AccueilCatégoriesSociétésHistoire




  • Appel à contribution - Sociologie

    Les discours de l’éditeur

    Ce numéro vise à enrichir la connaissance et l’analyse de la parole et du discours de l’éditeur, entendu au sens du responsable de l’élaboration, de la production et de la diffusion de livres ou de périodiques (publisher). À la jonction de la sociologie de l’édition, de l’histoire culturelle et de l’histoire intellectuelle, nous adoptons ici une perspective transnationale et transhistorique (XIXe-XXIe siècle), afin d’identifier des points de convergence entre les différents cas étudiés. De quelle manière l’éditeur se présente-t-il par la parole et par l’écrit, depuis la naissance de sa figure sociale au XIXe siècle jusqu’à ses incarnations contemporaines ? Comment sa position dans les champs littéraire, intellectuel et éditorial est-elle construite par les discours qui accompagnent sa pratique ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Séminaire - Histoire

    Politiques scolaires, écoles et publics scolaires en Afrique sub-saharienne (milieu XIXe siècle – années 1970)

    Ce séminaire Politiques scolaires, écoles et publics scolaires (milieu XIXe siècle - début des années 1970) sera consacré à l’histoire de l’institution scolaire, de ses acteurs et de ses publics, à la réception de l’idée de scolarisation ou au « désir d’école » dans l'Afrique coloniale et immédiatement post-coloniale pour les ex-territoires britanniques, français et belges, entre autres, entre le milieu XIXe siècle et les années 1970 qui marquent un tournant par exemple au Sénégal, à Madagascar ou au Nigeria. A partir d'exemples ancrés dans une période, un contexte, un événement ou un pays particuliers, le séminaire permettra de comprendre dans quelles mesures les politiques et pratiques scolaires, les lieux de formation, l’investissement individuel ou collectif des multiples acteurs de la vie de l’école et leur vécu sont indissociables de la construction des sociétés en situations coloniales mais aussi des jeunes nations indépendantes.

    Lire l'annonce

  • Nanterre

    Colloque - Histoire

    L'espace sacré au sein de l'église médiévale

    Les rites liturgiques articulent la structure matérielle d’un édifice ecclésiastique. De ce fait, chaque conception artistique participe à son aménagement. Reproduit sur un bloc de pierre – claveaux de grandes arcades ou chapiteaux - à partir d’objets sacrés comme les chancels, le motif sculpté aide à identifier un espace liturgique spécifique. Cette question de l’espace liturgique peut également être considérée à travers le prisme de l’objet liturgique. Plusieurs cérémonies se déroulent, en effet, en dehors du cadre bâti de l’église : les processions, les drames liturgiques ou encore une partie des funérailles. Les objets liturgiques ont alors pour fonction de transposer, en dehors de leur cadre habituel, les rites cultuels.  Ce colloque international, qui aura lieu les 5 et 6 juin 2018 dans les locaux de la Maison Archéologie et Ethnologie de René Ginouvès (MAE), a pour objectif de mettre en présence jeunes chercheurs et spécialistes reconnus pour dresser un état de la question dans les travaux actuels. Deux thématiques rythmeront ces deux jours dans lesquelles seront regroupées les communications des intervenants.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Histoire

    Culture galante et sigisbéisme en Europe durant le long XVIIIe siècle

    Le XVIIIe siècle italien a vu s’épanouir le « cicisbeo », un chevalier servant qui avait le devoir d’accompagner une dame avec le consentement de son époux. Cette pratique pose la question des expressions et des enjeux de la culture galante en tension entre l’idéal de l’honnête homme et l’ironie des libertins. L’étude de sources variées permet de les étudier à différentes échelles, de la culture matérielle du sigisbée à la fabrique d’un imaginaire au cœur des interrogations politiques et morales dans les sociétés post-révolutionnaires. 

    Lire l'annonce

  • Tunis

    Journée d'étude - Ethnologie, anthropologie

    Usages (et mésusages) de la cause des femmes

    Cas tunisien et perspectives comparatives

    Afin d’interroger et de discuter les usages (et mésusages) des répertoires féministes ainsi que les relations entre les mouvements de femmes et les États dans l’espace méditerranéen, le réseau de recherche « Reconfigurations » de la Philipps Universität de Marburg, associé à l’Université de la Manouba ainsi qu’à la Fondation Heinrich Böll de Tunis, organise deux journées d’étude interdisciplinaires le jeudi 26 et vendredi 27 à Tunis. Elles réuniront des universitaires investi-e-s dans les études de genre et les études féministes, travaillant sur et depuis différentes sociétés méditerranéennes et ayant le désir de mettre en perspectives leurs travaux.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Sociologie

    Le monde des mathématicien·ne·s

    Ce colloque pluridisciplinaire réunit des mathématicien·ne·s, des sociologues et des historien·ne·s pour étudier le fonctionnement de ce monde scientifique et professionnel. Trois perspectives d’analyse seront adoptées : la définition et l’imputation du talent mathématique ; les structures et les reconfigurations des carrières et de la production des mathématicien·ne·s ; les pratiques et les activités qui font le métier de mathématicien·ne.

    Lire l'annonce

  • Lyon

    Appel à contribution - Époque contemporaine

    Enseigner le droit hors des frontières nationales (XIXe-XXe siècles)

    Ce cycle de trois journées d'études entend contribuer à une meilleure connaissance de l'histoire de l'enseignement du droit à l'époque contemporaine, en affrontant la question de l'enseignement juridique en dehors de la métropole, en contexte de domination militaire et coloniale, ou dans le cadre de la diplomatie culturelle.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Mondialisation et justice sociale

    Cent ans d’action de l’Organisation internationale du travail, 1919-2019

    L’Organisation internationale du travail s’apprête à célébrer son centième anniversaire. Pour les historiens, sociologues, politistes, juristes, économistes, anthropologues qui s’intéressent à l’OIT, c’est d’abord l’occasion d’interroger les conditions de sa création, son expérience au long cours et de réfléchir aux orientations qui s’offrent à elle dans un monde où sa place et son influence semblent menacées. Le colloque contribuera à donner un état des savoirs scientifiques sur l’OIT mais proposera aussi des témoignages d’acteurs et permettra des débats sur les orientations à venir.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Histoire

    Les acteurs européens du « printemps des peuples » 1848

    Colloque international du cent soixante-dixième anniversaire

    Après le colloque du cent cinquantième anniversaire de 1848 organisé par la Société de 1848 et des révolutions du XIXe siècle qui a marqué un important jalon historiographique, il a paru important, exactement vingt ans plus tard, de porter un nouveau regard sur cet événement majeur du XIXe siècle, et cela en répondant d’abord au souhait maintes fois formulé par Maurice Agulhon d’en mieux connaître les acteurs, au moment précis où le Dictionnaire des dirigeants français de 1848 du Centre d’histoire du XIXe siècle de Sorbonne Université et de Panthéon-Sorbonne, publié sous son patronage, constitue une nouvelle étape qui permet d’aller plus loin ; mais il s’agit aussi d’élargir la focale pour s’intéresser cette fois à l’ensemble du printemps des peuples. La question centrale de ces journées est ainsi : Qu’est-ce qu’être un acteur du printemps des peuples 1848 ?

    Lire l'annonce

  • Louvain-la-Neuve

    Appel à contribution - Histoire

    Les études orientales à l’Université de Louvain depuis 1834 : hommes et réalisations

    Journées d’études organisées à l’occasion des 500 ans de l’ouverture du Collège Trilingue

    En 2017, plus précisément le 27 août, nous avons fêté le 500e anniversaire de la mort de Jérôme de Busleyden, mieux connu des humanistes sous le nom de Hieronymus Buslidius. Né à Arlon vers 1470, ami d’Érasme et de Thomas More, il est à l’origine de la fondation en 1517, au sein de l’Université de Louvain, du Collegium Trilingue (aussi appelé Collegium Trium Linguarum, Collegium Buslidianum, ou Collegie der Dry Tonghen). Le Collège (dont le bâtiment subsiste à Louvain, remanié, mais avec certaines parties d’époque) fut inauguré en septembre 1518. L’institut orientaliste de l’université catholique de Louvain se propose, quant à lui, de profiter de ces commémorations pour aborder un domaine relativement peu étudié : le développement de l’enseignement des langues orientales et, plus largement, des études orientales, au sein de l’Université catholique restaurée en 1834.

    Lire l'annonce

  • Paris

    École d'été - Histoire

    Cartographie numérique en littérature et en histoire de l’art

    L’atelier a pour but de fournir aux étudiants et aux chercheurs des outils numériques pour l’étude spatiale et géographique de sources en histoire de l’art et en littérature : de la fluidité des frontières, la mobilité de objets, la sociologie des agents à la localisation spatiale et géographique spécifique de différentes formes et d’objets de recherche, nous aborderons aussi les questions spécifiques liées aux données apportées par les participants.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Appel à contribution - Histoire

    Développement économique et transformations environnementales dans les périphéries extractives en Europe (XVIe-XXIe siècles)

    D’échelles variables, allant des usages traditionnels des sociétés prémodernes aux formes modernes d’exploitation mettant en jeu de larges infrastructures et des technologies complexes, les activités extractives ont joué rôle central dans le développement économique de l’Europe. Entre les XVIe et XXIème siècles, de nombreux territoires européens connurent une spécialisation dans l’extraction de ressources, que cela soit au niveau national, régional ou local. Considérée dans une perspective de longue durée, la question des périphéries extractives renvoie à celle du développement inégal ainsi qu’à toute une série de réflexions sur la répartition des fardeaux environnementaux. Il apparaît que la persistance d’un échange inégal rend les périphéries extractives non seulement sous-développées, mais écologiquement appauvries. La journée organisée par Jawad Daheur (CRH-CERCEC) explorera donc l’histoire du développement dans ces territoires en lien avec les changements ayant affecté leur environnement.

    Lire l'annonce

  • Moscou

    Appel à contribution - Histoire

    L’Europe au XXe siècle – Une Europe asymétrique

    Les idéologies pendant la Deuxième Guerre mondiale

    Dans la perspective de sa participation au Congrès international du CISH à Poznan en 2020, l’Association internationale d’histoire contemporaine de l’Europe (AIHCE) organise trois colloques sur la thématique « L’Europe au XXe siècle – Une Europe asymétrique ». L’histoire européenne du XXe siècle a été marquée par une alternance entre des projets européens communs et une remise en question de ces projets, la plupart du temps véhémente, par des visions différentes. Pour reprendre une expression utilisée par un président américain, les vicissitudes de l’histoire du continent européen ont conduit à une différence sensible entre la « vieille Europe » et celle qui prend corps au lendemain de la Première Guerre mondiale, dénommée selon les usages « Europe centrale » pour les uns, « orientale » pour les autres, voire parfois « « centre-est » ou encore « « danubienne ». Les divergences entre ces « deux Europe », comme le relevait déjà Francis Delaisi dans l’entre-deux-guerres, sont criantes et s’expriment tout au long du XX° siècle. Elles sont à l’œuvre dans le système de Versailles, comme à travers le projet hitlérien pour l’Europe. Elles sont toujours présentes pendant la guerre froide.

    Lire l'annonce

  • Bucarest

    Appel à contribution - Études des sciences

    Complexité et mégadonnées dans les sciences sociales

    Les phénomènes peu prévisibles semblent surgir de dynamiques complexes. Alors que ces « cygnes noirs » sont définis comme des données aberrantes (outliers) d’un point de vue statistique, il est intuitivement assez évident qu’avant l’éruption de chaque phénomène il a dû exister une accumulation de facteurs. La chute du mur de Berlin, la crise financière, Brexit et l’élection de Trump sont seulement les plus visibles de ces échecs de la prédiction institutionnalisée ou bien des basculement d’opinion. Le glissement de l’Europe Centrale et Orientale dans une direction conventionnellement nommée populiste et nationaliste suscite relativement peu d’attention, mais pourrait déboucher sur un événement comparable aux précédents. Qu’en Turquie le mouvement de Gezi Park ait été suivi par le « coup » reste sans explication, comme s’il s’agissait d’événements appartenant à des histoires différentes.

    Lire l'annonce

  • Appel à contribution - Histoire

    La première guerre mondiale dans les Antilles

    Publication d'un ouvrage collectif

    Le livre sera consacré à l'impact de la première guerre mondiale dans les Antilles. La première guerre mondiale a donné lieu à un grand nombre de recherches universitaires. Elle représente une rupture fondamentale dans l’histoire du XXe siècle. Comme le signale George-Henri Soutou la Grande Guerre a été la « matrice du XXe siècle ». Même des territoires très éloignés des tranchées et des champs de bataille européens furent durablement ébranlés par les conséquences de ce conflit. L’Australie commémore toujours la bataille de Gallipoli, au Canada les batailles de Vimy ou de Passchendaele font partie de la mémoire collective, des historiens ont montré quels ont été les implications de cette guerre dans les colonies africaines et asiatiques. En revanche, la mémoire des pays latino-américains était jusqu’à récemment incomplète.

    Lire l'annonce

  • Béja

    Colloque - Histoire

    Frontières et régions frontalières

    La notion de limite d’État est présente dès l’Antiquité. En effet, l’Empire romain est bordé, à partir du Ier siècle, par un limes, ligne de postes fortifiés permettant de contrôler et de repousser les populations « barbares » vivant de l’autre côté. Par endroit, il s’agit d’une ligne continue. Ainsi, entre 122 et 127, l’empereur Hadrien fait édifier un mur de 117 kilomètres entre l’Angleterre et l’Ecosse actuelles. Au VIe siècle, l’historien byzantin Procope de Césarée distingue bien la romaion gè (terre des Romains) et les autres régions situées au-delà. Le mot « frontières » apparaît en français au XIIIe siècle. Il dérive du terme militaire « front » désignant la zone de contact avec une armée ennemie. L’acception actuelle se fixe progressivement à partir du XIVe siècle, à mesure que les pouvoirs étatiques se renforcent et qu’ils soumettent les territoires dépendant d’eux à des lois et à des impôts. Le progrès des techniques cartographiques et les travaux des ingénieurs topographes qui se développent à l’époque moderne permettent aux dirigeants de mieux définir les limites de leurs territoires et de mieux les contrôler. Cependant la fixation des frontières n’est pas uniforme dans le temps et, au XXe siècle, certains pays, en proie à des difficultés politiques ou économiques, n’ont pas encore exactement précisé l’emplacement de leurs confins.

    Lire l'annonce

  • Stuttgart

    Colloque - Histoire

    Représentations et approches interdisciplinaires des fraternisations franco-allemandes dans les conflits contemporains (1813-1945)

    Le phénomène des fraternisations en temps de guerre englobe des réalités diverses traditionnellement divisées en deux champs de recherche : les fraternisations entre soldats ennemis au front et les fraternisations entre les combattants et la population civile à l’arrière. Bien que les fraternisations soient récurrentes dans les conflits franco-allemands, aucune étude comparative n’a jusqu’alors été effectuée en vue de se pencher plus particulièrement, dans la longue durée, sur ce phénomène.

    Lire l'annonce

  • Paris 13 Gobelins

    Appel à contribution - Sociologie

    Sexes : générations, disciplines et politique

    2018, 50 ans après 1968 voit exploser la question des sexes et des sexualités dans les arènes publiques, médiatiques, politiques mais aussi scientifiques. Nous souhaitons réfléchir de façon transversale sur les sens et les occurences des sexes et des sexualités dans l'élaboration de nos objets et de nos problématiques dans le cadre de nos disciplines, de leurs transformations politiques et de nos adaptations générationelles. Deux lignes nous paraissent centrales sans être exhaustives des contributions attendues :- Les normes, leur statut intellectuel et scientifique, leur subjectivation- Les logiques du désir et du sujet.

    Lire l'annonce

  • Nancy

    Colloque - Histoire

    Les forces et les cultures politiques dans le Grand Est de la fin du XIXe siècle à nos jours

    Ce colloque a pour ambition de dresser un état des lieux des recherches en histoire politique à l'échelle du Grand Est et de proposer de nouvelles perspectives à la lumière des travaux récents. Le temps est venu de faire le point sur les tendances, les évolutions et les recompositions politiques pour une période comprise entre la fin du XIXe siècle et la fin du XXe siècle. Par ailleurs, la naissance de la région Grand Est constitue une opportunité de diversifier les angles d'approche entre chercheurs au prisme des différents espaces politiques considérés. L'objectif des participants à ce colloque est de dégager les grandes mutations politiques dans l'histoire contemporaine du Grand Est, d'interpréter la présence de courants et de sensibilités qui structurent le paysage politique et de réfléchir aux nouveaux horizons géopolitiques qui s'ouvrent à cet espace régional en devenir.

    Lire l'annonce

  • Marseille

    Appel à contribution - Épistémologie et méthodes

    D’écrire l’espace

    Usages de la cartographie en sciences sociales

    La cartographie est aujourd’hui investie par des champs d’études autres que la géographie, ce qui rend nécessaire la création d’espaces de dialogue entre disciplines par le partage de méthodes proches d’enquête ou d’analyse. Cette journée doctorale propose d’analyser les usages et les apports de la cartographie pour les sciences sociales à travers des cas d’études spécifiques et des méthodes innovantes de son utilisation. Dans une perspective méthodologique, l’usage et les choix de représentations, les méthodes utilisées (logiciels de SIG, cartographie proportionnelle, schéma etc.) ainsi que la distinction entre cartographie qualitative et quantitative posent question. Qu’apporte la représentation cartographique à la recherche en sciences sociales ? L’objectif de cette journée n’est pas de présenter techniquement les logiciels, mais de comprendre les enjeux du recours à la cartographie en sciences sociales, de la mise en œuvre des terrains à la construction de discours sur l’espace. Cet appel à communication s’adresse aux doctorant(e)s de toute discipline (anthropologie, histoire, géographie, sociologie, économie, etc.) qui traitent de ces questions dans leur recherche.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Histoire

    Supprimer ce filtre
  • Français

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

  • Français

Langues secondaires

Années

Types

Lieux