HomeSubjectsPeriodsModernTwentieth century1914-1918




  • Paris

    Study days - History

    The East and the challenge of the Great War - a discussion relating to "Une enquête aux pays du Levant" by Maurice Barrès

    « Le voyage de Barrès, après ceux de Chateaubriand, de Lamartine, de Gautier, de Gérard de Nerval, aura été le dernier des voyages romantiques d’Orient, des voyages vers l’Orient romantique. Là encore 1914 marque la grande coupure. Cet Orient n’existe plus. » (Albert Thibaudet) La journée se propose d’interroger dans quelle mesure la Grande Guerre modifie la perception et l’écriture de l’Orient chez Barrès. Pour éclairer la genèse d’Une enquête aux pays du Levant, récit né du voyage de 1914 et publié en 1923, on confrontera l’exemple de Barrès aux cas d’écrivains et de savants orientalistes, que ces derniers soient les contemporains ou les informateurs du voyageur.

    Read announcement

  • Noyon

    Study days - History

    18 March 1917 - 18 March 2017

    The first liberation of Noyon - 100 years on

    Au lendemain des batailles de Verdun et de la Somme, l'état-major allemand décide de concentrer ses efforts militaires sur le front de l'est et de raccourcir le front occidental en organisant un repli stratégique sur une ligne fortifiée : la ligne Hindenburg. À travers l'intervention de six historiens de l'Oise et de l'Aisne, cet après-midi d'études abordera la préparation et la mise en œuvre du repli Alberich et ses conséquences notamment militaires sur la suite du conflit en Picardie.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    Spies, counterspies and spying in WWI

    La première guerre mondiale est l’occasion d’une expérience d’occupation militaire longue de territoires appartenant aux États belligérants ou envahis. L’espionnage devient une préoccupation, tant des occupants que des occupés et les quatre années voient évoluer les modes de recrutements, les techniques, les modes opératoires, le profil individuel et social des agents ainsi que l'ampleur des réseaux constitués. Les participants à la journée d'études veulent se pencher de manière transnationale sur ce laboratoire qu'a pu constituer l'occupation de la Belgique et du Nord de la France. Partant d'activités menées avec un amateurisme sensible, il s'agira d'observer, au fil de la dramatisation d'une guerre qui dure, la professionnalisation du « métier » d'espion et les jeux de brouillages complexes entre espionnage et contrespionnage, patriotisme ou opportunisme, chez les civils et militaires, hommes et femmes impliqués dans le « grand jeu ».

    Read announcement

  • Pessac

    Study days - Europe

    The issues of external trade and provisions

    L’objectif est de mobiliser les archives girondines (Adg, Musée des Douanes) et nationales (maison Worms, banques) afin de reconstituer l’évolution du commerce extérieur girondin pendant la guerre et les flux et besoins du ravitaillement de la population civile, des armées (française puis aussi nord-américaines) et enfin des industries engagées dans la mobilisation économique de guerre. Il s’agira aussi de déterminer si la guerre a entraîné des modifications dans la structure et les flux du commerce extérieur français, dans ses spécialisations, si les traits structurels des échanges se retrouvent après la guerre comme avant.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Sociology

    Les artistes et leurs galeries. Réceptions croisées

    Paris-Berlin. 1900-1950

    Le programme de recherche propose l’évaluation du rôle historique, sociologique et esthétique des galeries d’art dans le contexte de l’émigration, entre Paris et Berlin, de 1900 à 1950. Il s’adresse aux étudiants de Master I et II, aux doctorants en histoire, sociologie et médiation culturelle, aux chercheurs et aux universitaires.  L’observation de la galerie comme champ interdisciplinaire, au croisement de l’esthétique, de la politique, de la sociologie du travail, de l’économie, de l’histoire de l’art et des transferts esthétiques, conduit à décloisonner les différents régimes de visibilité, à apprécier un double jeu cumulatif entre création et « présentation de soi », dans la perspective des transferts conceptuels et  formels entre l’est et l’ouest. La « galerie » permet en outre d’évaluer l’ampleur de l’internationalisation culturelle, dans les lieux de la pratique artistique moderne.

    Read announcement

  • Saint-Remy-la-Calonne

    Study days - Modern

    Parcours d'intellectuels dans la guerre de 14

    Le Printemps du Grand Meaulnes 2015 - Autour de Maurice Genevoix

    La première guerre mondiale a engloutit toute une génération d'intellectuels. Malgré leurs différences et souvent une irréductible originalité, ils ont partagé de nombreux traits communs (en plus du fait que beaucoup se connaissaient, parfois depuis l'enfance, se fréquentaient, et, en cette époque pré-internet, s'écrivaient). une grande partie appartient à cette classe d'âge qui était aussi celle du lieutenant De Gaulle et qui a eu vingt ans en 1910. Une génération passée par les meilleurs moules de la IIIe République, qui a lu Danrit / Driant puis Barrès et Péguy, les aînés, et qui a subi peu avant la guerre de 1914 une double tentation : souvent la tentation de la chose militaire mais aussi parfos celle de la conversion religieuse.

    Read announcement

  • Saint-Denis

    Study days - History

    L’argent dans la Grande Guerre

    En avoir un peu, beaucoup, pas du tout (France, 1914 – 1918 / 1920)

    Dans le corps social en guerre, la circulation de l’argent, perturbée par la crise monétaire et financière et par l’occupation de dix départements du Nord et de l’Est, révèle, sécrète ou aggrave des déséquilibres et des inégalités. Les désordres monétaires sont graves : l’inflation ronge le pouvoir d’achat ; l’or disparaît, thésaurisé ou absorbé par les besoins de la guerre ; la pénurie de monnaie divisionnaire prive les petites gens de petits sous et suscite une multiplicité d’émissions monétaires locales qui pose la question d’une régulation étatique.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    Échos contemporains de la première guerre mondiale

    Enjeux de frontières

    Le passé n'est pas un temps clos. Les traités conclus à la suite de la première guerre mondiale, qui ont établi de nouveaux confins au sein des anciens empires et encadré l’expulsion et l’échange de populations nombreuses, continuent à nourrir les querelles historiques et mémorielles dans plusieurs pays d’Europe et du Moyen-Orient. Les tentatives d’apaiser les conflits liés au passé par des médiations politico-diplomatiques ou par des initiatives encourageant la coexistence de mémoires discordantes n’ont pas toujours été opérantes. Dans cette journée d’étude, on envisage de revenir sur la mémoire de la Grande Guerre dans les zones frontalières – incertaines, mixtes, etc. – où acteurs politiques et acteurs sociaux ne cessent de rappeler les « injustices » de l’histoire et de mettre en cause l’état présent des confins nationaux.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    Finances publiques en temps de guerre. Déstabilisation et recomposition des pouvoirs

    Les Finances, un ministère en guerre, un ministère dans la guerre (1914-1918)

    Après les journées d’étude de septembre 2014 consacrées à la mobilisation financière et aux différents choix de financement de la guerre faits par les belligérants, les secondes journées d’études du cycle « Les Finances, un ministère en guerre, un ministère dans la guerre (1914-1918) » sous la direction de Florence Descamps (EPHE) et Laure Quennouëlle-Corre se dérouleront les 26 et 27 mars 2015.

    Read announcement

  • Nancy

    Study days - History

    The secret service and the pre-Great War period - Sarre, Lorraine, Luxembourg, Belgium

    L’histoire du renseignement apporte un éclairage nouveau au fonctionnement des relations internationales. Alors que son impact dans la première guerre mondiale reste encore largement ignoré des publications sur le centenaire de ce conflit, il apparaît opportun de réunir les meilleurs spécialistes de cette question dans les pays de la Grande Région (Sarre, Lorraine, Luxembourg, Belgique) pour évoquer un aspect encore marginalement étudié : l’avant-guerre dans cet espace géographique. Des révélations du plan Schlieffen au printemps 1904 jusqu’aux prodromes de la bataille des frontières à l’été 1914, cette période permet d’approcher le renseignement selon un angle moins monographique qu’en suivant les pratiques qui fondent l’action des services de renseignement.

    Read announcement

  • Roubaix

    Study days - Europe

    Businesses and bosses in the economy of war

    Unternehmen und Unternehmen in der Kriegswirschaft

    Cette journée d’études est consacrée à la manière dont les entreprises et les patrons s’inscrivent dans l’économie de guerre, à la manière dont elles associées aux politiques dirigistes menées par l’État, dans quelle mesure leurs dirigeants participent aux différents comités ou organismes mis en place, ou sont à l’inverse affectés dans leurs fonctions privées par les interventions publiques. Comment concilient-ils les exigences stratégiques de court terme et la rentabilité à long terme de leurs entreprises ? Comment se font les arbitrages entre les productions de guerre et les productions superflues ? À quel point profitent-ils de la période pour s’enrichir ? La localisation de la journée amène intéresser au cas particulier des entreprises du Nord-Est de la France qui se trouvent en zone occupée par les Allemands : dans quelle mesure les patrons gardent-ils le contrôle de leurs entreprises et collaborent-ils avec l’occupant ?

    Read announcement

  • Nanterre

    Study days - Europe

    The war in images (1914-1918)

    Dans le cadre de la venue de l'exposition « Cote à côte / Viel Lärm um Nichts. Quotidien de la guerre, lieu de combats et de rencontres » à la Bibliothèque internationale de documentation contemporaine (Nanterre) du 26 janver au 27 février, l'équipe de recherche du projet « Fronts militaires et fronts domestiques entre histoires nationales et mémoire européenne » organise deux tables rondes franco-allemandes sur le thème des images dans la Grande Guerre. Réunissant des historiens et des archives, elle interroge, à l'échelle locale comme nationale, dans une perspective binationale, en quoi l'image de guerre / l'image en guerre fut une dimension centrale du conflit en termes de rupture et de totalisation.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - Europe

    Germany 1917-1923: the difficult passage from Empire to Republic

    Dans le cadre de la préparation à l'agrégation d'allemand (session 2014/15), l'Université Paris-Sorbonne organise en collaboration avec l'Institut historique allemand de Paris, l'UMR « IRICE » ("Identités, relations internationales et civilisations de l'Europe") et le Groupe de recherche sur la culture de Weimar (Fondation MSH, Paris) une journée d'études franco-allemande sur les débuts de la République de Weimar (entre 1917 et 1923), axée sur les difficultés d'ordre politique rencontrées lors du passage d'un régime monarchique à une démocratie parlementaire.

    Read announcement

  • Clermont-Ferrand

    Study days - History

    Littérature, identités régionales et Grande Guerre

    L’échelle régionale a été longtemps été délaissée par les spécialistes de la Grande Guerre. Elle permet pourtant de se rapprocher des communautés locales en guerre, d’étudier la manière dont individus et groupes s’appuient sur des solidarités préexistantes pour faire face au conflit, mobilisent leurs identités locales et régionales dans une guerre entre nations et comment ils reconfigurent – ou non – les liens entre les « petites patries » et la « grande patrie ».

    Read announcement

  • Pierrefitte-sur-Seine

    Study days - Information

    Les archives et la radio

    Évolution de l’usage des sources : le cas de la Grande Guerre

    La radio comme objet et comme source d’histoire a longtemps été sous-estimée. Son étude est à présent reconnue comme offrant une multitude de réponses aux interrogations sur les époques qu’elle a traversées depuis son avènement à l’aube du XXe siècle.Cette première journée d’études a pour objectif d’approfondir les fonctions des archives comme sources de la radio publique. Notre réflexion portera sur l’incidence des mutations techniques, la constitution des archives radiophoniques et leur usage quand il est question d’événements historiques. En ce centenaire commémoratif de la Grande Guerre, il s’agira de considérer comment les sources de l’époque ont été utilisées selon les différentes périodes auxquelles les émissions étaient programmées.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    Les Églises chrétiennes dans la Grande Guerre

    Expériences historiographiques européennes

    Si la Grande Guerre a suscité une abondante bibliographie, l’aspect religieux y a tenu longtemps une faible part. Depuis un quart de siècle, les spécialistes d’histoire religieuse se sont intéressés à cette période très particulière pour les Églises, durant laquelle tant de questions ont ébranlé – ou renforcé – la foi des participants. Le pape a des fidèles dans les deux camps. Le monde protestant est tout autant divisé. C’est pourquoi il semble aujourd’hui opportun de faire le bilan des recherches effectuées dans les divers pays qui participèrent au conflit, tant pour les catholiques que pour les protestants et les orthodoxes.

    Read announcement

  • Poitiers

    Study days - History

    Solemnity in war

    Célébrations éclatantes, caractère majestueux et gravité associée aux événements qui soulignent leur importance particulière, lié d’abord aux circonstances, la solennité est présente aux différents temps de la guerre, partagée par les différents acteurs, depuis l’État jusqu’au combattant (revues des troupes, visite d’une personnalité sur le front, offensive, comportement à la guerre, reddition, négociations, célébration de la victoire…). Cette solennité liée à la guerre est aussi présente en période de paix, notamment dans la commémoration des guerres. La solennité rassemble, fédère face à l’ennemi. La solennité donne du sens, elle est l’occasion de souligner l’importance des enjeux car elle marque les esprits et la mémoire des conflits. La solennité est un facteur important dans la guerre, qu’elle soit spontanée, liée aux circonstances ou sciemment orchestrée.

    Read announcement

  • Paris

    Study days - History

    14-18: War in maps

    Si la première guerre mondiale a dévasté des millions de vies humaines, elle a aussi profondément bouleversé les territoires européens et leurs frontières, la perception et la représentation de ces espaces. Organisée à l’occasion de l’exposition « Été 14 : les derniers jours de l’ancien monde », cette journée d’étude tentera d’approfondir les dimensions sociales, culturelles et politiques, mais aussi les évolutions techniques de la représentation du territoire pendant le conflit. Comment la cartographie a-t-elle été mobilisée dans la préparation de la guerre, puis au cœur des opérations militaires ? Comment les cartes ont-elles participé à la propagande des États et des Empires, quelles formes de représentations destinées à la société civile ont-elles été mises en œuvre, par le biais de la presse notamment ? Comment, enfin, les cartes ont-elles contribué à faire émerger une nouvelle géopolitique ?

    Read announcement

  • Louvain-la-Neuve

    Study days - History

    "Boche girls". Intimate relationships between occupiers and occupied

    Conclusion session of the contemporary history seminar (LHIST2280) 2013-2014

    De 1914 à 1918, la Belgique est occupés par les troupes allemandes. La plupart des habitants s’efforcent de maintenir une « distance patriotique » par rapport à l’occupant, à la fois physique et morale. Pourtant, cette distance n’est pas toujours maintenue. Pendant ce séminaire de master, nous proposions d’étudier le phénomène sous des angles multiples et en faisant appel à des sources de natures très diverses. L’approche choisie était celle de l’étude locale, chaque étudiant prenant en charge l’étude d’une ou deux communes belges. Lors de la journée d’études clôture de ce séminaire, nous élargirons le cadre analysant les relations entre femmes et occupants dans les contextes tant belges que français et polonais pendant les deux guerres mondiales.

    Read announcement

  • Strasbourg

    Study days - History

    Soldiers and regional identities

    National identities in soldiers' accounts post-WW1

    Au cours de la première guerre mondiale, chaque armée fait coexister en son sein des soldats de langues et de cultures parfois très différentes, toutefois appelés à mêler leur sang pour le même souverain ou le même régime politique. La fin de la guerre signifie à la fois le changement de nationalité de dizaines de millions d’entre eux, et pour d’autres la consolidation de leur identité régionale, dont le rapport à l’État est à interroger. C’est à tous ces « soldats d’entre-deux » et à leur mémoire de la guerre que nous nous intéressons. La journée d'études du 4 décembre 2013 est le second volet du projet « Soldats d'entre-deux » débuté en octobre 2012.

    Read announcement

RSS Selected filters

  • 1914-1918

    Delete this filter
  • Study days

    Delete this filter

Choose a filter

Events

Languages

Years

Types

  • Study days

Places