HomeLes sociétés en voie de développement et les objectifs du développement durable (ODD)

HomeLes sociétés en voie de développement et les objectifs du développement durable (ODD)

*  *  *

Published on Monday, March 13, 2023

Abstract

L’année 2015 définit les 17 objectifs du développement durable (ODD) devant être atteints en 2030. Ces derniers ambitionnent, entre autres, l’éradication de la pauvreté, l’accès à l’éducation de qualité et équitable pour tous, la protection de l’environnement et la santé pour tous. Comment les rendre intelligibles pour les Africains et les autres pays du tiers monde pour qu’ils se les approprient ? Quel est le degré de considération des contextes multiples et diversifiés entre les pays du tiers monde dans la conceptualisation des ODD ? Comment déployer les études de localisation telle que celle effectuée par le PNUD en 2018 à l’Afrique Centrale et de l’Ouest à d’autres milieux ? Ces questions, et bien d’autres, focalisées sur les ODD dans les pays du tiers monde pourraient obtenir des éclaircissements dans les propositions de contribution attendues.

Announcement

Coordination

  • Innocent Fasse Mbouya,
  • Constantine Kouankem
  • Julia Ndibnu-Messina

Argumentaire

L’année 2015 définit les 17 objectifs du développement durable (ODD) devant être atteints en 2030. Ces derniers ambitionnent, entre autres, l’éradication de lapauvreté, l’accès à l’éducation de qualité et équitable pour tous, la protection de l’environnement et la santé pour tous. Si les ODD ciblent le monde en général car, chaque pays affronte au moins l’un des freins au développement, il appert que les pays du « tiers monde », particulièrement ceux de l’Afrique et de l’Amérique duSud, sont les plus impliqués. C’est la raison pour laquelle, la plupart des projets misen place afin de faciliter l’atteinte de ces ODD y sont orientés. À 8 ans de l’échéance, l’Agenda 2030 semble loin d’être respecté en Afrique malgré la pléthore d’initiatives entreprises par les organismes internationaux partenaires au développement, les gouvernements des pays du tiers monde, de même que les sociétés civiles, sans oublier la recherche scientifique. En effet, la pauvreté persiste, de nouveaux conflits naissent de manière dispersés, la déforestation et la destruction de l’environnement évoluent considérablement, l’école pour tous semble utopique ainsi que l’accès à l’eau potable. En marge, les multiples inégalités ne s’amenuisent pas, les disparités entre les genres perdurent et le fossé entre pauvres et riches s’accroit. Une étude récente (Ndibnu-Messina, et al. 2022) en lien avec les ODD 13 et 15 visant à sensibiliser les populations sur la protection de l’environnement et l’éco-citoyenneté via la construction d’un lexique multilingue et un dialogue des langues à travers des contes, relève toutes les embuches à doter les locuteurs des contextes multilingues des capacités linguistiques à exprimer dans les langues africaines, des concepts clés des ODD susmentionnés. Si ces ODD sont émaillés des d’anicroches terminologiques et pédagogiques en langues autochtones, langues locales, langues nationales ou encore régionales, il est loisible d’augurer une similitude avec les autres ODD. Ce panorama suscite des questions auxquels chaque chercheur pourrait convoquer une réponse : comment rendre les ODD intelligibles pour les Africainset les autres pays du tiers monde pour qu’ils se les approprient aisément ? Quel est le degré de considération des contextes multiples et diversifiés entre les pays du tiers monde dans la conceptualisation des ODD ? Comment déployer les études de localisation telle que celle effectuée par le PNUD en 2018 à l’Afrique Centrale et de l’Ouest à d’autres milieux ? Comment intégrer la variable-cible réelle des ODD, à savoir les populations rurales qui sont également les plus illettrées ou analphabètes, dès le départ ? Comment la recherche scientifique intègre-t-elle les ODD dans ses visées ? Ces questions et bien d’autres focalisées sur les ODD dansles pays du tiers monde pourraient obtenir des éclaircissements dans lespropositions de contribution attendues.

Les axes de recherches pour cette thématique sont les suivants :

  • La (re)conceptualisation des ODD et les réalités socioculturelles.
  • La déconstruction et reconstruction des concepts des ODD. Numéro 2
  • L’environnement multilingue et les ODD. 
  • Les sciences expérimentales et fondamentales et le développement des ODD.
  • Les nouvelles visions des réalisations des ODD dans les pays en développement

Cible

Cet appel à contribution est ouvert aux chercheurs débutants et confirmés de tous les pays. Les doctorants et post-doctorants africains sont particulièrement encouragés à soumettre des articles. Les articles proposés doivent répondre explicitement à la thématique du numéro.

Modalités de contribution

Les consignes rédactionnelles sont téléchargeables sur la page www.acetelach.org

Calendrier des activités

  •  Délai de soumission des articles complets : 30 août 2023.

  •  Retour de deux expertises anonymes : 15 octobre 2023.
  •  Soumission des articles révisés : 31 novembre 2023.
  •  Date de publication : 30 décembre 2023.

Envoi des articles complets à acetelach@gmail.com

Comité scientifique

  • Pr Jules Assoumou (University of Douala)
  • Pr Clément Bigirimana (University of Burundi)
  • Pr Théophile Calaina (University of Ngaoundéré)
  • Pr Paré Daouda (University of Ngaoundéré)
  • Prof. Karen Ferreira-Meyers (University of Eswatini)
  • Prof. Moez Lahmédi (University of Mahdial)
  • Prof. Mathieu Mangeot (University of Grenoble-Alpes)
  • Prof. Julia Ndibnu-Messina Ethé (University of Yaoundé I)
  • Pr Evariste Ntakirutimana (University of Rwanda)
  • Pr Melchior Ntahonkiriye (University of Burundi)
  • Prof. Louis Martin Onguéné Essono (University of Yaoundé I)
  • Pr Ouba Abdoul-Bagui (University of Ngaoundéré)
  • Pr Tidjet Mustapha (University of Béjéia)
  • Pr Wega Simeu (University of Bamenda)
  • Prof. Béatrice Yanzigiye (University of Rwanda)
  • Prof. Innocent Fasse Mbouya (Université de Douala)

Comité de lecture

  • Dr Chantal Salomé Ntsama,
  • Dr Paule Marie Kougang (Université de Buéa),
  • Dr Constantine Kouankem (Universté de Bertoua),
  • Dr Adriel Bebine (Université deYaoundé I),
  • Dr Elias Kaiza Kossi (Université de Ghana),
  • Dr Roger Ndjonmbog (Université de Yaoundé I),
  • Dr Mariam Abba (Université de Ngaoundéré),
  • M. ArnaudTabakou

Aspects techniques : Rodrigue Cheumadjeu et Cyrille Sandeu


Date(s)

  • Wednesday, August 30, 2023

Keywords

  • Dunya, développement, développement durable, société, objectif mondial

Contact(s)

  • Cyrille SANDEU
    courriel : acetelach [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Cyrille SANDEU
    courriel : acetelach [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les sociétés en voie de développement et les objectifs du développement durable (ODD) », Call for papers, Calenda, Published on Monday, March 13, 2023, https://doi.org/10.58079/1aox

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search