HomeSecrets, plots and conspiracies (18th-21st centuries)

Secrets, plots and conspiracies (18th-21st centuries)

Secrets, complots, conspirations (XVIIIe-XXIe siècle)

*  *  *

Published on Wednesday, May 18, 2016 by Céline Guilleux

Summary

À partir de la fin du XVIIIe siècle, les sociétés occidentales ont vu conjointement proliférer les organes de presse et se développer les interprétations conspirationnistes de leur histoire. La Révolution française et les Lumières furent les premières à en faire les frais, à travers la dénonciation de complots antichrétiens par l’abbé Baruel et l’Écossais John Robinson. La progressive mise en place d’un quatrième pouvoir, œuvrant dans les démocraties à une transparence croissante de la vie publique, s’est ainsi accompagnée d’une conviction profonde que l’essentiel restait secret, caché, inaccessible au profane ; que la marche du progrès était tantôt favorisée, tantôt entravée par des pouvoirs occultes poursuivant dans l’ombre un dessein inavoué.

Announcement

Direction

Christian CHELEBOURG, Antoine FAIVRE

Argumentaire

À partir de la fin du XVIIIe siècle, les sociétés occidentales ont vu conjointement proliférer les organes de presse et se développer les interprétations conspirationnistes de leur histoire. La Révolution française et les Lumières furent les premières à en faire les frais, à travers la dénonciation de complots antichrétiens par l’abbé Baruel et l’Écossais John Robinson. La progressive mise en place d’un quatrième pouvoir, œuvrant dans les démocraties à une transparence croissante de la vie publique, s’est ainsi accompagnée d’une conviction profonde que l’essentiel restait secret, caché, inaccessible au profane; que la marche du progrès était tantôt favorisée, tantôt entravée par des pouvoirs occultes poursuivant dans l’ombre un dessein inavoué. Abreuvée d’informations, l’imagination veut croire que "La Vérité est ailleurs", comme l’affirmait le générique de la série X-Files.

Aussi les fictions se sont-elles largement nourries de la sombre poésie des sociétés secrètes, des sectes ou des lobbies capables de mener le monde en sous-main, de perpétuer clandestinement quelques puissants savoirs ancestraux ou de dissimuler à tous des connaissances jugées trop déstabilisantes. On songe aux Treize de Balzac, aux Invisibles chers à Dumas et George Sand, aux Illuminati de Dan Brown ou encore à la lutte des Assassins contre les Templiers dans les jeux de la licence Assassin’s Creed; mais ce personnel énigmatique et inquiétant se presse aussi bien dans les récits inspirés par les événements de Roswell comme dans les romanesques hypothèses sur l’identité de Jack The Ripper, l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, l’origine du VIH ou les attentats du 11 septembre 2001. À chaque fois, l’imagination fictionnelle vole au secours d’une vérité qui échappe. À la faveur de ce mouvement, l’ésotérisme, dont la vocation est d’être réservé à quelques initiés, devient un phénomène de masse et l’histoire se déplace dans la sphère de la pop culture, au point que des personnages de fiction peuvent s’y voir attribuer un rôle actif.

Le colloque étudiera les ressorts, les effets et les enjeux de ce brouillage de l’enquête et de l’invention du XVIIIe siècle à l’époque contemporaine, et les mettra en relation avec l’histoire de la transmission des doctrines sacrées.

Calendrier provisoire

Vendredi 22 juillet

  • Après-midi: Accueil des participants
  • Soirée: Présentation du Centre, des colloques et des participants

Samedi 23 juillet

Matin:

  • Antoine FAIVRE: Exemple d’imaginaire complotiste jésuitico-maçonnique à la veille de la Révolution: le factum (Weimar, 1782) de Johann J. Chr. Bode: Examen impartial du livre intitulé des Erreurs et de la Vérité. Par un Frère laïque en fait de sciences
  • Jean-Pierre LAURANT: Le secret au cœur de la communication ou de quelques pratiques propres à la démocratie en marche au XIXe siècle

Après-midi:

  • Reinhard MARKNER: La Première Guerre Mondiale vue comme l’œuvre des francs-maçons: Friedrich Wichtl et son livre Weltfreimaurerei. Weltrevolution. Weltrepublik (1919)
  • Ana Maria BINET: Les "associations secrètes" pourraient-elles comploter contre l’État? Le cas du Portugal salazariste (1928-1968)

Soirée: Autour de Flatliners de Joël Schumacher (1990)

Dimanche 24 juillet

Matin:

  • Anne-Marie BARON: Spécificité des sociétés secrètes balzaciennes
  • Rebecca SUGDEN: Balzac et les espaces ténébreux du complot

Après-midi:

  • Emmanuel KREIS: "Conspirationnisme" et "ésotérisme": construction contemporaine et réalité historique
  • Jean-Marie SECA: Épistémologie du conspirationnisme: genèse et typologie contemporaine

Soirée: Autour de Tintin et le mystère de la Toison d'Or de Jean-Jacques Vierne (1961)

Lundi 25 juillet

Matin:

  • Bertrand MÉHEUST: Un des plus profonds tabous des temps modernes: les sciences psychiques
  • Apolline LEHMANN: Les thanatonaufictions et le "Grand Interdit" des recherches sur la vie après la mort (1990-2015)

Après-midi: Détente

Soirée: Autour de The Dark Knight de Christopher Nolan (2008)

Mardi 26 juillet

Matin:

  • Serge MEITINGER: Le Manuscrit trouvé à Saragosse ou qu’est-ce qu’une conjuration des Lumières?
  • Patrizia D’ANDREA: Initiés, Invisibles et Immortels: complot romanesque et conspiration fictionnelle dans La Maison des Hommes Vivants de Claude Farrère (1910)

Après-midi:

  • Laurent DÉOM: Chevaleries secrètes (et autres conspirations) dans l’œuvre de Jean-Louis Foncine (1938-1994)
  • Jean-Paul MEYER: Du message secret au récit caché. Déchiffrement et dévoilement dans les Aventures de Tintin

Soirée: Autour de X-Files, 09x23-24, The Truth de Chris Carter (2002)

Mercredi 27 juillet

Matin:

  • Gilles MENEGALDO: Univers dystopique, paranoïa et conspiration dans deux séries britanniques: Le Prisonnier (Patrick McGoohan, ATV, 1967-68) et Utopia (Dennis Kelly, Channel 4, 2013)
  • Christian CHELEBOURG: "The Truth Is Out There": surnaturel et théorie du complot dans The X-Files (1993-2016)

Après-midi:

  • Lauric GUILLAUD: Imaginaire et réalité du complot en Amérique du Nord. De la croyance à la paranoïa dans l’histoire, la littérature et l’image
  • Guillaume LABRUDE: The Dark Knight: l’ennemi intérieur par Christopher Nolan (2005-2012)

Soirée: Autour de Spectre de Sam Mendes (2015)

Jeudi 28 juillet

Matin:

  • Sébastien BERTRAND: James Bond face au SPECTRE. Le mythe de la conspiration mondiale pendant la Guerre Froide
  • Marie-Hélène BAUER: Mystification et complot dans Fantômette de Georges Chaulet (1961-2011)

Après-midi:

  • Élise BENCHIMOL: Inferno de Dan Brown (2013): le complot du semeur de peste
  • Dominique MEYER-BOLZINGER: L’imaginaire de l’enquête et du complot dans les romans de Fred Vargas

Soirée: Bernardo SCHIAVETTA & Lionel DUVOY: Débat sur l'ésotérisme

Vendredi 29 juillet

Matin:

Maryse PETIT: Le secret dans le Noir, à travers le roman policier et le récit noir contemporains

Table ronde conclusive

Après-midi: départs 

Subjects

Places

  • CCIC - Le Château
    Cerisy-la-Salle, France (50210)

Date(s)

  • Friday, July 22, 2016
  • Saturday, July 23, 2016
  • Sunday, July 24, 2016
  • Monday, July 25, 2016
  • Tuesday, July 26, 2016
  • Wednesday, July 27, 2016
  • Thursday, July 28, 2016
  • Friday, July 29, 2016

Keywords

  • complot, secret, conspiration

Contact(s)

  • Edith Heurgon
    courriel : heurgon [at] noos [dot] fr

Information source

  • Edith Heurgon
    courriel : heurgon [at] noos [dot] fr

To cite this announcement

« Secrets, plots and conspiracies (18th-21st centuries) », Colloquium, Calenda, Published on Wednesday, May 18, 2016, https://calenda.org/366914

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal