AccueilÉcriture de soi, écriture des limites

*  *  *

Publié le lundi 15 avril 2013 par Élodie Faath

Résumé

L’écriture de soi (notamment l'autobiographie, les journaux intimes et l'autofiction) met toujours en scène une tension entre deux positions psychiques : attester d’une identité (voilà qui je suis), témoigner d’une altération (voilà qui je suis empêché d’être). L’enjeu semble la délimitation de soi, au sens d’un espace intérieur, d’un lieu singulier d’interlocution interne. Entre la sculpture et la marche, la fouille et la déambulation, le récit et son impossibilité.

Annonce

Direction : Jean-François CHIANTARETTO

Avec le concours du groupe de recherches « Littérature personnelle et psychanalyse »

Présentation

L’écriture de soi (notamment l'autobiographie, les journaux intimes et l'autofiction) met toujours en scène une tension entre deux positions psychiques: attester d’une identité (voilà qui je suis), témoigner d’une altération (voilà qui je suis empêché d’être). L’enjeu semble la délimitation de soi, au sens d’un espace intérieur, d’un lieu singulier d’interlocution interne. Entre la sculpture et la marche, la fouille et la déambulation, le récit et son impossibilité.

Une telle délimitation de soi prend une valeur spécifique lorsque l’auteur témoigne dans l’écriture d’une expérience psychique d’effraction, d’implosion ou de falsification de l’être. Il s’agit notamment des expériences traumatiques extrêmes ou des troubles ayant rendu précaire ou incertaine la construction même de l’espace psychique. Dans ces différents registres de la survivance, l’écriture de soi prend alors littéralement fonction d’une écriture des limites: l’effort de (re)construire un lieu pour soi, suffisamment vivable et vivant. Le croisement de l’écriture et de la clinique est ici nécessaire : spécialistes de la littérature, écrivains et psychanalystes seront conviés à se rencontrer.

Programme

(susceptible de modifications)

Mercredi 17 juillet

Après-midi :

  • Accueil des participants

Soirée :

  • Présentation du Centre, des colloques et des participants

Jeudi 18 juillet

Matin :

  • Jean-François CHIANTARETTO : La délimitation de soi: de la clinique à l’écriture
  • Ellen CORIN : Les détours du sens, entre traces et tracés

Après-midi :

  • Régine WAINTRATER : Jean Amery: l’échec de l’écriture de soi
  • Marie JEJCIC : Peut-on écrire son autoportrait ?

Vendredi 19 juillet

Matin :

  • Isabelle LASVERGNAS : L'ossuaire des mots
  • Ana COSTA : Écriture de soi, témoignage d’analyse

Après-midi :

  • Simone KORFF SAUSSE : Écriture de l'effacement et traumatismes fantomatiques dans l'œuvre de Robert Walser
  • Silke SCHAUDER : Papa Hemingway ou l'altérité tragique de l'œuvre
  • Arnaud TELLIER : Nature en soi et paysage en tête

Soirée :

  • Projection d'Amarcord (Fellini) et discussion animée par Didier GOLDSCHMIDT

Samedi 20 juillet

Matin :

  • Georges-Arthur GOLDSCHMIDT : Exil, sidération et établissement du "soi"
  • Ghyslain LÉVY : Exilé dans l’exil de l’autre

Après-midi : Détente

Dimanche 21 juillet

Matin :

  • Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN : À propos de la solitude
  • Louise GRENIER : Changer de personnage? Des passions nécessaires à l’être

Après-midi :

  • Sylvain MISSONNIER : La fiction détective chez Conan Doyle. L’écriture de soi entre cocaïne et prophétie rétrospective
  • Isabelle SOMÉ : Quand le chaos règne au dehors comme au dedans, reste la force du témoignage autofictionnel

Lundi 22 juillet

Matin :

  • Mireille FOGNINI : Identité et plagiat
  • Claude BURGELIN : Creuser l'émiettement, construire le morcellement (à partir de Vies Potentielles, Seuil, 2011)

Après-midi :

  • Françoise NEAU : "A fragmentary girl". Sentiments de perte, forces et limites du travail d'écriture dans l'œuvre de Sylvia Plath (1932-1963)
  • Catherine MATHA : Histoires de peau à l’adolescence: inscrire pour conjurer la perte

Soirée :

  • Autour de Jacqueline ROUSSEAU-DUJARDIN

Mardi 23 juillet

Matin :

  • Chantal CLOUARD : Décentrement de soi et désir de reconstruction: la traversée de la maladie grave chez les adolescents
  • Michael CHOCRON : Témoin interne du sujet, témoin interne du groupe: hypothèses issues de l’observation de l’atelier Le Papotin

Après-midi :

  • Anne ROCHE : "Affronter l’opacité": Le paradis entre les jambes de Nicole Caligaris
  • Christine DELORY-MOMBERGER : L’écriture de l’inceste et Christine Angot

Soirée:

  • Autour de Georges-Arthur GOLDSCHMIDT

Mercredi 24 juillet

Matin : Bilan et clôture

Après-midi : Départs

Lieux

  • CCIC, Le Château
    Cerisy-la-Salle, France (50)

Dates

  • mercredi 17 juillet 2013
  • jeudi 18 juillet 2013
  • vendredi 19 juillet 2013
  • samedi 20 juillet 2013
  • dimanche 21 juillet 2013
  • lundi 22 juillet 2013
  • mardi 23 juillet 2013
  • mercredi 24 juillet 2013

Mots-clés

  • écriture de soi, écriture des limites, autobiographie, journaux intimes, autofiction

Source de l'information

  • Michaël Morel
    courriel : info [dot] cerisy [at] ccic-cerisy [dot] asso [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Écriture de soi, écriture des limites », Colloque, Calenda, Publié le lundi 15 avril 2013, https://calenda.org/244259

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal