AccueilTypesJournée d'étude




  • Paris

    Journée d'étude - Pensée

    The Invention of Sin

    The Greek word for a fault or error is hamartia; this same word, when it appears in Greek translations of the Hebrew Bible and in the New Testament, is commonly rendered as “sin.”  If there were no word like sin or péché or Sünde or peccato in modern languages, with the religious connotation these terms have acquired, could we identify a special sense of hamartia (or the Latin peccatum) in the Bible on the basis of context alone?  This colloquium will address the question of when and how error and wrongdoing acquired the specific sense of sin commonly associated with the Judaeo-Christian tradition – if indeed there was a change.  Under examination will be attitudes toward wrongdoing in ancient cults, ideas of pollution, conceptions of God or gods, and more.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Épistémologie et méthodes

    Le papyrus et l'hypertexte. Athénée dans la cuisine du savoir

    Cette journée d'étude a pour objectif de faire dialoguer des antiquisants et des spécialistes des humanités numériques, au sujet des « Deipnosophistes » d'Athénée / This one-day conference aims at fostering a dialogue about Athenaeus' "Deipnosophists" between classicists and digital humanists.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Préhistoire et antiquité

    Tell Masaïkh, une colonie de l'empire assyrien en Syrie ?

    Colonies, colonialisme et impérialisme dans les mondes anciens

    À partir de l'exemple fourni par les études réalisées dans le cadre de la mission archéologique en Syrie de Tell Masaïkh, identifié comme le site de la cité néo-assyrienne de Kar-Assurnasirpal fondée par le roi Assurnasirpal II vers le milieu du IXe siècle av. J.-C., cette table-ronde traitera, dans une perspective comparatiste, des concepts de « colonie », de « métropole » et de construction impériale dans les mondes anciens.

    Lire l'annonce

  • Le Caire

    Journée d'étude - Histoire

    Toponymie et perception de l'espace en Égypte de l'Antiquité au Moyen Âge

    La toponymie est un outil essentiel pour comprendre les liens entre l’espace égyptien et les différentes cultures qui s’y sont succédé. D’une part pour appréhender la manière dont cet espace était géré et organisé par les différents pouvoirs et d’autre part pour aborder la façon dont il était perçu. L’étude de la toponymie égyptienne sur le temps long – de l’Antiquité au Moyen Âge – permet ainsi d’envisager continuités et ruptures dans les différents systèmes toponymiques qui se sont superposés (administratifs, religieux) et / ou succédé (pharaonique, grec, copte, arabe) dans cet espace. Cette journée d’étude a pour objectif d’interroger, grâce à l’intervention de spécialistes du monde antique et médiéval, les processus de nomination à l’oeuvre dans la toponymie, ainsi que les mécanismes de gestion et d’appropriation des territoires de l’espace égyptien.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Anglais

    Supprimer ce filtre
  • Préhistoire et antiquité

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

  • Anglais

Langues secondaires

    Années

    Catégories

    Lieux