HomeLa scène punk en Corse (1976-2016)

HomeLa scène punk en Corse (1976-2016)

La scène punk en Corse (1976-2016)

Chi tantu No Future !

*  *  *

Published on Wednesday, July 26, 2023

Abstract

Ces journées d’étude consacrées à l’histoire du punk en Corse s’intéresseront à la singularité des scènes locales et régionales, d’Ajaccio à Bastia en passant par Corte, entre villes aux villages, et elles éclaireront les jalons culturels, historiques, politiques et sociaux qui marquent leurs développements (styles et genres musicaux, langue, thématiques et problématiques). Elles permettront également de questionner la réalité de la notion même de « scène punk corse », en éclairant bien au-delà des groupes, la place et le rôle des disquaires, des fanzines, des festivals, des orgas et des collectifs, des radios libres et plus largement des réseaux de diffusion ou l’engagement des publics. Ces journées permettront d’étudier les relations ou les tensions qui définissent les ancrages locaux et régionaux du punk corse, à l’intérieur de l’Île, mais également entre la Corse et le continent, entre la Corse et le pourtour méditerranéen, de l’Italie à l’Afrique en passant par la proche Sardaigne. Elles s’intéresseront enfin aux projections potentielles de la scène punk Corse dans le monde.

Announcement

21 septembre 2023, Centru Culturale Spaziu Natale Luciani, 20250 Corte

23 septembre 2023, L’étrange atelier, tour Napoléon, 20000 Ajaccio

Argumentaire

Ces deux journées d’étude, organisées en partenariat avec l’Università di Corsica Pasquale Paoli et L’Aghja, s’inscrivent dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016) soutenu par le CESR, THALIM et la DRAC Île-de-France.

Dès 1976, le punk est en France un phénomène total. La montée de sève qui propulse sur scène des groupes à peine formés et déjà célèbres à l’échelle de leur quartier, de leur ville ou de leur région montre combien le mouvement ne se limite pas à un phénomène parisien ni strictement hexagonal même si la capitale et le Continent constituent des sphères d’influence qui attirent, séduisent ou, au contraire, qui suscitent méfiance et défiance.

Dans les années 1970, le punk en Corse c’est d’abord la figure tutélaire du jeune Henry Padovani, cofondateur du groupe Police, musicien professionnel, pionnier du punk en Angleterre et aux États-Unis (Police, Wayne County, Flying Padovani’s), puis codirecteur de la firme IRS aux côtés de Miles Copland. C’est ensuite, dans les années 1980 la trajectoire de Speedo (Érick Bonavita), étoile filante du punk, dont les fulgurances entre la Corse, le Continent et l’Angleterre ne cessent d’éclairer ce que fut le punk : une aventure qui a marqué des jeunesses éprises de liberté, d’autonomie, mais dont les prises de position artistique et les rebellions ne se superposaient pas nécessairement aux enjeux idéologiques et aux lectures politiques qui travaillaient alors en profondeur l’Île de Beauté. Cependant le punk émerge en Corse en même temps que la réappropriation culturelle et les revendications politiques autonomistes amenées par le Riacquistu. Deux mouvements et deux visions de la société qui, bien que différents, ont partagé cet esprit libertaire et ce besoin de créer.

Dans les années 1990, l’Île résonne des accords de PropagandasS fondé en 1998 par quatre jeunes Bastiais, qui publient « Coloscopy » (2004), puis elle bruisse des sonorités puissamment « anarchiques » de Vindetta, groupe « Métalohardopunk » mélangeant plusieurs styles, du punk-rock au heavy métal speed mélodique. Au même moment surgit le punk oï de Skinkorse, maniant à l’envi l’humour et l’autodérision au cœur de leur autoproclamé rock apolitique corse : « Docs, bretelles & figatel ! » ; « I Murge I Nik » ; « Bière, baise et Bastia ! ». Le groupe publie notamment un titre (Crucifaù) sur la compil' Ribelù Corsicù. Plus récemment la scène corse est marquée par le parcours de No Futal (Bastia) qui publie en 2019 « Zéro de conduite ».

Ces journées d’étude consacrées à l’histoire du punk en Corse s’intéresseront à la singularité des scènes locales et régionales, d’Ajaccio à Bastia en passant par Corte, entre villes aux villages, et elles éclaireront les jalons culturels, historiques, politiques et sociaux qui marquent leurs développements (styles et genres musicaux, langue, thématiques et problématiques). Elles permettront également de questionner la réalité de la notion même de « scène punk corse », en éclairant bien au-delà des groupes, la place et le rôle des disquaires, des fanzines, des festivals, des orgas et des collectifs, des radios libres et plus largement des réseaux de diffusion ou l’engagement des publics. Ces journées permettront d’étudier les relations ou les tensions qui définissent les ancrages locaux et régionaux du punk corse, à l’intérieur de l’Île, mais également entre la Corse et le Continent, entre la Corse et le pourtour méditerranéen, de l’Italie à l’Afrique en passant par la proche Sardaigne. Elles s’intéresseront enfin aux projections potentielles de la scène punk Corse dans le monde. Chi tantu No Future ?

Modalités de contribution

Les propositions de communication (un titre, dix lignes d’intention, cinq lignes de présentation personnelle) sont à envoyer aux adresses suivantes : solveig.serre@cnrs.fr ; luc.robene@u-bordeaux.fr

avant le 25 août 2023.

Responsables de la journée

Hyacinthe Belliot (CNRS, CESR), Luc Robène (U. de Bordeaux, THALIM) et Solveig Serre (CNRS, CESR)

Comité scientifique

  • Hyacinthe Belliot (CNRS, CESR),
  • Luc Robène (U. de Bordeaux, THALIM),
  • Solveig Serre (CNRS, CESR),
  • Yolaine Lacolonge et Serge Bonavita (acteurs de la scène punk).

Places

  • Centru Culturale Spaziu Natale Luciani
    Corte, France (2B)
  • L'étrange Atelier, Tour Napoléon
    Ajaccio, France (2A)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Friday, August 25, 2023

Attached files

Keywords

  • scène, punk, Corse, musique, culture, histoire

Contact(s)

  • Solveig Serre
    courriel : solveig [dot] serre [at] cnrs [dot] fr
  • Luc Robène
    courriel : luc [dot] robene [at] u-bordeaux [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Solveig Serre
    courriel : solveig [dot] serre [at] cnrs [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« La scène punk en Corse (1976-2016) », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, July 26, 2023, https://doi.org/10.58079/1bna

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search