HomeComparative Perspectives on Indigenous Peoples' rights (2011-2012)

Comparative Perspectives on Indigenous Peoples' rights (2011-2012)

Perspectives comparatives sur les droits des peuples autochtones (2011-2012)

*  *  *

Published on Thursday, November 10, 2011 by Loïc Le Pape

Summary

Perspectives comparatives sur les droits des peuples autochtones, séminaire coordonné par Irène Bellier (IIAC/LAIOS-SOGIP) et Martin Préaud (LAIOS-SOGIP). www.sogip.ehess.fr

Announcement

Présentation générale

Ce séminaire, animé par les membres de l’équipe SOGIP (ERC 249 236), s’inscrit dans la perspective ouverte par l’adoption en 2007 de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones. En constituant un nouveau sujet du droit international à la fois en deçà et par-delà des Etats-nations constitués, la Déclaration suscite de nombreuses réflexions quant à la mise en œuvre du principe d’autodétermination et à ses ramifications  politiques globales aussi bien que locales. Le séminaire abordera la question de la circulation, de l’appropriation  ou du respect des standards énoncés dans la Déclaration, par les Etats et les organisations des peuples autochtones, ainsi que d’autres acteurs, tels que les compagnies minières transnationales ou les organisations de défense des droits de l’homme.

Quelles sont les conditions de possibilité et les formes d’une autonomie politique pour les peuples autochtones ? Comment la reconnaissance globalisée des peuples autochtones pèse-t-elle sur leurs projets de société?  Entre protection des différences culturelles et inscription dans la modernité, comment surmontent-ils les contradictions des programmes internationaux, des politiques nationales et des attentes locales ?

Chaque séance sera le lieu d’une comparaison entre des configurations nationales distinctes afin de dégager les enjeux et les impacts de la Déclaration, grâce à la présentation d’études de cas, suivie d’une discussion comparatiste et critique.

Programme

10 novembre 2011  9h-13h,

EHESS - Salle 2 -- 105 boulevard Raspail

Approches anthropologiques de la Déclaration des Droits des Peuples Autochtones: regards croisés depuis les terrains des Nations Unies et de l'Australie.

A partir d’une analyse du processus de la négociation, Irène Bellier présentera la dynamique relationnelle qui s’est construite sur la scène des Nations unies entre les acteurs indigènes/autochtones, gouvernementaux et internationaux, ainsi que les enjeux épistémologiques, juridiques et politiques de la Déclaration.

Martin Préaud retracera et analysera les attitudes changeantes de l'Etat australien sur la scène internationale vis-à-vis des droits autochtones, interrogeant l'écart entre développements légaux et institutionnels et revendications autochtones à la lumière de l'Examen Périodique Universel de l'Australie en janvier 2011.

8 décembre

Les droits des peuples autochtones dans l’espace français, dilemmes de la reconnaissance : Nouvelle-Calédonie, Guyane, Pays Basque.

12 janvier 

Effets de la Déclaration dans le monde latino-américain : la question des autonomies autochtones : Bolivie, Mexique, Panama, Colombie.

9 février 

Peuples Autochtones, Conservation et Développement: territoires et politiques publiques de l’environnement 1 : Inde, Australie

8 mars 

Peuples Autochtones, Conservation et Développement: territoires et politiques publiques de l’environnement 2: Botswana, Namibie, Argentine

12 avril

Autochtonie et déplacements du politique : global/local,  mobilisations et formes organisationnelles : équipe SOGIP.

9 mai 2019

de 9h à 13h

Salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris

Systèmes alimentaires autochtones et souveraineté alimentaire

  • Saul Vicente Vásquez, La lutte pour la souveraineté alimentaire des peuples autochtones et les mouvements sociaux à l’échelle internationale

Le Conseil international des Traités Indiens (IITC) a conduit un travail de plaidoyer pour le droit à l’alimentation des peuples autochtones sur le plan international. Celui-ci a eu une incidence particulière à la FAO, coïncidant avec les mouvements de producteurs d’aliments qui luttent également pour le droit à l’alimentation. Dans ce processus de confluence, ils ont élaboré leur concept de souveraineté alimentaire et ont eu un impact important, en particulier à la Food and Agriculture Organization (FAO) aux Nations unies, au sein du Comité de sécurité alimentaire mondiale (CSA) et du Conseil des droits humains de l’ONU. Cette communication traitera de l’articulation d’une plateforme d’action au niveau international afin d’attirer l’attention sur la fragilisation du droit à l’alimentation face à l’imposition d’un modèle industriel de production qui considère les aliments comme des marchandises. De nombreuses années ont passé depuis le lancement de ces mouvements : des progrès importants ont eu lieu comme la réforme du CSA en 2009, des espaces de participation pour les mouvements sociaux et les peuples autochtones ont été ouverts, divers thèmes ont pu être inscrits à l’agenda : la pêche artisanale, l’agroécologie, l’approbation des directives sur la tenure foncière et la participation des mouvements sociaux aux conférences régionales de la FAO… Cependant, le défi de faire face au modèle de production agroindustriel actuel, à partir de la notion de souveraineté alimentaire et pour un modèle durable de production agroécologique d’aliments et la reconnaissance au sein de ces espaces multilatéraux de l’alimentation comme un droit humain, est énorme.

  • Emmanuelle Ricaud Oneto, Enjeux d’un programme d’alimentation scolaire vis-à-vis des systèmes alimentaires autochtones. Le programme Qaliwarma en Amazonie péruvienne

Au regard de la mise à l’agenda mondial de politiques visant la sécurité alimentaire depuis les années 1990, le gouvernement péruvien a mis en place un programme de repas scolaires nommé Qaliwarma (« enfant vigoureux » en quechua) en 2012. À la suite d’une résolution ministérielle stipulant, en 2014, l’existence d’une corrélation entre extrême pauvreté et autochtonie en Amazonie, ce programme est distribué en priorité aux enfants des communautés autochtones d’Amazonie. Dans un premier temps, nous présenterons brièvement les systèmes alimentaires de deux peuples voisins : les Maijuna (Tukano occidentaux) et les Napuruna (Quichuaphones) pour souligner ensuite les enjeux que ce programme soulève en termes politiques via l’assignation du statut de pauvreté et au regard du concept de la souveraineté alimentaire, les aliments distribués étant essentiellement issus d’autres régions et produits par des multinationales ou de grandes entreprises nationales.

  • Franklin Baniwa, Capitalisme dans les communautés autochtones : impacts sur la pêche, la chasse et l’alimentation du peuple Baniwa à São Gabriel da Cachoeira – Amazonas (Brésil)

Nous parlerons, dans le cadre de ce séminaire, du « capitalisme dans les communautés autochtones » pour nous concentrer sur les effets de ce système sur les pratiques traditionnelles de pêche et de chasse. L’objectif consiste à analyser ces impacts chez les Baniwa, les conséquences sur leur alimentation et leur sécurité alimentaire. Chaque année, l’économie croît dans les communautés, générant l’acquisition de matériaux technologiques pour la pêche et la chasse. Ce processus est perçu de manière générale comme un développement social et économique mais des conséquences préoccupantes émergent avec la pénurie de poisson et de gibier. Pour la surmonter, les familles ont recours à des produits industriels. La consommation importante de tels produits a des conséquences sur la santé, tels le diabète, l’hypertension artérielle, la verminose et autres maladies, peu courantes auparavant. Cette situation fait craindre l’émergence dans un futur proche d’un déséquilibre environnemental et social, qui concerne la sécurité alimentaire. En ce sens, la conscientisation via l’éducation alimentaire ainsi que l’usage modéré de technologies de pêche et de chasse semblent nécessaires.

Places

  • 105 bd Raspail (EHESS, salle 2)
    Paris, France

Date(s)

  • Thursday, November 10, 2011
  • Thursday, December 08, 2011
  • Thursday, January 12, 2012
  • Thursday, February 09, 2012
  • Thursday, March 08, 2012
  • Thursday, April 12, 2012
  • Thursday, May 09, 2019

Keywords

  • autochtonie, anthropologie, Nations-Unies, Australie, négociations

Contact(s)

  • Martin Préaud
    courriel : mpreaud [at] ehess [dot] fr

Information source

  • Martin Préaud
    courriel : mpreaud [at] ehess [dot] fr

To cite this announcement

« Comparative Perspectives on Indigenous Peoples' rights (2011-2012) », Seminar, Calenda, Published on Thursday, November 10, 2011, https://calenda.org/206065

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal