Le formalisme russe : cent ans après

Revue « Communications »