HomeIntelligibilité de la complexité dans les organisations

HomeIntelligibilité de la complexité dans les organisations

*  *  *

Published on Tuesday, July 18, 2023

Abstract

Ce colloque se veut une contribution dans la lignée des manifestations scientifiques construisant des ponts entre diverses appartenances. C’est en procédant ainsi que nous pouvons prétendre à une analyse « intelligente » de la complexité. Il y aurait probablement plus de questions que de réponses, il serait certainement question de souligner que tout est complexe de nos jours. Certes, mais est-ce une mauvaise chose ? Devrions-nous tendre vers plus de simplicité ou avons-nous intérêt à cultiver, entreprendre et développer davantage de complexité ? Pour répondre à ces questions, il faudrait le regard croisé de plusieurs disciplines. C’est pourquoi nous voulons interroger les chercheurs et praticiens sur la manière avec laquelle ils qualifient la notion de complexité.

Announcement

Ve colloque international sur le management, l’innovation et l’entrepreneuriat (MIE)

Argumentaire

« Victory boogie-woogie » est le nom de cette œuvre d’art peinte par Piet Mondrian en 1944 et que nous avons choisie de la mettre en couverture de cet appel à communication. Cette ultime œuvre inachevée illustre l’objet et l’objectif de cette cinquième édition du colloque international sur le Management, l’Innovation et l’Entrepreneuriat (MIE) qui a pour thème « Intelligibilité de la complexité dans les organisations ».

Ce tableau épousant un format losangique s’inscrit dans le répertoire de la peinture abstraite qui renferme une mosaïque de « couleurs imbriquées dans des plans différents selon des rythmes complexes et équilibrées » (Roussey). Qui pourrait prédire que ces barres rouges et jaunes ainsi que les longues lignes verticales illustrent un style de jazz très rythmé ? Qui pourrait comprendre que ces petits rectangles et carrés blancs schématisent peut-être les rues de New York city où le peintre a séjourné. Autant d’alternatives et de possibilités d’interprétation de ce tableau abstrait et énigmatique qui, en l’apparence paraît simple et anodin, mais en réalité constitue une œuvre riche, complète et complexe. La dialogique entre la simplicité et la complexité ne peut que nous interpeller et susciter notre intérêt pour comprendre pourquoi sommes-nous toujours hantés par la complexité et comment devrions-nous faire pour la tempérer ? Et ne faudrait-il pas convertir le simple pour le rendre complexe car l’utilité (et peut-être la vérité) puise parfois ses sources dans une certaine forme d’ambiguïté. 

Le thème de ce colloque a trait à la complexité sous ses différentes formes, « la complexité à l’aune du travail et de l’organisation », comme le disait Christophe Schmitt. Notre but est d’avoir le regard de plusieurs disciplines sur la notion de complexité. Nous aimerions comprendre l’avis des philosophes, des sociologues, des spécialistes en sciences de gestion, des économistes, des juristes, des littéraires et des chercheurs et praticiens en langues, en éducation, en sciences politiques et en bioscience quant à la portée de la complexité dans leurs différents champs d’expertise.

Le mot complexité ou « complexus » en latin, signifie « ce qui est tissé ensemble », comme le rappelle Edgar Morin (1995). En effet, plus les chaînes de causalités et de conséquences se multiplient, plus les choses deviennent moins simples, et plus l’environnement devient « hors de contrôle » (Bertezene & Vallat, 2021), échappant aux prévisions et aux anticipations faites par les meilleurs logiciels d’aide à la décision.

Cette complexité ambigüe (Blanchet, 2015) ne fait qu’augmenter malgré les efforts déployés par tous les experts, tous secteurs confondus pour la réduire ou l’atténuer. Sommes-nous condamnés à « gérer » davantage de complexité ? Sommes-nous démunis face à tant de complexité ? Avons-nous des outils à notre disposition pour gagner en simplicité ? Tant de questions qui sont dans la ligne de mire de ce colloque MIE’23 qui voudrait interroger les chercheurs de différents horizons sur la nature du regard qu’ils portent sur cette notion. Ce colloque se veut un voyage à la recherche de la complexité ou « d’un mode de pensée qui respecterait la multidimentionnalité, la richesse, le mystère du réel, et saurait que les déterminations cérébrale, sociale, historique que subit toute pensée codéterminent toujours l’objet de la connaissance » (Morin, 1980 : 10).

Ce colloque s’inscrit ainsi dans la logique d’Edgar Morin quant à la pensée complexe dans la mesure où nous considérons que cerner la complexité ne peut se faire sans « un savoir non parcellaire, non cloisonné, non réducteur » (Morin, 2005a :11). L’inter-rétroaction entre les moyens et les fins est à l’origine de fortes dépendances et parfois même de ruptures nécessitant une vraie intelligence de la complexité (Le Moigne & Morin, 2007 ; Avenier, 2008 ; Genelot, 2011), une stratégie pour « rassembler le maximum de certitudes pour affronter l’incertain » (Morin, 1990), et pour faire face à la complexité de l’abondance (Martinet, 2006) et à l’urgence (Avenier, 2008).

Ce colloque MIE’23 se veut une contribution dans la lignée des manifestations scientifiques qui veulent réunir, relier et construire des ponts entre diverses appartenances. C’est en procédant ainsi que nous pouvons prétendre à une analyse « intelligente » de la complexité, comme le recommandent Le Moigne & Morin (2007).

Il y aurait probablement plus de questions que de réponses, il serait certainement question de souligner que tout est complexe de nos jours, certes mais est-ce une mauvaise chose ? Devrions-nous tendre vers plus de simplicité ou avons-nous intérêt à cultiver, entreprendre et développer davantage de complexité ? Pour répondre à ces questions de nature complexes, il faudrait avoir le regard croisé de plusieurs disciplines, c’est pourquoi nous voulons interroger les chercheurs et praticiens sur la manière avec laquelle ils qualifient cette notion de complexité. À cet effet, nous proposons quelques axes de recherche, à titre indicatif et non limitatif :

  • Complexité des pratiques managériales et autres ;
  • La GRH à l’épreuve de la complexité ;
  • Complexité des métiers (métiers du care, métiers du digital, par exemple) ;
  • La prise de décisions complexes ;
  • Le droit face à la complexité ;
  • La sociologie de la complexité ;
  • Marketing et complexité ;
  • Entreprendre dans la complexité ;
  • La cybernétique ;         
  • La pensée complexe ;
  • Complexité des objets et des outils (tels que le ChatGPT) ;
  • La philosophie de la complexité ;
  • Crise économique et complexité ;
  • La littérature sur la complexité ;
  • Outils pédagogiques et complexité ;
  • Politique de la complexité ;
  • Complexité des systèmes d’information ;
  • La gestion de projets complexes.

Soumission

Les soumissions (en français ou en anglais) doivent contenir les informations 

  • Le titre de la communication ;
  • Le(s) nom(s) de(s) auteur(s) ;
  • L’appartenance institutionnelle de chaque auteur ;
  • Un résumé étendu (5 pages maximum) ;
  • Les mots-clés.

Veuillez mentionner dans quel axe s’insère votre communication.

Veuillez nous envoyer vos résumés aux adresses mails suivantes : rigueurmie2023@gmail.com, isbo.esdes@univ-catholyon.fr

Dates à retenir

  • 15  août  2023 : date limite de l’envoi de l’intention de soumission

  • 15 septembre 2023 : notification de la décision
  • 31 octobre 2023 : date limite d’inscription
  • 15 novembre 2023 : soumission de la version finale de la communication
  • 30 novembre – 1er décembre 2023 : dates de la conférence MIE’23 à l’Université Catholique de Lyon (Adresse : 10, Place des Archives, 69002 Lyon).

Opportunités de publication

Toutes ces communications seront soumises à une évaluation en double aveugle. Deux revues partenaires se sont déjà associées au colloque MIE’23 :

  • Revue Confluence Sciences & Humanités (Cairn)
  • Revue Projectique (Cairn)

Organisation

Cet événement scientifique est organisé conjointement par le laboratoire de recherche RIGUEUR de l’Institut Supérieur de Comptabilité et d’Administration des Entreprises et l’unité de recherche Confluence Sciences & Humanités de l’Université Catholique de Lyon, l’ESDES et l’Institue of Sustainable Business & Organizations. Avec les six pôles facultaires de l’UCLy et l’expertise accumulée par les membres du laboratoire RIGUEUR, ce colloque se veut être un moment d’échange, à la confluence de plusieurs spécialités. Nous vous attendons nombreux dans un endroit emblématique, celui de l’UCLyles 30 novembre et 1er décembre 2023 !

Frais d’inscription

Les frais d’inscription sont fixés comme suit :

  • 280 euros pour les enseignants-chercheurs    
  • 180 euros pour les étudiants/doctorants

Ces frais couvrent les dépenses suivantes :

  • Les pauses-café ;
  • Deux déjeuners ;
  • Le diner gala ;
  • Les frais de publication dans la revue Confluence Sciences & Humanités.

Comité scientifique

  • Nadia ABAOUB, Thema, ESCT
  • Wiem ABDERAZAK, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Haythem AYACHI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Afef BELGHITH, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Belgacem BCHINI, ARBRE, ISG Tunis
  • Mohamed Anis BEN ABDALLAH, RIGUEUR, FSEGN
  • Hazem BEN AISSA, LARIME, ESSECT
  • Anissa BEN HASSINE, LARIME, ESSECT
  • Senda BEN SEDRINE, ARBRE, ISGT
  • Ibticem BEN ZAMMEL, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Kaouther SAIED BENRACHED, ERMA, FSEGT
  • Benjamin CHAPAS, ISBO, ESDES, UCLy
  • Houyem CHEKKI, ISCAE Tunis
  • Fatma CHICHTI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Souad CHOUK, LIGUE, ESCT
  • Lucie CORTAMBERT, ISBO, ESDES, UCLY
  • Ines DHAOUADI, ISBO, ESDES, UCLy
  • Karima DHAOUADI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Rosalie DOUYON, ISBO, ESDES, UCLy
  • Fathi EL BEKRI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Sana ESSABER, LEGI, ISCAE Tunis
  • Olfa FRINI, ECSTRA, ISCAE Tunis
  • Emmanuel GABELLIERI, UCLy
  • Ahlem GHANOUCHI, RIGUEUR, ISFFS
  • Jameleddine GHARBI, VPNC, FSJEGJ
  • Samiha GHARBI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Patrick GILORMINI, ISBO, ESDES, UCLy
  • Rim HACHANA, ISBO, ESDES, UCLy
  • Houda HAKIM GUERMAZI, LIGUE, ENSI
  • Ines JEDIDI, RIGUEUR, ESSECT
  • Slim HADOUSSA, BBS
  • Nejla HADDAJI, RIGUEUR, INTES
  • Samia KAROUI, LISEFE, FSEGT
  • Wafa KORT, RIGUEUR, ISG Tunis
  • Rahma LAOUITI, BBS
  • Faten LOUATI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Haifa MAJDOUBI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Sylvaine MERCURI CHAPUIS, ISBO, ESDES, UCLy
  • Bachar MOKLINE, RIGUEUR, ISGB
  • Tharwa NAJAR, RIGUEUR, ISAE Gafsa
  • Ricardo REZESI, UCLy
  • Arem SAII, RIGUEUR, ISAE Gafsa
  • Chiraz SAIDANI, LARIME, ESSECT
  • Sana TEBESSI, ARBRE, ISCAE Tunis
  • Natalie TESSIER, ISBO, ESDES, UCLy
  • Anne Sophie THELISSON, ISBO, ESDES, UCLy
  • Sofiane TOUMI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Marie France VERNIER, ISBO, ESDES, UCLy
  • Christel VIVEL, ISBO, ESDES, UCLy
  • Lin-Chi VO, ISBO, ESDES, UCLy
  • Imed ZAIEM, ENVIE, FSEGN
  • Mahmoud ZOUAOUI, LISEFE, ESCT

Comité d’organisation

  • Khaoula BACCOUCHE, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Adel BEN MBAREK, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Ibticem BEN ZAMMEL, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Anne DESHORS, ESDES, UCLy
  • Karima DHAOUADI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Oswa FERJAOUI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Héla FOURATI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Samiha GHARBI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Rim HACHANA, ISBO, ESDES, UCLy
  • Aïda JEMMALI, RIGUEUR, ISFFS
  • Françoise LARIVIERE, ESDES, UCLy
  • Faten LOUATI, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Tharwa NAJAR, RIGUEUR, ISAE Gafsa
  • Maroua NOUIRA, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Chaima ZRIG, RIGUEUR, ISCAE Tunis
  • Leyla ENNAJEH, RIGUEUR, ENIG

Références bibliographiques

Avenier M.J. (1999). « La complexité appelle une stratégie chemin faisant », Gestion 2000, 5,13-44.

Avenier M.J. (2008). La pensée complexe pour relever les défis du management stratégique d’entreprises ? retours d’expérience, Réseau Intelligence de la complexité, http://www.intelligence complexite.org/fileadmin/docs/0805avenier.pdf.

Bertezene, S. & Vallat, D. (2021). Du praticien réflexif au praticien complexe, Revue Française de Gestion, 4(297), 81-97.

Blanchet, P. (2015). Pensée complexe ou objet complexe ? Sur les enjeux épistémologiques de la complexité en linguistique et sociolinguistique, Cahiers Internationaux de Sociolinguistique, 1(7), 57-74.

Dupuy, J.P. (2005). Aux origines des sciences cognitives, La découverte.

Genelot D. (2011). Manager dans la complexité, Insep Consulting Éditions, Paris.

Journé, B., Grimand A. & Garreau, L. (2012).Face à la complexité. Illusions, audaces, humilités, Revue Française de Gestion, 38 (223), 15-25.

Le Moigne, J.L. (1999). La modélisation des systèmes complexes, Dunod, Paris.

Le Moigne, J.L. & Morin, E. (2007).Intelligence de la complexité : Epistémologie et pragmatique, Editions de l’Aube.

Le Moigne, J.L. (2012). Les épistémologies constructivistes, PUF, Paris.

Martinet, A.C. (2006). Stratégie et pensée complexe, Revue Française de Gestion, 1 (160), 31-45.

Morin, E. (1980). Au-delà du déterminisme : le dialogue de l’ordre et du désordre, Le Débat, 6 (6), 104-122.

Morin, E. (1990). Science avec conscience, nouvelle édition, Le Seuil-Points.

Morin, E. (1995). Les nouvelles pensées sur la complexité, Chimères, 2(25), 155-160.

Morin, E. (2005a). Introduction à la pensée complexe, Éditions du Seuil, Paris.

Morin, E. (2005b). Voir dans l’autre à la fois sa différence et son identité avec nous - Entretien avec Edgar Morin conduit par Pierre Bonjour et Bernard Peny, Reliance, 17 (3),9-13.

Morin, E. (2006). Les sept savoirs nécessaires, Revue du MAUSS, 28, 59-69.

Morin, E. & Le Moigne, J.L. (1999). L’intelligence de la complexité, L’Harmattan, Paris.

Rappin, B. (2015). La fabrique du constructivisme. Exploration commentée et critique de l’œuvre de Jean-Louis Le Moigne, La Revue des Sciences de Gestion, 272 (2), 47-53.

Rappin, B. (2017). L’organisation, la cybernétique et le Golem. Prolégomènes à une archéologie du Management , La Revue des Sciences de Gestion, 284 (2), 105-108.

Rappin, B. (2022). Les origines cybernétiques du management contemporain, Les éditions Ovad

Subjects

Places

  • Université Catholique de Lyon
    Lyon, France (69002)

Date(s)

  • Tuesday, August 15, 2023

Keywords

  • complexité

Contact(s)

  • Samiha Gharbi
    courriel : laboratoirerigueuriscae [at] gmail [dot] com

Information source

  • Ibticem Ben Zammel
    courriel : ibticembenzammel [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Intelligibilité de la complexité dans les organisations », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, July 18, 2023, https://doi.org/10.58079/1bl5

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search