cinéma-mensonge en raison de ses images sensationnalistes, ses biais primitivistes et ses montages à l’uppercut, le genre Mondo concerne tout particulièrement l’Afrique : Africa Addio fut tourné par deux réalisateurs italiens, Gualtiero Jacopetti et Franco Prosperi, au moment des indépendances africaines. Il montre des événements historiques délibérément décontextualisés pour peindre un continent en proie à la violence sanguinaire et appuyer un propos paternaliste et pro-colonialiste. Cette journée sera l’occasion de discuter des aspects plus proprement cinématographiques et visuels du genre Mondo.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Histoire des femmes juives en France pendant la seconde guerre mondiale et dans le long après-guerre

    De 1939 à la fin des années 1950

    Si l’histoire des Juifs en France pendant l’Occupation et dans les années qui l’ont suivie a fait l’objet de très nombreuses recherches et publications, la spécificité de ce que fut l’histoire des femmes pendant ces périodes est restée un angle aveugle. Or celles qui étaient mariées furent très souvent privées de leurs maris, prisonniers de guerre, internés ou déportés et durent affronter seule la persécution tout en tentant de sauver leurs enfants. Dans l’après-guerre, comme le montrent quantité d’œuvres littéraires et de témoignages, elles durent vivre dans des conditions précaires avant que le dispositif de « réparations » soit mis sur pied.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Images et révoltes dans le livre et l'estampe (XIVe - milieu du XVIIIe siècle)

    Cette journée d'étude est organisée par la Bibliothèque Mazarine en partenariat avec le projet ANR « Culture des révoltes et révolutions ».

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Espagnols et Portugais dans l’effort de guerre allemand

    Travailler en / pour Allemagne pendant la seconde guerre mondiale (1940-1945)

    L’effort de guerre allemand demande l’emploi d’une main-d’œuvre de plus en plus nombreuse ; on estime qu’environ treize millions de personnes furent contraintes de travailler pour l’économie allemande dans le IIIe Reich et dix millions dans les pays occupés. La journée d’études prétend attirer l’attention sur la question du travail forcé d’Espagnols et de Portugais et lancer les bases pour l’approfondissement futur de cette thématique, de dimension européenne.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Sociologie

    Qualifier la contestation

    Insurrection, violence politique, manifestations en 2016

    Cette journée d’études est conçue comme un espace d’échange où sont présentés des outils conceptuels et méthodologiques pour appréhender des enjeux spécifiques qui font l’objet de travaux en cours portant sur les mouvements récents (contestations, occupations, assemblées, Zad).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    La justice en ses livres

    IIe édition du salon du livre judiciaire

    Organisé par l’Association française pour l’histoire de la justice, le salon du livre judiciaire a pour ambition d’offrir un panorama des approches de la justice et de ses professions dans l’actualité éditoriale. Conçue comme un espace de rencontres entre le public et les auteurs d’ouvrages consacrés à l’histoire de la justice, cette seconde édition sera l’occasion de tables rondes thématiques, de « grands entretiens » et de séances de dédicaces tout au long de la journée.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Asie

    Les processus d'assignation politico-religieux dans le conflit syrien

    Cette journée d'étude sera consacrée à la violence des processus d’assignation politico-religieux dans le conflit syrien. L’État syrien, ainsi que différentes factions du camp de l’opposition ont dès le début de la révolte en 2011 entrepris de mobiliser les individus sur la base de leurs identités confessionnelles et/ou ethniques. Observable chez les « minoritaires » alaouites, druzes et chrétiens sommés de soutenir le régime de Bashar al-Assad, cette politique a également des conséquences délétères au sein de la « majorité » sunnite. Ne se cantonnant pas au domaine de la mobilisation politico-militaire, elle s’accompagne de la tentative d’imposer par la contrainte une réforme morale de chaque individu, ainsi qu’une homogénéisation des croyances, des pratiques et des manières d’être « citoyen », « musulman », « alaouite »,  etc.

    Lire l'annonce

  • Annecy

    Journée d'étude - Histoire

    Sauvetage et figures de justes

    Bilans et perspectives à l'échelle régionale et européenne

    Les Justes parmi les nations constituent une catégorie que l'histoire doit questionner. Titre décerné par l'État d'Israël depuis 1962, partie émergée et médiatisée de l'ensemble plus vaste des sauveteurs - rescuers incarnant une des trois postures face à la Shoah à côté des perpetrators et des bystanders -, les Justes renvoient surtout à la dynamique mémorielle de la deuxième guerre mondiale et du génocide des juifs. C'est pourquoi ces journées d'étude aborderont la question plutôt sous l'angle du sauvetage - terme à discuter - ou de la résistance civile. Pour autant l'histoire des Justes a suscité des enquêtes et réuni des matériaux dont les usages interrogent l'historien.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Journée d'étude - Histoire

    Brigadistes et volontaires étrangers dans la guerre d’Espagne

    Retour aux sources

    Organisée par la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine en partenariat avec les Archives nationales, cette journée d’étude donnera à voir la diversité des sources (archives écrites, iconographiques, photographiques, audiovisuelles, etc.) déjà versées dans des institutions patrimoniales ou encore entre les mains de collectionneurs privés. Elle sera aussi l’occasion de faire le point sur l’évolution des outils permettant de repérer ces archives, et de réfléchir à leurs différents usages — pour en proposer de nouvelles lectures.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Études du politique

    Appréhender la figure de l'acteur dans la globalisation. Étude des rapports conflictuels dans les pays émergents

    Journée d'études des doctorants du Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains (CESSMA) 2016

    Le potentiel créateur des rapports conflictuels est souvent oublié dans les sciences sociales. Les positions contradictoires d’où émergent un certain nombre de convergences dans le cadre des négociations sur le climat sont une illustration de ce mécanisme. Au cœur de ces conflits se trouvent une multitude d’acteurs à différentes échelles, sous différentes formes, avec des logiques d’action diverses. Pour comprendre les dynamiques contemporaines dans les pays émergents, une identification des nouvelles figures de l’acteur dans la globalisation semble donc indispensable, en particulier puisqu’il permettrait d’ouvrir un dialogue transdisciplinaire.

    Lire l'annonce

  • Montpellier

    Journée d'étude - Pensée

    La guerre et la paix dans les sociétés des Suds

    Pour la quatrième année consécutive, les doctorants du laboratoire de recherche LLACS (Langues, littératures, arts et cultures des Suds) ont le plaisir de vous convier à de nouvelles journées de rencontre entre doctorants de diverses disciplines.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    La Grande-Bretagne et le Moyen-Orient de la fin du XIXe siècle à la seconde guerre mondiale

    Cette journée d’études, ouverte à tous, a pour objet la relation particulière qui se joue entre le Royaume-Uni et le Moyen-Orient avant la seconde guerre mondiale. La Grande-Bretagne occupe une position privilégiée dans cette région qu’elle contribue à définir et à redéfinir à mesure qu’elle y développe un « empire par traités » au début du vingtième siècle et après la première guerre mondiale. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Servir le roi en temps de guerre de religion

    Cette journée d’études souhaite interroger les différentes configurations du service royal dans le contexte particulier des guerres de religion françaises. Elle a aussi pour ambition d’embrasser tout le spectre social, dans une perspective comparative permettant de rendre compte des différentes facettes du service du roi et d’envisager autant les groupes sociaux que les trajectoires individuelles.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Études du politique

    Radicalisation politique et lutte armée. Conceptions du juste dans la lutte armée

    IIIe atelier international du programme de recherche « Radicalisation politique et luttes armées (JISA) »

    cet atelier est consacré aux conceptions du juste qui sous-tendent la dénonciation des états sociaux, formulée par les participants aux luttes armées. L’accent portera sur la manière dont les groupes engagés dans lutte armée et leurs participants justifient l’utilisation de la violence, au nom de leurs conceptions de la justice. L’atelier visera, d’une part, à souligner les raisons politiques et éthiques de l’engagement, au sein de l’action collective, et, d’autre part, à analyser l’élaboration des justifications du conflit armé, au nom de la réalisation de ces conceptions du juste, conceptions qui peuvent être défendues au nom de la revendication d’un idéal démocratique. Quel idéal de justice les participants aux luttes armées véhiculent-ils ? Comment justifient-ils le conflit dans une quête souvent menée au nom d’un idéal démocratique ? Comment ces idéaux et ces exigences éthiques s’actualisent-ils dans l’évolution historique et le combat de ces groupes ?

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis

    Journée d'étude - Études du politique

    (S')Exiler

    Journée des doctorants 2016 de l'École doctorale « Pratiques et théories du sens »

    L’exil est « l’expulsion hors de la patrie » et « tout séjour hors du lieu où l’on voudrait être » (Littré). Suivant cette définition, l'exil n’est pas un choix. Comment comprendre alors l’existence du verbe pronominal réfléchi « s’exiler » ? Émergent ici toutes les ambiguïtés d'une situation qui entremêle fortement la soumission d'un sujet à une décision assumée. La problématique de l'exil dépasse l’individu. D’un côté, l’acte d’exiler et de s’exiler concerne les sociétés où ils se déroulent, de l’autre, il altère profondément les rapports de la société d’accueil. Une hybridité culturelle, linguistique, identitaire crée un déchirement plus ou moins violent qu’il faut analyser. L’exil peut enfin être dit « intérieur » ou « imaginaire ». Il faut alors l'envisager comme expérience singulière. Expérience de la perte, l’exil peut se transformer en un espace positif de création et de liberté.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Journée d'étude - Histoire

    Images et mémoires : visibilité et invisibilité de la guerre en Algérie

    Il est courant d’entendre que la guerre d’Algérie a été une « guerre sans nom » ou encore une « guerre invisible ». Ces propos méritent d’être infléchis voire corrigés car dès 1954 les contemporains en Algérie et en France ont photographié, filmé, illustré, nommé la guerre que ce soit dans des documents amateurs ou des images d’actualités filmées ou télévisées ou encore dans des films de fiction. 

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Guerres, conflits, violence

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux