HomeOn the healer's couch. Alternative methods and their role in mental health

On the healer's couch. Alternative methods and their role in mental health

Sur le divan des guérisseurs. Quelle place pour les dispositifs alternatifs en santé mentale ?

*  *  *

Published on Friday, September 23, 2016 by Céline Guilleux

Summary

La notion de « santé mentale » accompagne une démocratisation d'un champ qui était autrefois réservé aux cliniciens et à leurs patients. À cette extension répond une multiplication des offres de soins, soulignée par les conflits actuels entre les différentes écoles de psychothérapie et les tentatives de réglementation basées sur des principes à la fois scientifiques et légaux.

Announcement

Argumentaire

La notion de « santé mentale » accompagne une démocratisation d'un champ qui était autrefois réservé aux cliniciens et à leurs patients. A cette extension répond une multiplication des offres de soins, soulignée par les conflits actuels entre les différentes écoles de psychothérapie et les tentatives de réglementation basées sur des principes à la fois scientifiques et légaux. Mais, pour soigner leurs souffrances psychiques, les populations n'ont pas attendu que se développent des offres normées : depuis des siècles, elles consultent des praticiens dans le champ du religieux et de ses marges (guérisseurs, désenvoûteurs, exorcistes, etc.) pour des préoccupations relatives autant à l'âme qu'au corps. Ces dispositifs alternatifs n'ont pas disparu dans le même temps où s'étoffait l'offre médico-psychologique conventionnelle, et on assiste aujourd'hui, en France comme ailleurs, à ce qui a pris le nom de « pluralisme thérapeutique » et qui a surtout été étudié dans le cadre des soins somatiques. Sans toujours se l'avouer, propageant une culture du secret, des « patients » transitent entre ces différents dispositifs. Et des cliniciens, comme certains chercheurs en anthropologie et en sociologie, en sont venus à s'interroger sur ces itinéraires de soins pour comprendre à quelles fonctions ils répondent.

Inscription

Entrée LIBRE et GRATUITE

Informations et inscriptions sur http://alternatifs.event.univ-lorraine.fr

Affiche et programme complet ci-joint. N'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous.

Soutiens

  • université de Lorraine,
  • INTERPSY,
  • 2L2S,
  • PSY-NCA,
  • DYSOLA ;
  • maisons des sciences de l'homme de Paris-Nord et  et Lorraine,
  • CNRS,
  • Centre coordinateur de l'Organisation mondiale de la santé de Lille,
  • Société Française d'Ethnopharmacologie,
  • Communauté urbaine du Grand Nancy.

Programme

Vendredi 14 octobre 2016

  • 8h30–9h : Accueil
  • 9h–9h10 : Ouverture et remerciements, par Renaud Evrard et Déborah Kessler-Bilthauer (Université de Lorraine)

Session 1 : Les soins de l’âme aujourd’hui

  • 9h10-9h40 : Avocat du diable et nouveau thérapeute. Ou comment le prêtre-exorciste élabore sa légitimité, par Laurent Amiotte-Suchet (Université de Lausanne)
  • 9h40-10h10 : Franchir le seuil de la lumière pour guérir. Passeurs d’âmes en France, par Alfonsina Bellio (Institut d'Études Avancées, Nantes)
  • 10h10-10h40 : Le voyage chamanique en tant que outil thérapeutique dans les pratiques néo-chamaniques en France, par Denise Lombardi (EPHE et Università Milano Bicocca)
  • 10h40–11h10 : Pause

Session 2 : L’entraide en tant qu’alternative thérapeutique ?

  • 10h50–11h20 : Le CCOMS : dispositifs et recherche en santé publique pour la santé mentale, par Pauline Guézennec et Anne Vandeborre (CCOMS)
  • 11h20–11h50 : Entendeurs de voix : retour d’expérience, par Damien Quenson (Centre Médico-Psychologique de Lunéville)
  • 11h50 – 13h40 : Repas libre

Session 3 : Des maux en quête de remèdes

  • 13h40-14h10 : Les expériences exceptionnelles, au cœur de la clinique ou à ses marges ? par Renaud Evrard (Université de Lorraine)
  • 14h10-14h40 : Les recours aux soins non conventionnels pour les « maux de femmes » : quête de sens et redéfinition des identités de genre, par Clara Lemonnier (Université de Bordeaux)
  • 14h40-15h10 : La prise en charge des troubles psychiques par l’alimentation. Quelle place pour le psychologue ? par Mélanie Laurent (Université de Lorraine)
  • 15h10-15h40 : Pause

Session 4 : Guérisseurs et voyants : de nouveaux psys ?

  • 15h40-16h10 : La santé mentale des victimes de sorcellerie dans la Lorraine du XXIe siècle, par Déborah Kessler-Bilthauer (Université de Lorraine)
  • 16h10-16h40 : Transfert de pensée, intersubjectivité et symbolisation : de la consultation de voyance à la consultation psy, par Thomas Rabeyron (Université de Nantes)
  • 16h40-17h10 : Les signadori et leurs patients : le « don de guérison » entre modernité et tradition, par Eve-Emmanuelle Schmitt (Université de Strasbourg)
  • 17h10-17h30 : Essai de synthèse de la journée, par Paul-Louis Rabeyron (Université Catholique de Lyon)
  • 17h30-17h40 : Clôture, par Déborah Kessler-Bilthauer et Renaud Evrard (Université de Lorraine)

Places

  • Amphithéâtre Deléage - Campus Lettres et Langues, 23 Boulevard Albert 1er
    Nancy, France (54)

Date(s)

  • Friday, October 14, 2016

Keywords

  • santé mentale, médecine alternative, médecine non conventionnelle, soin, guérisseur, thérapeutique, entraide

Contact(s)

  • Déborah Kessler-Bilthauer
    courriel : deborah [dot] kesslerbilthauer [at] gmail [dot] com

Information source

  • Déborah Kessler-Bilthauer
    courriel : deborah [dot] kesslerbilthauer [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« On the healer's couch. Alternative methods and their role in mental health », Study days, Calenda, Published on Friday, September 23, 2016, https://calenda.org/377855

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal