HomeIn reaction to today's ecological challengess and social inequality: what new models of action for influencing transformation to society?

In reaction to today's ecological challengess and social inequality: what new models of action for influencing transformation to society?

Face aux défis écologiques et aux inégalités sociales : quels nouveaux modèles d’action pour influencer la transition sociétale ?

Association francophone pour le savoir (ACFAS) conference

Congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS, activité 419)

*  *  *

Published on Thursday, January 11, 2018 by Céline Guilleux

Summary

Nous faisons face à des défis d’envergure, socio-économiques autant qu’environnementaux : changements climatiques, hausse des inégalités sociales et économiques, mais aussi de l’accès aux sphères décisionnelles. Pour y faire face, l’échelon local est vu comme un espace privilégié d’expérimentation. Qu’elles se rattachent à la « démocratie participative » (Blondiaux, 2008), à la « transition écologique » (Hopkins, 2010), aux « utopies concrètes » (Olin Wright, 2017) au Buen Vivir (Santos, 2016) ou aux « communs » (Dardot, Laval, 2014), plusieurs innovations sociales (IS) sont développées à cet échelon, conçu comme celui de la proximité et de la sociabilité, du concret et de l’enracinement dans le territoire.

Announcement

Argumentaire

Le Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES), le Centre interdisciplinaire de recherche et d’information sur les entreprises collectives (CIRIEC-Canada), la Chaire de recherche UQAM sur la transition écologique et le TIESS (Territoires innovants en économie sociale et solidaire) sont heureux de vous convier à leur colloque conjoint.

Nous faisons face à des défis d’envergure, socio-économiques autant qu’environnementaux : changements climatiques, hausse des inégalités sociales et économiques, mais aussi de l’accès aux sphères décisionnelles. Pour y faire face, l’échelon local est vu comme un espace privilégié d’expérimentation. Qu’elles se rattachent à la « démocratie participative » (Blondiaux, 2008), à la « transition écologique » (Hopkins, 2010), aux « utopies concrètes » (Olin Wright, 2017) au Buen Vivir (Santos, 2016) ou aux « communs » (Dardot, Laval, 2014), plusieurs innovations sociales (IS) sont développées à cet échelon, conçu comme celui de la proximité et de la sociabilité, du concret et de l’enracinement dans le territoire. Les exemples sont nombreux, qui touchent aux modes d’organisation du travail, à la structure des entreprises, aux services collectifs, aux dynamiques d’action collective et aux organisations qu’elles impliquent. Comment l’IS peut-elle s’arrimer à cette dynamique globale ? Voilà la question fondamentale que considère ce colloque.

Plusieurs thèmes peuvent être envisagés :

  • Dans quelle mesure des IS menées localement peuvent-elles changer les modes d’action du développement territorial et influencer les politiques publiques afin de favoriser une transition sociétale?
  • Quel est le rôle des instances locales, des entreprises d’économie sociale, des sociétés d’État, des syndicats et des autres acteurs de la société civile et du marché dans cette transition écologique, sociétale et démocratique ?
  • Quels défis accompagnent la croissance des organismes, en termes de taille, de mandat, d’échelle d’activité ? Dans quelle mesure cette croissance participe-t-elle à la transition sociétale ?
  • Comment les processus d’institutionnalisation des IS renforcent-ils ou fragilisent-ils les expérimentations locales ?
  • L’ancrage des IS dans un territoire est souvent vu comme une condition nécessaire, pour s’appuyer sur ses traits particuliers, ses ressources (sociales, culturelles, économiques), sa « résilience ». Mais les territoires en sont très inégalement dotés. Sans un mécanisme d’équilibre plus global, ne risque-t-on pas d’exacerber ces inégalités, voire cette concurrence, entre territoires et en leur sein ? A contrario, quels modes de transfert et de circulation des pratiques et savoirs entre les territoires pourraient diminuer ces inégalités ?
  • Au-delà du développement d’innovations sociales isolées, peut-on définir des visions communes facilitant la transformation sociétale plus large?
  • Le déploiement des IS se fait parfois en invoquant des principes de justice sociale, d’urgence environnementale ou d’exigence démocratique. Ce sont à la fois des principes importants, mais souvent assez flous. Du point de vue conceptuel comme de la pratique, dans quelle mesure peut-on articuler ces principes ?

L’ampleur de ces questions oblige à articuler les études de cas à des réflexions empiriques, mais tout autant épistémologiques, méthodologiques et éthiques. L’objectif de ce colloque est de contribuer à cette articulation.

Modalités de soumission

Veuillez transmettre votre proposition de communication (format Word) à : bussieres.denis@uqam.ca, en incluant dans votre proposition :

  • Titre (maximum 180 caractères, espaces comprises)
  • Résumé (maximum 1 500 caractères, espaces comprises)
  • Auteur (prénom, nom, statut, affiliation, courriel, coordonnées)
  • Co-auteur(s) s’il y a lieu (prénom, nom, statut, affiliation, courriel)

Les communications retenues par le comité scientifique prendront la forme de présentations orales d’une quinzaine de minutes, mais certaines personnes pourraient être invitées à contribuer à des débats sous forme de table-ronde ou de panel. L’inscription au 86ème Congrès de l’Acfas est obligatoire et les frais ne sont pas assumés par les organisateurs du colloque.

Dates importantes

  • 15 février 2018 - Limite pour déposer une proposition de communication

  • 25 février 2018 - Transmission des avis d’acceptation ou de refus
  • 8 avril 2018 - Limite pour profiter du tarif préférentiel d’inscription à l’ACFAS
  • 7 et 8 mai 2018 - colloque

Responsable

Pierre-André Tremblay - UQACR

Responsables de la sélection

  • AUDET, René UQAM Professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale
  • CAMUS, Annie UQAM Professeur au Département d’organisation et ressources humaines (ESG)
  • DELANNON, Nolywé Université Laval Professeure au Département de management
  • LEFÈVRE, Sylvain UQAM Professeur au Département de Stratégie, responsabilité sociale et environnementale (ESG)

Places

  • 555 boulevard de l'Université
    Chicoutimi, Canada (G7H 2B1)

Date(s)

  • Thursday, February 15, 2018

Keywords

  • innovation sociale, transition écologique, transition sociale, développement territorial, politique publique, économie sociale, expérimentation, local, justice sociale

Contact(s)

  • Pierre-André Tremblay
    courriel : pierre-andre [dot] tremblay [at] uqac [dot] ca

Information source

  • Christine Champagne
    courriel : champagne [dot] christine [at] uqam [dot] ca

To cite this announcement

« In reaction to today's ecological challengess and social inequality: what new models of action for influencing transformation to society? », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, January 11, 2018, https://calenda.org/428197

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal