AccueilRegard de l’autre, regard sur l’autre

Regard de l’autre, regard sur l’autre

Looking at the other, the other's gaze

Image de soi et construction de l’altérité dans les mondes extra-européens (XVIIIe – XXIe siècle)

Self-image and the construction of otherness outside Europe (18th-21st centuries)

*  *  *

Publié le jeudi 14 décembre 2017 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Cette journée portera sur la construction de l’altérité et se propose d’interroger la façon dont se donne à voir l’image de soi et de l’autre — question volontairement large et transdisciplinaire. Cette rencontre, qui prendra la forme de plusieurs tables rondes successives, s’organisera autour de quatre axes détaillés plus précisément ci-dessous.

Annonce

Présentation

Le mercredi 21 mars 2018, se tiendra au sein de l’université Paris VII — Denis Diderot une journée d’étude à destination des jeunes chercheurs (master & doctorat) travaillant sur des questions en lien avec les mondes extra-européens. Cette journée portera sur la construction de l’altérité et se propose d’interroger la façon dont se donne à voir l’image de soi et de l’autre — question volontairement large et transdisciplinaire. Cette rencontre, qui prendra la forme de plusieurs tables rondes successives, s’organisera autour de quatre axes détaillés plus précisément ci-dessous.

Notre souhait est de permettre le dialogue entre jeunes chercheurs en histoire, sociologie, histoire de l’art, anthropologie, géographie, etc. au-delà d’objets ou de cadres de recherche en apparence éloignés et ainsi de dépasser les « aires culturelles » propres à chacun et chacune. Convaincus par l’intérêt de l’interdisciplinarité, l’objectif est double. Tout d’abord permettre la création d’un premier espace de dialogue scientifique afin de confronter nos pratiques de jeunes chercheurs, mais également opérer une première mise en relief d’objets de recherche bien souvent construits et discutés en un cadre restreint.

Axes thématiques

Axe n°I Regards et imaginaires : de la représentation de l’autre et l’ailleurs.

Qui est l’autre si ce n’est un agglomérat de regards portés ou rapportés et d’imaginaires croisés ? L’ailleurs est un préconstruit qui diffère selon les périodes et les sociétés et qu’il est nécessaire de déconstruire afin de se découvrir soi-même et de comprendre ce qu’est un regard. À partir d’exemples précis, dont les acteurs ne sont pas forcément européens, il s’agira ici de questionner la construction de l’altérité comme reflet de ces imaginaires, indicateurs d’une société à une période donnée, et d’en comprendre l’évolution.

Axe n°II — Pouvoirs de l’image, pouvoirs de l’exclusion : assignations, intériorisations, retournement.

Qu’il s’agisse de l’objet matériel ou de la métaphore, nous proposons d’interroger l’image comme outil performatif. S’il est aujourd’hui largement admis que certaines productions d’images furent par exemple mises au service de la domination coloniale, nous nous proposons ici d’en interroger les modalités d’articulation. Il s’agira de dialoguer tout autant des possibilités de production que de réception de ces images, et ainsi permettre de questionner de manière polymorphe leurs usages.

Axe n°III — Quel passé pour quelle recherche ?

Le chercheur en sciences sociales n’échappe pas à « l’agir » du regard. La construction de son objet, de ses recherches, se situe à l’intersection de différents champs, en fonction du degré de proximité ou de distance vis-à-vis des pouvoirs. Interroger les proximités (ou non) des historiographies, des approches, des questions soulevées, entre chercheurs venus d’horizons différents sera l’axe de cette troisième table ronde. Nous souhaitons permettre le dialogue entre différentes historiographies et manières de faire l’histoire.

Axe n°IV — Images genrées ou genre d’images

La question du genre, objet de recherche historique de l’université Paris Diderot, est aussi essentielle pour comprendre la construction de l’altérité. Là où les images sont des discours et où les regards des appréciations, cette approche permet de mettre en évidence ce qui se dévoile derrière les photographies de femmes et d’hommes, la mode, les lieux dits « exotiques » bien souvent associés à l’érotisme, etc. À travers des exemples visuels (films, affiches, photographies, objets ou autres supports), l’objet de cette table est de mettre en évidence les visions genrées de l’autre.

Modalités de soumission

Les propositions de communication peuvent s’inscrire dans l’un des quatre axes identifiés.

Néanmoins toute proposition dont l’objet porte sur une problématique ou un terrain extra-européen peut également être soumise.

Les propositions de communication doivent être soumises

au plus tard le 4 février 2018

par mail (format PDF) à : alterite.parisdiderot2018[at]gmail.com

Comité scientifique 

  • Alexandre Audard, Univ. Paris VII-Denis-Diderot
  • Raphaël Gallien, Univ. Paris VII-Denis-Diderot

Lieux

  • Bâtiment Olympe de Gouges - Place Paul Ricoeur
    Paris, France (75013)

Dates

  • dimanche 04 février 2018

Mots-clés

  • representation, altérité, regard, extra-européen, master, doctorants,

Contacts

  • Raphaël Gallien
    courriel : experience [dot] diderot19 [at] mail [dot] fr

Source de l'information

  • Raphaël Gallien
    courriel : experience [dot] diderot19 [at] mail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Regard de l’autre, regard sur l’autre », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 14 décembre 2017, https://calenda.org/427397

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal