AccueilOr blanc : de la métaphore des sens à la réalité environnementale et économique

Or blanc : de la métaphore des sens à la réalité environnementale et économique

White gold - from the metaphor of meaning to economic and environmental reality

*  *  *

Publié le vendredi 26 janvier 2018 par João Fernandes

Résumé

De tous temps et en tous lieux, l’identification de plusieurs produits primaires ou transformés en un « Or blanc » qui fait la notoriété et/ou la richesse de régions et de groupes humains concernés est un mécanisme récurrent. En résulte une image dominée par l’éblouissement lié à la couleur blanche et par l’opulence associée au minerai or, une symbolique qui réunit clarté, préciosité et prospérité. Cette image est diversement ressentie et exploitée par les intéressés. Tour à tour opaque ou diaphane, l’Or blanc est perçu comme une matière somptueuse et dense ou une matière délicate et sublimée et s’apparie à d’autres matières sujettes à des visions comparables. Les représentations que ces perceptions génèrent et les différents types d’exploitations publicitaires et commerciales qui en découlent constituent la thématique à explorer dans ce colloque. 

Annonce

Colloque international – 13 octobre 2018 – ROCBARON (Var) : site de la Verrerie

Argumentaire

De tous temps et en tous lieux, l’identification de plusieurs produits primaires ou transformés en un « Or blanc » qui fait la notoriété et/ou la richesse de régions et de groupes humains concernés est un mécanisme récurrent. En résulte une image dominée par l’éblouissement lié à la couleur blanche et par l’opulence associée au minerai or, une symbolique qui réunit clarté, préciosité et prospérité. Cette image est diversement ressentie et exploitée par les intéressés. Tour à tour opaque ou diaphane, l’Or blanc est perçu comme une matière somptueuse et dense ou une matière délicate et sublimée et s’apparie à d’autres matières sujettes à des visions comparables. Les représentations que ces perceptions génèrent et les différents types d’exploitations publicitaires et commerciales qui en découlent constituent la thématique à explorer dans ce colloque. Cela pourra être fait à travers les pratiques mais aussi à travers les discours, les écrits, les slogans, les affiches ou même les légendes et les récits que ces industries et marchés nous ont laissé en héritage ou continuent de créer et de répandre. La référence aux procédés techniques, économiques, sociaux et symboliques qui accompagnent les usages et la transformation des matières premières reste le socle de ces démonstrations. Les éléments et produits affectés sont très variés. En premier, la neige et la glace offrent un panel d’interprétations très large, étayé par des approches multiples, naturalistes, sensorielles et historiques/économiques. En parallèle, le sel, le riz, le coton, la laine, les laitages, le kaolin, la chaux, le gypse et le plâtre, certaines cuvées de champagne (Blancs de blanc, etc.), l’eau bouillonnante des barrages (la houille blanche), la farine ou la … cocaïne font régulièrement ou occasionnellement partie du cortège des « ors blancs » locaux ou internationaux.

Neige, glace et sel participent à une première mise en réseau autour du sujet. Datant d’une douzaine d’années, ce groupement a été d’emblée international et a réuni, entre 2005 et 2010, une quinzaine de sites de production à travers des élus, des gestionnaires et des chercheurs. Venant d’Espagne, de France, d’Italie, de Belgique, de Norvège, les membres du réseau ont organisé deux séminaires. La rencontre « Gens du froid » mise en place par l’ASER à Cotignac (Var) en 2014, dans le cadre de la « Fête de la science », s’inscrit aussi dans cette mouvance. Ce rassemblement initial est fondé sur des affinités frappantes entre l’aspect et les propriétés - y compris sensorielles - des produits, entre leurs modes d’acquisition, de commercialisation et de consommation, entre leurs statuts ambigus, placés tant à la marge qu’au cœur des aliments qu’ils conditionnent, conservent et parfois remplacent. Au-delà de ces considérations, l’identification des « neiges et glaces » et du sel à un Or blanc est une idée qui traverse les siècles et les continents faisant de ces produits la richesse des lieux producteurs, les assimilant à de la monnaie d’échange ou les plaçant à l’origine d’un émerveillement paysager. Appliquée sur d’autres produits, la métaphore de l’Or blanc pourra révéler d’autres registres d’interactions entre les propriétés des éléments physiques et les aspirations, comportements et sensations des hommes. Les champs de toutes les sciences humaines, de la vie et de la terre pourront être couverts par des interventions que proposeront les communautés tant scientifiques que muséales ou associatives. Nous retiendrons une douzaine d’interventions en salle en privilégiant la diversité des sujets, le reste faisant l’objet d’une présentation sur posters exposés dans l’enceinte du colloque et pouvant faire partie de la publication des Actes. Un atelier de production de chaux fonctionnera pendant le colloque à proximité du lieu de réunion.

Programme

Vendredi 12 octobre 2018 : visite guidée tous publics de la glacière de Pivaut à 16h00

Samedi 13 octobre 2018 : colloque scientifique avec assistance du tout public toute la journée

10h00’ - 12h00’ / 14h00’ - 18h00’

 matin : 4 intervenants – après-midi : 8 intervenants

Expérimentation chaux tout l’après-midi (encadrée par trois artisans – taille de pierre, maçonnerie classique, pierre sèche - qui sont membres de l’ASER) avec assistance du public.

L’atelier consiste en la transformation de la pierre calcaire en chaux dans une structure traditionnelle dite "à feu discontinu" telle que l’on en rencontre dans les collines provençales. Le public assistera donc à l’ensemble des phases de transformation, chimique et physique, depuis la calcination de la pierre jusqu’à son broyage. Visite commentée des deux fours à chaux médiévaux du domaine de la Verrerie

Dimanche 14 octobre 2018 : Expérimentation chaux toute la matinée et l’après-midi si besoin

Lieu de la manifestation

site de La Verrerie, Rocbaron (Var).

Salle de conférences - locaux de restauration et/ou réunion – site de plein air pour expérimentation – site de visite avec un four à cade et deux fours à chaux anciens.

NB Le colloque et l’expérimentation seront réalisés dans le cadre de la Fête de la Science 2018.

Modalités pratiques d'envoi des propositions

La date-limite des propositions et dépôts de résumés (2500 signes maximum) est fixée au 31 mars 2018.

Le Conseil scientifique examinera les propositions et statuera avant le 30 avril 2018.

Les propositions ayant un caractère exclusivement historique et/ou technique seront prises en compte mais seront plutôt présentées sous forme de poster.

Comité d’Organisation

Le Conseil d’Administration de l’ASER :

  • M Philippe Hameau, Président, Maître de Conférences en Anthropologie culturelle à l’Université de Nice.
  • M Gérard Wagner, Secrétaire général, Technicien à la retraite.
  • Mme ‘Ada Acovitsióti-Hameau, Trésorière, Anthropologue culturelle à l’ASER
  • Mme Virginie Riou, Secrétaire adjointe, Dir. Services techniques de la commune du Val.
  • M Gilles Godefroid, Vice-président technique pour l’animation, Murailler, animateur du patrimoine.
  • et M Philippe Mary, membre de l’ASER, Artisan travaux de la pierre (taille et bâti).

Comité Scientifique

  •  Mme ‘Ada Acovitsióti-Hameau, Anthropologue culturelle à l’ASER
  •  M Vincent Farion, Historien, Musée du Plâtre de Cormeilles-en-Parisis
  •  M Philippe Hameau, Maître de Conférences en Anthropologie culturelle, LAPCOS de l’Université de NIce
  •  Mme Aurélie Robles, Historienne de l’Art, responsable du Pays d’Art et d’Histoire du Pays de la Provence Verte (Var)
  •  M Martin de la Soudière, Sociologie /Anthropologie, Chargé de recherche CNRS, EHESS Paris
  •  Mme Martine Tabeaud, Professeure de Géographie, Université de Paris 1, ENEC UMR 8185

avec le soutien du LAPCOS (Laboratoire d’Anthropologie et de Psychologie, Cliniques, Cognitives et Sociales)

Catégories

Lieux

  • La Verrerie, salle de la Verrerie
    Rocbaron, France (83)

Dates

  • samedi 13 octobre 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • or blanc, représentation, symbolique, neige, glace, riz, coton, ivoire, sel

Contacts

  • Philippe HAMEAU
    courriel : hameau [at] unice [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Philippe HAMEAU
    courriel : hameau [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Or blanc : de la métaphore des sens à la réalité environnementale et économique », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 26 janvier 2018, https://calenda.org/430304

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal