HomeLa santé publique hier et aujourd’hui

HomeLa santé publique hier et aujourd’hui

La santé publique hier et aujourd’hui

1902-2022 : 120 ans depuis la première loi de santé publique

*  *  *

Published on Monday, September 19, 2022 by Sarah Zingraff

Summary

La grande loi de santé publique du 15 février 1902 prévoyait, entre autres choses, des contraintes visant à la salubrité publique et à la solidarité en pesant sur les propriétaires d’immeubles insalubres et en décrétant la première obligation vaccinale générale (à l’époque contre la variole). Quelle est la place de la santé publique en France cent-vingt ans après, en période de pandémie ? Quels sont les facteurs à prendre en compte ? Les acteurs concernés ? Les modalités d’action ? Les tensions possibles entre la santé publique et les libertés individuelles ? Le présent colloque tend à croiser les regards d’historiens, de sociologues, de médecins, de scientifiques et de représentants associatifs sur cet objet.

Announcement

Argumentaire

Depuis mars 2020 et la gestion de la crise sanitaire il a été beaucoup question de la santé publique. L’État a été en première ligne dans le choix souvent chaotique et peu concerté de mesures destinées à éviter la transmission de la maladie (isolement, confinement), en particulier aux populations les plus fragiles (fermeture précoce et stricte des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes - Ehpad), et à assurer la prise en charge des personnes atteintes de forme grave, en favorisant, au prix d’une réorganisation sans précédent des services hospitaliers de santé, les services de réanimation.

Ce rôle particulièrement visible et parfois intrusif de l’État dans le champ de la santé n’est pas propre à la situation exceptionnelle. Les États se sont toujours intéressés à la santé de leur population, source de richesse économique et de puissance militaire. C’est dire que bien avant de devenir un champ possible de l’État providence -avec la mise en place de la sécurité sociale en 1945 -, la santé (de sa population) était une activité quasi régalienne de l’État. Cela s’est concrétisé à la fin du XIXe siècle, dans un contexte de concurrence en matière d’amélioration des réseaux d’assainissement, avec l’Allemagne, propice à une comparaison des forces vives des deux côtés du Rhin – c’est-à-dire nombreuses et en bonne santé –avec l’adoption de diverses lois jusqu’à la grande loi de santé publique du 15 février 1902.

Cette loi prévoyait, entre autres choses, des contraintes visant à la salubrité publique et à la solidarité en pesant sur les propriétaires d’immeubles insalubres et en décrétant la première obligation vaccinale générale (à l’époque contre la variole).

120 ans après, quelle est la place de la santé publique en France ? Comment est-elle pensée, conduite et déclinée ? Comment cette approche collective se concilie-t-elle avec les droits reconnus aux usagers dans le champ de la santé ? En premier lieu, le droit à voir sa santé protégée, reconnu constitutionnellement, mais aussi les droits des malades -et un dispositif de démocratie sanitaire- avec la loi dite Kouchner dont on a fêté aussi cette année le vingtième anniversaire ? Les intérêts individuels et collectifs vont-ils de pair ? L’individu peut-il être contraint au nom de la solidarité ?

Le présent colloque tend à croiser les regards d’historiens, de sociologues, de médecins, de scientifiques et de représentants associatifs sur cet objet.

Après avoir dressé le portrait de la santé publique entre 1902 et aujourd’hui, il se propose de préciser sur quoi devrait porter la santé publique, à savoir les déterminants de santé ; puis de s’intéresser aux différents responsables de cette action, c’est-à-dire aux acteurs de la santé publique ; et enfin, aux modalités de l’action - de la contraintes aux droits - avant de conclure sur les tensions possibles, pour ne pas dire inhérente à ces objets, entre la santé publique et les libertés individuelles

Pré-programme

9h30 - 10h35. I. La santé publique d'hier à aujourd'hui

  • Jean-Paul Gaudillière (historien des sciences, Inserm-EHESS, laboratoire Cermes3) ;
  • Dan Ferrand-Bechmann (sociologue, professeure honoraire Université Paris 8, LDH Paris)

10h35 - 12h. II. Les déterminants de santé publique : facteurs sociaux, travail, environnementaux...

  • Laurène Chesnel (vice-présidente CNCDH 2019-2022, rapporteure de l’Avis CNCDH sur les inégalités sociales de santé adopté à l’unanimité le 17/02/2022) ;
  • Judith Rainhorn (historienne de la santé au travail, professeur à l’Université Paris1) ;
  • André Cicolella (ingénieur chimiste, toxicologue, pdt fondateur du ‘’Réseau Environnement Santé") ;
  • Jean-Paul Vernant (professeur émérite d’hématologie Université Paris 6, vice-président de la Ligue contre le cancer).

13h30-15h15. III. Les acteurs de la santé publique : collectivités territoriales, associations, centres de Santé...

  • Jean-Michel Belorgey (conseiller d'État ; communication d’un entretien filmé pour ce colloque) ;
  • Eve Plenel (directrice de la Santé publique de la Ville de Paris) ;
  • Jérôme Voiturier (directeur général de l’UNIOPSS - Union interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux) ;
  • Bernard Moriau (médecin de terrain en particulier auprès de migrants, représentant Médecins du Monde) ;
  • Agnès Bourdon-Busin (ancienne administratrice d'APF France handicap, membre du Bureau de France Assos Santé) ;
  • Lydia Caillaud (médecin en centre municipal de santé, coorganisatrice du 61e congrès national de l’USMCS en octobre, titré "Enfin la santé publique !").

15h45-17h30. IV. Les modalités d'action en santé publique entre contrainte et démocratie sanitaire

  • François Bourdillon (médecin de santé publique, D.G. de Santé publique France jusqu’en 2019, coauteur en 2011 du "Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire") ;
  • Michel Bass (médecin de santé publique, sociologue, directeur de l'Afresc) ;
  • Luigi Flora (codirecteur patient, Centre d'innovation du partenariat avec les patients et le public, Université Côte d'Azur, Centre d'étude des solidarités sociales) ;
  • Sophie Crozier (neurologue en CHU, cofondatrice du Collectif Inter-Hôpitaux, membre du Comité Consultatif National d’Ethique).

Les tables rondes, suivies chacune d’un temps de débat, seront animées successivement par:

  • Jean-Luc Deryckx (bureau LDH Fédération de Paris),
  • Elsa Vivant (sociologue et urbaniste, membre du GT LDH Santé-bioéthique),
  • Dan Ferrand-Bechmann (sociologue, professeure honoraire Université Paris 8, membre de la LDH Paris),
  • Philippe Laville (ancien formateur de professeurs de SMS et de soignants ; élu au Comité national LDH et coanimateur du GT santé-bioéthique LDH).

Organisation

Organisé par la LDH Fédération de Paris avec le soutien du GT Santé-Bioéthique de la LDH.

Modalités pratiques

Samedi 24 septembre 2022 de 9h30 à 17h30

Ageca, 177 rue de Charonne 75011, ouvert à tout public gratuitement sur pré-inscription.

Le colloque est ouvert à tout public sur inscription préalable.

Subjects

Places

  • AGECA - 177, rue de Charonne
    Paris, France (75011)

Event format

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Saturday, September 24, 2022

Keywords

  • Santé publique, Loi 1902, déterminants sociaux, associations, centres de santé, liberté publique, contrainte

Contact(s)

  • marie-josephe Pierrat
    courriel : mjpierra [at] gmail [dot] com

Information source

  • marie-josephe Pierrat
    courriel : mjpierra [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« La santé publique hier et aujourd’hui », Conference, symposium, Calenda, Published on Monday, September 19, 2022, https://calenda.org/1017630

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search