HomeRéflexions méthodologiques sur les circulations artistiques matérielles et immatérielles

HomeRéflexions méthodologiques sur les circulations artistiques matérielles et immatérielles

*  *  *

Published on Thursday, February 09, 2023

Abstract

Le 27 mai 2023 se tiendra la première journée d’étude organisée par ARCART, association des étudiants en histoire de l’art et archéologie de l’université PSL (Paris Sciences et Lettres). Elle sera dédiée à la méthodologie en histoire de l’art et archéologie autour du thème des échanges artistiques entre différents territoires, toutes époques confondues et sans limites géographiques. 

Announcement

Date et lieu

Lieu : 17 rue de la Sorbonne, 75005, Paris. Salle Gaston Paris.

Date : Samedi 27 mai 2023, 9h00.

Argumentaire

Le 27 mai 2023 se tiendra la première journée d’études organisée par ARCART, association des étudiants en histoire de l’art et archéologie de l’université PSL (Paris Sciences et Lettres). Elle sera dédiée à la méthodologie en histoire de l’art et archéologie autour du thème des échanges artistiques entre différents territoires, toutes époques confondues et sans limites géographiques. 

Si prendre conscience de ses méthodes de travail est fondamental, les jeunes chercheurs manquent pourtant de recul sur leur façon de faire de la recherche. Observer nos raisonnements est d’autant plus important que nos travaux s’inscrivent dans des courants méthodologiques. Cette première journée d’études se donne ainsi pour objectif d’encourager les chercheurs en devenir à mener une réflexion sur leurs propres méthodes de travail autour du thème des transferts artistiques, matériels et immatériels.

Ces vingt dernières années, les études sur les circulations artistiques se sont multipliées et notre vision des processus de diffusion s’est affinée. Les réflexions sur les « transferts artistiques », dont la terminologie et la méthode sont empruntées au courant des « transferts culturels » développé par nos confrères historiens, ont notamment permis de dépasser la simple étude comparatiste entre deux espaces géographiques. Un certain nombre de présupposés jugés erronés ont ainsi été écartés : l’idée d’entités artistiques rigides et immuables a laissé place à une vision géographique plus flexible, décloisonnée, mettant en valeur la complexité des échanges ; la notion d’influence a été remplacée par celle d’adaptation. De cette déconstruction ont surgi de nouvelles réflexions sur la circulation matérielle des artistes et des œuvres, la diffusion immatérielle d’idées, sur le rôle qu’ont joué les gravures, les estampes, les dessins ou les traités dans ce processus. De fait, cette journée d’étude dédiée aux jeunes chercheurs ne prétend nullement aborder un sujet inédit. Elle sera l’occasion de discuter, collectivement, des thèmes hérités de nos prédécesseurs, et de s’en imprégner pour faire surgir de nouvelles réflexions méthodologiques.

Les objectifs de cette démarche sont multiples : formuler les difficultés que pose l’étude des transferts, s’interroger sur la pertinence de nos méthodes et les améliorer, en tenant compte de la pluralité des procédés. À travers des études de cas, les participants décriront leurs méthodes et leurs questionnements : seront retenues les propositions mettant en avant la prise de conscience du processus de réflexion.

L’absence de toute limite typologique, géographique ou temporelle, et l’étendue du thème choisi favoriseront, nous l’espérons, l’émergence d’une discussion pluridisciplinaire, confrontant des méthodes différentes sur un même thème ou, inversement, des thèmes opposés réunis par une même démarche. La discussion, l’échange, le débat seront au cœur de notre rencontre.

Conditions de participation 

Peuvent participer tous les étudiants et étudiantes inscrits en master ou doctorat en Histoire de l’Art et Archéologie – les candidatures ne sont pas réservées aux étudiants de l’université PSL. Les propositions peuvent être soumises en français ou en anglais. Les communications ne devront pas excéder vingt minutes. Les déplacements vers Paris ne seront pas remboursés. Un résumé de la journée d’études sera publié sur Hypothèses : https://fr.hypotheses.org.

Les étudiants et doctorants intéressés sont priés d’envoyer à arcart.asso@gmail.com une proposition de communication avec un titre, un résumé de 2000 signes maximum espaces inclus et un bref CV

avant le 1er mars 2023.

Comité organisateur (EPHE-PSL)

  • Manon Arrestier,
  • Flore Bosq,
  • Lucía Pérez,
  • Louise Ruby,
  • Tatiana Wegner.

Comité scientifique

  • Charline Bessière,
  • Marie Piccoli-Wentzo,
  • Raphaël Tassin,
  • Marina Viallon.

Bibliographie indicative 

Bosséno Christian-Marc, « La guerre des estampes. Circulation des images et des thèmes iconographiques dans l'Italie des années 1789-1799 », Mélanges de l'École française de Rome. Italie et Méditerranée, n°2, 1990, p. 367-400.

Blanc Jan, Maës Gaëtane, « Pour une étude dynamique des échanges artistiques », Les échanges artistiques entre les Pays-Bas et la France, 1482-1814, Lille, Brepols, 2010,  p.7-14.

Cassagnes-Brouquet Sophie, « Des étrangers à la cour. Les artistes et les échanges culturels en Europe au temps du gothique international », L'étranger au Moyen Âge, Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public, 30ᵉ congrès, Göttingen, Juin 1999, Paris, publication de la Sorbonne, 1999, p. 165-177.

Castelnuovo Enrico, Ginzburg Carlo, Centro e periferia nella storia dell’arte italiana, Milan, Officina libraria, 2019 (1ère éd. 1979).

DaCosta Kaufmann Thomas, Toward a geography of art, Chicago, Chicago Press, 2004.

Espagne Michel, « La notion de transfert culturel », Revue Sciences/Lettres, n°1, 2013.

Frommel Sabine, Leuschner Eckhard (dir.), Gravures d’architecture et d’ornement au début de l’époque moderne : processus de migration en Europe / Architektur- und Ornamentgraphik der Frühen Neuzeit : Migrationsprozesse in Europa, Rome, Campisano Editore, 2014.

Guichard Charlotte, « Les circulations artistiques en Europe (années 1680-années 1780) », dans Pierre-Yves Beaurepaire et Pierrick Pourchasse (dir.), Les circulations internationales en Europe : Années 1680 - années 1780, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010.

Guillouët Jean-Marie, « Les transferts artistiques : un outil opératoire pour l’histoire de l’art médiéval ? », Histoire de l'art, n°64, 2009, p. 17-25.

Recht Roland, « La circulation des artistes, des œuvres, des modèles dans l'Europe médiévale », Revue de l'Art, 1998, n°120, p. 5-10.

Zerner Henri (dir.), Le stampe e la diffusione delle immagini e degli stili / L’estampe et la diffusion des images et des styles, Actes du 24e congrès international d’histoire de l’art, Bologne, 1979, Bologne, CLUEB, 1979.

Places

  • Salle Gaston Paris, 1er étage, escalier E salle D064 - 17 rue de la Sorbonne
    Paris, France (75)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, March 01, 2023

Attached files

Keywords

  • transfert, circulation, échange, méthode, réception, assimilation

Contact(s)

  • Lucía Pérez
    courriel : arcart [dot] asso [at] gmail [dot] com

Information source

  • Lucía Pérez
    courriel : arcart [dot] asso [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Réflexions méthodologiques sur les circulations artistiques matérielles et immatérielles », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, February 09, 2023, https://doi.org/10.58079/1ais

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search