AccueilDynamiques de re-peuplement en zone de montagne : les nouveaux habitants

Dynamiques de re-peuplement en zone de montagne : les nouveaux habitants

Dynamics of repopulation in mountain areas: new highlanders

Dinamiche di ripopolamento delle aree montane: i nuovi abitanti

*  *  *

Publié le mercredi 12 juin 2013 par Luigia Parlati

Résumé

En observant la récente situation des tendances démographiques dans les Alpes, on peut mettre en évidence une intéressante évolution dans certains territoires alpins, surtout dans les zones alpines marginales. Cette situation ne concerne pas seulement les Alpes, mais aussi tous les territoires de montagne européens, où les effets en deviennent évidents : requalification d’anciens villages et la création de bâtiments technologiques, mise en œuvre de différentes formes de tourisme (tourisme vert, tourisme doux), expérimentation de nouveaux services (grâce à des solutions ICT), mise en œuvre de politiques de mobilité durable et, enfin, création d’activités entrepreneuriales vertes.

Annonce

Argumentaire

En observant la récente situation des tendances démographiques dans les Alpes, on peut mettre en évidence une intéressante évolution dans certains territoires alpins, surtout dans les zones alpines marginales. Cette situation ne concerne pas seulement les Alpes, mais aussi tous les territoires de montagne européens, où les effets en deviennent évidents : requalification d’anciens villages et la création de bâtiments technologiques, mise en œuvre de différentes formes de tourisme (tourisme vert, tourisme doux), expérimentation de nouveaux services (grâce à des solutions ICT), mise en œuvre de politiques de mobilité durable et, enfin, création d’activités entrepreneuriales vertes (CIPRA, 2007, Messerli, Scheurer, Veit, 2011).

Ce phénomène de repeuplement est généralement lié à des processus d’immigration, et non pas à un accroissement des naissances dans les Alpes, comme c’est le cas de l’autre côté des montagnes européennes. Les analyses sur cette question ont souligné l’existence d’une nouvelle population – les « nouveaux habitants » – attirée par les montagnes et faisant le choix d’habiter en montagne, pour des raisons diverses : le paysage, la qualité de vie, la proximité avec la nature, les possibilités d’emploi, les activités en plein air, etc. Ce sont des montagnards par choix. En se référant aux différents facteurs d’attractivité du territoire et en tenant compte des différences des territoires de la montagne (dans tout l’Arc alpin), plusieurs typologies de ces nouveaux habitants ont été proposées, des migrants d’aménité aux rapatriés, des personnes créatives aux pendulaires alpins.

À partir des sujets traités dans la Revue de Géographie Alpine, n°99-1 2011, cet appel propose une mise à jour sur le thème « Les nouveaux habitants de la montagne », en centrant la réflexion sur les différents types de mouvements récents de population dans les montagnes, en particulier dans des contextes alpins, pour approfondir le cadre scientifique avec la description du phénomène, son caractère et son impact sur les territoires locaux.

Thèmes

En tenant compte des réflexions proposées par Manfred Perlik dans son récent article « Gentrification alpine. Lorsque le village de montagne comme un arrondissement métropolitain » (La Revue de Géographie Alpine 2011, n°99-1), les thèmes abordés dans ce dossier seront essentiellement relatives aux aspects suivants :

  • la diffusion de nouveaux modèles pour les zones de montagne habitées (habitation  multi-locale, aménité pour la migration, le style de vie éthique, etc.) et leurs incidences sur les dynamiques territoriales de repeuplement (gentrification alpine, repeuplement de villages abandonnés etc.);
  • les politiques territoriales orientées pour lutter contre le dépeuplement de la montagne en manière intégrée et pour attirer de nouveaux habitants (accueil, politiques de marketing territorial pour attirer les entrepreneurs, etc.);
  • des expériences ou des politiques amenant de nouvelles formes de services territoriaux (école, services médicaux et sociaux, etc.) sont mises en œuvre, en particulier par des systèmes ICT, afin d’améliorer la qualité de vie des communautés locales ainsi que dans les régions marginales de la montagne ;
  • la dynamique de l’intégration culturelle entre les « nouveaux » habitants et les vieux habitants, en tenant compte de l’idée que ces nouveaux habitants pourraient être permanents, mais aussi temporaires – comme les habitants multi-locaux, les travailleurs saisonniers, etc.

Calendrier

Les résumés (500 mots) sont attendus

pour le 30 juillet 2013.

Les contributions sélectionnées, rédigées selon les normes de publications de la RGA, devront être envoyées au format de 30 000 signes, et nous parvenir pour le 1er novembre 2013.

Les règles de publication de la RGA/JAR sont à consulter sur le site de la revue : http://rga.revues.org.

Les résumés devront être fournis en français, anglais ou italien. Les articles retenus devront être fournis en l’une des six langues alpines ou en espagnol, ainsi qu’en anglais. Les articles non conformes aux consignes ci-dessus seront renvoyés à leurs auteurs.

Contact : federica.corrado@polito.it , Marie-Christine.Fourny@ujf-grenoble.fr, et Emm@nuelleTricoire.eu

Modalités d'évaluation 

Comité de redaction 

Le Comité se compose d’un groupe restreint se réunissant en moyenne six fois par an à l’Institut de Géographie Alpine, et du « comité élargi » rassemblant les membres éloignés :

  • Anne-Laure Amilhat-Szary,
  • Jörg Balsiger,
  • Sophie Bonin,
  • Sonia Chardonnel,
  • Yves Chalas,
  • Anne Dalmasso,
  • Bernard Debarbieux,
  • Pierre Derioz,
  • Franck Giazzi,
  • Emmanuelle George-Marcelpoil,
  • Mari Oiry,
  • Anne Sgard.

Philippe Bourdeau, Sylvie Duvillard, Marie-Christine Fourny, directeurs des publications.

Emmanuelle Tricoire, coordonnatrice de la rédaction et éditrice de la revue.

Comité « élargi »

Winfried E. H. Blum, Axel Borsdorf, Federica Corrado, Cristina Del Biaggio, Monique Fort, Jean-Christophe Gaillard, Martin Price, Manfred Perlik, Thomas Scheurer, Gian Paolo Torricelli.

Bibliographie 

  • Bender O., Kanitscheider S., 2012.– « New immigration into the European Alps : Emerging research Issues », Mountain Research and Development, vol. 32 no. 2, 235-241.
  • Cipra, 2007.– « Nous les Alpes ! Des femmes et des hommes façonnent l’avenir », 3e Rapport sur l’état des Alpes, CIPRA International.
  • Cognard F., 2006.– Le rôle des recompositions sociodémographiques dans les nouvelles dynamiques rurales : l’exemple du Diois, Méditerranée, 107, accessed 7.03.2013.
  • Corrado F., a cura di, 2010.– Ri-abitare le Alpi, Eidon Edizioni, Genova.
  • Corrado F., 2013.– « Territorial dynamics of repopulation in the Alpine area and their impacts on local development paths », Mountain Dossier, no. 1, accessed 7.03.2013.
  • Dematteis G., a cura di, 2011.– Montanari per scelta. Indizi di rinascita nella montagna piemontese, Franco Angeli, Milano.
  • Messerli P., Scheurer T., Veit H., 2011.– « Between Longing and Flight – Migratory processes in mountain areas, particularly in the European Alps », Revue de Géographie Alpine / Journal of Alpine Research no. 99-1, accessed 7.03.2013.
  • Fourny M.-C., 1994.– « Nouveaux habitants dans un pays de moyenne montagne », Études Rurales, 135-136, p. 83-95.
  • Moss L. ed., 1996.–The Amenity Migrants, Cabi, Wallingford.
  • Perlik M., 1996.– « The specifics of amenity migrations in the European Alps », in L.A.G. Moss ed., The Amenity Migrants, Cabi, Willingford.
  • Perlik M., 2011.–« Alpine gentrification : The mountain village as a metropolitan neighbourhood », Revue de Géographie Alpine / Journal of Alpine Research, n. 99-1, accessed 7.03.2013.
  • Steinicke E., Cĕde P., Fliesser U., 2010.– « Development patterns of rural depopulation areas. Demographic impacts of amenity migration on Italian peripheral regions », Mitteilungen der Osterreichischen Geographischen Gesellschaft, 151, p. 195-214.
  • Revue de Géographie Alpine / Journal of Alpine Research, 2011.– n. 99-1.
  • Varotto M., 2000.– « Montagna e sostenibilità : le terre alte tra fuga e ritorno », Rivista Geografica Italiana, 107, pp. 187-205.

Dates

  • mardi 30 juillet 2013

Mots-clés

  • nouveaux habitants, repeuplement, géographie, Alpes, tendances démographiques

Contacts

  • Emmanuelle Tricoire
    courriel : Emm [at] nuelleTricoire [dot] eu

URLS de référence

Source de l'information

  • Emmanuelle Tricoire
    courriel : Emm [at] nuelleTricoire [dot] eu

Pour citer cette annonce

« Dynamiques de re-peuplement en zone de montagne : les nouveaux habitants », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 12 juin 2013, https://calenda.org/252835

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal