Página inicialProfesseur en philosophie des Lumières à l'université d'Aix-Marseille (AMU)

*  *  *

Publicado sexta, 20 de março de 2015 por Elsa Zotian

Resumo

Un poste de professeur des université est proposé à l'université d'Aix-Marseille, au département de philosophie et au CEPERC, en philosophie des Lumières françaises et anglaises.

Anúncio

Un poste de professeur des université est proposé à l'université d'Aix-Marseille en Philosophie des Lumières francçaises et anglaises.

Missions

Enseignement

Le département de Philosophie d'Aix-Marseille Université a besoin de compléter son offre de formation dans les domaines de la philosophie des Lumières et de la philosophie politique, deux champs étroitement liés, et c'est à ce besoin que répond le poste publié sous le profil "Philosophie des Lumières". Il reste à couvrir, dans l'offre de formation du département, un besoin en philosophie politique et sociale, et un besoin sur les rapports entre sciences et société. Ces aspects du questionnement philosophique sont centraux à l'époque des Lumières, dans les différents courants de pensée, d’inspiration aussi bien rationaliste qu’empiriste, qui se sont développés au XVIIIème siècle, en particulier en France et en Angleterre. Les spécialisations des Enseignants-Chercheurs en poste dans le département en philosophie moderne couvrent le XVIIème, le XVIIIème siècle allemand, ainsi que le XIXème siècle. En revanche les Lumières françaises et anglaises ne sont représentées que de façon marginale, et il est important de pouvoir compléter l'offre de formation sur ces aspects. Ces manques ne vont en effet pas sans poser des problèmes pour la préparation à l’agrégation et pour les directions de masters ou de thèses.

Ce profil de poste correspond donc à un double besoin du département, à la fois sur la période historique considérée, et sur les domaines de la philosophie politique, sociale et juridique, et des rapports entre sciences et société. L’enseignant recruté contribuera à la formation initiale au département de Philosophie d’Aix-Marseille Université. En effet, la philosophie moderne est enseignée dans toutes les années de Licence et de Master. L'enseignement de philosophie pratique demande à être ouvert vers le domaine de la philosophie politique et sociale, ainsi que de la réflexion sur la culture et la transmission des idées scientifiques, politiques, sociales voire religieuses. Au niveau du master, l'enseignant-chercheur recruté interviendra dans les différents parcours du département de Philosophie, ainsi que dans le master SFAD, s’il est ouvert, en éclairant les soubassements conceptuels et l’histoire philosophique de la philosophie politique, sociale et juridique, qui ont une place fondamentale dans la Philosophie des Lumières. Il occupera une place centrale au croisement des divers parcours du département qui peuvent être articulés et reliés entre eux par ces questions. Il participera également à la préparation à l'agrégation.

Ce recrutement vise à répondre aux besoins pédagogiques du département et de l'Université à plusieurs titres :

  • par le renforcement de la formation existante ;
  • par la diversification des poursuites d'études et des débouchés offerts aux étudiants en philosophie : le département de Philosophie a récupéré le parcours de Licence "Lettres et administration" et souhaite renforcer les possibilités de poursuite d'études qu'offre ce parcours, notamment pour la préparation au concours de l'Institut d'Études Politiques. La spécialisation de l'Enseignant-Chercheur recruté lui permettra de donner aux étudiants une culture solide dans le domaine de la philosophie politique et sociale, et développera leur réflexion sur la culture, comme imbrication des idées scientifiques, politiques, sociales et religieuses d'une époque, et sur les débats à travers lesquels elles se transmettent et se transforment.
  • par l'ouverture de la formation en philosophie sur la Cité : nombre de questions de société actuelles (éducation, droits de l'Homme et du citoyen, rapports entre religion, politique et droit) prennent naissance à l'époque des Lumières. L'Enseignant-Chercheur recruté permettra de développer la contribution que la formation en philosophie peut apporter à ces débats.

Recherche

La redéfinition des rapports entre philosophie et savoirs qui a lieu au XVIIIème siècle advient dans un contexte complexe dont au moins quatre éléments sont capitaux : la sécularisation, les mouvements complémentaires de la spécialisation disciplinaire et de l’encyclopédisme, le constat de la nature inconciliable des options métaphysiques du XVII siècle et l’affirmation du rôle de la connaissance pour le « bonheur » du plus grand nombre. S’ouvre alors un débat sociétal transnational tout à fait inédit, qui est la première manifestation de la notion contemporaine de débat public, et qu'il est important de comparer, dans ses contenus, dans ses formes et dans ses conséquences aux débats « intellectuels » du XXème siècle et aux débats d’ « experts » du XXIème. La notion d’espace public est une des notions cruciales pour repenser la vie politique contemporaine. Elle devrait être abordée dans ce projet en dialogue avec les thèmes épistémologiques du rôle des savoirs dans la société. Le PR devrait avoir une production solide sur les Lumières (de préférence françaises ou anglaises) période philosophique clef pour la pensée épistémologique contemporaine, tout en étant capable d’articuler cette réflexion aux questions contemporaines de philosophie politique et d’éthique.

Le PR aura également un rôle clef dans la coordination de l’unité.

Selon sa spécialisation il pourra renforcer une des trois équipes de l’unité, mais il devra de toute manière promouvoir et coordonner les travaux sur les débats contemporains relatifs à la valeur et au rôle social de la connaissance, aux limites d’un progrès scientifique conçu comme autonome par rapport à la société, aux conséquences politiques de la figure des experts dans l’organisation des activités humaines. Actuellement ces débats sont abordés dans le CEPERC par l’axe 3, principalement à l’aide d’outils contemporains, mais on sait qu’ils ont pris naissance au 18e siècle. Un spécialiste de

cette période permettrait de donner une profondeur historique à ces questions et d’apporter des outils philosophiques nouveaux pour leur exploration, tout en permettant d’assurer une partie importante de l’encadrement doctoral sur des thèmes touchant à la question des rapports entre science et société.

Le PR pourra également renforcer l’axe 2 sur les thèmes des questions éthiques liées au vivant et aux pratiques médicales. Il pourra enfin contribuer à la réflexion de l’axe 1 sur les rapports entre histoire de la philosophie, histoire des savoirs et épistémologie contemporaine, thème qui est essentiel dans l’économie interne du centre et dans les rapports avec l’Institut d’histoire de la Philosophie où un spécialiste des Lumières allemandes est déjà en place.

Dans le cadre de l’orientation fortement transdisciplinaire d’AMU, ce recrutement devrait également permettre au CEPERC:

a) de renforcer les projets communs de travail CEPERC/ UMR éthique méditerranée sur les questions d’éthique et bioéthique en complétant les compétences de deux enseignants chercheurs déjà sur ce projet (dont le MCF en éthique et épistémologie recruté en 2014) par une approche de philosophie politique (touchant par exemple aux notions de responsabilité, de liberté de conscience, d’articulation normes/valeurs/règles d’actions).

b) de développer à la Maison de la recherche les liens avec le CIELAM et le LERMA qui ont des axes de recherches importants sur le XVIIIème siècle,

c) de renforcer le groupe d'Enseignant chercheurs et chercheurs impliqués dans la formation expérimentale Sciences et humanités labélisée A*midex

d) de renforcer les collaborations avec le centre TELEMME et avec les historiens de la MMSH

La description du poste est consultable sur Galaxie : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/ListesPostesPublies/ANTEE/2015_1/0134009M/FOPC_0134009M_295.pdf 

Conditions de rémunération

Au minimum, traitement net mensuel 2501 euros (indice 658)

Modalités de candidature

Les candidatures se font en ligne sous forme de dossier dématérialisé : http://drh.univ-amu.fr/node

Etape 1 : enregistrement de la candidature sur le site ministériel GALAXIE à l’adresse suivante : https://galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/antares/can/astree/index.jsp

Le site est ouvert du jeudi 26 février jusqu’au lundi 30 mars 2015 (fermeture du serveur à 16h00).

Etape 2 : le dépôt des pièces se fait exclusivement  dans l’application spécifique DEMETER de l’Université d’Aix Marseille.

Application : http://app.univ-amu.fr/Demeter/faces/jsf/candidature/entree.xhtml

Date limite du dépôt des candidatures : 30 mars 2015.

Date des auditions : 12 mai 2015

Comité de sélection

  • Gabriella CROCCO (PR, AMU, présidente) ;
  • Pierre-Yves GILLES (PR, AMU) ;
  • Elisabeth MALAMUT (PR, AMU) ;
  • Isabelle PARIENTE-BUTTERLIN (PR, AMU) ;
  • Monique CASTILLO (PR, UPEC) ;
  • Thierry GONTIER (PR, U. Lyon III) ;
  • Philippe SALTEL (PR, U. Grenoble II) ;
  • Luc VINCENTI (PR, U. Montpellier III).

Locais

  • Campus Schuman, UFR ALLSH
    Aix-en-Provence, França (13100)

Datas

  • segunda, 30 de março de 2015

Palavras-chave

  • philosophie, Lumières

Contactos

  • Valérie Debuiche
    courriel : debuiche [dot] valerie [at] gmail [dot] com

Urls de referência

Fonte da informação

  • Valérie Debuiche
    courriel : debuiche [dot] valerie [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« Professeur en philosophie des Lumières à l'université d'Aix-Marseille (AMU) », Bolsas, prémios e ofertas de emprego, Calenda, Publicado sexta, 20 de março de 2015, https://calenda.org/322769

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal