L’image consommée : excès, limites et transformations