Accueil




  • Paris

    Journée d'étude - Études urbaines

    « Espaces publics, cultures et engagements »

    Sujet à la mode, l’idée – pour ne pas dire le slogan – de « ville créative » est aujourd'hui censée transformer les espaces urbains par la culture et la créativité. Des politiques néo-libérales masquent derrière des mots comme « ville sensible », « participation » ou « vivre ensemble », un modèle urbain compétitif et parfois exclusif et excluant. L'implication d'artistes et la définition de programmes culturels ambitieux sont ainsi à la base d'une refonte des villes en termes d’identité et d’image, d'un art urbain maitrisé, d'espaces publics piétonnisés et/ou sécurisés, souvent destinés à des publics spécifiques. Or, les artistes n’ont pas attendu l’avènement de la ville créative pour investir les espaces publics. L'art et la création restent d’ailleurs des moyens d'engagement et de rupture dans la ville du fait de leur caractère souple, tactique et inventif. A quoi renvoie cet engagement, tant en termes de discours que de pratiques, dans les Nords et les Suds?

    Lire l'annonce

  • Dijon

    Journée d'étude - Histoire

    Constructions sociales des littératures francophones : quelle histoire ?

    Le cas du continent africain

    Cette journée d’études se propose d’examiner les processus d’écriture et de construction sociale de la littérature et de l’histoire littéraire, en se centrant sur le cas des littératures francophones, considérées comme un cas pertinent.

    Lire l'annonce

  • Journée d'étude - Afrique

    Littérature(s) noire(s)?

    Les auteurs caribéens ou d’Afrique sub-saharienne, parfois simplement d’origine diasporique, rassemblés sous le vocable « francophonie », ont pour dénominateur commun l’usage du français et d'être catégorisés comme noir(es). Une telle conception ne va pourtant pas de soi : que signifie l'expression "littérature(s) noire(s)" ? Permet-elle une visibilité de livres qui seraient autrement négligés ou participe-t-elle d’une essentialisation culturelle, raciale et historique ? Le débat n’est pas nouveau. Il fait peser sur ces écrivains l’obligation pesante de savoir au nom de qui ils parlent ou écrivent.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Global Art and Cultural Periodicals

    Volet 1. Postwar and Postcolonial Spaces

    « Global Art & Cultural Periodicals » est un projet consacré au recensement et à l’étude des pé- riodiques des empires coloniaux à nos jours. Il traite des dynamiques historiques et critiques qui, par l’exercice de la revue, sont développées et se développent à l’échelle mondiale. Envisageant le rôle matriciel du périodique à la fois comme laboratoire d’expérimentation et lieu d’archivage d’une pensée en gestation, il donnera lieu à un colloque international en novembre 2017, lui-même précédé de quatre temps forts sous la forme de journées d’études. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Le corps en perspective. Représentations, pratiques et prise en charge dans les colonies

    Cette journée d’étude entend nourrir le chantier de l’histoire du corps « colonial », celui du colonisé et celui du colonisateur, en s’interrogeant plus spécifiquement, tant le champ est vaste, sur la question de leur définition et des politiques de prises en charge du corps qu’elles supposent.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Former la nation

    Historiographies, constructions mémorielles et pédagogies de masse en Europe méridionale et en Amérique latine (XIXème-XXIème siècle)

    Cette journée d'études propose d'aborder les processus de (re)construction nationale en Europe méridionale et en Amérique latine entre le XIXe et le XXIe siècle depuis une perspective comparatiste. Un premier volet reviendra tout d'abord sur les cadres discursifs de la nation et la question de l'inclusion / exclusion. Un second volet sera consacré aux pratiques pédagogiques qui leur sont associées, notamment celles visant à donner corps aux représentations de la nation. Enfin, le troisième volet s'intéressera aux constructions mémorielles et à la question de la gestion officielle d'un passé traumatique, à travers les cas de l'Argentine et du Chili.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    Retour sur la crise et l’actualité en Côte d’Ivoire

    Regards croisés d’un anthropologue, d’un économiste et d’un politiste

    La Côte d’Ivoire a traversé une décennie de crises militaro-politiques qui ont déchiré son tissu sociétal, ébranlé l’État, malmené l’économie. La crise post-électorale de 2010-2011 en a constitué tout à la fois le moment paroxystique et un dénouement. Depuis lors, le pays tente laborieusement de se remettre sur pied, en misant sur une bonne croissance économique pour régler le problème en suspens de la réconciliation post-conflit. Cette demi-journée propose de faire dialoguer trois chercheurs relevant de l’anthropologie, de l’économie et de la science politique, pour réfléchir ensemble aux évolutions passées et en cours en Côte d’Ivoire.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    Règles du jeu en « situations autoritaires »

    Réflexions depuis une approche comparée Cameroun-Éthiopie

    Ces journées d’études proposent d’étudier les règles du jeu, en particulier dans les rapports aux institutions et à l’État, mais plus spécifiquement en situations autoritaires. Par règles du jeu, nous entendons saisir ce qui fait norme, la multiplicité de registres de légitimation, dans les pratiques et interactions quotidiennes d’une diversité d’acteurs politiques, sociaux, institutionnels ou encore acteurs privés. Par situation autoritaire, nous entendons l’exercice autoritaire du pouvoir nécessairement façonné par de nouveaux effets de contexte, tels que la démultiplication des modes de gouvernance.  L’enjeu des journées est de mettre en perspective la dimension autoritaire du pouvoir dans un contexte de pluralité des normes et de leurs usages. Nous analyserons la portée des contournements de la loi, de la négociation de leur transgression, comme de la conformation à des allégeances sociales, dans des situations autoritaires où les actes de résistance ne sont pas nécessairement exprimés de manière explicite (Bayat, 2010) et où s’affrontent à des intérêts divers à obéir (Hibou, op. cit.).

    Lire l'annonce

  • Ivry-sur-Seine

    Journée d'étude - Histoire

    Éthiopie et Occident

    Représentations, circulations, savoirs (époques médiévale et moderne)

    Cette journée d’étude s’inscrit dans le prolongement d’une table-ronde, organisée par Robin Seignobos et Benjamin Weber, qui s’est tenue en 2011 autour de la question des rapports entre Occident et Éthiopie dans le contexte des croisades. La période envisagée est ici élargie de façon à aborder les modalités de la rencontre entre Éthiopie et Occident dans une temporalité plus longue incluant aussi l’époque moderne. Lors de la précédente journée, les discussions avaient mis en lumière la nécessité d’orienter les recherches du côté des circulations, matérielles ou immatérielles, celle des informations et des textes mais aussi celle des personnes et des objets qui en sont les vecteurs. C’est autour de cette thématique qu’est bâtie la présente rencontre qui entend ainsi faire converger des champs historiographiques évoluant le plus souvent en parallèle et proposer un regard moins univoque des relations entre l’Occident et l’Éthiopie.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    La migration à Cabo Verde : terra longe ou nouvel eldorado ?

    L’histoire de Cabo Verde s’est construite autour de la migration. Longtemps terre d’émigration, avec plus d’habitants hors de l’archipel, notamment aux États-Unis, en Europe ou au Sénégal, qu’au pays, Cabo Verde est aujourd’hui également terre d’accueil pour les migrants de la CEDEAO (Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest). Il est à la fois une terra longe, terre lointaine célébrée par la morna cabo-verdienne, et à la fois l’eldorado que viennent chercher des travailleurs ouest-africains de plus en plus nombreux. Cette journée d’études propose d’interroger les multiples facettes que revêt la migration à Cabo Verde en s’intéressant à ceux qui arrivent, à ceux qui partent, mais également à ceux qui restent.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    Patrimonialisation des savoirs médicaux

    Vers une reconfiguration des ressources thérapeutiques

    La circulation continue des personnes, des savoirs et des savoir-faire nous place devant des interactions multiples entre le « local », le « transnational » et le « global » ; en même temps les démarches de patrimonialisation de « pratiques culturelles » se multiplient, dans un contexte de reconfiguration incessante des rapports sociaux et politiques. D’une façon générale, les connaissances et les pratiques médicales sont touchées par ces phénomènes. C’est sur cette recomposition dynamique que nous proposons de réfléchir, avec un groupe de chercheurs travaillant sur différentes aires culturelles.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    L'exil dans les cinémas d'Afrique et de ses diasporas

    Associé à la quête d’identité et au centre des thèmes développés par les cinémas d’Afrique subsaharienne nés après les indépendances, l’exil continue cinquante ans plus tard d’y occuper une place centrale, au point d’en devenir une de ses principales caractéristiques. Qu’il s’agisse de l’exil interafricain, d’une région ou d’un pays à un autre, ou d’un exil au-delà du continent, l’exil y est à la fois thème et fil narratif. De nombreuses figures exiliques apparaissent et se superposent parfois – candidats au départ, immigrés arrivés en Europe, descendants diasporiques, sujets postcoloniaux. Tous sont confrontés à cet appel de l’ailleurs, aux conditions de vie souvent difficiles dans le territoire d’accueil et à la question d’un retour éventuel au pays.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    Manuscrits chrétiens et islamiques d’Éthiopie : une approche comparative (XIIe-XXe siècle)

    L’Éthiopie a vu depuis le premier millénaire de notre ère le développement de deux cultures du livre manuscrit qui semblent avoir évolué séparément sur des territoires géo-politiques longtemps distincts, au service de religions et d’administrations différentes. Ces cultures se sont aussi développées dans des langues et des écritures variées qui ont compartimenté les recherches sur le sujet. Alors que se structurent aujourd’hui les études sur le manuscrit éthiopien tant islamique que chrétien, doit de même se renouveler l’interrogation sur les points de contacts de ces histoires des livres, qu’ils se soient produits en Éthiopie ou qu’ils soient à chercher dans les échanges entre l’Éthiopie et d’autres pays, lorsqu’ils ont laissé leur empreinte dans les textes ou dans différents aspects du livre manuscrit.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Afrique

    Comparer des « périphéries » du monde arabe : Soudan / Maghreb

    Quels objets, quelles approches ?

    Les intervenant-e-s présenteront des recherches passées ou en cours, réalisées à partir de terrains soudanais et maghrébin dans une démarche comparatiste. Il s’agira non seulement de permettre des échanges entre des chercheurs ayant travaillé à la fois sur le Soudan et l’Algérie ou le Maroc, mais également de susciter une réflexion collective et pluridisciplinaire sur les approches comparatives appliquées à des « périphéries » du monde arabo-musulman : quels problèmes méthodologiques et épistémologiques les comparaisons Soudan / Maghreb soulèvent-elles? Quelles sont leurs potentialités ou leur valeur heuristique ? On s’attachera à réfléchir à ces questions en mobilisant des matériaux d’enquête, des sources, des questionnements et/ou des exemples concrets. Cette table ronde sera aussi l’occasion, à partir des pratiques de recherche de chacun-e, d’interroger, de critiquer, de discuter, de mettre en cause ou en perspective la notion de « périphérie » pour désigner le Soudan et/ou les pays du Maghreb dans des contextes plus larges, arabo-musulman ou africain.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    Alcool et santé : entre permanence et changements

    La consommation excessive d’alcool, qui contribue largement au développement des « maladies de société », est un facteur de risque majeur pour la santé des adultes. Dans le monde, il existe actuellement une grande diversité d’attitudes vis-à-vis de l’alcool. Qu’elle soit prohibée, contrôlée, prévenue ou totalement libre, cette consommation reste universelle. Cependant, les modalités sont différentes d’un pays à l’autre et d’une époque à l’autre. Lors de cette journée, nous nous intéresserons à l’évolution des comportements individuels et des normes sociales relatives à la consommation d’alcool. Nous explorerons également les conséquences de ces comportements sur la santé et leur rôle dans l’apparition des maladies chroniques, des accidents et des violences. Nous chercherons à adopter une perspective temporelle pour questionner le lien entre alcool et santé, entre la permanence de la consommation à travers les époques et les cultures et les changements plus récents des comportements.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Les voix de la migration

    En Afrique, les voyageurs, les migrants ou les aventuriers, ainsi qu’ils se nomment variablement selon les lieux, les langues et les moments, font l’objet d’un ensemble de productions langagières, artistiques ou discursives souvent sous-estimées dans les travaux sur les migrations. Ancrés dans les sociétés ouest-africaines, les récits et les discours autour des migrations montrent que les perceptions qu’elles suscitent s’inscrivent dans des historicités et des dispositifs sociaux et politiques à chaque fois spécifiques. C’est cette relation que ce numéro se propose d’examiner en étudiant comment la circulation des récits et des discours sur les migrants ou par les migrants eux-mêmes constituent un ensemble narratif (de textes écrits ou oraux, privés ou publics) déterminant pour comprendre, d’une part, les fonctions et les processus migratoires, et, d’autre part, mesurer l’impact qu’ils possèdent sur ces mêmes processus.

    Lire l'annonce

  • Orléans

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Patrimonialisations à l'épreuve

    Appropriations, écarts, redéfinitions

    Les reconfigurations des normes du patrimoine de ces vingt dernières années ont profondément bouleversé le paysage de la culture à l’échelle mondiale, notamment au travers de l’apparition de la catégorie du patrimoine immatériel et de nouvelles frontières entre les patrimoines naturel et culturel. Dorénavant tout est potentiellement patrimoine. À des échelles diverses, les enjeux et tensions contribuent à la mise en place d'une géopolitique du patrimoine dans laquelle celui-ci devient instrument de soft power et élément de politique locale. Que provoquent ces nouvelles configurations ? Comment les « détenteurs de patrimoine » doivent ou peuvent-ils se positionner face aux institutions ? Comment se réapproprient-ils ce qui est considéré comme une identité culturelle et qui leur échappe ? Quels en sont les enjeux pour ce qui n'est pas spontanément considéré comme du patrimoine et qui tendrait à le devenir ?

     

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Europe

    Guerres, empires et migrations

    Les guerres sont presque toujours accompagnées de déplacements de population massifs, qu'ils soient dus à l'avancement des combats, aux conséquences de la gestion politique des espaces ou aux besoins d'un empire en guerre. Dès lors, les circulations de temps de guerre sont  souvent lues, par les acteurs comme par les historiens, sur le mode de l'exception. Or elles voient bien souvent naître des flux de populations pérennes et sont l'occasion d'innovations institutionnelles durables qui affectent particulièrement les modes de circulation entre la métropole et les différents éléments de l'empire. Un premier atelier, organisé en mars 2013 par le pôle « Histoire sociale du politique » du Centre d'histoire sociale du vingtième siècle (université Paris 1 Panthéon Sorbonne / CNRS) avait réuni des spécialistes des guerres, du fait migratoire et de l'Empire français. Ce second atelier poursuit la réflexion sur le cas français sans pour autant s’y limiter.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Religions

    Islam, « esclaves » (ou « castés ») et catégories de race en Afrique de l’Ouest musulmane

    Sur quelles modalités repose « l’argument de race » en islam ? L’appartenance ou l’exclusion présentes dans des énoncés à l’endroit des « esclaves » ou des « castés » ? La conversion et l’apprentissage du savoir coranique et islamique ou de la connaissance mystique ? Quels sont les autres fondements de la résilience contemporaine des catégories de « descendants d’esclaves » ou de « castés » (artisans, griots…) ? Quel rôle joue aujourd’hui les mouvements sociaux ou anti-slavery movements dans la remise en cause de « l’esclavage » à partir de l’islam même ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Une violence d'exception ?

    Transgression de normes et franchissement de seuils en contexte colonial et impérial (XIXe-XXe siècles)

    La violence s’affranchit-elle, aux marges des Empires, des normes censées la régir en métropole ? La question du franchissement de seuils est centrale pour l’étude des violences coloniales et impériales. Cette journée d’étude se propose de l’aborder sous deux angles. Synchronique, d’abord : de quelles transgressions, réelles ou perçues, s’accompagnent les éruptions de violence impériale ? Diachronique, ensuite : comment les nations qui succèdent aux Empires héritent-elles de ces transgressions ?

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Afrique noire

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux