AccueilTypesJournée d'étude




  • Bondues

    Journée d'étude - Histoire

    Vivre sous l’occupation : illégalités, collaboration et résistance

    Pour sa VIIIe édition, le musée organise, avec l’Institut de recherches historiques du septentrion de l’université de Lille, sa journée d’étude sur le thème « Vivre sous l’occupation : illégalités, collaboration et résistance », le samedi 27 janvier à l'espace culturel de Bondues. Au fil des interventions, cette journée abordera des thèmes aussi variés que l’économie, la répression allemande, la lutte contre le marché noir, les actes illégaux des douaniers, la position de l’église et les survies juives, l’enseignement et la lutte clandestine sous l’occupation allemande.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Histoire

    Doctrine de sécurité nationale en Amérique latine : repenser les concepts dans le cadre des logiques impériales

    En ce début du XXIe siècle, la question sécuritaire revient une fois de plus au centre des préoccupations gouvernementales. Héritage d’un passé colonial, elle pose avec acuité le problème du maintien de l’ordre et de la représentation de l’ennemi intérieur. Vieille d’un demi-siècle, elle puise ses racines dans les questions coloniales et relève de logiques impériales, en particulier dans le cadre de l’essoufflement des empires européens, après la seconde guerre mondiale. La pensée militaire contemporaine émerge des combats menés, à cette époque, pour le maintien des empires européens et la défense de l’Occident démocratique et chrétien.

    Lire l'annonce

  • Rennes

    Journée d'étude - Représentations

    Territoires bouleversés - territoires pacifiés

    Représentations des territoires soumis à la violence guerrière

    Si la guerre tue, la photographie, elle, est douée d’une capacité de sidération. Dans cette mesure, l’une et l’autre suspendent, figent l’instant. Dans leurs procédures, elles s’appliquent à maîtriser, à conquérir, à capturer et entretiennent un lien fondamental avec la mort. Cette journée veillera donc à aborder un large spectre de représentations des territoires confrontés aux guerres passées et actuelles qui s’offrent comme de multiples terrains d’études, qu’investissent très largement les artistes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Mémoires et histoires du temps présent en Amérique latine et Espagne

    Installé au cœur des débats et des combats politiques latino-américains et ibériques, le passé récent est un objet d’étude central pour les sciences sociales d’aujourd’hui. S’il représente un terrain de lutte de(s) mémoire(s), son étude est nécessaire à la compréhension des dynamiques actuelles de pays ayant vécu des situations de paroxysmes politiques, souvent dégénérées en régimes autoritaires. Ce passé nous interpelle et suscite des questions qui sont liées à la temporalité, à la mémoire, aux représentations et à l'expérience vécue. Lors de cette journée d’études les thèmes principaux de l’histoire du temps présent seront abordés depuis une perspective locale, nationale et transnationale. Les luttes de mémoires ; le récit d’une histoire dite « officielle » ; la recherche de vérité, de justice et de réparation suite au terrorisme d’État ; la mise en question de commémorations ; la sensibilité des exilés qui ont fui des conflits violents seront, entre autres, les axes de réflexion de cette rencontre. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    L'Orient à l'épreuve de la Grande Guerre. Autour d'« Une enquête aux pays du Levant » de Maurice Barrès

    « Le voyage de Barrès, après ceux de Chateaubriand, de Lamartine, de Gautier, de Gérard de Nerval, aura été le dernier des voyages romantiques d’Orient, des voyages vers l’Orient romantique. Là encore 1914 marque la grande coupure. Cet Orient n’existe plus. » (Albert Thibaudet) La journée se propose d’interroger dans quelle mesure la Grande Guerre modifie la perception et l’écriture de l’Orient chez Barrès. Pour éclairer la genèse d’Une enquête aux pays du Levant, récit né du voyage de 1914 et publié en 1923, on confrontera l’exemple de Barrès aux cas d’écrivains et de savants orientalistes, que ces derniers soient les contemporains ou les informateurs du voyageur.

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis | Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Composition sonore et film d'art expérimental : violence et société

    Miroir de notre société, le film d'art expérimental en reflète aussi les problématiques. Cette mise en lumière du réel s’accompagne d’un travail de composition sonore dont il s’agit d'examiner la place dans la construction du sens et dans l’expression de la violence. Quel rôle joue le son dans la composition audiovisuelle ? Quelles sont les fonctions de la composition musicale ? Quels sont les moyens du traitement sonore ? Comment la composition sonore articule-t-elle la temporalité du film ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Le serment de fidélité sous le national-socialisme

    Représentations et pratiques

    Cette journée d'études interdisciplinaire vise à explorer les transformations des serments de fidélité des soldats et fonctionnaires allemands pendant la période nazie. Le serment des soldats de la Wehrmacht a été modifié en août 1934 quand, après la mort du président du Reich Hindenburg, Hitler est devenu chancelier et Führer du Reich : les soldats ont dû prêter serment à sa personne. Parallèlement, le serment des fonctionnaires a été modifié lors de la Loi sur les fonctionnaires allemands de 1937 (Deutsches Beamtengesetz) qui introduit le Führerprinzip dans le statut des fonctionnaires : le texte du serment est une allégeance à la personne du Führer. La journée d'études vise à mettre en regard ces deux serments et, ce faisant, à répondre à plusieurs questions à leur propos. Elle fera intervenir de manière privilégiée des historiens, mais également des des spécialistes de littérature allemande et des juristes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Histoire des femmes juives en France pendant la seconde guerre mondiale et dans le long après-guerre

    De 1939 à la fin des années 1950

    Si l’histoire des Juifs en France pendant l’Occupation et dans les années qui l’ont suivie a fait l’objet de très nombreuses recherches et publications, la spécificité de ce que fut l’histoire des femmes pendant ces périodes est restée un angle aveugle. Or celles qui étaient mariées furent très souvent privées de leurs maris, prisonniers de guerre, internés ou déportés et durent affronter seule la persécution tout en tentant de sauver leurs enfants. Dans l’après-guerre, comme le montrent quantité d’œuvres littéraires et de témoignages, elles durent vivre dans des conditions précaires avant que le dispositif de « réparations » soit mis sur pied.

    Lire l'annonce

  • Annecy

    Journée d'étude - Histoire

    Sauvetage et figures de justes

    Bilans et perspectives à l'échelle régionale et européenne

    Les Justes parmi les nations constituent une catégorie que l'histoire doit questionner. Titre décerné par l'État d'Israël depuis 1962, partie émergée et médiatisée de l'ensemble plus vaste des sauveteurs - rescuers incarnant une des trois postures face à la Shoah à côté des perpetrators et des bystanders -, les Justes renvoient surtout à la dynamique mémorielle de la deuxième guerre mondiale et du génocide des juifs. C'est pourquoi ces journées d'étude aborderont la question plutôt sous l'angle du sauvetage - terme à discuter - ou de la résistance civile. Pour autant l'histoire des Justes a suscité des enquêtes et réuni des matériaux dont les usages interrogent l'historien.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    La Grande-Bretagne et le Moyen-Orient de la fin du XIXe siècle à la seconde guerre mondiale

    Cette journée d’études, ouverte à tous, a pour objet la relation particulière qui se joue entre le Royaume-Uni et le Moyen-Orient avant la seconde guerre mondiale. La Grande-Bretagne occupe une position privilégiée dans cette région qu’elle contribue à définir et à redéfinir à mesure qu’elle y développe un « empire par traités » au début du vingtième siècle et après la première guerre mondiale. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Espions, contre-espions et espionnage autour de la première guerre mondiale

    La première guerre mondiale est l’occasion d’une expérience d’occupation militaire longue de territoires appartenant aux États belligérants ou envahis. L’espionnage devient une préoccupation, tant des occupants que des occupés et les quatre années voient évoluer les modes de recrutements, les techniques, les modes opératoires, le profil individuel et social des agents ainsi que l'ampleur des réseaux constitués. Les participants à la journée d'études veulent se pencher de manière transnationale sur ce laboratoire qu'a pu constituer l'occupation de la Belgique et du Nord de la France. Partant d'activités menées avec un amateurisme sensible, il s'agira d'observer, au fil de la dramatisation d'une guerre qui dure, la professionnalisation du « métier » d'espion et les jeux de brouillages complexes entre espionnage et contrespionnage, patriotisme ou opportunisme, chez les civils et militaires, hommes et femmes impliqués dans le « grand jeu ».

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Études du politique

    Asylum, exile and the politics of trans-border solidarity in the contemporary Commonwealth

    The aim of this workshop is to investigate how and why the Commonwealth might be in a position to offer analytical tools, and perhaps articulate policies, to meet some of the challenges posed by the forced displacement of people as a consequence of systematic repression, human rights abuses and the armed conflicts of various types which have dislocated the political, economic and social fabric of a number of societies.

    Lire l'annonce

  • Bondues

    Journée d'étude - Histoire

    Culture, occupation et résistance en Belgique et dans le Nord de la France

    Au fil des interventions d’Olivier Chauvaux, Jean-François Condette, Fréderic Debussche, Jean-Marie Duhamel, Anne Labourdette, Bénédicte Rochet, Jean-Paul Visse, cette journée abordera des thèmes aussi variés que l’enseignement, le cinéma, l’opéra, l’architecture, les collections muséales, la littérature, la presse ou encore la culture sportive sous l’occupation. Cette journée d’étude est organisée par l’Institut de recherches historiques du Septentrion - Lille III, le Musée de la Résistance et la Ville de Bondues.

    Lire l'annonce

  • Mont-Saint-Aignan

    Journée d'étude - Histoire

    Histoire et mémoire de la Résistance en Seine-Inférieure pendant la seconde guerre mondiale

    L’histoire de la Résistance en Seine Inférieure pendant la seconde guerre mondiale apparaît relativement moins connue que pour d’autres départements français. Sa mémoire semble également plus incertaine. Cette journée d’études vise à questionner cette lacune et à mieux comprendre cette postérité problématique. Réunissant les contributions de recherches récentes ou en cours, en France comme en Grande-Bretagne, la rencontre doit permettre aussi de nourrir le débat sur l’histoire de la Résistance engagé depuis longtemps des deux côtés de la Manche. La journée se propose ainsi de varier les approches les plus nouvelles et les plus établies de l’histoire de la Résistance, qui doivent permettre de contribuer à renouveler une histoire qui ne cesse d’évoluer avec son temps.

    Lire l'annonce

  • Pessac

    Journée d'étude - Europe

    Les enjeux du commerce extérieur et du ravitaillement

    L’objectif est de mobiliser les archives girondines (Adg, Musée des Douanes) et nationales (maison Worms, banques) afin de reconstituer l’évolution du commerce extérieur girondin pendant la guerre et les flux et besoins du ravitaillement de la population civile, des armées (française puis aussi nord-américaines) et enfin des industries engagées dans la mobilisation économique de guerre. Il s’agira aussi de déterminer si la guerre a entraîné des modifications dans la structure et les flux du commerce extérieur français, dans ses spécialisations, si les traits structurels des échanges se retrouvent après la guerre comme avant.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Témoins jusqu’à la fin : figures de la Résistance chrétienne pendant la seconde guerre mondiale

    À partir du parcours de trois résistants, issus des différentes confessions chrétiennes (catholique, orthodoxe et protestante), cette journée permettra de décrire et d'étudier les motivations et les formes d'engagement de chrétiens dans la résistance au nazisme durant la seconde guerre mondiale.

    Lire l'annonce

  • Saint-Remy-la-Calonne

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Parcours d'intellectuels dans la guerre de 14

    Le Printemps du Grand Meaulnes 2015 - Autour de Maurice Genevoix

    La première guerre mondiale a engloutit toute une génération d'intellectuels. Malgré leurs différences et souvent une irréductible originalité, ils ont partagé de nombreux traits communs (en plus du fait que beaucoup se connaissaient, parfois depuis l'enfance, se fréquentaient, et, en cette époque pré-internet, s'écrivaient). une grande partie appartient à cette classe d'âge qui était aussi celle du lieutenant De Gaulle et qui a eu vingt ans en 1910. Une génération passée par les meilleurs moules de la IIIe République, qui a lu Danrit / Driant puis Barrès et Péguy, les aînés, et qui a subi peu avant la guerre de 1914 une double tentation : souvent la tentation de la chose militaire mais aussi parfos celle de la conversion religieuse.

    Lire l'annonce

  • Saint-Denis

    Journée d'étude - Histoire

    L’argent dans la Grande Guerre

    En avoir un peu, beaucoup, pas du tout (France, 1914 – 1918 / 1920)

    Dans le corps social en guerre, la circulation de l’argent, perturbée par la crise monétaire et financière et par l’occupation de dix départements du Nord et de l’Est, révèle, sécrète ou aggrave des déséquilibres et des inégalités. Les désordres monétaires sont graves : l’inflation ronge le pouvoir d’achat ; l’or disparaît, thésaurisé ou absorbé par les besoins de la guerre ; la pénurie de monnaie divisionnaire prive les petites gens de petits sous et suscite une multiplicité d’émissions monétaires locales qui pose la question d’une régulation étatique.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Journée d'étude - Histoire

    Ressources et usages des archives de la justice militaire

    En Belgique, la justice militaire en temps de paix a été supprimée le premier janvier 2004. L’histoire de cette institution hybride, productrice d’une justice d’exception, a longtemps été négligée. Aujourd’hui, elle bénéficie d’un engouement nouveau. De belles séries d'archives (XIXe et XXe siècle), émanant des conseils de guerre, de la Cour militaire et de leurs auditorats, ont été inventoriées ces dernières années aux archives de l’État. Ces sources, qui ouvrent de riches perspectives de recherche, éclairent également un certain nombre de débats contemporains. La journée d’étude propose de réunir archivistes, chercheurs et public intéressé autour des ressources et usages des archives de la justice militaire. Elle ambitionne de faire le point sur les collections et les instruments disponibles et de mettre en lumière les recherches d’historiens et de juristes qui approfondissent les connaissances sur l’institution, ses acteurs et ses relations avec la population, tant en temps de paix qu’en temps de guerre, depuis 1830.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Échos contemporains de la première guerre mondiale

    Enjeux de frontières

    Le passé n'est pas un temps clos. Les traités conclus à la suite de la première guerre mondiale, qui ont établi de nouveaux confins au sein des anciens empires et encadré l’expulsion et l’échange de populations nombreuses, continuent à nourrir les querelles historiques et mémorielles dans plusieurs pays d’Europe et du Moyen-Orient. Les tentatives d’apaiser les conflits liés au passé par des médiations politico-diplomatiques ou par des initiatives encourageant la coexistence de mémoires discordantes n’ont pas toujours été opérantes. Dans cette journée d’étude, on envisage de revenir sur la mémoire de la Grande Guerre dans les zones frontalières – incertaines, mixtes, etc. – où acteurs politiques et acteurs sociaux ne cessent de rappeler les « injustices » de l’histoire et de mettre en cause l’état présent des confins nationaux.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • XXe siècle

    Supprimer ce filtre
  • Guerres, conflits, violence

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux