AccueilTypesColloque




  • Béja

    Colloque - Histoire

    Frontières et régions frontalières

    La notion de limite d’État est présente dès l’Antiquité. En effet, l’Empire romain est bordé, à partir du Ier siècle, par un limes, ligne de postes fortifiés permettant de contrôler et de repousser les populations « barbares » vivant de l’autre côté. Par endroit, il s’agit d’une ligne continue. Ainsi, entre 122 et 127, l’empereur Hadrien fait édifier un mur de 117 kilomètres entre l’Angleterre et l’Ecosse actuelles. Au VIe siècle, l’historien byzantin Procope de Césarée distingue bien la romaion gè (terre des Romains) et les autres régions situées au-delà. Le mot « frontières » apparaît en français au XIIIe siècle. Il dérive du terme militaire « front » désignant la zone de contact avec une armée ennemie. L’acception actuelle se fixe progressivement à partir du XIVe siècle, à mesure que les pouvoirs étatiques se renforcent et qu’ils soumettent les territoires dépendant d’eux à des lois et à des impôts. Le progrès des techniques cartographiques et les travaux des ingénieurs topographes qui se développent à l’époque moderne permettent aux dirigeants de mieux définir les limites de leurs territoires et de mieux les contrôler. Cependant la fixation des frontières n’est pas uniforme dans le temps et, au XXe siècle, certains pays, en proie à des difficultés politiques ou économiques, n’ont pas encore exactement précisé l’emplacement de leurs confins.

    Lire l'annonce

  • Deauville | Caen

    Colloque - Éducation

    L'école française : une pédagogie laïque pour un monde interculturel

    Même si l’ordre des priorités s’est progressivement inversé dans la société moderne, la mission de l’école ne dissocie pas la construction citoyenne de la réussite personnelle pour faire advenir la liberté, l’égalité, la fraternité, valeurs cardinales de la République. Leur récente remise en cause, comme forme de l’intérêt général, dans une conjoncture internationale troublée, a récemment conduit à renforcer à l’école une pédagogie de la laïcité qui rende sensible pour les élèves le principe fondamental d’organisation de la nation et de la vie en société. À l’étranger, l’école française, très appréciée pour les effets de sa pédagogie, ne saurait toutefois sans risque être prosélyte de la laïcité.

    Lire l'annonce

  • Colloque - Histoire

    The Regional and Transregional in Romanesque Art and Architecture

    The categorization of Romanesque by region was a cornerstone of 20th-century scholarship, and the subject is ripe for reappraisal, particularly in relation to transregional and pan-European artistic styles and approaches. In addition to a review of the historiography of the subject, individual papers are concerned with the strength, durability, mutability and geographical scope of regional styles, the extent to which media are important, the assumption and transmission of forms and motifs, the conditions that give rise to the development of transregional styles and the agencies that cut across territorial boundaries.

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Colloque - Pensée

    Les connaissances négatives

    L’avènement de la modernité s’est accompagné d’une critique radicale de la métaphysique traditionnelle. Depuis les Lumières (notamment françaises) et plus encore avec Nietzsche et sa déconstruction des « Hinterweltler », la quête de justifications ultimes (Letztbegründungen) ou de connaissances transcendant l’immanence est devenue une entreprise largement suspecte. Si le rétablissement de systèmes métaphysiques aspirant à « expliquer tout », comme le formulait Kierkegaard avec ironie, ne semble aujourd’hui ni possible ni souhaitable, se pose toutefois la question de savoir s’il reste légitime de poser des questions métaphysiques dans l’ère post-métaphysique, et sous quelle forme.

    Lire l'annonce

  • Madrid

    Colloque - Histoire

    L'implantation de nouveaux phénomènes religieux en péninsule Ibérique (IIIe – XIe siècle P.C.)

    Acceptations, refus et accommodements

    La péninsule Ibérique possède cette particularité d’avoir été le terrain de rencontres entre différentes cultures et à ce titre le théâtre de contacts entre divers systèmes religieux, particulièrement durant l’Antiquité et le Moyen Âge. De même que la réalité du mythe de la convivencia entre les trois religions monothéistes après 711 a été largement remise en question par une étude précise des sources, l’implantation successive de nouvelles religions, phénomène complexe et diversifié, semble mériter un réexamen.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Religions

    Quel avenir pour le Moyen-Orient ?

    États nations, communautés, minorités

    En février 2016, le Collège des Bernardins avait organisé en partenariat avec iReMMO un important colloque sur la situation du monde arabe « entre rupture et renaissance ? ». Aujourd’hui, le risque de la rupture semble l’emporter sur les perspectives d’une renaissance. Les profonds bouleversements qui traversent le Proche et le Moyen-Orient ont crée une situation extrêmement complexe dans laquelle la déliquescence de certains États a atteint un point critique peut être irréversible. Il faut reposer la question suivante : les États actuels vont-ils pouvoir prendre en compte leur pluralité religieuse, ethnique, sociétale, ou allons-nous vers une recomposition à terme de cette région à partir d'une faillite irréversible des États ?

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Religions

    Emmanuel Levinas et les philosophies de l’histoire

    Athènes et Jérusalem

    Figure majeure de scène philosophique française au XXe siècle, élève de Husserl et de Heidegger, nourri aux sources du judaïsme et de la phénoménologie allemande, Emmanuel Levinas (1906-1995), a joué un rôle majeur dans le renouveau de la pensée juive dans l’après-deuxième guerre mondiale. Ce colloque traite des diverses manières dont le philosophe a placé au centre de ses préoccupations le face-à-face historique et philosophique entre Athènes et Jérusalem. Quatre demi-journées, au croisement des philosophies de l’histoire, de la phénoménologie et de la philosophie juive.

    Lire l'annonce

  • Paris | Champs-sur-Marne

    Colloque - Moyen Âge

    Espaces ecclésiastiques et seigneuries laïques

    Définitions, modèles et conflits en zones d’interface (IXe-XIIIe siècle)

    Cet atelier a pour but de faire dialoguer des jeunes chercheurs / chercheuses francophones et germanophones autour de la question des relations entre espaces ecclésiastiques et seigneuries laïques (IXe–XIIIe siècle) dans un espace correspondant à celui de l’ancien empire carolingien. L’objectif est d’étudier la naissance d’espaces ecclésiastiques définis juridiquement et délimités spatialement et de s’interroger sur la perception de ces territoires par les laïques, qui peuvent être influencés par ces nouveaux modèles spatiaux. Surtout, le cœur de cet atelier consistera en l’étude des zones d’interfaces entre ces deux types d’espaces, entre conflits et interactions, discontinuité et émergence d’aires aux caractéristiques particulières.

    Lire l'annonce

  • Arras

    Colloque - Religions

    Tempérance, abstinence et religion

    L’épreuve de la limite

    Nous voudrions, à l’occasion de ce colloque, interroger les notions de tempérance et d’abstinence, mais aussi leurs expressions argumentatives, théologiques et historiques dans un temps long. Notion éminemment chrétienne, la temperantia, la modération, a donné lieu à tout un courant de pensée, qui s’est traduit en une littérature morale, mais aussi en controverses modernes et contemporaines, ainsi qu’en mouvements prônant la limitation de la consommation de l’alcool. Au regard des contributions, l’épreuve de la limite, qui concerne tout croyant, pourra être conçue comme une épreuve pour la religion elle-même, et sa capacité à limiter ses propres injonctions dans le domaine moral et face à l’excès.

    Lire l'annonce

  • Lausanne

    Colloque - Histoire

    Spectres de l'érudition

    Un « spectre » nous hante encore dès lors que nous tentons de concevoir et de définir l’érudition sous ses formes contemporaines. Ce spectre est celui de la religion. Il s’agira d’approfondir cette hypothèse en cherchant à explorer, sous une forme comparatiste ouverte à d’autres traditions religieuses, à des périodes historiques plus anciennes, à des terrains actuels, et à l’incidence que peuvent revêtir ces possibles croisements, quatre aspects de cette « matrice » religieuse de l’érudition : les lieux de savoir, les dispositifs pédagogiques, les gestes et les outils mobilisés, et enfin l’imaginaire savant.

    Lire l'annonce

  • Créteil

    Colloque - Histoire

    Conversion religieuse et espace politique

    Nouveaux angles d’approche (Antiquité – Époque moderne)

    Le programme ANR POCRAM analyse les attitudes du pouvoir politique à l'égard de la conversion religieuse dans différentes configurations, depuis la fin de l'Antiquité jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Ce colloque s'intéresse aux dynamiques de conversion impulsées par les pouvoirs politiques, aux agents, aux cibles et aux procédures de conversion.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Religions

    Religions et classes sociales

    Colloque de l'AFSR (Association française de sciences sociales des religions)

    Le rapport entre religion et classe a longtemps constitué un questionnement classique des sciences sociales. Ce colloque propose de porter un nouveau regard sur cet enjeu, en revisitant les analyses classiques à la lumière des travaux actuels. Il est né de la conviction que le renouvellement des approches sur les classes sociales peut contribuer à améliorer notre compréhension des phénomènes religieux tout comme le religieux est susceptible de constituer une perspective heuristique dans l’analyse de la stratification sociale. Les 5 et 6 février 2018, une vingtaine de chercheurs et de chercheuses, issu-e-s de nombreuses disciplines en sciences sociales, présenteront leurs travaux sur ce sujet, à partir d’une multiplicité de terrains (Europe de l’Ouest, Europe de l’Est, Amérique latine, Amérique du Nord, Afrique) et en couvrant plusieurs traditions religieuses (pentecôtisme, catholicisme, judaïsme, islam, nouvelles spiritualités).

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Pensée

    Foucault, les Pères et le sexe

    À l’occasion de la parution du quatrième et dernier volume inédit du projet d’histoire de la sexualité de Michel Foucault, Les Aveux de la chair, la Bibliothèque nationale de France organise un colloque en partenariat avec l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l'Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne (UMR 8103, CNRS/université Paris 1), l'Institut des sources chrétiennes (UMR 5189 – Hisoma, CNRS/université Lyon 2) et l'association pour le Centre Michel Foucault.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Religions

    Des sciences sociales en état d’urgence : islam et crise politique

    Depuis le 11 septembre 2001 une mise en cause des chercheurs sur le monde musulman s’est exprimée dans divers contextes civiques et politiques, soit qu’il leur eut été reproché de n’avoir pas su prévoir le terrorisme islamique, soit qu’on les ait accusés d’empathie coupable à l’égard de leur objet d’étude et de sympathie pour l’islamisme...  Cette défiance s’est plus récemment élargie à l’ensemble des sciences sociales, ou peu s’en faut, la « sociologie » étant caractérisée comme « science de l’excuse », bien au delà du seul domaine des recherches sur l’islam et les musulmans.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Afrique

    Le patrimoine religieux dans les Afriques

    Mobilisations patrimoniales et religieuses en miroir

    Ce colloque interrogera la fabrique du patrimoine religieux dans les Afriques. Depuis la fin des années 1970, le patrimoine s'entend comme « une notion (…) qui couvre de façon nécessairement vague tous les biens, tous les “trésors” du passé » (Babelon et Chastel 1980). Le patrimoine n’est plus seulement monumental : il se démultiplie et se décline de mille et une manières. Ainsi les Afriques sont-elles traversées par des mouvements multiples qui mobilisent leurs acteurs sociaux autour de questions aussi diverses que patrimoine religieux et identité ethnico-raciale, patrimoine religieux et imaginaire national, mise en patrimoine de lieux saints, d’archives locales et orales, patrimoine religieux et arts contemporains, patrimoines religieux immatériels, patrimoine religieux et plateformes numériques, mais également un refus iconoclaste des mises en patrimoine du religieux par certains mouvements fondamentalistes.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Pensée

    Vulnérabilités : relectures critiques à la croisée des disciplines

    Ce colloque sur la vulnérabilité clôture un travail interdisciplinaire de plusieurs années au cours duquel théologiens, philosophes, juristes, sociologues, politistes et historiens ont partagé les apports de leur discipline sur la notion. Ils ont mis en évidence tant la polysémie du terme que des ambiguïtés axiologiques, l’usage préférentiel de certains champs lexicaux, enfin les manières dont le concept traverse les disciplines.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Ethnologie, anthropologie

    Christianismes autochtones

    Rituel, conversion, subversion

    Historiens des religions et anthropologues explorent dans une perspective comparatiste les transformations du christianisme, sa diffusion, et les pratiques subversives ou innovantes accompagnant la conquête des âmes en Polynésie, en Amérique indienne et en Asie du sud-est. Qui sont au juste ces prédicateurs et traducteurs indigènes ? Quelles logiques historiques président à la diffusion de ces nouveaux mouvements religieux ? À quelles performances rituelles les cultes chrétiens ont-ils donné naissance ? Dans quelle mesure l’exercice d’un pouvoir de subversion dans les traditions autochtones n'est-il pas coextensif à l'entreprise d’évangélisation ? Cette table ronde ouvre une réflexion sur les moyens concrets - performances rituelles, innovations linguistiques, pouvoir de subversion des images ou des gestes- ayant permis aux christianismes autochtones de se stabiliser dans le temps et de se propager dans l’espace.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Colloque - Religions

    Disciple de nuit

    La figure biblique de Nicodème

    Qui est Nicodème, ce pharisien évoqué dans l’évangile de Jean ? L’étude de ce disciple énigmatique, « qui ne savait approcher Jésus que de nuit » selon la formule de Jean Grosjean, montre l’évolution du matériau biblique et les possibilités de son interprétation. En étudiant la réception de cette figure biblique, le colloque se propose de rendre compte de la manière dont le matériau biblique est continûment objet de translation d’un monde à l’autre et de récupération infinie. Nicodème est un personnage énigmatique de l’évangile de Jean, associé à la nuit – nuit pendant laquelle il vient trouver Jésus, nuit du tombeau dans lequel il dépose le corps du Maître. L’entretien de Jésus avec Nicodème a suscité l’intérêt des auteurs chrétiens de tous les siècles ; les artistes l’ont représenté auprès du corps de Jésus ; le Moyen Âge lui a attribué un évangile. Vénéré comme saint en Occident comme en Orient, il a inspiré les auteurs de la deuxième moitié du XXe siècle qui en font un croyant contemporain.

    Lire l'annonce

  • Genève

    Colloque - Pensée

    Madame Guyon (1648-1717). Mystique et politique à la Cour de Versailles

    À l’occasion de la célébration du tricentenaire de la mort de Madame Guyon (1648-1717), l’université de Genève organise un colloque international réunissant des historiens, théologiens, littéraires et philosophes, afin de poser à nouveaux frais la question de l’œuvre mystique de cette figure parfois déroutante du Grand Siècle et de débattre sur les implications sociales, éthiques et politiques de sa pensée et de son action à la Cour de Versailles.

    Lire l'annonce

  • Nancy

    Colloque - Religions

    Le droit talmudique saisi par le droit comparé

    Depuis plusieurs décennies, l’étude de la littérature talmudique connaît un renouveau en particulier du point de vue historique, littéraire et culturel. Pourtant, trop peu d’études – en particulier en francophonie – se sont concentrées sur l’aspect proprement juridique de ce corpus (citons le travail d’Abraham Weingort). Loin de vouloir remplacer les approches historiques et littéraires, l’angle juridique permet au contraire de les féconder. C’est pourquoi ce colloque entend rassembler des spécialistes internationaux du droit talmudique et les faire dialoguer avec des matières juridiques et métajuridiques comme l’histoire du droit, la théorie du droit et surtout le droit comparé.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Colloque

    Supprimer ce filtre
  • Religions

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux