AccueilTypesJournée d'étude




  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Historiens noirs américains 1850-1950 : écriture de l’histoire et émancipation

    IIe rencontre sur l’anthologie des historiens africains-américains

    Le projet IDEX Sorbonne Paris Cité « Écrire l'histoire depuis les marges : le cas des Africains-Américains » organise sa seconde journée d’études sur la réalisation d’une anthologie de traductions d’historiens africains-américains. Lors de cette journée, les auteurs des notices, après avoir présenté leur travail, échangeront avec des collègues commentateurs qui porteront un regard extérieur et critique sur le travail de cette anthologie.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Musique, contestations, contre-cultures

    De la chanson engagée aux avant-gardes esthétiques les plus radicales, la musique a joué un rôle majeur dans les révolutions culturelles des années 1960 et 1970. Centrée sur l’Amérique du Nord et l’Europe, cette journée d’étude analyse les liens entre musique, contestations et contre-cultures dans une approche comparée, attentive aux circulations artistiques. Trois axes seront privilégiés : l’articulation entre discours politiques et créations esthétiques ; l’émergence de nouvelles scènes et sociabilités culturelles (festivals, performances, médiatisation) ; les dynamiques de consécration et de patrimonialisation des musiques contestataires. Un événement organisé par la Philharmonie de Paris et l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines en lien avec l'exposition The Velvet Underground: New York Extravanza

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Représentations

    Au fondement du cinéma de genre : mythes, archétypes, schèmes, gestes

    Sous quelles modalités métaphoriques (strates ? Plis ? Palimpsestes ? Phasmes ?) le film de genre révèle-t-il l’apparition d’un semblable sous le différent ? Cette interrogation avait suscité notre première journée d’études (14 novembre 2014 : Dépasser le postmodernisme : la bâtardise comme horizon générique permanent). Loin d’être clôturée, elle appelait une seconde série de questionnements, portant sur la nature des images mêmes auxquelles le cinéma de genre se réfère ; si elle s’identifie au contexte mythique, elle implique l’évidence qu’une matrice pure d’où tout découlerait est impossible. Les mythes, comme les symboles desquels ils participent et dont ils sont une incarnation individuée (et, en cela, le cinéma exprime idéalement ce trait définitoire, lui qui méconnaît les types et n’expose, filmiquement, que des individus), partagent un réseau plus souterrain, dans lequel, sitôt qu’on s’est dégagé de la valeur socioculturelle (le mythe comme reflet d’une civilisation à un moment donné) qu’on veut leur accoler, recherche qui a son intérêt, mais nous semble insuffisante, en ce qu’elle consiste trop souvent à traduire par une équivalence ce qui se lit dans un bouillonnement, on croise plusieurs pistes – archétypes, schèmes, gestes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Représentations du jeu dans la littérature anglophone XIXe-XXIe siècle

    Cette journée d’étude se propose d’analyser les différentes représentations du jeu dans la littérature d’expression anglaise du début du XIXe siècle à nos jours. En s’appuyant sur des références explicites au(x) jeu(x) – du revers de fortune subi par Nell Trent et ses grands-parents dans The Old Curiosity Shop de Dickens, au revers lifté de la Lolita de Nabokov – il s’agira de s’interroger sur la manière dont le jeu se trouve au cœur des enjeux poétiques, politiques et métatextuels de l’écriture fictionnelle.

    Lire l'annonce

  • Nice

    Journée d'étude - Langage

    Flannery O'Connor : new readings, new perspectives

    Journées d'études dans le cadre de la préparation au concours ENS Lyon 2014.

    Lire l'annonce

  • Pau

    Journée d'étude - Amériques

    Allan Kaprow

    Première journée d'étude en France sur l'artiste américain Allan Kaprow, inventeur du happening à la fin des années 50. Cette journée d'étude sera l'occasion de considérer l'oeuvre d'un point de vue historique, philosophique et au regard de la création artistique contemporaine en France et aux États-Unis (côte ouest).

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Langage

    La provocation

    Scansion de l'histoire, catalyseur d'oeuvres parfois inoubliables, tradition reprise par le happening dans l'art contemporain, la provocation ne pouvait être méconnue dans la réflexion qu'e-lla mène sur les déclencheurs de l'acte créatif, après avoir questionné des poïétiques de l'erreur, de la vacance et de la passe.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Sociologie

    Expériences migratoires et narrativité

    La journée d'étude « Expériences migratoires et narrativité » entend examiner tant le travail de fragmentation/défragmentation des personnes elles-mêmes, que le type expériences, fictives ou non, que performent les romans, les textes savants ou les films auxquels on peut prêter le souci de résister à l'hypothèse de continuité de l’expérience.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Amériques

    Democracy from America? Historical Continuities in U.S. Nation Building Policies

    Cette journée d'études s'attachera à analyser les principes et pratiques de la politique étrangère des Etats-Unis en matière de « promotion de la démocratie » et de nation building au prisme des enjeux d'une nouvelle ère sanctionnée par les propositions pour une nouvelle gouvernance pour le XXIe siècle (21st Century Statecraft) déclinées par l'administration Obama depuis 2009.

    Lire l'annonce

  • Villetaneuse

    Journée d'étude - Histoire

    Les réseaux intellectuels : approches et méthodes

    L’étude des réseaux intellectuels constitue un domaine de recherches important et complexe, qui permet de saisir de façon concrète la circulation de l’information et des idées, le fonctionnement des contacts entre les acteurs et comment s’effectuent les transferts entre des aires géographiques différents. Cette journée propose d’étudier des réseaux divers, de périodes diverses, de la République des lettres aux réseaux virtuels, à l’intérieur du monde anglophone et entre le monde anglophone et d’autres aires linguistiques, pour essayer de cerner plus précisément cette réalité.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Assurance publique, assurances privées et invention des risques au XXe siècle

    Le groupe ESOPP organise une journée d'étude sur le thème « Assurance publique, assurances privées et invention des risques au XXe siècle ». Cette journée sera articulée autour de trois moments : travail et mobilité : le rôle des assurances dans la conception des risques, redéfinition des risques au travail et des parcours professionnels, temporalité du travail et gestion des risques. En raison du nombre limité de places, l’inscription est obligatoire (contact : hfrouard@ehess.fr)

    Lire l'annonce

  • Cachan

    Journée d'étude - Sociologie

    Appuis sociaux de l'entrepreneuriat

    Journée d'études consacrée aux approches sociologiques et économiques de l'entrepreneuriat en présence de David Stark (Université de Columbia) et Pierre-Michel Menger (EHESS). Organisation : Groupe ANR « Appuis sociaux de l'entrepreneuriat » coordonné par Pierre-Paul Zalio (ENS Cachan) et Michel Grossetti (Université de Toulouse 2) et impliquant une quinzaine de chercheurs français.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Le postmoderne : un paradigme pertinent dans le champ artistique ?

    Postmodernité, postmodernisme, postmoderne... Ces termes sont apparus au cours des années 1960 dans le champ architectural pour s’imposer dans celui des arts plastiques à la fin des années 1970, sans toujours être rigoureusement définis. Présentée par exemple comme une période de désenchantement diagnostiquant la crise de l’universalité, la postmodernité a été associée, dans le domaine artistique, à la dissolution des utopies propres aux démarches d’avant-garde. Au début des années 1980, le « retour » de la peinture figurative, à travers la Trans-avant-garde, les Neue Wilden, ou encore la Bad Painting, a ainsi été interprété comme l’abandon d’une lecture téléologique de l’histoire diffusée par le modernisme greenbergien. Ce phénomène semblait révéler la fin des « métarécits » décrite par Jean-François Lyotard dans La condition postmoderne, publiée en 1979. Né de cette perte des repères, le concept de postmoderne s’est prêté aux interprétations les plus diverses, le rendant particulièrement problématique. Il demande par conséquent à être interrogé de façon à comprendre s’il a pu ou peut être encore pertinent pour décrire certains phénomènes relatifs au champ artistique depuis les années 1960, et ce dans un esprit comparatiste. En effet, si l’appellation est très tôt fortement contestée, sinon abandonnée, en France - ainsi qu’en Allemagne et en Italie -, il semble ne pas en avoir été de même aux États-Unis où la notion de postmodernisme est parfois perçue comme un véritable paradigme.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Français

    Supprimer ce filtre
  • XXe siècle

    Supprimer ce filtre
  • États-Unis

    Supprimer ce filtre