AccueilTypesJournée d'étude




  • Le Mans

    Journée d'étude - Histoire

    Pour en finir avec les médecines « parallèles »

    Une histoire croisée des médecines alternatives et de la médecine académique (XIXe-XXe siècle)

    Les médecines dites parallèles font l’objet depuis quelques années d’une relecture historique qui les sort du double écueil de l’hagiographie et de la dénonciation stérile de pratiques non scientifiques. Elles peuvent être considérées, par-delà leurs différences techniques et la variété de leurs contextes d’émergence, comme un objet historique cohérent connecté aux évolutions de la médecine moderne et lié par une même culture critique à l’égard des conceptions académiques et industrielles de la santé. Si le statut de leurs acteurs les place assurément aux frontières du professionnalisme et de l’amateurisme, la sociologie des groupes qui les portent et les interrogations qu’ils soulèvent dans le domaine de la santé leur confèrent en réalité une position centrale dans une optique d’histoire sociale de la santé.

    Lire l'annonce

  • Strasbourg

    Journée d'étude - Histoire

    Réhabilitation d'un bien culturel transnational européen : les bains municipaux de Strasbourg (1908/10)

    Perspectives de sa documentation et de sa future exploitation

    Les bains municipaux de Strasbourg (1908/10) sont un parimoine culturel transnational d'un genre unique au monde. Fleuron de la politique sociale très progressiste de la municipalité alsacienne au temps du Reichsland allemand, ils comprennent deux bassins, des bains-douches, des bains romains, ainsi qu'une aile médicale. Restés quasiment intacts durant leur service ininterrompu depuis plus de cent ans, ils doivent subir une rénovation importante afin de pouvoir continuer à fonctionner. Au moment où la Ville de Strasbourg discute de la meilleure façon pour préparer ce patrimoine pour l'avenir, une perspective franco-allemande a pour objectif d'esquisser des perspectives d'action sur le fonds de rénovations qui ont déjà eu lieu en Allemagne.

    Lire l'annonce

  • Ottawa

    Journée d'étude - Histoire

    La déhospitalisation psychiatrique au XXe siècle. Perspectives francophones transnationales

    Panel au sein du Congrès annuel de la Société Canadienne d'Histoire de la Médecine

    La psychiatrie a connu au cours du XXe siècle une remise en question importante du modèle sur lequel elle s’était fondée, en tant que science et profession, au cours du siècle précédent. Déstabilisant la doctrine du traitement moral selon laquelle l’institution asilaire était un élément central de la thérapeutique, l’expérience de la folie des soldats au cours des deux guerres mondiales et les mouvements réformateurs participèrent à l’émergence d’un nouveau paradigme de soins psychiatriques. La révolution thérapeutique engagée par l’apparition des neuroleptiques et la généralisation des psychothérapies, les transformations culturelles et sociales qui gagnèrent les pays industrialisés au cours des années 1950-1960, ainsi que les critiques de plus en plus fortes des sciences humaines comme des nouvelles générations de psychiatres vinrent asseoir l’émergence de nouveaux modes de prise en charge de la folie. L’hospitalo-centrisme qui avait organisé la psychiatrie du XIXsiècle allait laisser place à une approche nouvelle basée sur une politique de déhospitalisation. Ce panel vise à valoriser la recherche actuelle sur l'histoire des expériences de déhospitalisation psychiatrique dans l’espace francophone et permettre ainsi l’instauration d’échanges et d’une mutualisation des connaissances entre chercheurs de différents pays.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Histoire

    Les marchés de la santé en France et en Europe (XIXe-XXe siècles)

    Après une première journée au printemps 2014, cette nouvelle rencontre permettra de décentrer le regard par deux études de cas consacrées à des espaces « périphériques » (Espagne, Roumanie), tout en poursuivant l'exploration de marchés sanitaires émergents (transport ambulancier, tests génétiques) dans la seconde moitié du XXe siècle.

    Lire l'annonce

  • Villeneuve-d'Ascq

    Journée d'étude - Sociologie

    Sexualité(s) et enfermement

    Il a souvent été rapporté que les pratiques, les normes, ainsi que les représentations de la sexualité dans un univers fermé diffèrent de celles du reste de la société. Cette observation s’expliquerait par l’organisation de l’espace, la culture propre aux enfermé.e.s et les usages institutionnels qui contrôlent, réduisent ou interdisent les contacts entre les personnes enfermées avec les personnes extérieures. Les individus vivant des situations d’enfermement physiques tels que dans les prisons, les camps d’internement et de concentration, les centres de rétention et les zones d’attente pour réfugié.e.s et demandeur.e.s d’asile, parfois pour une durée indéterminée, sont obligés de négocier la sexualité avec les détenteurs du pouvoir, mais aussi avec leurs « camarades d’infortune ». Ces deux journées d’études dresseront un historique de la question.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Histoire

    La santé en chiffres (XXe siècle) : des sciences sociales aux politiques sociales

    Cette journée d'étude s'inscrit dans le séminaire annuel de l'équipe « Santé et société » du laboratoire FRAMESPA, UMR 5136, CNRS-Univ. Toulouse II. Son objectif est d'explorer quelques facettes des liens entre la construction d'un savoir statistique en matière de santé et la (re)définition des politiques sociales et sanitaires au XXe siècle. Les questions abordées porteront notamment sur la configuration sociale de la production  des statistiques sanitaires au cours du siècle, le rôle et l'attitude des médecins (France et Espagne) après la Seconde Guerre mondiale vis à vis d'une approche chiffrée de la santé, les circulations entre outils de connaissance et outil de gestion institutionnelle ou de crise en matière sanitaire. Des exposés généraux seront complétés par plusieurs études de cas.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Journée d'étude - Sociologie

    Science, clinique et psychotropes : quelles interactions ?

    La question de la prescription excessive de médicaments psychiatriques en Europe et aux États-Unis revient de plus en plus fréquemment sur la place publique. Récemment, en mars 2010, la ministre belge des Affaires sociales et de la santé publique, annonçait, au Sénat, la préparation d’un plan de lutte contre la surconsommation de psychotropes. Le présent colloque tentera d’interroger les fondements de ce phénomène de société en suivant deux axes d’analyse. Tout d’abord, qu’en est-il des bases scientifiques sur lesquelles reposent ces prescriptions de médicaments ? Comment sont-elles élaborées ? Leur validité peut-elle être remise en question ? Ensuite, qu’en est-il des entités nosographiques prises en compte dans cette démarche ? Que dire de leur pertinence clinique ? Comment distinguer la pathologie mentale des vicissitudes de la vie quotidienne ? Ou encore, le recours à certaines catégories diagnostiques ne modifie-t-il pas durablement les représentations que nous avons de nous-mêmes ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • XXe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Sociologie de la santé

    Supprimer ce filtre