AccueilTypesJournée d'étude




  • Journée d'étude - Histoire

    Archives et déontologie : mode ou nécessité ?

    XVIe journée d'archivistique d'Angers

    Misant sur un thème d'actualité de plus en plus débattu au sein de la fonction publique et connu du grand public avec les fameux "lanceurs d'arlerte", la XVIe Journée d'archivistique d'Angers souhaite donner un coup de projecteur sur les actuels enjeux de déontologie dans les métiers des archives. Faisant écho à la journée de 2003, dont le thème portait sur la déontologie et l'accès aux archives, cette journée d'étude permettra d'explorer les débats que cette notion suscite dans les métiers de la culture et particulièrement dans ceux des archives.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Représentations

    Stigmatiser : normes sociales et pratiques médiatiques

    Les journées d’études sont ouvertes à tous les travaux qui observent les langages de la stigmatisation dans les médias d’information et de communication, et dans les arènes numériques. Stigmatiser est un acte de langage et, à ce titre, il intéresse la sémiotique, la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, et toute démarche interdisciplinaire à même d’apporter un éclairage sur les conditions de production et de réception ainsi que les stratégies de circulation de la stigmatisation.

    Lire l'annonce

  • Mont-Saint-Aignan

    Journée d'étude - Histoire

    Un historien par-delà les hauts murs : hommage à Jean-Claude Vimont (1955-2015)

    Cette journée d’hommages à Jean-Claude Vimont, historien et maître de conférences d'histoire contemporaine, spécialisé sur l'histoire pénale est organisée par le département d’histoire de l’université de Rouen et le Groupe de recherches d'histoire (GRHIS, EA 3831), coordonnée par Gilles Grivaud et Joann Élart, avec le soutien de l’UFR des lettres et sciences humaines.

    Lire l'annonce

  • Bruxelles

    Journée d'étude - Histoire

    (S') écrire en temps de guerre (Europe, XVe-XVIIe siècle)

    Le présent projet entend aborder le rapport au « fait militaire » – entendu dans un sens large – à travers l’étude de documents naviguant entre l’écriture de soi et l’écriture de l’histoire. En effet, la période envisagée (XVe-XVIIe siècle) autorise l’historien à s’interroger sur la guerre comme élément du quotidien, comme réalité à laquelle l’individu – peu importe sa position au niveau social – est confronté. Les anciens Pays-Bas burgondo-habsbourgeois sont, par exemple, un laboratoire fertile compte tenu des nombreux conflits qui s’y sont déroulés, des migrations que ceux-ci ont engendrées, des séparations qu’ils ont provoquées. Loin de se limiter à un spectre local, la guerre et le rapport que l’Homme entretient avec, doivent aussi pour l’époque retenue s’envisager dans une optique transnationale.

    Lire l'annonce

  • Dijon

    Journée d'étude - Épistémologie et méthodes

    Transversales : normes et individu

    Journée d'étude doctorale du Centre Georges Chevrier - UMR CNRS uB 7366

    L’objectif de cette Transversale est de se questionner sur la définition et la fonction des normes au sein des sociétés, ainsi que d’interroger leur respect ou leur transgression par les acteurs sociaux. Qu’est ce qui fonde la légitimité d’une norme ? Quelle est la marge de liberté laissée aux individus quant à l’application des règles juridiques ? Comment un acteur peut orienter sa pratique lorsqu’il est face à des normes divergentes ? Pourquoi et comment les acteurs sociaux peuvent-ils contester une norme en vigueur ? Le fait de ne pas respecter les normes, conduit-il nécessairement à une forme de marginalité ou de déviance ?

    Lire l'annonce

  • Lille | Bruxelles

    Journée d'étude - Histoire

    « Revues et Empire ». Autour du projet COLOREV

    Ce projet a pour objectif d’analyser les revues coloniales aux XIXe et XXesiècles, c’est-à-dire à partir du moment de leur véritable naissance et déploiement jusqu’à nos jours. L’idée est de s’interroger sur l’importance et la portée véritable des revues relatives aux sciences juridiques, sociales, économiques et politiques, littéraires, historiques et médicales, qui ont pourtant été délaissées dans les recherches historiographiques au profit de l’étude d’œuvres majeures comme les « romans » ou les monographies spécialisées d’auteurs de référence. Nous avons déjà fait plusieurs manifestations sur le sujet et constitué une équipe internationale. Le but de ces journées est à la fois d'échanger et de « monter » un projet européen pour le soumettre à une demande de financement. L'équipe est ouverte et peu donc accueillir au fur et à mesure de l'avancée du projet de nouveaux membres.

    Lire l'annonce

  • Genève

    Journée d'étude - Époque moderne

    La coopération judiciaire du XVIe siècle à aujourd'hui

    Entre souveraineté étatique et « sûreté publique »

    Si depuis une vingtaine d'années, l'histoire du droit de punir fournit l'un des chantiers les plus féconds de l'historiographie, les normes et les pratiques de la coopération judiciaires entre les Etats souverains demeurent encore largement méconnues. De la construction de l'Etat moderne jusqu'aux processus contemporains d'intégration, la journée d'études est consacrée au temps long de la coopération judiciaire et à tous les champs d'intervention qui la rendent possible (justice, diplomatie, police).

    Lire l'annonce

  • Aix-en-Provence

    Journée d'étude - Droit

    Du musée imaginaire au musée virtuel

    Rencontres droit et arts

    Le code du patrimoine dans son titre 1er relatif aux dispositions générales, inséré dans le livre IV consacré aux musées prévoit à l’article L410-1 qu’« est considérée comme musée, (…) toute collection permanente composée de biens dont la conservation et la présentation revêtent un intérêt public et organisée en vue de la connaissance, de l'éducation et du plaisir du public ». Cette disposition donne du musée une vision qui n’est pas sans susciter de nombreuses interrogations et qui incite à croiser le regard juridique à la lumière de l’évolution artistique. Entre Henri Focillon, qui écrivait naguère que « les musées ne sont pas des réserves documentaires, des laboratoires, mais des milieux vivants », et Malraux pour qui « le musée (est) une affirmation, le musée imaginaire une interrogation », qu’en est-il du musée d’aujourd’hui ? En effet, si le musée fait partie des institutions structurantes d'une société, n’a-t-il pas besoin d’un cadre plus vaste pour fonctionner ?

    Lire l'annonce

  • Lille

    Journée d'étude - Histoire

    Opinion et système judiciaire

    Modes et pratiques d’argumentation judiciaire et extrajudiciaire, du Moyen Âge à nos jours

    Les 14 et 15 novembre 2013, l’IRHIS (Institut de recherches historiques du Septentrion, UMR 8529, CNRS-Lille 3) et le CHJ (Centre d’histoire judiciaire, UMR 8025, CNRS-Lille 2) organisent à Lille avec le soutien de la MESHS (Maison européenne des sciences de l’homme et de la société) deux journées d’études qui s’intéressent à l’émergence et à l’élaboration de l’opinion à l’occasion des procès. Cet appel à contribution s’adresse aux historiens et juristes mais aussi aux chercheurs venant d’autres disciplines des sciences humaines et sociales.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Afrique

    Les politiques culturelles africaines

    Coopération, modèles et stratégies

    Ces journées d’études ont pour objectif l'étude des institutions culturelles et des politiques publiques dans les domaines de la création, de l’art et des patrimoines. Il s’agit de revenir sur les récentes politiques muséales observées en Afrique et les nouvelles initiatives de planification de la création et des patrimoines dans le contexte de la diversité culturelle et du développement durable. Ces journées se consacrent également à la construction et à la circulation des modèles de politiques publiques et la manière dont les représentations socioculturelles influent sur la traduction normative des principes juridiques. 

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Le patrimoine dans la guerre

    Journée de rencontres et tables-rondes consacrées au patrimoine dans la guerre. Cette journée aura lieu à l'École du Louvre le mardi 26 mars 2013 de 9h à 15h et est organisée par l'association Mémoires du patrimoine. Elle réunira des spécialistes de différents horizons : universitaire (Paris III), chercheur (CNRS), conservateur (musée du Quai Branly), journaliste (France Culture), institutionnel (UNESCO, ICCROM), historien, pour examiner sous différents angles la question du devenir des biens culturels mobiliers et immobiliers au cœur des conflits armés à partir de la situation actuelle au Mali. Les communications seront pluridisciplinaires, entre questions politiques, éthiques, juridiques et déontologiques, et sont ouvertes à tous.

    Lire l'annonce

  • Angers

    Journée d'étude - Droit

    La loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques et à leurs abords

    Cent ans plus tard, quelle protection pour quel patrimoine ?

    Cent ans après son adoption, la loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques mérite une célébration digne des impacts qu'elle génère sur nos territoires. Cette loi a par ailleurs prouvé ses capacités d'adaptation d'une part en intégrant trente ans plus tard la protection des abords des monuments historiques, et d'autre part en faisant évoluer la notion même de patrimoine susceptible d'entrer dans son champ d'application. Cependant le cadre normatif et institutionnel dans lequel évolue cette loi patrimoniale s’est lui-même profondément transformé (décentralisation, lois Grenelle, etc.), questionnant de ce fait la pertinence contemporaine de la loi du 31 décembre 1913.

    Lire l'annonce

  • Angers

    Journée d'étude - Histoire

    Filiation illégitime et bâtardise dans les sociétés médiévale et moderne

    Des documents aux problématiques

    La compréhension des formes, des enjeux et des limites d’une macule de bâtardise qui ne se conçoit, ne se justifie, ne s’énonce, ni ne se résout pareillement en toute circonstance est au cœur des préoccupations du groupe de recherche constitué. Il s’agira donc autant que possible de préciser les manifestations (réglementaires, discursives, lexicales) de cet écart à la norme, de mieux apprécier la diversité des discours, des représentations et de la place assignée et / ou réellement vécue par les enfants nés en dehors d’un légitime mariage, afin de préciser les contours de la parenté vécue, de mieux penser les questions d’ordre et de désordre au sein des familles et de la société du Moyen Âge à l’époque moderne. Pour la journée d’étude du 21 janvier 2013 organisée à l'Université d'Angers, il a été proposé à des historiens, des historiens du droit et des spécialistes de littérature et de civilisation françaises et étrangères d’engager une réflexion méthodologique préliminaire, une lecture critique des sources disponibles ainsi qu’une analyse des problématiques les plus pertinentes pour aborder les questions relatives à la filiation naturelle conçue comme illégitime.

    Lire l'annonce

  • Rouen

    Journée d'étude - Droit

    La balance et le compas

    Colloque pluridsiciplinaire : architecture et droit

    À l’initiative de l’association Jurisart - association des Rouennais en thèse de droit - ce colloque croisera des thématiques communes à l’architecture et au droit. La rencontre de chercheurs, autant débutants que confirmés, et de professionnels issus des deux domaines a pour objectif, à travers quatre thèmes fédérateurs, de proposer un regard original et ouvert sur des perspectives de travaux et de recherches communes. En effet, l’interdépendance entre ces deux disciplines se vérifie continuellement dans le cadre de leurs sujets d’étude, leurs enseignements ou encore leurs pratiques.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Droit

    Les figures du procès au delà des frontières

    L'université Toulouse I Capitole (IMH et IDP en partenariat avec le GREJA) organise une journée d'études le 18 octobre 2012 sur le thème des symboles du procès et leurs représentations. Résolument pluridisciplinaire, cette manifestation réunira aussi bien des juristes que des historiens et sociologues, universitaires et praticiens, qui réfléchiront aux origines, aux sens et à la place des symboles aujourd'hui dans le rituel judiciaire. L'étude des symboles du procès s'accompagnera d'une réflexion concernant leurs représentations artistiques (cinéma, littérature, peinture) et dans les Palais de justice.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Histoire

    Perte et changement de statut dans le monde gréco-romain

    La journée de juin sera plus précisément centrée sur les changements et les pertes de statuts. Comment change-t-on de statut ? Quels sont les critères et les raisons invoquées ? Quelles sont les procédures et surtout à quelles logiques obéissent-elles ? Comment les anciens eux-mêmes ont-ils discuté, jugé, défini le problème ? Nous nous proposons de confronter les pratiques et les discours grecs et romains, et de tenter de comprendre l’articulation entre les différentes procédures et conceptions de la notion de statut (performance ou titre), et les multiples logiques auxquelles répond leur coexistence, et de leur usage comme source du droit.

    Lire l'annonce

  • Toulouse

    Journée d'étude - Droit

    Gestion de patrimoine : bilan et perspectives

    Colloque annuel de la Fédération nationale droit du patrimoine (FNDP)

    Colloque annuel de la Fédération nationale droit du patrimoine (FNDP): journée d’étude « Gestion de patrimoine : bilan et perspectives », le 9 mars 2012, de 9 h à 18 h, organisée par l'Université Toulouse 1 Capitole. La Fédération nationale droit du patrimoine rassemble les professionnels de la gestion de patrimoine et des masters spécialisés en gestion de patrimoine à dominante juridique (Paris I, Dauphine, Rennes, Strasbourg, Toulouse). Cet évènement rassemblera les professionnels de la gestion du patrimoine et des Masters spécialisés en gestion du patrimoine.

    Lire l'annonce

  • Paris

    Journée d'étude - Époque contemporaine

    « Mort aux voleurs » ? Discours sur le vol dans la France du long XIXe siècle

    Presque unanimement réprouvé, le vol choque profondément la France du XIXe siècle. Le fait est connu, mais il reste peu étudié. Y a-t-il quelque chose à ajouter au constat de Michelle Perrot qui évoque « l'obsession propriétaire » d'une société impitoyable à l'encontre de ceux qui pillent comme de ceux qui chapardent ? C'est tout le pari de cette journée d'études qui propose d'examiner les discours sur le vol qui ont été tenus et diffusés au cours d'un long XIXe siècle qui s'ouvre avec le Code pénal et qui se prolonge au-delà de la mort de Bonnot. En proposant un balayage aussi large que possible de l'histoire des représentations du vol, on entend poser un premier jalon qui pourra contribuer à notre compréhension des « morales du XIXe siècle » et attirer l'attention sur un chantier trop peu exploré.

    Lire l'annonce

  • Villeurbanne

    Journée d'étude - Droit

    Les inédits dans les bibliothèques : publication, diffusion, valorisation

    Quatrième journée « Droit et patrimoine » coorganisée par l'Enssib et le Centre de conservation du livre

    L’Enssib (Centre Gabriel Naudé) et le Centre de conservation du livre proposent des journées d’études dont l’objectif est d’étudier l’histoire et les collections du patrimoine écrit, avec un éclairage particulier sur les questions juridiques, parfois complexes, qui doivent être prises en compte dans la gestion quotidienne de ces collections. En 2011, la quatrième journée propose de s’arrêter sur les documents inédits conservés dans les bibliothèques.

    Lire l'annonce

  • Pessac

    Journée d'étude - Histoire

    Les femmes criminelles : éternelles coupables, de l'Antiquité à nos jours

    Lors de cette rencontre interdisciplinaire et transchronologique, des chercheurs des universités bordelaises (Bordeaux 2, Bordeaux 3 et Bordeaux 4) mais aussi de Tours et de Paris I-Sorbonne, spécialistes de différentes disciplines (histoire, science de l'information et de la communication, droit, anthropologie, littérature...) seront réunis pour tenter de comprendre comment la criminalité féminine a été culturellement forgée depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Le but sera de répondre à cette interrogation paradoxale : alors que la part des femmes dans la criminalité est restée moindre que celle des hommes et que le droit traite en principe les deux sexes à égalité, pourquoi le récit de leurs crimes les transforme-t-il si facilement en monstres ? Cette rencontre s'organisera parallèlement à une exposition sur le même thème qui sera accueillie à la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine du 21 janvier au 15 février.

    Lire l'annonce

RSS Filtres sélectionnés

  • Journée d'étude

    Supprimer ce filtre
  • Histoire du droit

    Supprimer ce filtre
  • Représentations

    Supprimer ce filtre

Choisir un filtre

Événements

Langues

Langues secondaires

Années

Catégories

Lieux