AccueilCalendrier2017Juin30

L M M J V S D
      01(52) 02(26) 03(4) 04(0)
05(11) 06(14) 07(22) 08(31) 09(43) 10(16) 11(2)
12(19) 13(13) 14(16) 15(71) 16(41) 17(6) 18(4)
19(13) 20(19) 21(14) 22(30) 23(30) 24(5) 25(6)
26(10) 27(13) 28(9) 29(19) 30(73)    



  • Appel à contribution - Sociologie

    Les enjeux sécuritaires en milieux désertiques

    Revue « Averroès »

    Le désert du Sahara, les régions du Sahel et du Sinaï, sont autant d’exemples d’étendues mobiles, fébrilement animées par les flux mouvants qui les traversent. Loin de l’image courante d’espaces vides et inanimés, ces territoires sont l’objet d’une attention particulière et sont intégrés au processus de mondialisation. Gestion des réservoirs d'eau souterraine, exploitation des hydrocarbures et des ressources minérales, augmentation des migrations, présence de groupes armés et conflits territoriaux sont autant d’enjeux prenant place au cœur de ces régions arides. Ces questions d'ordre économique et énergétique, humain et environnemental sont intimement liées aux représentations géopolitiques de ces espaces et présentent ainsi un aspect sécuritaire important. 

    Lire l'annonce

  • Clermont-Ferrand

    Bourse, prix et emploi - Europe

    Chargé(e) d'enseignement – Civilisation française

    L'École supérieure de commerce de Clermont recrute un(e) chargé(e) d'enseignement en civilisation française.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Géographie

    Espaces publics et mobilités

    L'enjeu de l’articulation entre régulation des espaces publics et pratiques mobiles

    De plus en plus de travaux, en particulier de jeunes chercheur-es, mobilisent de fait la mobilité comme clé de lecture pour saisir les transformations de l’espace public à l’articulation des différentes échelles spatiales, du corps au Monde. D’une part, la mobilité, appréhendée de manière englobante, est une composante de l’espace public puisque celui-ci se construit dans l’alternance, le croisement ou la confrontation de mobilités et d’immobilités, de circulations et de stationnements voire d’appropriations. Les acteurs en charge de la gestion et de la régulation de l’espace public n’ont de cesse de (dé)légitimer les (im)mobilités : piétons ou cyclistes vs. automobilistes, consommateurs aux terrasses des cafés, animations culturelles ou commerciales vs. sans-logis, marchands à la sauvette, prostitué-es, etc.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • 2017 - Juin - 30

    Supprimer ce filtre
  • Géographie : politique, culture et représentation

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Types

Catégories

Lieux